Jump to content
Edouard1984

Alternative Libérale : Phase 2.

Recommended Posts

Alternative Libérale n'a jamais été aussi vivante que maintenant. Il y a 18 mois, il n'y avait rien. Désormais, il y a plusieurs centaines de personnes impliquées dans la réflexion sur la création d'un mouvement libéral. Près de 7000 français ont voté pour nous (il fallait le faire, vu la notoriété générale) : c'est un début. Sur 577 circonscriptions, nous aurions reçu plus de 100 000 suffrages : et battus des partis comme le MRC ou Lutte Ouvrières régulièrement.

L'heure est désormais à la structuration, après la phase de création. Phase, on en conviendra, troublée par le soutien à Bayrou. Ce soutien peut être qualifié d'un échec, en raison de l'attitude de Bayrou après le premier tour. On l'aurait attendu en position de neutralité, défenseur d'un centre libéral démocrate que nous aurions influencé positivement avec l'aide de Courson, Morin et d'autres. Il a préféré prendre une option avec la gauche et reste désormais avec les sociaux démocrates les plus catastrophiques (je ne parle pas de lepage ou lassalle). Notre alliance avec lui n'avait plus aucun sens : nous avons donc refusé de poursuivre après le 2nd tour… Et la question des alliances est à nouveau ouverte.

Après la création, vient donc la structuration à moyen terme d'AL, qui passe par des statuts. Ce qui était prévu dès l'origine du mouvement. Mais aussi par un débat sur le fonctionnement du parti, sur sa vie, sur son organisation, sur ce qui a fonctionné ou pas, sur son message politique et même sur son nom.

AL était un projet en lancement, initié par une poignée de valeureux : elle devient une réalité dès à présent, car elle va renaître entre les mains de ceux qui l'ont rejoint ces derniers mois.

Sur ce forum, vous avez été très critique souvent, mais aussi parfois très en soutien d'AL. Je vous invite, critiques et soutiens, à participer à la suite de l'aventure : car désormais, comme les fondateurs l'ont toujours souhaité, le stylo est à nouveau entre les mains des adhérents et sympathisants. Ecrivez donc l'avenir d'AL.

Dites nous sur ce fil comment vous voyez le parti libéral à court / moyen / long terme. parlons du projet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur 577 circonscriptions, nous aurions reçu plus de 100 000 suffrages : et battus des partis comme le MRC ou Lutte Ouvrières régulièrement.

:icon_up:

Exploit herculéen s'il en est !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis très inquiet de ce qui ressemble fort à une tentative en douceur d'Edouard Fillias pour se poser en successeur naturel à lui même.

J'espère que ce subtil glissement est clairement perçu par tous et qu'il n'influencera personne à l'heure du libre choix à l'automne.

Non, Edouard Fillias, vous n'êtes pas le rassembleur des libéraux que quelque épiphanie vous a soudainement fait devenir pas plus tard qu'avant hier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis très inquiet de ce qui ressemble fort à une tentative en douceur d'Edouard Fillias pour se poser en successeur naturel à lui même.
Cela fait très "Di Rupo attitude", en effet.
qu'il n'influencera personne à l'heure du libre choix à l'automne.
Laissera-t-il au moins le libre choix dans la date ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur 577 circonscriptions, nous aurions reçu plus de 100 000 suffrages :

:icon_up:

C'est vraiment trop con qu'on ait pas trouvé les candidats

Phase, on en conviendra, troublée par le soutien à Bayrou.

Troublé, c'est le mot :doigt:

Ce soutien peut

Avis aux adhérents, désormais vous avez le droit !

être qualifié d'un échec,

échec ou erreur ?

le stylo est à nouveau entre les mains des adhérents et sympathisants.

Puisse-t-il l'utiliser pour tirer un trait Edouard Fillias.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour être franc Edouard, je vois la suite d'un parti libéral à court terme sans le leadership de toi et un certain nombre de personnes, bien que vous ayez entièrement votre place. En effet il me semble indispensable qu'AL s'ouvre à d'autres tendances du monde libéral, et qu'il soit fondé un mouvement libéral élargi. Et il me semble que d'autres figures du libéralisme ont plus d'expérience, font plus l'unanimité et ont plus de maturité, pour cela. N'y vois pas une attaque ou quoi que ce soit de personnel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cela fait très "Di Rupo attitude", en effet.Laissera-t-il au moins le libre choix dans la date ?

mmmh, je ne parle pas de ma personne : à vrai dire, je me demande si les adhérents vont réussir à me convaincre de continuer à gérer une tâche aussi lourde qu'al sans être rémunéré. je serai ravi que le comité bruxelles émerge et prenne le leadership ! ce serait une bonne surprise, très inattendue :icon_up:

mon propos n'était pas dans les questions de personne, mais dans l'orientation et la définition du projet libéral, car contrairement à DL, AL va "encaisser" ses scores, regarder le bien et le mauvais, et poursuivre sa route grandi de cette expérience. A condition qu'on veuille bien y réfléchir ensemble.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à vrai dire, je me demande si les adhérents vont réussir à me convaincre de continuer à gérer une tâche aussi lourde qu'al sans être rémunéré.

:icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tar and Feathers, gentlemen !

mmmh, je ne parle pas de ma personne : à vrai dire, je me demande si les adhérents vont réussir à me convaincre de continuer à gérer une tâche aussi lourde qu'al sans être rémunéré.
Arrête, j'ai failli me payer une crise cardiaque tant je me suis esclaffé devant un tel déballage d'hypocrisie politicienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Edouard, j'aimerais savoir si tu penses que le Codir a eu raison de prendre une orientation aussi essentielle qu'un soutien à Bayrou sans demander l'avis de personne ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
mmmh, je ne parle pas de ma personne : à vrai dire, je me demande si les adhérents vont réussir à me convaincre de continuer à gérer une tâche aussi lourde qu'al sans être rémunéré. je serai ravi que le comité bruxelles émerge et prenne le leadership ! ce serait une bonne surprise, très inattendue :icon_up:

mon propos n'était pas dans les questions de personne, mais dans l'orientation et la définition du projet libéral, car contrairement à DL, AL va "encaisser" ses scores, regarder le bien et le mauvais, et poursuivre sa route grandi de cette expérience. A condition qu'on veuille bien y réfléchir ensemble.

Les deux sont liés. Quand il y aura un parti sérieux, les libéraux qui se regroupent régulièrement envisageront d'y participer. Tu sais ce qu'il te reste à faire.

J'adore le "les adhérents insistent pour que je reste alors que je ne veux pas". C'est la tactique utilisée par les tyrans style Omar Bongo pour se rajouter un mandat supplémentaire chaque fois que le mandat en cours touche à sa fin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la question des soutiens, je note avec satisfaction que tu reconnais l'échec (même si "erreur" aurait été un meilleur terme). Et puisque c'est cette question des soutiens qui est apparue comme étant la plus sensible, il serait peut être bon de réfléchir dès maintenant à la politique future d'AL dans ce domaine. Les deux positions, l'alliance (mais pas avec n'importe qui non plus, pas le PS ou le modem) ou l'aventure solitaire peuvent se défendre. Il faut aussi voir que même si nous nous plaisons à cultiver le pessimisme, jamais la France n'a eu un président aussi libéral qu'aujourd'hui, le positionnement d'AL sera donc très délicat, je prendrai pour ma part très mal une opposition systématique dans l'esprit "il faut qu'on montre qu'on est pas à droite" qui a été la raison du soutien à Bayrou. Et en même temps il faut que vous fassiez entendre votre voix, dissidente si besoin est. C'est ce difficile équilibre qui rend la position solitaire plus confortable, pas de soutien, des réactions au cas par cas. Même si c'est se priver d'une partie du jeu politique, et donc s'en exclure en partie. En tout cas quelque soit la décision prise, je pense qu'il faut en discuter sérieusement de façon à ce que personne ne sente pris en traitre dans l'avenir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas possible, c'est un troll !!

J'appelle Alain Madelin, François Goulard, Hervé Mariton, Christian Saint Etienne, Charles Millon, Hervé Novelli, Rachid Kaci, Jean-Marie Bockel, Charles de Courson, Hervé Morin, Bernard Kouchner, Jean-Michel Fourgous, et tous les libéraux engagés en politique, à gauche, à droite, au Modem, au Nouveau Centre, toutes les personnalités que je n'aurais pas citées, à se retrouver pour discuter et convenir d'une plate-forme de réformes libérales a minima, indépendamment des sensibilités et des partis d'origines. J'appelle également tous les intellectuels et personnalités libérales, de Jacques Marseille à Pascal Salin, en passant par Philippe Nemo, Guy Sorman, à se joindre à la conception et à la signature de cet appel.

