Jump to content
Mobius

Supa Playlist!

Recommended Posts

Yeaaaaah, savoir composer en 8 bit, ça c'est le test ultime du musicien.

Restons dans l'estampillé geek :

Aaaah Mitsuda…

Share this post


Link to post
Share on other sites
"La Púrpura de la Rosa" Tomás de Torrejón y Velasco.

Je suppose que vous connaissez

Si ce n'est pas le cas, à acquérir d'urgence !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce serait une magnifique idée ! Permettez, par contre, que je vous réponde sur ce fil-ci. Quelle superbe vidéo, Jaroussky est excellent, mais je lui préfère le grand, l'immense Alfred Deller, dont la voix est tout simplement stupéfiante et d'une délicatesse enivrante.

AH le grand Deller ! :icon_up:

Dans le genre contretenor anglais, j'avoue une affection particulière pour David James, qui chante le superius du Hilliard Ensemble

A écouter en solo par exemple dans le magnifique "incipit vita nova" de Bryars

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a un fil classique, que l'on pourrait déterrer, vous y serez plus à l'aise. Si vous aimez le baroque, vous devriez apprécier l'Arpeggiata, mon groupe préféré :
L’Arpeggiata est soutenue par la Fondation France Telecom et le Ministère de la Culture, Drac Ile de France.

http://www.naive.fr/#/artist/l-arpeggiata

Mais effectivement, je les avais vu passer sur France 2 un soir… Et j'étais resté scotché.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suppose que vous connaissez

Si ce n'est pas le cas, à acquérir d'urgence !

Je ne connaissais pas, et je crois que je vais l'acquérir très bientôt, cette œuvre a tout l'air d'être sublime.

AH le grand Deller ! :icon_up:

Dans le genre contretenor anglais, j'avoue une affection particulière pour David James, qui chante le superius du Hilliard Ensemble

A écouter en solo par exemple dans le magnifique "incipit vita nova" de Bryars

Je remarque que vous portez également Alfred Deller dans votre cœur. Je vous remercie pour tous vos conseils.

Dans un baroque plus classique que ce que j'évoquais précédemment, j'aime beaucoup ce compositeur portugais fort méconnu, Francisco António de Almeida (j'apprécie plus que tout le baroque espagnol et portugais ainsi qu'évidemment ses continuations dans le Nouveau Monde).

La Giuditta :

Share this post


Link to post
Share on other sites

Où l'on découvre que Saxval est un bot rudement bien programmé : il écoute même de la musique !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne connaissais pas, et je crois que je vais l'acquérir très bientôt, cette œuvre a tout l'air d'être sublime.

Comme toujours dans les production Alia Vox de Savall, en dehors du plaisir de la musique, il y une très intéressante dimension historique dans ce disque, et pas seulement intéressant pour l'histoire des arts, mais aussi pour la vie au 16e et 17e siècle dans la péninsule ibérique.

http://www.alia-vox.com/cataleg.php?id=59

Dans un baroque plus classique que ce que j'évoquais précédemment, j'aime beaucoup ce compositeur portugais fort méconnu, Francisco António de Almeida (j'apprécie plus que tout le baroque espagnol et portugais ainsi qu'évidemment ses continuations dans le Nouveau Monde).

Décidément, mademoiselle à bon goût :icon_up: .

Je préfère en général la musique 15e-17e que le baroque finissant du 18e, et honte à moi je ne connais pas Almeida. Merci pour cette découverte

Savall a sa bande a beaucoup fait pour la découverte de la renaissance espagnole.

Mes préférés

Et pour l'influence méconnue de la musique portugaise/espagnole, ses 2 indispensables volume sur la Folia

Et pour refaire le lien avec le fil, je dirais que Savall et sa bande reconstitue la musique ancienne en faisant beaucoup d'improvisation, un peu comme en jazz…

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime beaucoup Arianna.

D'ailleurs elle sera en concert à Paris (fr) le 03/10/09.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'aime beaucoup Arianna.

D'ailleurs elle sera en concert à Paris (fr) le 03/10/09.

A la harpe avec son papa dans une improvisiation de la Folia (plage no 1 du disque la Folia ci dessus)

Share this post


Link to post
Share on other sites

[dailymotion]x4dg4s[/dailymotion]

Share this post


Link to post
Share on other sites
A la harpe avec son papa dans une improvisiation de la Folia (plage no 1 du disque la Folia ci dessus)

J'avoue préférer quand elle joue de son bel organe c'est tellement envoûtant quand elle chante en catalan (je suis pas sur qu'en suisse allemand ça produirai le même effet).

http://www.youtube.com/watch?v=wF034jgJXEQ

Share this post


Link to post
Share on other sites
[dailymotion]x4dg4s[/dailymotion]

Comment as-tu pu oublier ?

