Jump to content

Chavez L'apprenti Dictateur


0100011

Recommended Posts

Chavez le naturel : il revient au cachot. La dernière chaine de télé anti gouvernementale au Vénézuela vient d'être fermée par le grand leader…

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=…y=1180381866000

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,…872@7-58,0.html

Voici un article des cubains qui montre le bien fondé de cette décision :doigt::icon_up:

http://www.granma.cu/frances/2007/mayo/lun…-americain.html

C'est quand même grave de voir ça en 2007. On se croirait revenu dans les années 50 avec la Pravda… Remarquez d'ailleurs comment le monde reprend l'argument du soutien au coup d'état bien mis en avant dans l'article cubain (réflexe pavlovien d'une autre époque ?).

Link to comment
  • 4 weeks later...
Chavez le naturel : il revient au cachot. La dernière chaine de télé anti gouvernementale au Vénézuela vient d'être fermée par le grand leader…

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=…y=1180381866000

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,…872@7-58,0.html

Voici un article des cubains qui montre le bien fondé de cette décision :doigt::icon_up:

http://www.granma.cu/frances/2007/mayo/lun…-americain.html

C'est quand même grave de voir ça en 2007. On se croirait revenu dans les années 50 avec la Pravda… Remarquez d'ailleurs comment le monde reprend l'argument du soutien au coup d'état bien mis en avant dans l'article cubain (réflexe pavlovien d'une autre époque ?).

Totalement d'accord, bien sûr. J'ai été surpris par la faveur dont ce personnage jouit parmi certains militants socialistes. Ils sont aveuglés par leur propre anti-américanisme .

Il serait intéressant de savoir si des anti-américains de droite, moyennement démocrates , comme il en existe quelques uns sur ce forum , ressentent la même séduction.

Link to comment
Totalement d'accord, bien sûr. J'ai été surpris par la faveur dont ce personnage jouit parmi certains militants socialistes. Ils sont aveuglés par leur propre anti-américanisme .

Il serait intéressant de savoir si des anti-américains de droite, moyennement démocrates , comme il en existe quelques uns sur ce forum , ressentent la même séduction.

Quelle est l'implication exacte de la chaine dans la tentative de putsch contre Chavez ?

Link to comment
J'ai été surpris par la faveur dont ce personnage jouit parmi certains militants socialistes.

Vous devez être le seul sur ce forum à être surpris, à mon avis.

Il serait intéressant de savoir si des anti-américains de droite, moyennement démocrates, comme il en existe quelques uns sur ce forum, ressentent la même séduction.

Vu que vous ne reculez pas devant les méthodes gauchistes de diabolisation, je crois que ce compliment douteux pourrait plutôt s'adresser à vous.

Link to comment

Bon je vais prendre cette thread a contre courant, c'est encore le plus fun :icon_up:

Je precise de suite pour Liberus que je ne suis ni un militant socialiste, ni un anti-americain de droite.

Mais je pense quand meme qu'il faut se mefier de la facon dont les medias traitent ce genre d'affaire, et de comment ils traitent a peu pres tout les evenement d'ailleurs.

Ok donc on a une chaine de television anti-chavez, qui participe en 2002 au coup d'etat contre lui. Pour repondre a la question d'Appolon, la chaine utilise le pouvoir mediatique a sa dispostion, elle censure notament toutes les manifestations pro-chavez qui tentent (et qui vont reussir) a le remettre au pouvoir, et elle passe en boucle les images qui donne une impression de chaos et de vide de pouvoir. Rien d'extraordinaire a ca ceci dit, la plupart des chaines dans le monde ne sont pas neutre, et la manipulation des images est leur arme de choix.

5 ans apres, chavez ne renouvelle pas la license hertzienne de la chaine (elle peu encore emettre sur le cable et le satellite, que de nombreuses personnes ont).

Contrairement a ce qui a ete dit dans plusieurs media, il ne s'agissait pas de la "derniere" chaine anti-chavez, il y a d'autres chaines privees la bas, et les chaines privees sont plutot anti-chavez.