:icon_up:

L'aurait fallu commencer par être poli avec Pascal Salin, jeune homme…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Edouard, j'aimerais savoir si tu penses que le Codir a eu raison de prendre une orientation aussi essentielle qu'un soutien à Bayrou sans demander l'avis de personne ?
C'est drôle, de tous les médias français (si on considère un forum comme un média), liberaux.org est probablement le plus dur pour les initiatives libérales ! Il me semble que l'accueil reçu chez France 3 ou sur le plateur de ruquier était plus cordial. Mais bon : qui aime bien châtie bien ? ! Je suis heureux de débattre, tant que le ton reste cordial of course. Pour répondre à ta question très précisément : j'ai consulté une dizaine de responsables importants de province pour connaître leur avis et nous avons réuni un comité de direction qui a débattu la question pendant plusieurs heures, dans des sessions distinctes. Pas un comité confidentiel : 25 personnes présentes…. En outre, j'avais publiquement annoncé à plusieurs reprises à la télé + radio que Bayrou était notre second best choice si je ne concourrais pas….(enfin, c'était dit en filigrane souvent, mais assez clairement, comme lors de l'entretien avec Le Monde). "l'avis de personne" est donc inexact. C'était un choix assumé par Aurélien, moi, David, Ludovic, etc : bref, toute l'équipe. D'ailleurs, la preuve que ce soutien n'a pas été une boucherie, c'est que les candidats listés à l'époque se sont tous maintenus, sauf un. Et que les responsables locaux bien implantés n'ont pas bougé d'un iota. Certes, il auraient aimé être mieux consulté : nous avons probablement pêché par excès de zèle car ce choix, nous l'avons "testé" en interne, mais c'est vrai, pas de façon systématique. Erreur de jeunesse : nous avons probablement sous estimé l'impact d'un tel soutien (car après tout, je n'avais pas les 500 signatures). Nos prochains statuts prévoiront des cas de figures style "grandes décisions" (alliance, investitures, etc), qui feront l'objet d'une réunion large de tous les responsables (élus) d'AL. je crois que tout le monde est d'accord sur ce point.
C'est pas possible, c'est un troll !!:icon_ptdr:L'aurait fallu commencer par être poli avec Pascal Salin, jeune homme…
Je suis très poli avec Pascal Salin, que j'admire et dont j'ai lu les livres. Je regrette qu'il ne se soit pas plus impliqué pour nous soutenir. Pourquoi donc reçevons plus facilement argent et soutien intellectuel d'universitaires et d'hommes d'affaires étrangers que Français… ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi donc reçevons plus facilement argent et soutien intellectuel d'universitaires et d'hommes d'affaires étrangers que Français… ???

Parce qu'ils veulent rire un brin, peut-être.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les deux sont liés. Quand il y aura un parti sérieux, les libéraux qui se regroupent régulièrement envisageront d'y participer. Tu sais ce qu'il te reste à faire.

J'adore le "les adhérents insistent pour que je reste alors que je ne veux pas". C'est la tactique utilisée par les tyrans style Omar Bongo pour se rajouter un mandat supplémentaire chaque fois que le mandat en cours touche à sa fin.

Tu crois pas que tu exgères un peu ? Omar Bongo :icon_up: On m'avait déjà fait le coup de la Securitate (je crois que c'était Andreï), mais Bongo, c'est nouveau !

J'écris sincèrement ce que je pense : cette tâche n'est pas une sinécure, même si je l'ai accompli avec plaisir. Car en plus de gérer, ma candidature a été particulièrement éprouvante en temps / énergie (médias, déplacements…) J'aurai bien aimé que Sabine ou Aurélien se présentent, mais ils ont refusé….

Share this post


Link to post
Share on other sites
Faudrait le prévenir, parce qu'il ne s'en est pas rendu compte.

:icon_up: Quoi que dans le fond c'est pas drole

Share this post


Link to post
Share on other sites
cette tâche est une sinécure, même si je l'ai accomplie avec plaisir.

:icon_up: j'adore le "même si". C'est du même tonneau que "ma patience a des limites, mais il ne faut pas exagérer".

En clair, apparemment, le sens de "sinécure" t'échappe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu crois pas que tu exgères un peu ? Omar Bongo :icon_up: On m'avait déjà fait le coup de la Securitate (je crois que c'était Andreï), mais Bongo, c'est nouveau !

1. c'est pas de ma faute, c'est la même tactique

2. toi, mon petit gars, qui trouvas drôle de traiter quelqu'un de stalinien, tu es le plus mal placé pour te plaindre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis très poli avec Pascal Salin, que j'admire et dont j'ai lu les livres. Je regrette qu'il ne se soit pas plus impliqué pour nous soutenir. Pourquoi donc reçevons plus facilement argent et soutien intellectuel d'universitaires et d'hommes d'affaires étrangers que Français… ???

ça n'est pas comme ça qu'il l'a prit en tous cas !