Un remix réussi de where do I begin par Away Team:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comment as-tu pu oublier ?

Il fallait sélectionner…

Ce fut terrible, et à présent je me fouette d'avoir été aussi cynique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sublime, les précurseurs du Ska à l'américaine, qui ont grandement influencés les débuts de leurs voisins No Doubt :

Share this post


Link to post
Share on other sites

Humeur du samedi soir : Coltrane, Petrucciani, Paco…

Paco de Lucia - Entre dos aguas

Paco de Lucia & Larry Coryell - A Meeting of the spirits

Michel Petrucciani & Steve Gadd - September 2nd

Michel Petrucciani & Charles Lloyd - Tone Poem

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ensemble Organum - Domine Audivi Auditum Tuum

Thomas Tallis -Spem in alium

Alonso Lobo - Versa est in luctum

Tomas Luis de Victoria - Taedet animam meam

Tomas Luis de Victoria - Requiem

De 2:30 à 4:00, c'est la fin du monde.

Cristobal de Morales - Parce mihi domine

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau. Merci Kimon :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les espaces infinis de Coltrane, le spiritual ultime.

Trop saccadé à mon goût. Ma préférence de fin de soirée penche vers les mélodies langoureuses de Chet Baker, le plus grand trompettiste blanc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Trop saccadé à mon goût.

Il faut pouvoir chanter la mélodie, pour comprendre l'ascension et le crescent. Le reste est anecdotique. C'est du spiritual pur, en béton.

Ma préférence de fin de soirée penche vers les mélodies langoureuses du plus grand trompettiste blanc : Chet Baker.

Grillé pour My funny Valentine par Chet Baker, je l'ai déja postée au début du fil chansons émouvantes :

http://www.liberaux.org/index.php?showtopi…st&p=448417

:icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ensemble Organum - Domine Audivi Auditum Tuum

Thomas Tallis -Spem in alium

Alonso Lobo - Versa est in luctum

Tomas Luis de Victoria - Taedet animam meam

Tomas Luis de Victoria - Requiem

De 2:30 à 4:00, c'est la fin du monde.

Cristobal de Morales - Parce mihi domine

Pour moi la plus grande oeuvre religieuse de XVIe siècle, ça reste la messe Pange Lingua de Desprez…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Grillé pour My funny Valentine par Chet Baker, je l'ai déja postée au début du fil chansons émouvantes :

http://www.liberaux.org/index.php?showtopi…st&p=448417

:doigt:

Je vais visiter ce fil en commençant par le début car j'apprécie beaucoup les chansons mélancoliques. En attendant, j'en profite pour poster quelques extraits de l'un des prodiges de la New Orlean, précurseur du swing : Sidney Bechet.

[dailymotion]yyWq5[/dailymotion]

Dédicace à ceux qui n'aiment pas le jazz, mais qui aiment bien quand même. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Best. Song. Ever.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Trop saccadé à mon goût. Ma préférence de fin de soirée penche vers les mélodies langoureuses de Chet Baker, le plus grand trompettiste blanc.

Tout à fait d'accord, simplement dans ta sélection tu as juste oublié le meilleur de Chet Baker (selon moi hein). :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne connaissait pas ce morceau, merci. A priori, Chet le joue à la fin de sa carrière, peu avant le tournage du film qui lui est consacré et qui est diffusé dans peu de temps dans une salle bobo à côté de chez moi. C'est mal mais j'irais quand même. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Johnnieboy
      On s’ennuie, amusons-nous comme nous pouvons. Je vous invite à nommer vos dix chansons favorites des dix dernières années. Je poste ma liste dans la journée.
    • By Mobius
      Pas de sujet pour la musique du futur antérieur?
       
      comme beaucoup de personne, j'ai commené avec
      リサフランク420 / 現代のコンピュー |
      mais j'ai surtout apprécié le travail de HKE
      et tout ce qui se retrouve dans le future funk notamment Macross 82-99 et Yung Bae samplant des chansons japonaises des 80's
       
    • By RaHaN
      Que tu sois amateur de construction musicale sophistiquée et d'expérimentations hasardeuses, ou juste un simple curieux, sois le bienvenue dans un univers dédié à un genre musical absolument fabuleux, je veux bien évidemment parler du Progressive Rock.
      Ce mouvement, apparu fin des années 60, aura accouché de véritables chefs-d’œuvre musicaux et laissé à jamais à la postérité des musiciens ayant fréquemment frôlé le divin.
       
      Une nécessité de structuration, couplé au désir de la complexité, l'envie d'exploration capté par la touche de virtuosité : toutes les caractéristiques d'un genre que pourtant un bon nombre d'amoureux du genre ont du mal à définir.
      C'est pour cette raison que ce topic a toute raison d'exister sur ce forum.
       
