Jump to content

Jeux vidéo


Recommended Posts

  • 2 weeks later...

J'ai déjà vu des mecs créer des calculateurs et des vrais PC dans Minecraft, et c'est là que tu te rends compte 

- le niveau d'autisme de certains gars 

- le fait que les ordinateurs ne sont in fine que des calculateurs logiques et qu'on sait les construire from scratch 

Link to comment
Le 19/07/2022 à 00:08, Mobius a dit :

le jeu FROM le plus abordable c'est pas Metal Wolf Chaos; le plus grand simulateur de président américain qui soit?

 

tiens ça me fait penser a la série des mechwarrior..pourquoi ils en ont pas sorti d'autres?

Link to comment
On 9/24/2022 at 10:35 PM, biwi said:

tiens ça me fait penser a la série des mechwarrior..pourquoi ils en ont pas sorti d'autres?

pour Mechwarrior?

il y a un tactical RPG sorti il y a maintenant 4 ans (Battletech, le nom orginal de la franchise)

Mechwarrior 5 est sorti en 2019 et je pense que le F2P MEchwarrior online est encore suivi.

 

En plus Metal Wolf Chaos, c'est plus du Armored Core: du mécha qui fonce à toute berzingue en balancant des itano circus que la pseudo simulation de mechwarrior; dans les franchises Battletech, je pense que c'est MechAssault le plus proche.

Ou inversement Chromehounds et Tekki sont les jeux les plus simu de FROM (et un sucesseur spirituel sur stem sous la forme de M.A.V.)

Link to comment

Sinon je conseille vraiment Dungeon Encounters, un dungeon crawler minimaliste et addictif de Square disponible sur quasi toute les platesformes.

(en plus Hiroyuki Ito quoi, le director de FFVI/IX et XII)

Link to comment

Flemme d'ouvrir un topic pour ça et je sens que la question a déjà été traitée. Mais le sujet réapparaît par moments.

 

Peut-on considérer le jeu vidéo comme une forme d'art ?

Je lis souvent les arguments un peu éclatés d'Analgenocide à ce sujet, je me demande si certains ici y ont réfléchi davantage.

 

Vous avez 4 heures.

Link to comment
9 minutes ago, Pegase said:

Flemme d'ouvrir un topic pour ça et je sens que la question a déjà été traitée. Mais le sujet réapparaît par moments.

 

Peut-on considérer le jeu vidéo comme une forme d'art ?

Je lis souvent les arguments un peu éclatés d'Analgenocide à ce sujet, je me demande si certains ici y ont réfléchi davantage.

 

Vous avez 4 heures.

c'est une forme d'art, le plus souvent commerciale mais c'est de l'art sans hésiter, du plus mauvais F2P gacha à base de timer du démon et d'art pour adolescents boutonneux au production indie faites par un mec au fond de son garage.

un jeu vidéo c'est une somme d'artistes  (musiciens, graphistes, etc etc) qui donne une oeuvre finale, c'est donc sans hésiter de l'art. Pas forcément du grand art mais la question ne se pose pas.

Ou alors on peut sortir un paquet de film du domaine de l'art.

 

  • Yea 1
Link to comment

On mon avis, on est plus dans le divertissement, car il n'y a pas de volonté artistique. 

Les romans de gare ne sont pas artistiques, Proust oui.

Les opéras sont des divertissements aux XVIII°, maintenant c'est de l'art.

Sauf si le ministère de la culture déclare que c'est de l'art, bien entendu. :)

Link to comment
il y a 16 minutes, Mobius a dit :

un jeu vidéo c'est une somme d'artistes  (musiciens, graphistes, etc etc) qui donne une oeuvre finale, c'est donc sans hésiter de l'art

Le contre argument habituel étant que l'utilisation de plusieurs arts ne mène pas forcément à une œuvre d'art, ou alors la pub en est un. Le jeu vidéo se définissant surtout par rapport à son gameplay, c'est ce qui fait sa spécificité, et on peut très bien faire de très bons jeux sans ambitions artistiques. Ils seront d'ailleurs souvent de meilleurs jeux que ceux qui essayent de singer le cinéma.