Au final moi j'y vois plus la vengeance d'un homme qui utilise sont pouvoir pour punir une chaine ennemi, qu'un effort de censure massive.

La censure aurait voulu qu'il interdise la chaine entierement, car la de nombreuses personne y ont encore acces, et qu'il se penche aussi sur toute les autre chaines anti-chavez.

Si vous pensez que le situation des medias en france est bien meilleurs que ca, je pense que vous etes naif.

Pour finir je voudrai noter qu'il existe de TRES nombreux pays ou la situation des medias est bien pire qu'au venezuela, mais que bizarement ca ne fait pas la une mondiale. Une explication ?

Link to comment
Bon je vais prendre cette thread a contre courant, c'est encore le plus fun :icon_up:

Je precise de suite pour Liberus que je ne suis ni un militant socialiste, ni un anti-americain de droite.

Mais je pense quand meme qu'il faut se mefier de la facon dont les medias traitent ce genre d'affaire, et de comment ils traitent a peu pres tout les evenement d'ailleurs.

Ok donc on a une chaine de television anti-chavez, qui participe en 2002 au coup d'etat contre lui. Pour repondre a la question d'Appolon, la chaine utilise le pouvoir mediatique a sa dispostion, elle censure notament toutes les manifestations pro-chavez qui tentent (et qui vont reussir) a le remettre au pouvoir, et elle passe en boucle les images qui donne une impression de chaos et de vide de pouvoir. Rien d'extraordinaire a ca ceci dit, la plupart des chaines dans le monde ne sont pas neutre, et la manipulation des images est leur arme de choix.

5 ans apres, chavez ne renouvelle pas la license hertzienne de la chaine (elle peu encore emettre sur le cable et le satellite, que de nombreuses personnes ont).

Contrairement a ce qui a ete dit dans plusieurs media, il ne s'agissait pas de la "derniere" chaine anti-chavez, il y a d'autres chaines privees la bas, et les chaines privees sont plutot anti-chavez.

Au final moi j'y vois plus la vengeance d'un homme qui utilise sont pouvoir pour punir une chaine ennemi, qu'un effort de censure massive.

La censure aurait voulu qu'il interdise la chaine entierement, car la de nombreuses personne y ont encore acces, et qu'il se penche aussi sur toute les autre chaines anti-chavez.

Si vous pensez que le situation des medias en france est bien meilleurs que ca, je pense que vous etes naif.

Pour finir je voudrai noter qu'il existe de TRES nombreux pays ou la situation des medias est bien pire qu'au venezuela, mais que bizarement ca ne fait pas la une mondiale. Une explication ?

Pas mal… Je serais d'accord sur tout à ceci près que dans une démocratie libérale, la soif de vengeance d'un homme politique ne saurait se réaliser aussi facilement grâce à la loi.

Link to comment
Ok donc on a une chaine de television anti-chavez, qui participe en 2002 au coup d'etat contre lui.

Participe ? Tu n'y vas pas un peu fort, là ?

Pour repondre a la question d'Appolon, la chaine utilise le pouvoir mediatique a sa dispostion, elle censure notament toutes les manifestations pro-chavez qui tentent (et qui vont reussir) a le remettre au pouvoir, et elle passe en boucle les images qui donne une impression de chaos et de vide de pouvoir. Rien d'extraordinaire a ca ceci dit, la plupart des chaines dans le monde ne sont pas neutre, et la manipulation des images est leur arme de choix.

5 ans apres, chavez ne renouvelle pas la license hertzienne de la chaine (elle peu encore emettre sur le cable et le satellite, que de nombreuses personnes ont).

Contrairement a ce qui a ete dit dans plusieurs media, il ne s'agissait pas de la "derniere" chaine anti-chavez, il y a d'autres chaines privees la bas, et les chaines privees sont plutot anti-chavez.

La question n'est pas là. Transpose en France : Sarkozy décide de ne pas faire renouveller la licence de -mettons- Canal + ou France 3. Que se passerait-il ? Et combien de bobos ne crieraient pas au skâandal ?