      Aussi, plutôt que d'ouvrir un topic pour balancer une tonne de vidéos, j'aimerai avant tout revenir sur toute l'histoire du Prog. Et n'étant pas encore né à cette époque, et ayant davantage avalé des heures d'écoute qu'absorber des ouvrages historiques, je me servirai pour cela du livre d'Aymeric Leroy, sobrement appelé "Rock Progressif". Nous voyagerons donc dans le temps, en débutant par la période précédent l'émergence du mouvement, pour suivre en détail l'évolution du rock progressif de 1969 à 1979.

      N'ayant absolument aucune idée de la fréquence à laquelle je vais sortir les différents posts, je vous laisse en bonne compagnie, et j'ai bien hâte de découvrir à mon tour vos pépites !
       
       
    • By Prouic
      Pour fêter les 25 ans de ma perte de virginité, c'est à dire le moment ou j'ai touché une corde de mi grave pour la première fois, je vous propose ce petit topic récurrent sur un objet qui m’accompagne depuis le jour ou j'ai demandé  un scooter à une mère bien trop française pour accepter l'incertitude:
      THE BASS !

      https://imgur.com/SlcYwWk
      (Mon jouet actuel, Warwick LTD NT 2010, electronique active, manche traversant érable, corps en fêne rouge, revêtement du corps en ziricote, la perfection faite bois.)
       
      La (guitare) basse. Un  instrument dont l'intérêt des gens est à l'opposé de son bienfait sur le monde. Un monde sans guitare basse, c'est un sandwich club mayo sans mayo. Avec c'est gras, ca semble absolument dispensable d'un point de vue calorique, mais si on l'enlève, on ne sait pas pourquoi une tranche de jambon et une feuille de salade dans du pain, c'est insipide et sec, et le sandwich finit à la poubelle. Comme vous le savez déjà, le gras, c'est la vie.
      La basse se représente ainsi: c'est un instrument de RYTHME, qui fait en premier lieu un liant rythmique avec la grosse caisse de la batterie, et en second temps liant musical au niveau de l'harmonie avec les instruments mélodiques principaux comme le piano,  les cuivres ou les cordes.
      Choisir un rythme de basse, c'est choisir si on bat du rythme  avec les têtes ou avec les fesses. Pas de 1,2,3 ... 5,6,7 ... de prof de danse salsa sans ligne de basse.
      Sans basse, pas de Red Hot Chili Peppers, pas de Prince, pas de Michael Jackson, pas de skrillex (bon ok, c'est pas grave).

      La basse est un instrument à 4 cordes (sauf quand on est geek, là on en met 5 voire seulement 3 pour les gros nerds), qui s'étale sur un peu plus de 3 octaves, dont la première se situe une octave en dessous du la guitare, soit entre 50 et 250 Hz.
      La particularité de l'oreille fait qu'il faut beaucoup plus de puissance pour sentir des dB dans les graves que dans les aigus. Aussi les amplis tournent sur des bases de puissance de 300 à 600 Watts, là ou les amplis guitares ont besoin de 80-150 Watts. Pour pousser tout çà il faut des gros boomers (sauf depuis qu'on a découvert le néodyme, dommage pour les gabonais), et donc des gros aimants, aussi le matériel est plutôt lourd.

      Les bassistes ne s'embarassent pas de réglages compliqués, ils cherchent pour la majorité la pureté du grave. Il y a donc très peu de pédales d'effets, et un bassiste préfère mettre 1000€ dans une basse pour qu'il n'ai trien à toucher en réglage. Ceci est donc la raison pour laquelle le bassiste est toujours le premier branché, au bar à boire une bière: il n'a rien à faire
      Je vous propose dans ce topic de me tenir à quelques anecdotes et une ou deux chansons par jour, une sorte de top 100 , absolument impartiel 😛 (t'as vu mon oeil?!), du style en veut tu en voilà, pour découvrir le moteur qui se cache derrière tout groove qui se respecte:
      La basse, c'est l'instrument par excellence qui transforme une partition en musique, un mouvement de danse en attirance calliente. Oui. Rien que ça.
       
      Bon appétit.
       
      Et pour ce soir , ça sera deux musiciens monstres aux commandes:
       

      Good times de Chic, la puissance faite Funk,  avec Bernard Edwards, mort à 43 ans seulement, qui entre autre fondateur de Chic a posé ses mimines sur l'album let's Dance de Bowie, entre autres.
      Il a aussi écrit Upside Down pour Diana Ross, un peu de respect.
       
       
      Le regretté Chris Squire du Groupe Yes, la raison de pourquoi tous les bassistes ayatollah qui interdisent le médiator ( dont moi... ) ont tort !
       
       
      Ca se joue comme ça:  (https://youtu.be/kt1RUa_E534?t=40)
    • By Raffarin2012
      Go gambille
       
       
×
×
  • Create New...