Link to comment

Tout ce qui fait appel à des techniques utilisées dans les arts pour sa production n'est pas pour autant de l'art. Le jeu vidéo, comme le cinéma ou la télé, c'est d'abord une entreprise avec des méthodes de production, des outils, du management, de la gestion financière, du juridique, etc. Bref, beaucoup de monde, y compris des directeurs artistiques certes. Tout cela produit d'excellents divertissements, mais rarement des objets culturels qui provoquent une réaction émotionnelle profonde. 

La spécificité du médium par rapport au cinéma ou à la télé, c'est le jeu, autrement dit, l'interactivité avec le programme ou d'autres joueurs dans le cadre d'un ensemble de règles. Or, le jeu n'a jamais été considéré comme un art. Mais on accepte généralement aujourd'hui l'idée qu'il y a des jeux d'auteurs. Les productions d'un Bruno Faidutti ou d'un Martin Wallace se reconnaissent, ils ont un "style".

Je pense qu'à défaut de trancher définitivement la question de la qualification d'art, on peut se mettre d'accord sur cette notion d’œuvre d'auteur. Comme dans le cinéma ou les jeux de plateau, on peut considérer qu'il a des jeux vidéos d'auteurs. Ce sont souvent des œuvres qui exploitent les possibilités du gameplay, plutôt que de simplement cumuler des qualités narratives et esthétiques. Par exemple, un jeu mal fichu de Yoko Taro est un jeu d'auteur, et se rapproche en cela bien davantage pour moi d'une création artistique qu'une production léchée Rockstar.

  • Nay 1
Link to comment
21 minutes ago, Pegase said:

Le contre argument habituel étant que l'utilisation de plusieurs arts ne mène pas forcément à une œuvre d'art, ou alors la pub en est un. Le jeu vidéo se définissant surtout par rapport à son gameplay, c'est ce qui fait sa spécificité, et on peut très bien faire de très bons jeux sans ambitions artistiques. Ils seront d'ailleurs souvent de meilleurs jeux que ceux qui essayent de singer le cinéma.

Le game design est un skill que je trouve assimilable a de l'art (Eugene Jarvis, Jeff Mynter, Suda51,etc...)

et si il y a des jeux sans art qui raconte quelque chose (genre Dward Fotress), Il y dans le jeux video, plein d'exemple d'oeuvres audio/kinesthetiques, par exemple chez Tetsuya Mizoguchi, jouer à Rez, Lumines ou The Tetris Effect en supprimant la musique n'aurait pas le même impact.

La pub rentre amha dans l'art audiovisuel, sinon il faut faire le tri dans toutes les catégories existantes d'art.

Si on dénie le status d'oeuvre d'art à Killer 7 ou Ikaruga, je ne vois pas pourquoi les oeuvres de Michael Bay ou les pelletées de nouvelles pour YA qui singe the Hunger games Battle Royale dans un dystopie discount.

l'art peut être médiocre, voir mauvais mais ca reste de l'art.

Link to comment

La question n'est pas assez spécifiée pour avoir une réponse intéressante.

 

Voici quatre propositions qu'on pourrait défendre :

  1. Aucun jeu vidéo ne peut être catégorisé comme de l'art.
  2. Il peut exister au moins un jeu vidéo qui soit catégorisable comme de l'art.
  3. Tout jeu vidéo peut être catégorisé comme de l'art.
  4. Il peut exister au moins un jeu vidéo qui ne soit pas catégorisable comme de l'art.

Les propositions 1 et 3 sont intellectuellement plus satisfaisantes puisqu'elles permettent un jugement sur toute la catégorie "jeu vidéo", mais elles peuvent très bien être toutes les deux fausses. Par contre si la proposition 1 est fausse alors la proposition 2 est vraie et vice versa, de même entre les propositions 3 et 4. La proposition 3 nécessite au minimum que la proposition 2 soit vraie (elle en est un cas particulier) et de même entre les propositions 1 et 4. De leur côté les propositions 2 et 4 peuvent être toutes les deux vraies mais pas toutes les deux fausses.