Au final moi j'y vois plus la vengeance d'un homme qui utilise sont pouvoir pour punir une chaine ennemi, qu'un effort de censure massive.

Même remarque que Cochon. Dans une démocratie digne de ce nom, un homme politique ne peut utiliser la loi par vengeance personnelle. Ce qui, d'ailleurs, ne classe pas la France dans les démocraties dignes de ce nom.

La censure aurait voulu qu'il interdise la chaine entierement, car la de nombreuses personne y ont encore acces, et qu'il se penche aussi sur toute les autre chaines anti-chavez.

Ca, ça viendra.

Si vous pensez que le situation des medias en france est bien meilleurs que ca, je pense que vous etes naif.

Elle est à l'exact opposé : les chaînes sont massivements collectivistes et statolâtres, le soutien des politiques leur est acquis.

Pour finir je voudrai noter qu'il existe de TRES nombreux pays ou la situation des medias est bien pire qu'au venezuela, mais que bizarement ca ne fait pas la une mondiale. Une explication ?

Chépa ? Vénézuela = pays producteur de pétrole au main d'un communiste déclaré ? Ancien pays riche d'Amérique du Sud qui est en train de plonger dans la pauvreté ? etc…

Link to comment
Participe ? Tu n'y vas pas un peu fort, là ?

Oui je reconnais que "participe" est sans doute exagere. En fait j'etais pas present sur place, donc il m'est difficile d'en parler avec autorite.

Mais je crois aussi qu'il ne faut pas sous estimer l'importance des medias dans un coup d'etat. J'etais en revanche sur place lors du coup d'etat recent en thailande, et je peu t'affirmer que les medias ont eu un role a jouer. Ils avaient meme enroler une ancienne miss universe pour annoncer le coup d'etat a la tele :icon_up:

La question n'est pas là. Transpose en France : Sarkozy décide de ne pas faire renouveller la licence de -mettons- Canal + ou France 3. Que se passerait-il ? Et combien de bobos ne crieraient pas au skâandal ?

Pour transposer completement, il faudrai que canal+ appel au coup d'etat a plusieurs reprise, soit dedie a la chute de sarkozy, en censure volontairement des manifestations pro-sarkozy qui tente de le remettre au pouvoir apres un coup d'etat militaire.

En fait il est difficile de transposer, la situation politique au venezuela est plus tendu je pense.

Même remarque que Cochon. Dans une démocratie digne de ce nom, un homme politique ne peut utiliser la loi par vengeance personnelle. Ce qui, d'ailleurs, ne classe pas la France dans les démocraties dignes de ce nom.

On est d'accord. Et je ne classe pas le regime de Chavez dans les democraties, mais plutot dans les regimes autoritaires (les pires qui soient pour moi).

Mais c'est pas pour ca que je vais classer la france dans les pays ou les medias sont parfaitement libres.

Ca, ça viendra.

Je ne pense pas, pour plusieurs raisons. On peu ouvrir les pari :doigt:

Elle est à l'exact opposé : les chaînes sont massivements collectivistes et statolâtres, le soutien des politiques leur est acquis.

C'est pas une meilleurs situation

Chépa ? Vénézuela = pays producteur de pétrole au main d'un communiste déclaré ? Ancien pays riche d'Amérique du Sud qui est en train de plonger dans la pauvreté ? etc…

Sans doute, et surement aussi des luttes d'interets entre etats (le petrole a peu etre son importance effectivement).

Tout ce que je voulais dire, c'est que les medias choisissent leur cibles en fonction des buts politiques de leur etats respectifs, faut prendre tout ca avec recul.

Je pense que tout ca c'est un non-evenement monte en epingle, il se passe beaucoup d'autre choses equivalentes dont on ne parle jamais.

Link to comment
Si vous pensez que le situation des medias en france est bien meilleurs que ca, je pense que vous etes naif.

Au delà du fait que tu reprends la version proChavez sans la questionner, la phrase ci-dessus m'a bien fait rire : annoncer gaiement une connerie et traiter de naïfs ceux qui n'y adhèrent pas c'est typiquement gauchiste.

