Jump to content

BHL dans le New York Times


Recommended Posts

Pour le reste, je dit seulement qu'Hergé a baigné pendant l'entre deux guerres dans un milieu catholique de droite, où entre autres la gauche, les franc-maçons, les juifs n'étaient pas très bien vus. Il ne fut pas le seul et il a su évoluer alors que d'autres du même background se sont enfoncés dans l'abject.

Amaï… faudra un jour faire le tri dans les calembredaines qu'on t'a apprises à l'école…

Link to comment
Amaï… faudra un jour faire le tri dans les calembredaines qu'on t'a apprises à l'école…

Il suffit d'ouvrir un vieux La Croix en France, ou pas mal des interventions politiques de la droite catholique- au moins en France- pour avoir droit à ces calembredaines sur les juifs, franc maçons, protestants, la gauche…

Link to comment
Il suffit d'ouvrir un vieux La Croix en France, ou pas mal des interventions politiques de la droite catholique- au moins en France- pour avoir droit à ces calembredaines sur les juifs, franc maçons, protestants, la gauche…

Il existe plus qu'une nuance entre dire que certains milieux catholiques étaient antisémites à l'époque et laisser sous-entendre, par ailleurs, que "catholique de droite" était forcément synonyme de raciste ou d'antisémite…

Pour en revenir à Hergé, même si le personnage a évolué, il ne faut pas non plus oublier qu'il a été proche de Dregrelle et du rexisme, qui n'était franchement pas un mouvement modéré. J'ajouterais qu'il est difficile de voir autre chose qu'un parti pris pro-nazi et antisémite dans la première version de l'Étoile mystérieuse, rien ne permettant de dire en outre qu'il s'agit d'une caricature critique de son époque, compte tenu des opinions politiques du bonhomme à ce moment-là.

Link to comment
Il existe plus qu'une nuance entre dire que certains milieux catholiques étaient antisémites à l'époque et laisser sous-entendre, par ailleurs, que "catholique de droite" était forcément synonyme de raciste ou d'antisémite…

Je ne sais pas si on peut qualifier Hergé de rexiste.

En tout cas, à l'époque, ceux qui se battaient contre l'antisémitisme étaient souvent à gauche, pendant que la droite catholique ne s'est pas faite souvent remarquer- encore une fois, au moins en France- pour son amour des étrangers, de la tolérance, des juifs, des laïcs et j'en passe.

Link to comment
Il suffit d'ouvrir un vieux La Croix en France, ou pas mal des interventions politiques de la droite catholique- au moins en France- pour avoir droit à ces calembredaines sur les juifs, franc maçons, protestants, la gauche…

Encore une fois, en quoi des imprécations contre la gauche te gênent-elles ? Tu te sens visé ? Quant au peu de sympathie qu'inspirait aux catholiques la franc-maçonnerie, il y a des raisons logiques et compréhensibles.

Sur le rapport aux juifs, faut arrêter de délirer: regarde du côté de la littérature socialiste du XIXe siècle et début XXe, violemment antisémite, tu m'en diras des nouvelles ! Ensuite, comme il a déjà été rappelé, l'antijudaïsme (détestable, mais sentiment uniquement religieux) n'équivaut pas à l'antisémitisme (conception raciste et antichrétienne).

Link to comment
Je ne sais pas si on peut qualifier Hergé de rexiste.

En tout cas, à l'époque, ceux qui se battaient contre l'antisémitisme étaient souvent à gauche, pendant que la droite catholique ne s'est pas faite souvent remarquer- encore une fois, au moins en France- pour son amour des étrangers, de la tolérance, des juifs, des laïcs et j'en passe.

Voir ma réponse ci-dessus. Sinon, je te rappelle que nombre d'antidreyfusards furent de gauche et que nombre de lois xénophobes furent prises par des gouvernements de gauche sous la IIIe République (notamment à la fin du Front populaire). Quant à la tolérance, permets-moi de rigoler un bon coup !

Link to comment
Il suffit d'ouvrir un vieux La Croix en France, ou pas mal des interventions politiques de la droite catholique

Tu as bien fait de préciser un "vieux" La Croix, ce journal ayant totalement viré sa cuti arborant aujourd'hui fièrement une rose ayant depuis longtemps dézingué la Croix à coup de marteau et de faucille. :icon_up:

Link to comment
Tu as bien fait de préciser un "vieux" La Croix, ce journal ayant totalement viré sa cuti arborant aujourd'hui fièrement une rose ayant depuis longtemps dézingué la Croix à coup de marteau et de faucille. :icon_up:

En fait, pour Cochon, un catho "modéré" et respectable doit être un socialo de sacristie.