Bon, en disant tout ça bien sûr je n'invente rien.

 

Maintenant il me semble qu'il serait compliqué de trouver une définition de l'art telle qu'elle exclurait par principe tout jeu vidéo sans qu'on soit également obligé d'exclure plein d'autres trucs qui sont communément considérés comme de l'art. De la même manière il serait compliqué de trouver une définition de l'art telle qu'elle inclurait par principe tout jeu vidéal sans qu'on soit également obligés d'inclure plein d'autres trucs qui ne sont pas communément considérés comme de l'art (ma propre conception de l'esthétique aurait au fond moins de problème avec ça mais passons). Du coup j'ai bien peur que nous soyons bloqués dans les milieux boueux : certains jeux vidéos peuvent être considérés comme de l'art, d'autres non, et lesquels sont placés de tel ou tel côté de la barrière dépendent de ta propre conception de l'art.

Link to comment
Il y a 6 heures, Cortalus a dit :

Le jeu vidéo, comme le cinéma ou la télé, c'est d'abord une entreprise avec des méthodes de production, des outils, du management, de la gestion financière, du juridique, etc.

 

Il y a 7 heures, GilliB a dit :

Les opéras sont des divertissements aux XVIII°, maintenant c'est de l'art.

 

L'opéra de la fin du XVIIIème au début XXème, c'est aussi très entrepreneurial.

Link to comment

Les jeux vidéos ont toujours une composante artistique.

 

Certains achètent des jeux d'échecs sans jamais y jouer, parce que c'est beau et montrer cela chez soi montre qu'on est intelligent.

 

Je lance Heroes III plus pour regarder les images et écouter la musique que vraiment jouer.

 

Ce qu'on considère comme de l'art aujourd'hui pouvait être à l'époque du divertissement ou avoir une réelle utilité personnelle ou sociale (tableaux : communication des événements, création d'un roman national, status / pouvoir).

 

On peut définir rigoureusement art, divertissement, spectacle, élément ayant une utilité concrète etc. mais de toute manière la plupart des oeuvres produites sont un peu un mélange de tout cela.

 

Une propriété devrait rester pour moi dans la définition de jeu vidéo : on s'attends à ce qu'un jeu vidéo soit interactif (même un jeu qui trollerait l'utilisateur en ne lui laissant aucun choix resterait un jeu vidéo), à l'inverse des autres formes d'arts. Ainsi un ensemble (arbre) de vidéos où l'utilisateur a le choix pour choisir la suite, est une forme de jeu vidéo. Les bandes dessinées Vivez L'Aventure sont des jeu-livre https://m.bedetheque.com/BD-Vivez-l-aventure-La-vallee-aux-100-prodiges-412331.html

 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Vivez_l'aventure

 

Couv_412331.jpg

 

 

Cela veut dire que maintenant des oeuvres d'arts peuvent êtres des expériences uniques différentes pour chacun d'entre nous, et nous impliquer personnellement dedans, et aussi être différentes à chaque fois que l'on s'y met dedans.

 

 

Bref, j'comprends pas votre débat.

Link to comment
il y a 5 minutes, ttoinou a dit :

J'vois pas trop en quoi le fait qu'il y aie des grosses thunes derrière une oeuvre enleverait ses qualités artistiques

 

Qui dit grosses thunes dit gros risques, donc souvent moins de libertés laissées aux créateurs. Donc rien à voir avec l'aspect financier directement, c'est une question de direction d'entreprise.

 

Mais il y a aussi l'argument selon lequel des moyens limités stimulent l'innovation et la créativité.

 

En pratique, il y a parfois des auteurs excellents avec un petit budget dont la production s'avèrent décevante avec plus de moyens, soit parce que leur compétence de dirigeant d'entreprise n'est pas à la hauteur de leur talent créatif, soit à cause d'ingérence des producteurs, etc.