Link to comment

Le problème de Chavez est que l'agacement qu'il suscite par ses discours n'est pas encore proportionné au mal qu'il a fait ( dans la mesure de la proportion retenue pour les autres dictateurs qui ensanglentent la planête).

Au delà du fait que tu reprends la version proChavez sans la questionner, la phrase ci-dessus m'a bien fait rire : annoncer gaiement une connerie et traiter de naïfs ceux qui n'y adhèrent pas c'est typiquement gauchiste.

+ 1

Link to comment
Au delà du fait que tu reprends la version proChavez sans la questionner, la phrase ci-dessus m'a bien fait rire : annoncer gaiement une connerie et traiter de naïfs ceux qui n'y adhèrent pas c'est typiquement gauchiste.

Je suis pas sur que dire que le regime de chavez est un regime autoritaire, et donc parmis les pires pour moi, fait parti de la version pro-chavez.

Quel sont les parti que tu questionnerai ? Je suis pret a revoir ma vision sur la question si tu m'apporte des elements nouveaux.

Je pense effectivement qu'il est naif de croire que les medias francais sont libre de toute influence. J'ignorai que c'etait typiquement gauchiste, mais ceci dit je ne reflechis pas en fonction de ce que font ou pense les gauchistes.

Link to comment
Quel sont les parti que tu questionnerai ? Je suis pret a revoir ma vision sur la question si tu m'apporte des elements nouveaux.

Mais de quoi tu parles ?

Je pense effectivement qu'il est naif de croire que les medias francais sont libre de toute influence. J'ignorai que c'etait typiquement gauchiste, mais ceci dit je ne reflechis pas en fonction de ce que font ou pense les gauchistes.

Laisse-moi te rappeller ta saillie :

Si vous pensez que le situation des medias en france est bien meilleurs que ca, je pense que vous etes naif.

ça n'a donc pas grand chose à voir avec ton résumé. En France je ne vois pas une chaîne de télévision se faire envahir par l'armée.

Link to comment
Mais de quoi tu parles ?

De ca:

Au delà du fait que tu reprends la version proChavez sans la questionner

"sans la questionner" je pensais que ca voulais dire que tu questionnais certaine parties de la version que je presentais, que certains points etaient inexacts. Et si c'etait le cas j'etais interesse de les entendre et d'accorder ma vision en fonction.

Mais si ton post se resume a dire que je suis un gauchiste pro-chavez, alors j'ai rien a repondre a ca.

Laisse-moi te rappeller ta saillie :

ça n'a donc pas grand chose à voir avec ton résumé. En France je ne vois pas une chaîne de télévision se faire envahir par l'armée.

Ok mon resume etait foireux. Mais je pense toujours que la situation des medias au venezuela est pas bien pire qu'en france, et qu'elle est bien meilleurs que dans beaucoup d'autre endroits dont on entend jamais parler. Je pense aussi que la couverture mediatique du venezuela est influence par des interets etatiques. Si le venezuela avait pas de petrole, aurait on entendu parler de cette histoire ?

RCTV s'est fait envahir par l'armee ? j'ignorai ca, je pensais que c'etait sa license hertzienne qui avait pas ete renouvellee.

Link to comment
De ca:

"sans la questionner" je pensais que ca voulais dire que tu questionnais certaine parties de la version que je presentais, que certains points etaient inexacts. Et si c'etait le cas j'etais interesse de les entendre et d'accorder ma vision en fonction.

Tu es toi-même revenu sur tes propos selon lesquels la chaine avait participé au coup. Tu donnes aussi de nombreux détails pas vraiment vérifiables qui mériteraient d'être sourcés. Je ne conteste pas ces derniers mais non attribué ça ne vaut rien.

Ok mon resume etait foireux. Mais je pense toujours que la situation des medias au venezuela est pas bien pire qu'en france, et qu'elle est bien meilleurs que dans beaucoup d'autre endroits dont on entend jamais parler. Je pense aussi que la couverture mediatique du venezuela est influence par des interets etatiques. Si le venezuela avait pas de petrole, aurait on entendu parler de cette histoire ?