Moi aussi je regrette qu'il ne s'implique pas plus mais c'est sa position elle n'est pas spécifique à AL et a vrais dire je ne pense pas que AL le mérite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'écris sincèrement ce que je pense : cette tâche est une sinécure, même si je l'ai accompli avec plaisir. Car en plus de gérer, ma candidature a été particulièrement éprouvante en temps / énergie (médias, déplacements…) J'aurai bien aimé que Sabine ou Aurélien se présentent, mais ils ont refusé….

Tu peux donc faire d'un pierre deux coups. Avoir une vie meilleure et aider le parti.

Share this post


Link to post
Share on other sites
2. toi, mon petit gars, qui trouvas drôle de traiter quelqu'un de stalinien, tu es le plus mal placé pour te plaindre

Faut l'excuser, il était pris dans sa logorret… :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu peux donc faire d'un pierre deux coups. Avoir une vie meilleure et aider le parti.

bon, tout cela n'est pas très constructif.

L'objet de mon post est de proposer d'échanger sur la vision d'un parti libéral. je vais préciser :

> cible visée

> thèmes prioritaires

> élections clefs

> type de candidat pour les présidentielles

> sources de financement

> actions de terrains typiques

> alliances potentielles / à creuser

Share this post


Link to post
Share on other sites
bon, tout cela n'est pas très constructif.

:icon_up:

est-ce que tu as conscience de t'enfoncer à chaque phrase ???

L'objet de mon post est de proposer d'échanger sur la vision d'un parti libéral. je vais préciser :

> cible visée

> thèmes prioritaires

> élections clefs

> type de candidat pour les présidentielles

> sources de financement

> actions de terrains typiques

> alliances potentielles / à creuser

Si tout ça t'intéresse, il y a une réunion samedi à Lyon pour en débattre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
:icon_up: j'adore le "même si". C'est du même tonneau que "ma patience a des limites, mais il ne faut pas exagérer".

En clair, apparemment, le sens de "sinécure" t'échappe.

Pris de vitesse par Ronnie, je me rattrape.

Sinécure

Le tavernier

– … Je peux vous dire que tavernier, c’est pas une sinécure.

Perceval

– Ouais, c’est pas faux.

Karadoc

– J’ai jamais su ce que ça voulait dire, sinécure.

Perceval

– Moi non plus. Quand vous comprenez pas, vous dites « c’est pas faux ». Comme ça, vous passez pas pour un glandu. C’est ma botte secrète.

Kaamelott, épisode « La botte secrète

Bonjour,

On rencontre souvent sinécure dans une affirmation négative, ce qui donne une idée en creux, mais bien vague du sens de ce terme. Initialement, la sinécure était un titre, une dignité qui n'engage pas à une fonction pastorale particulière et plus particulièrement un revenu correspondant à ce titre, accordé à un clerc (ça vient de l’expression latine beneficium sine cura « bénéfice sans soin, sans charge »). Par extension et simplification, il s’agit d’un emploi n'obligeant à aucune fonction, ou nécessitant très peu de travail.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et bien, le débat est au top sur ce forum.

Que veux-tu, entre staliniens… Je suppose à présent que le président à vie va nous donner des leçons de sain débat démocratique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
> cible visée

Les libéraux qui votent à l'UMP seront les plus faciles à rallier.

> thèmes prioritaires

La suppression des monopoles, la réduction du nombre de fonctionnaire, la baisse des impôts/taxes, et la suppression pure et simple de lois liberticides sont à mon avis les 4 priorités libérales. C'est sur l'aspect économique que se situe l'urgence libérale en France à mon sens.

> élections clefs

Les élections locales évidemment.

> type de candidat pour les présidentielles

Quelqu'un qui a l'aspect physique de Rama Yade et les idées de Jacques Marseille.

> sources de financement

Il n y a rien à améliorer de ce côté là, le droit français est trop rigide.

> actions de terrains typiques

Manifs anti-grèves, elles sont les seules capables de fédérer, et elles nous rendent automatiquement médiatiquement visibles.

> alliances potentielles / à creuser

Avec les réformateurs de l'UMP éventuellement, l'UMP n'a pas encore connu de crise mais ça pourrait venir tellement ce parti est hétéroclite. Si ça arrive il faudra se positionner. Mais les alliances ne sont pas à envisager avant d'avoir une existence concrète au niveau électoral (au moins 3% des voix).

PS: je ne connais pas les dirigeants d'AL ni leurs antécédents, mais pourquoi tout le monde perd 50 points de QI à chaque fois que leur nom est évoqué? L'alliance avec Bayrou était débile mais on va pas en parler ad vitam eternam non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...