Jump to content

Jeux vidéo


Recommended Posts

Je vois pas comment ils auraient pu faire "mieux" ailleurs.

Le problème est là. Qu'est-ce qui te fait croire qu'ils n'auraient pas pu faire mieux ailleurs ?

Les jeux vidéos, comme plein de pratiques sont un moyen de rencontrer des personnes, de se sociabiliser contrairement à l'image véhiculée dans les médias (d'ailleurs, les médias disent toujours n'importe quoi, mais vous partagez leur "analyse" du côté néfaste des jeux vidéos, c'est drôle).

De toute façon, le plus important, c'est la curiosité, un gamin curieux se renseignera forcément sur la mythologique nordique lorsqu'il découvrira son invocation Odin dans un Final Fantasy (c'était ma dédicace du jour aux geeks :icon_up: )

Mais il n'y a pas besoin de jeu vidéo pour se sociabiliser, se renseigner sur la mythologie nordique, etc. Cette curiosité, cette envie de rencontrer des gens, ce n'est pas le jeu vidéo qui en est le moteur, il ne peut qu'en être le frein, même si, fort heureusement, il n'est que relativement rarement un frein efficace.

A ce propos, j'aimerais savoir quelle est ton expérience des jeux vidéos, par curiosité.

Je pense que j'y ai beaucoup joué. Assez pour être bien imprégné de la "culture" geek. Mais je n'ai jamais cru que ça m'épanouirait d'aucune sorte. Si tu veux, j'ai toujours cru que j'avais mieux à faire.

Link to comment
Le problème est là. Qu'est-ce qui te fait croire qu'ils n'auraient pas pu faire mieux ailleurs ?

Parce que sans les jeux vidéos, les mangas, bien moins de gens apprendraient le japonais.

Et apprendre une langue à 12 ans par plaisir c'est plus facile qu'a 30 ans pour le travail.

Link to comment

J'hallucine.

Je ne pensais pas qu'on pouvait lire de tels jugements de valeur sur Lib.org.

Le JV, c'est comme tout. On peut y trouver du bon et du mauvais, cela peut être positif pour certaines personnes dans certains contexte et inversement.

Dire que c'est forcément tout noir relève de la pure sotise. Luis me déçoit énormément, j'espère qu'il aura l'intelligence et le recul nécessaire pour avouer son erreur.

Perso, le JV, dans ses aspects positifs, m'a appris en partie :

- la compétition (SF2 et autre avec mon frère) et la satisfaction d'être bon en travaillant (parmis les meilleurs français à DN3D) et au final à briller socialement dans certains contextes. Confiance en soi ++.

- les bases du commerce (Elite).

- a faire marcher mes méninges et ma logique.

- à programmer (CPC 6128)

- à taper au clavier (The Typing Of The Dead)

- à maitriser l'outil informatique et les nouvelles technologies en général (faire marcher la carte son pour DN3D :icon_up: ).

- à très bien lire l'anglais, là où mes profs ont échoués.

- à me défouler et décompresser de manière plus saine qu'avec une bouteille d'alcool.

Luis aura alors envie de me répondre "mais tu n'avais pas besoin de JV pour apprendre tout ça, tu aurais pu faire mieux autrement".

Un conseil : réfléchie deux minutes avant d'écrire une telle connerie.

Link to comment
Parce que sans les jeux vidéos, les mangas, bien moins de gens apprendraient le japonais.

Et alors ?

Au passage, je doute vraiment que cet apprentissage soit sérieux pour la majeure partie d'entre eux. Le Japon se kikoololise déjà suffisamment lui-même pour qu'il n'ait pas besoin de voir débarquer des hordes de touristes pétris de cette "culture".

Link to comment
Je pense que j'y ai beaucoup joué. Assez pour être bien imprégné de la "culture" geek. Mais je n'ai jamais cru que ça m'épanouirait d'aucune sorte. Si tu veux, j'ai toujours cru que j'avais mieux à faire.

Je pense surtout que tu en as beaucoup souffert.

Le mec qui n'avait pas de vie quand il jouait aux JV, et qui a repris goût à la vie en arrêtant.

Cela explique tout à fait ton point de vue qui n'est pas rationnel.