Link to comment

C'est parce que ce sont les contraintes techniques / financières / personnelles qui stimulent l'innovation et la créativité. Être limité peut te rendre plus libre, paradoxalement. Autant vrai en art qu'en business (domaines non opposés évidemment)

Link to comment

j'ai repensé au sujet hier et je suis allé trouver tout ce qui est art adjacent dans le jeux videos: tout ce qui est Demoscene, personne ne viendrait dire que le demoscene n'est pas de l'art

 

 

  • Love 1
Link to comment
Il y a 7 heures, Pegase a dit :

c'est un peu long, j'écouterai en vitesse accélérée et j'essaierai de résumer les arguments.

 

 

Du coup, je me suis tout infligé. C'est chiant. Il revient brièvement sur la classification des arts qui vient d'Hegel pour expliquer que les gens qui la citent n'ont jamais lu Hegel, qu'on assiste aujourd'hui à une inflation dans ce qu'on considère l'art (la gastronomie, le jeu vidéo) ce qui fait perdre son sens à la notion d'art.

 

Il défonce longuement les jeux que les fans présentent comme des œuvres d'art qui sont souvent des jeux narratifs. Or, la narration se fait souvent au détriment du gameplay ce qui donne du sous-cinema mais aussi des mauvais jeux. FIFA ou Street Fighter sont ainsi par leurs gameplay de biens meilleurs jeux que Red Dead redemption mais seront rarement considérés comme des œuvres d'art.

Il parle clairement trop de sa vie.

Link to comment
Le 29/09/2022 à 16:01, Pegase a dit :

Peut-on considérer le jeu vidéo comme une forme d'art ?

Comme dit par Rincevent, il faut préciser un peu la question, mais c'est sur qu'au moins un jeu vidéo dans l'histoire peut être considéré comme de l'art selon n'importe quelle définition.

 

Le 29/09/2022 à 16:57, Cortalus a dit :

Tout ce qui fait appel à des techniques utilisées dans les arts pour sa production n'est pas pour autant de l'art. Le jeu vidéo, comme le cinéma ou la télé, c'est d'abord une entreprise avec des méthodes de production, des outils, du management, de la gestion financière, du juridique, etc. Bref, beaucoup de monde, y compris des directeurs artistiques certes.

C'est ce qu'on appelle de l'art collectif. Comme l'opéra. Qui n'était parfois pas considéré comme de l'art pour les mêmes raisons que le jeu vidéo (ou le cinéma). Ce n'est peut être pas la peine de répéter les mêmes erreurs à chaque fois. Et Les écrivains qui faisaient des feuilletons genre Balzac...

 

Le 29/09/2022 à 16:57, Cortalus a dit :

 

Tout cela produit d'excellents divertissements, mais rarement des objets culturels qui provoquent une réaction émotionnelle profonde.

Hahaha, pour toi peut être, mais je suis prêt à parier que pour la grande majorité des gens, le cinéma et le jeu vidéo provoquent plus de réactions émotionnelles profondes que la somme de tous les autres arts cumulée.

 

Le 29/09/2022 à 16:57, Cortalus a dit :

La spécificité du médium par rapport au cinéma ou à la télé, c'est le jeu, autrement dit, l'interactivité avec le programme ou d'autres joueurs dans le cadre d'un ensemble de règles. Or, le jeu n'a jamais été considéré comme un art. Mais on accepte généralement aujourd'hui l'idée qu'il y a des jeux d'auteurs. Les productions d'un Bruno Faidutti ou d'un Martin Wallace se reconnaissent, ils ont un "style".

Oui, c'est ce qu'on appelle le gameplay. La spécificité du cinéma par rapport au théatre, c'est le montage. On le retrouve aussi, d'une certaine manière, dans la bande dessinée. La bande dessinée aussi peut être un art collectif. Elle mélange deux forme d'art, la littérature/narration et le dessin/peinture/gravure etc et les lie en utilisant cette spécifité du découpage temporel.