Tu t'étonnes que ce sujet soit beaucoup traité par les médias mais tu affirmes toi-même considérer le Vénézuela comme un des régimes des plus autoritaires au monde… De toute façon le Vénézuela mérite évidemment sa couverture médiatique : assis sur un puit de pétrole, gouverné par un ex-putschiste démagogue antiaméricain, dernier espoir déçu des anticapitalistes, pays en quasi-guerre civile…

Link to comment

La version pro-chavez de l'histoire c'est

Mais on n'a rien fermé, on a juste pas renouvellé la licence et en plus ils peuvent diffuser sur le cable

Version encore plus "je vous prend pour des cons":

C'est pas Chavez, c'est la commission des télécommunications, et en plus RCTV peut diffuser aussi sur internet :icon_up:

Chavez a tout simplement compris qu'il fallait ruser et ne pas agir à visage découvert. C'est la censure soft, manipulation évidente à laquelle souscrivent nos cocos, probablement par antiaméricanisme et par la volonté de se trouver enfin un régime socialiste qui fonctionne..

Cela étant, la chaîne en question est loin d'être blanche comme une colombe. Très loin. Mais ça n'est surement pas à Chavez de la censurer, comme il menace de le faire pour Globovision également.

Link to comment
Censure au Venezuela : le cas RCTV

par Daniel Duquenal (*) - Venezuela News and Views

[Mercredi 13 juin 2007 - LatinReporters.com - Autorisation de reproduction octroyée par l'auteur]

Le non-renouvellement du permis de RCTV (Radio Caracas Televisión), principale station privée de TV au Venezuela, a été présenté très différemment selon votre interlocuteur. De la perspective des amis de Chavez c'était simplement une mise en ordre dans la répartition du spectre d'ondes hertziennes. Du point de vue de l'opposition à Chavez, et de la plupart des médias et des démocraties, il semble que la liberté d'expression au Venezuela a reçu un coup mortel.

Pour la fermeture de RCTV, Chavez et ses défenseurs offrent deux raisons. D'abord, l'Etat a eu besoin du spectre favorable VHF de RCTV pour l'employer à créer un service public indépendant, loin de la commercialisation grossière, avec un contenu véritablement éducatif. Et en second lieu, l'Etat a décidé que la concession de RCTV ne devrait pas être renouvelée en raison de son engagement politique, y compris une participation prétendue au coup d'Etat de 2002 contre Chavez.

Ces arguments ne tiennent pas. Il n'y a eu aucune investigation sérieuse ou mesure juridique prise contre RCTV depuis 2002, seulement des attaques verbales. Sur la question technique, l'Etat a assez de fréquences VHF et de fréquences ultra-hautes UHF pour créer son propre réseau ou, au besoin, pour forcer RCTV à y passer pour libérer ses ondes plus favorables à la transmission. En fait l'Etat n'a eu aucun problème à créer ViVe TV tout en refusant des emplacements aux réseaux privés tels que Globovision, la chaîne d'information 24 heures.

Savoir si RCTV a été "fermée" ou a vu sa concession non renouvelée est une discussion sans grande importance: il y a des appels judiciaires quant à la légalité des règlements gouvernementaux qui définissent la période des concessions. Mais ces appels languissent aux tribunaux tandis que d'autres questions légales sont rapidement décidées en faveur du gouvernement Chavez. Par exemple, la mauvaise foi du pouvoir a été soulignée quand une décision juridique a été prise 24 heures après sa soumission: cette décision a permis à l'Etat d'employer toutes les stations de relais de RCTV sans compensation. De cette façon, non seulement RCTV a perdu ses longueurs d'onde, elle a également été dessaisie de tout son équipement de transmission.

Même la notion idéaliste de créer un service public TV ne tient pas. Le directoire de TVes, le nouveau réseau culturel "d'Etat" créé pour remplacer RCTV, a eu tous ses directeurs nommés directement ou indirectement par le gouvernement. TVes commence avec les sombres augures de devenir juste un autre réseau au service de l'agenda politique de Chavez. L'organisme de contrôle, Conatel, est également complètement soumis à Chavez. Il n'y eut aucune tentative de maintenir même un faux-semblant d'impartialité.