Tu me fais penser à mon frère avec la clope, qui au fond de lui veut en limiter l'usage à tout le monde parceque lui en a trop souffert. Il n'arrive donc pas à concevoir que la clope peut être positive pour certaines personnes ; que son problème n'est pas celui de la cigarette, mais de sa volonté et de sa responsabilité.

Link to comment
Au passage, je doute vraiment que cet apprentissage soit sérieux pour la majeure partie d'entre eux. Le Japon se kikoololise déjà suffisamment lui-même pour qu'il n'ait pas besoin de voir débarquer des hordes de touristes pétris de cette "culture".

Dans votre argumentation vous passez de l'absolu à maintenant la majeure partie d'entre eux, et avant en général.

Donc les jeux vidéos c'est toujours mauvais ou pas?

Link to comment
J'hallucine.

Je ne pensais pas qu'on pouvait lire de tels jugements de valeur sur Lib.org.

Le JV, c'est comme tout. On peut y trouver du bon et du mauvais, cela peut être positif pour certaines personnes dans certains contexte et inversement.

Dire que c'est forcément tout noir relève de la pure sotise. Luis me déçoit énormément, j'espère qu'il aura l'intelligence et le recul nécessaire pour avouer son erreur.

Une erreur ? Comme tu y vas ! Décidément, Apollon n'exagérait pas tant que ça, ça vous met vraiment les nerfs à vif que l'on critique les jeux vidéos.

Luis aura alors envie de me répondre "mais tu n'avais pas besoin de JV pour apprendre tout ça, tu aurais pu faire mieux autrement".

Un conseil : réfléchie deux minutes avant d'écrire une telle connerie.

Ben, comment peux-tu le savoir toi-même ? De fait, il y a un tas de gens calés dans tout ce que tu dis qui n'ont pas eu besoin de jouer à des jeux vidéos pour l'être. Quant au fait de vouloir "briller socialement", c'est honnête de le reconnaître, ça fait partie de la nature humaine, mais ça reste orgueilleux.

Link to comment
Le problème est là. Qu'est-ce qui te fait croire qu'ils n'auraient pas pu faire mieux ailleurs ?

Mais il n'y a pas besoin de jeu vidéo pour se sociabiliser, se renseigner sur la mythologie nordique, etc. Cette curiosité, cette envie de rencontrer des gens, ce n'est pas le jeu vidéo qui en est le moteur, il ne peut qu'en être le frein, même si, fort heureusement, il n'est que relativement rarement un frein efficace.

Je pense que j'y ai beaucoup joué. Assez pour être bien imprégné de la "culture" geek. Mais je n'ai jamais cru que ça m'épanouirait d'aucune sorte. Si tu veux, j'ai toujours cru que j'avais mieux à faire.

Bon, c'est vrai, pour la mythologie nordique, il y a Thorgal :icon_up:

Par contre, trouve-moi un ado qui connaisse Gilgamesh et son épopée, et là, je reverrai peut-être mon jugement. Je suis assez véhément, je sais, toi aussi d'ailleurs, c'est juste que ta façon de juger tous les joueurs de jeux vidéos ou au moins le fait de jouer qui me blesse presque personnellement.

Je crois que nous n'avons pas du tout la même expérience des jeux vidéos en somme. Pour moi, les jeux vidéos, c'est la rencontre avec un tas de gens que j'ai pu voir dans la vraie vie à travers la France, avec qui j'ai discuté, grâce à qui j'ai découvert plein de choses (comme mon écrivain favori par exemple), limite une véritable étude sociologique. C'est aussi la rencontre d'un de mes amis intimes.

Alors non, je n'ai pas l'impression d'avoir perdu mon temps du tout, même si cette période est derrière moi et que je ne joue plus.

En fait, ta façon de critiquer les jeux vidéos, c'est le pendant des adultes qui répètent aux enfants que la lecture, c'est bien.

Link to comment
Une erreur ? Comme tu y vas ! Décidément, Apollon n'exagérait pas tant que ça, ça vous met vraiment les nerfs à vif que l'on critique les jeux vidéos.