Link to comment
Tu as bien fait de préciser un "vieux" La Croix, ce journal ayant totalement viré sa cuti arborant aujourd'hui fièrement une rose ayant depuis longtemps dézingué la Croix à coup de marteau et de faucille. :icon_up:

Certes. Le nouveau La Croix vomit le capitalisme libéral, le vieux La Croix vomissait le juif aux doigts crochus. Y a de la suite dans les idées malgré tout chez cette feuille cléricale…

Link to comment
Certes. Le nouveau La Croix vomit le capitalisme libéral, le vieux La Croix vomissait le juif aux doigts crochus. Y a de la suite dans les idées malgré tout chez cette feuille cléricale…

Les gauchos laïcards en ont aussi, de la suite dans les idées - à preuve tes propos dans ce fil.

Link to comment
Les gauchos laïcards en ont aussi, de la suite dans les idées - à preuve tes propos dans ce fil.

Juste une chose: tous les laïcs ne sont pas de gauche, il y en a de droite et il y a des laïcs libéraux aussi, que tu sois contre la laïcité RH c'est ton choix.

En revanche, cochon tu te fourvoies, la droite catholique n'a jamais été spécialement ou plus antisémite que la gauche. Aujourd'hui certainement pas en tout cas et je dirais même: l'antisémitisme est plus l'appanage de la gauche pour les évènements en Israël ou pour associer à tort le juif au grand capital .

Link to comment
Juste une chose: tous les laïcs ne sont pas de gauche, il y en a de droite et il y a des laïcs libéraux aussi, que tu sois contre la laïcité RH c'est ton choix.

Apparemment, ta fréquentation du blog Fillias ne t'a guère familiarisé avec la logique et l'honnêteté intellectuelle. J'ai parlé des laïcards, pas de la laïcité. Ceci dit, la laïcité à la française, c'est un euphémisme dissimulant la réalité: à savoir l'intimidation publique dont sont victimes les croyants.

RH, le candidat du libre choix.

Link to comment
Apparemment, ta fréquentation du blog Fillias ne t'a guère familiarisé avec la logique et l'honnêteté intellectuelle. J'ai parlé des laïcards, pas de la laïcité. Ceci dit, la laïcité à la française, c'est un euphémisme dissimulant la réalité: à savoir l'intimidation publique dont sont victimes les croyants.

RH, le candidat du libre choix.

:icon_up: Je vois que je t'ai manqué.

D'autre part, si l'utilisation de la laïcité sert à intimider les croyants, alors oui son but est tout à fait néfaste.

Cependant il me semble bien que le principe de la laïcité au départ était d'empêcher l'état d'interférer dans la liberté de croyance tout en empêchant à la religion d'interférer dans les affaires de l'état, la laïcité à la française ne serait donc plus de la laïcité à t'entendre.

Link to comment
Et tu dis ça parce que… ?

L'église catholique a voulu jusqu'au 19ème siècle régenter l'ordre temporel.

Le premier Etat laïc, les Etats Unis, est issu d'une culture protestante. Bien sûr, aujourd'hui, le Vatican a fait (si j'ose dire) son mea culpa et défend loyalement la laïcité.

Link to comment
D'une part, le fait que jusqu'à une époque récente, nous vivions en Chrétienté et, d'autre part, que la dispute des deux glaives n'est pas le fait du seul Pape. Surtout, le retrait de l'Eglise de l'espace public a laissé tout le champ libre à l'Etat.

L'un ou l'autre je ne suis pas sûr que ce soit du positif qu'ils occupent tout le champ libre ou du moins qu'ils se le partagent même si je n'ai rien contre la l'église n'étant pas chrétien moi-même, mais tout contre l'état.

En d'autres termes, leur laisser le monopole de l'élévation des masses à l'un ou à l'autre n'est pas vraiment en phase avec mes principes libéraux.

Link to comment
D'une part, le fait que jusqu'à une époque récente, nous vivions en Chrétienté et, d'autre part, que la dispute des deux glaives n'est pas le fait du seul Pape. Surtout, le retrait de l'Eglise de l'espace public a laissé tout le champ libre à l'Etat.

P. Nemo l'explique très bien au passage.

Link to comment
L'un ou l'autre je ne suis pas sûr que ce soit du positif qu'ils occupent tout le champ libre ou du moins qu'ils se le partagent même si je n'ai rien contre la l'église n'étant pas chrétien moi-même, mais tout contre l'état.

En d'autres termes, leur laisser le monopole de l'élévation des masses à l'un ou à l'autre n'est pas vraiment en phase avec mes principes libéraux.

Il existe une très sérieuse différence entre l'autorité morale de l'Eglise et le pouvoir purement politique, et donc soumis aux caprices temporels, de l'Etat.

P. Nemo l'explique très bien au passage.

Tu as d'excellentes lectures. :icon_up:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...