 

Le 29/09/2022 à 16:57, Cortalus a dit :

Je pense qu'à défaut de trancher définitivement la question de la qualification d'art, on peut se mettre d'accord sur cette notion d’œuvre d'auteur. Comme dans le cinéma ou les jeux de plateau, on peut considérer qu'il a des jeux vidéos d'auteurs. Ce sont souvent des œuvres qui exploitent les possibilités du gameplay, plutôt que de simplement cumuler des qualités narratives et esthétiques. Par exemple, un jeu mal fichu de Yoko Taro est un jeu d'auteur, et se rapproche en cela bien davantage pour moi d'une création artistique qu'une production léchée Rockstar.

En gros il faut que l'oeuvre artistique ait un auteur qui ai une vision. C'est l'idée de mettre le réalisateur au centre de la production artistique d'un film, comme si sa vision était à l'origine de tout. J'imagine que c'est un peu le même principe pour les grandes productions genre plafond de la chapelle Sixtine, personne ne se soucie du nom des assistants. On ne parle pas vraiment d'oeuvre collective. Mais le cinéma mélange tellement d'arts différents, en plus d'en ajouter de nouveaux, que ces "assistants" ont un énorme impact sur l'oeuvre final. Pourquoi le chorégraphe Yuen Woo-Ping des films de Woo serait moins un artiste qu'un chorérgaphe d'un spectable de danse ?  Son but est aussi de faire ressentir une émotion. Comme le dit Mobius après, du mauvais art en est quand même. Et surtout, c'est pas parce qu'il existe des millions de natures mortes sans intérêt autre que "décorer un mur" faites à la chaine que la peinture n'est pas un art.

 

Le 29/09/2022 à 16:58, Mobius a dit :

Le game design est un skill que je trouve assimilable a de l'art (Eugene Jarvis, Jeff Mynter, Suda51,etc...)

et si il y a des jeux sans art qui raconte quelque chose (genre Dward Fotress), Il y dans le jeux video, plein d'exemple d'oeuvres audio/kinesthetiques, par exemple chez Tetsuya Mizoguchi, jouer à Rez, Lumines ou The Tetris Effect en supprimant la musique n'aurait pas le même impact.

La pub rentre amha dans l'art audiovisuel, sinon il faut faire le tri dans toutes les catégories existantes d'art.

Si on dénie le status d'oeuvre d'art à Killer 7 ou Ikaruga, je ne vois pas pourquoi les oeuvres de Michael Bay ou les pelletées de nouvelles pour YA qui singe the Hunger games Battle Royale dans un dystopie discount.

l'art peut être médiocre, voir mauvais mais ca reste de l'art.

Le game design est un moyen de faire ressentir des sensations d'une manière qu'aucun autre média ne puisse, à part les jeux de plateau. Par exemple, un Alone In the Dark ou un Resident Evil ont réussi à créer un sentiment de stress, de peur et de malaise avec une spécifité du game play : les munitions et les sauvegardes limités. Il y a de nombreuses autre manières dont une spécificité du gameplay peut créer des sensations profondes d'une manière spécifique au medium.

Aussi, s'il y a des développeurs phares qui rentrent facilement dans la catégorie auteurs, les studios de développement sont un ensemble. Supergiant par exemple, qu'on enlève Daniel Korb le musicien, la peintre ou les game designers, ils seront incomplets.

 

Le 30/09/2022 à 00:17, Cortalus a dit :

 

Qui dit grosses thunes dit gros risques, donc souvent moins de libertés laissées aux créateurs. Donc rien à voir avec l'aspect financier directement, c'est une question de direction d'entreprise.

Des peintres ont fait des commandes avec des restrictions très fortes pendant des années, cela n'empêche ni la peinture d'être un art, ni la commande d'être une oeuvre d'art.

 

Le 30/09/2022 à 00:17, Cortalus a dit :

Mais il y a aussi l'argument selon lequel des moyens limités stimulent l'innovation et la créativité.