Dire que les JV sont 100% néfastes pour leur utilisateur ce n'est pas une critique, c'est juste stupide.

Link to comment
Une erreur ? Comme tu y vas ! Décidément, Apollon n'exagérait pas tant que ça, ça vous met vraiment les nerfs à vif que l'on critique les jeux vidéos.

Ben, comment peux-tu le savoir toi-même ? De fait, il y a un tas de gens calés dans tout ce que tu dis qui n'ont pas eu besoin de jouer à des jeux vidéos pour l'être. Quant au fait de vouloir "briller socialement", c'est honnête de le reconnaître, ça fait partie de la nature humaine, mais ça reste orgueilleux.

C'est la bêtise humaine qui m'énerve. Un peu comme dans le topic "les phrases qui vous font litérallement hérissé le poil".

Que ce soit le JV, je m'en fout.

Bien sûr que des gens y arrivent sans les JV. Le débat n'est pas là.

C'est comme si on débattait de l'intérêt d'internet et que tu me répondait que sans Internet, des gens arrivent très bien à avoir accès à la culture. Ce déplacement réthorique de débat est franchement ridicule.

Tu fais encore un jugement de valeur sur le "briller en société".

Sache que l'on peut briller en société en étant juste doué, honnête et libéral, pas forcément en étant superficiel, hypocrite et gauchiste.

Link to comment

Self Hating Geek, point barre :icon_up:

Rien de ce que tu a dit n'est spécifique aux jeux vidéos, tu peux l'appliquer a n'importe quelle activité, on peut s'en passer et, a condition de trouver l'enrichissement ailleurs, on n'en est pas forcement moins enrichi.

C’est fou comme c’est évident n’est-ce pas, mais ca n’est en rien une critique du jeu vidéo, en fait, en dehors d’une pétition de principe, tu n’a fait aucune critique du jeu vidéo a part quand tu as parlé de ‘virtuel’ critique à laquelle j’ai d’ailleurs répondu.

Link to comment
Euh. La lecture, c'est bien.

[mode Luis] Bôf, j'ai passé une grande partie de ma courte vie à lire, lire et relire et je ne vois pas du tout ce que ça m'a appris. J'ai juste perdu du temps, ça m'a rendu pessimiste. De plus cette activité éminemment solitaire m'a isolé des autres qui ne comprenaient pas ma passion pour la littérature. [/mode Luis]

Link to comment
Je pense surtout que tu en as beaucoup souffert.

Le mec qui n'avait pas de vie quand il jouait aux JV, et qui a repris goût à la vie en arrêtant.

Cela explique tout à fait ton point de vue qui n'est pas rationnel.

Bof, "beaucoup souffert" est un bien grand mot, là aussi. On peut regretter quelque chose sans en faire une montagne non plus. Il faut prendre les choses à leur juste mesure, quand même : ce n'est pas la mort de jouer à un jeu vidéo. C'est certainement divertissant. Mais il ne faudra pas me faire croire que c'est épanouissant.

Donc les jeux vidéos c'est toujours mauvais ou pas?

Ca n'a rien d'épanouissant en soi. Sans doute qu'il existe des jeux un peu meilleurs que d'autres, plus interactifs, plus ceci, plus cela, mais cela reste fondamentalement virtuel.

Enfin, vous parlez de rencontre avec d'autres personnes, d'apprendre des langues étrangères, etc. Tout ça est fort bon, mais ça ne constitue pas le coeur du jeu vidéo lambda, qui est de jouer contre une machine un scénario programmé dans un univers imaginaire.

Pareillement, WoW permet de rencontrer des gens IRL, soit, mais 95% du temps, le joueur lambda y pexe et y fait du farm, etc.

Link to comment
Une erreur ? Comme tu y vas ! Décidément, Apollon n'exagérait pas tant que ça, ça vous met vraiment les nerfs à vif que l'on critique les jeux vidéos.

Well, quand on veut jouer les pères la Vertu (pourquoi d'ailleurs ? il y a une médaille ?) faut pouvoir assurer derrière hein.