Ce que nous devons comprendre est que le véritable intérêt du gouvernement est le contrôle de l'information qui passe à travers les ondes hertziennes libres.

L'administration de Chavez avait décidé il y a longtemps de saturer l'air avec des messages pro-gouvernementaux, en particulier dans les régions plus rurales du pays où les médias indépendants dépendent de la publicité de l'Etat ou des autorités locales pour leur survie. Seuls les médias situés dans les centres urbains de Caracas, de Valencia et de Maracaïbo ont accès à assez de revenus indépendants pour survivre sans publicité de l'Etat, des entreprises d'Etat ou de l'administration locale. En outre, au cours des cinq dernières années l'Etat a renforcé l'extension de la TV d'Etat, VTV; il a ajouté un réseau de signal libre, ViVe, et deux autres réseaux en partie libres et en partie câblés, ANTV et la réponse à CNN, TeleSur. La portée de ce dernier est en hausse: par exemple à Caracas un groupe financier pro-Chavez a acheté la chaîne locale CMT, mais le congédiement de son personnel en a fait un simple relais pour TeleSur. Aujourd'hui dans quelques régions du Venezuela vous pouvez seulement obtenir une demi-douzaine de stations radio, toutes sont format musique ou émetteur d'Etat, sans que le message d'opposition puisse pénétrer les ondes hertziennes locales.

Depuis 2004, deux réseaux privés de signal libre sur tout le pays ont cédé à la pression du gouvernement et sont devenus neutres sinon pro-gouvernementaux. Après la réélection de Chavez en 2006, RCTV était le seul réseau critique ayant encore une couverture libre nationale. L'autre réseau critique, Globovision, n'a de signal libre qu'à Caracas et à Valencia et à travers le câble ailleurs. Les systèmes de câble atteignent seulement environ 25 % des foyers vénézuéliens. Avec la fermeture de RCTV, peut-être 70 % de Vénézuéliens n'ont pour information rien d'autre qu'un déluge de propagande gouvernementale. Ce pourcentage est beaucoup plus haut parmi les classes sociales à revenus inférieurs qui dépendent davantage des transmissions TV gratuites.

La fermeture de RCTV a été une décision strictement politique, conçue pour limiter la critique contre Chavez. Les attaques récentes contre le réseau dissident restant, Globovision, impliquent que le gouvernement considère la fermeture de la dernière option permettant que les plaintes des personnes soient exprimées publiquement à la télévision. Le directeur de la station a été sommé à comparaître devant le procureur de la République, après l'accusation contre Globovision d'avoir essayé d'inciter à une tentative d'assassinat du président.

Avec la perte de RCTV le Venezuela a perdu sa liberté d'information. L'information est cruciale pour permettre aux personnes de s'exprimer elles-mêmes. La liberté d'expression est à partir de maintenant sérieusement menacée.

——————————————————————————--

(*) En commentant depuis 2002 sur son blog Venezuela News and Views l'évolution politique de son pays, le Vénézuélien Daniel Duquenal a acquis une notoriété internationale que reflètent ce jour plus de 70.000 mentions de son nom sur le chercheur Google. Publiés originellement en anglais, des articles de Daniel Duquenal sont traduits par lui-même en français et en espagnol. L'original de l'article ci-dessus a été publié par Index on Censorship.

http://latinreporters.com/venezuelapol13062007imprimer.html

Link to comment

OK ! La situation des medias au venezuela est pire qu'en france, apres avoir relu cette thread et reparle a des venezueliens je dois me rendre a l'evidence.

Mais je demors pas du fait que tout ca est un non-evenement monte en epingle pour servir des interets politiques (entre autre) :icon_up:

Je suis peu etre influence par le fait de vivre dans un pays ou les medias sont sous controle stricte, ce genre d'ingerences ne me surprennent plus.

Link to comment
Quand ils sont venus pour les journalistes de RCTV, je n'ai rien dit, parce que j'regarde pas RCTV, de toute façon.