 

En pratique, il y a parfois des auteurs excellents avec un petit budget dont la production s'avèrent décevante avec plus de moyens, soit parce que leur compétence de dirigeant d'entreprise n'est pas à la hauteur de leur talent créatif, soit à cause d'ingérence des producteurs, etc.

Certains disent aussi que si les artistes maudits avaient eu de l'argent de leur vivant, leurs oeuvres n'auraient pas eu autant d'intérêt.

 

 

Le 30/09/2022 à 17:19, Pegase a dit :

Du coup, je me suis tout infligé. C'est chiant. Il revient brièvement sur la classification des arts qui vient d'Hegel pour expliquer que les gens qui la citent n'ont jamais lu Hegel, qu'on assiste aujourd'hui à une inflation dans ce qu'on considère l'art (la gastronomie, le jeu vidéo) ce qui fait perdre son sens à la notion d'art.

 

Il défonce longuement les jeux que les fans présentent comme des œuvres d'art qui sont souvent des jeux narratifs. Or, la narration se fait souvent au détriment du gameplay ce qui donne du sous-cinema mais aussi des mauvais jeux. FIFA ou Street Fighter sont ainsi par leurs gameplay de biens meilleurs jeux que Red Dead redemption mais seront rarement considérés comme des œuvres d'art.

C'est la raison pourquoi l'hyper-réalisme a été décrié en peinture. Utiliser un seul code d'un art pose des problèmes. Par exemple, What happened to Edith Finch est une super histoire, une ambiance incroyable, et n'avait qu'une seule idée de gameplay : le reveur qui travaille à l'abatoir à poisson. Là, il fallait jouer l'histoire de son rêve tout en découpant des têtes de poisson, c'était très bien fait, intéressant et unique. Le reste du jeu aurait mieux fait d'être un film. D'ailleurs, les adaptations de jeux vidéo en film sont souvent très mauvaises parce que les producteurs n'arrivent (ou n'essayent) pas à transcrire ce qui fait l'intérêt du jeu. L'ami qui me faisait découvrir le jeu s'énervait de me voir essayer des chemins autres que celui qui parait évident. Il n'y en avait pas, car c'était un film vaguement interactif, pas un jeu vidéo. Dans Ready Player One, Spielberg fait avancer l'intrigue car le personnage pense a aller en arrière dans la course. C'est vraiment ne pas comprendre les codes du média. C'est comme vouloir faire un film de zombie ancré dans le monde actuel dans lequel aucun personnage n'aurait jamais entendu parlé de zombie. Si tu veux de la surprise et de l'incompréhension pour tes personnages, tu ne peux pas essayer de faire croire qu'ils vivent dans le même monde que nous.

Les seules adaptation réussies que j'ai vu dans ma vie, sont les deux de Netflix, Arcane et Cyberpunk, et elles n'essayent pas de faire apparaitre le gameplay à l'écran, elles racontent juste une histoire dans le même univers.

 

 

 

 

  • Yea 1
  • Nay 1
Link to comment

Je crois que la bon e réponse c'est de refuser le terme art pour tour. 

 

Est-ce que Van Gogh c'est de l'art ? Non, c'est de la peinture. Est-ce que Proust c'est de l'art ? Non c'est du roman. Est-ce que Verdi c'est de l'art ? Non c'est de la musique. 

  • Yea 1
  • Love 1
  • Huh ? 1
Link to comment
Il y a 1 heure, NoName a dit :

Je crois que la bon e réponse c'est de refuser le terme art pour tour. 

 

Est-ce que Van Gogh c'est de l'art ? Non, c'est de la peinture. Est-ce que Proust c'est de l'art ? Non c'est du roman. Est-ce que Verdi c'est de l'art ? Non c'est de la musique. 

Je suis assez d'accord, la notion d'art, qui est récente, est un truc de snob, et de narcissisme des zartistes ; "mon moi sublimé".

Déjà être un bon professionnel qui a des clients.

  • Yea 2
Link to comment

Vous serez peut-être intéressés par mes propres réflexions sur le sujet de l'esthétique :

 

(spoiler: ce post contient au moins une vidéo de chaton)

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...