Link to comment
[mode Luis] Bôf, j'ai passé une grande partie de ma courte vie à lire, lire et relire des romans à l'eau de rose et je ne vois pas du tout ce que ça m'a appris. J'ai juste perdu du temps, ça m'a rendu pessimiste.[/mode Luis]

Fixed pour un truc que j'aurais pu dire, si j'avais lu des romans à l'eau de rose :icon_up:.

Sinon, il y a des bonnes et des mauvaises lectures, oui.

Link to comment
Ca n'a rien d'épanouissant en soi. Sans doute qu'il existe des jeux un peu meilleurs que d'autres, plus interactifs, plus ceci, plus cela, mais cela reste fondamentalement virtuel.

Enfin, vous parlez de rencontre avec d'autres personnes, d'apprendre des langues étrangères, etc. Tout ça est fort bon, mais ça ne constitue pas le coeur du jeu vidéo lambda, qui est de jouer contre une machine un scénario programmé dans un univers imaginaire.

En tout cas vous voyez bien que les JV ne se passent pas que dans un monde virtuel.

Sinon pourquoi apprendre une langue?

Link to comment
C'est comme si on débattait de l'intérêt d'internet et que tu me répondait que sans Internet, des gens arrivent très bien à avoir accès à la culture. Ce déplacement réthorique de débat est franchement ridicule.

Tu compares des pommes et des navets, là encore. Le jeu vidéo n'est pas une technologie, un outil comme l'est Internet. Même s'il est lui-même un outil critiquable par rapport à ce qu'il prétend apporter.

Tu fais encore un jugement de valeur sur le "briller en société".

Oui, je fais des jugements, et alors ? On passe son temps à juger de questions de société sur ce forum, non ?

Sache que l'on peut briller en société en étant juste doué, honnête et libéral, pas forcément en étant superficiel, hypocrite et gauchiste.

Ce n'est pas le problème (je ne vois pas le rapport avec ce que je dis). Le problème est de vouloir en conscience briller en société. C'est ce qu'on appelle de l'orgueil.

C’est fou comme c’est évident n’est-ce pas, mais ca n’est en rien une critique du jeu vidéo, en fait, en dehors d’une pétition de principe, tu n’a fait aucune critique du jeu vidéo a part quand tu as parlé de ‘virtuel’ critique à laquelle j’ai d’ailleurs répondu.

Réponse où tu as utilisé des gros mots (concept, …), et que je n'ai pas comprise.

Link to comment
Et ça t'arracherait la langue de dire la même chose des jeux vidéos ?!

Tu y tiens tant que ça ? Oui, parce que ce n'est pas comparable : un roman à l'eau de rose, un film d'action, un jeu vidéo ne sont pas par nature épanouissants.

Link to comment
Tu y tiens tant que ça ? Oui, parce que ce n'est pas comparable : un roman à l'eau de rose, un film d'action, un jeu vidéo ne sont pas par nature épanouissants.

Est-ce que A la Recherche du temps perdu est un roman à l'eau de rose ? :icon_up:

Link to comment
Ce n'est pas le problème (je ne vois pas le rapport avec ce que je dis). Le problème est de vouloir en conscience briller en société. C'est ce qu'on appelle de l'orgueil.

L'orgueil à une facheuse tendance à nous empêcher de reconnaître nos erreurs ( :icon_up: suivez mon regard :doigt: ) pour ne pas perdre la face. Vis à vis de notre ego, et des autres.

Link to comment

peuh

tout le monde ici connait les tenants et les aboutissants des reflexions moralisantes en matiere de jeux videos;

aucun besoin de jeunes branlemusards a peine degrossis pour donner les lecons de posture, je pense que la plupart ici savent faire la difference entre une saine rectitude morale et un bon gros balai dans le cul.

Link to comment
peuh

tout le monde ici connait les tenants et les aboutissants des reflexions moralisantes en matiere de jeux videos;

aucun besoin de jeunes branlemusards a peine degrossis pour donner les lecons de posture, je pense que la plupart ici savent faire la difference entre une saine rectitude morale et un bon gros balai dans le cul.

Gardons ça en guise de conclusion.

Sinon, quelqu'un a joué à Left 4 Dead ici ? Ce jeu devrait être offert à chaque famille française en vue de l'invasion imminente de zombies qui nous guette !

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...