Si le critere pour ne pas aller a la servitude c'est de relever toute les atteintes a la liberte de la presse ou qu'elles soient, alors je crois qu'on y va tous. En faisant une recherche sur ce forum j'ai pas vu beaucoup de thread s'offusquer de la censure en birmanie, a singapore, en thailande ou ailleurs.

Il faut rester un minimum honnete et accepter que cette thread ici a sa raison d'etre dans le fait que chavez est un representant de l'anti-liberalisme. C'est d'ailleurs pour cette meme raison qu'il est defendu par les anti-liberaux, c'est juste un debat partisan de plus sans grande portee.

Moi je crois que la servitude c'est d'abandonner son sens critique, faire une confiance aveugle au medias "de son bord", et ne pas voir les enjeux de chacun.

Link to comment
…j'ai pas vu beaucoup de thread s'offusquer de la censure en birmanie, a singapore, en thailande ou ailleurs.

Tu auras remarqué dans ta recherche que personne n'a non plus estimé qu'il s'agissait là de "non-evenement monté en épingle pour servir des interêts politiques".

…chavez est un representant de l'anti-liberalisme.

C'est tout d'abord un représentant de la dictature socialiste la plus rance.

faire une confiance aveugle au medias "de son bord"…

En l'occurence, même des médias ou des organisations peu susceptibles d'être accusés de pro-libéralisme dénoncent depuis longtemps la démarche dictatoriale de Chávez.

Link to comment
Tu auras remarqué dans ta recherche que personne n'a non plus estimé qu'il s'agissait là de "non-evenement monté en épingle pour servir des interêts politiques".

J'ai du mal a comprendre, c'est justement parceque personne n'en parle qu'on ne peu pas dire qu'ils sont monte en epingle. Je me vois mal commencer une thread en disant "toute cette histoire autours du general x qui a etouffe telle affaire est monte en epingle" si personne n'en a parle avant ou ne sais meme pas de quoi je cause.

En l'occurence, même des médias ou des organisations peu susceptibles d'être accusés de pro-libéralisme dénoncent depuis longtemps la démarche dictatoriale de Chávez.

On peu denoncer chavez comme etant un dictateur, et soutenir dans le meme temps que cette affaire RCTV a ete surfaite, ca n'a aucun rapport. Le but n'est pas de defendre chavez mais de garder l'esprit critique face aux medias, et d'essayer de comprendre leur motivations.

Bon je vais pas insister plus lourdement sur ce sujet, je voulais juste souligner ce qui m'apparait comme un biais mediatique motive (parmis beaucoup d'autres). Les medias c'est un sujet que je trouve important, ca m'a toujours fascine la facilite avec laquelle ils manipulent les foules.

Link to comment
J'ai du mal a comprendre, c'est justement parceque personne n'en parle qu'on ne peu pas dire qu'ils sont monte en epingle.

Non, on n'en parle pas simplement parce que c'est plus clair qu'un soleil méridien et qu'il n'y a pas matière à débat sur ce forum. Alors que les infos qui circulent sur ce forum concernant Chávez servent pour argumenter contre les gauchistes de tous poils.

On peu denoncer chavez comme etant un dictateur, et soutenir dans le meme temps que cette affaire RCTV a ete surfaite…

Justement, toute cette affaire n'est pas surfaite. Et Chávez lui-même se rend compte qu'il est allé très (trop) loin, au moins trop vite car nombre de ses alliés et partisans manifestent actuellement au Venezuela, notament la jeunesse universitaire, y compris celles des universités d'État.

Le but n'est pas de defendre chavez mais de garder l'esprit critique face aux medias, et d'essayer de comprendre leur motivations.

Là n'est justement pas le débat. Tout le monde sait parfaitement bien que RCTV était opposée à Chávez, que les infos qu'elle diffusait était souvent tendancieuse, parcellaire ou même mensongère. Mais le fait est là : en censurant RCTV, Chávez se comporte en dictateur pur et simple. Et les sondages montrent que l'écrasante majorité des Vénézuéliens perçoivent ainsi toute cette affaire.

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...