Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

climax

"No Kid" par Corinne Maier

Recommended Posts

C'est pas faux. :icon_up: Sérieusement, plus tu attends, plus ce sera difficile d'en avoir dans un âge avancé (a fortiori si c'est le premier). Et surtout, avoir un enfant qui a 40 ans de moins que toi, c'est pas le top du point de vue éducation de l'enfant et partage avec lui des choses de la vie.

Oui mais il faut quand même relativiser, si une femme décide de faire un premier enfant à 32 ans parce qu'avant cet âge, elle ne se sentait pas prête, je ne vois pas où est le problème. Quand une de mes copines a été larguée par son mec à 26 ans, elle était déjà en train de paniquer parce que ça allait faire tard pour son premier bébé…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plus tu attends longtemps plus tu prend des risques, tu dois vraiment faire un premier bébé avant 30 ans sinon ça devient vraiment tard …

Mon dernier petit frère est né j'avais 18 ans..

Pour les femmes qui ne peuvent concevoir de copines sans enfants, c'est juste que c'est un sujet de discussion vachement prenant (l'accouchement en détail, les premiers areuh etc..), certaines une fois mère ne sont plus rien d'autre que mère (c'est flippant d'ailleurs).

Les hommes comprennent plus facilement parce qu'ils sont plus nbx à ne pas vouloir élever un enfant (partager les couches, les nuits, l'odeur permanente du lait caillé sur la poitrine de leur femme etc)

Oui mais il faut quand même relativiser, si une femme décide de faire un premier enfant à 32 ans parce qu'avant cet âge, elle ne se sentait pas prête, je ne vois pas où est le problème. Quand une de mes copines a été larguée par son mec à 26 ans, elle était déjà en train de paniquer parce que ça allait faire tard pour son premier bébé…

Surtout ne pas faire d'enfant si on est pas prêt ou pas désireux (c'est un boulot monstre qui doit être difficile à gérer si t'es pas partant à 200%).

M'enfin, je vois pas ce qu'il y a d'anormal à profiter de la vie sans môme jusqu'à 30/35 ans.

Share this post


Link to post
Share on other sites
l'odeur permanente du lait caillé sur la poitrine de leur femme etc)

Miam, encore un détail glamour auquel j'avais jamais pensé …

Voilà qui ne va pas favoriser l'émergence de mon instinct maternel…:icon_up:

N''empêche si ça se trouve dans trois ans j'ai changé d'avis et je veux devenir femme au foyer (bon j'y crois pas trop quand même)

Share this post


Link to post
Share on other sites
…j'ai lu son premier roman, "L'Invitée", pas trop mal, assez kitsch et daté, et qui raconte les déboires de jeunes tourmentés à Saint-Germain-des-Prés dans les années 40.

J'ai tout compris à la Beauvoir le jour où j'ai lu sa confession d'une sortie à New York. Récemment arrivée dans cette ville, juste après la Seconde Guerre mondiale, elle décide de faire une ballade. Pour ce faire, elle chausse une paire de jolies petites choses qu'elle trouve adorables qui, vraiment, lui vont à merveille et feront d'elle l'étendard de l'élégance française sur cette rive de l'Atlantique - trouve-t-elle. Elle descend dans la rue et là, bien que partie d'un pas conquérant pour arpenter le Nouveau Monde, le malaise lentement et sûrement s'empare d'elle, depuis les pieds jusqu'à la tête : elle qui se trouvait si précieuse et fine se rend compte, en se comparant aux Américaines qu'elle croise, qu'elle n'est qu'une plouc mal dégrossie, une provinciale mal fagottée. Ravagée par cette découverte, elle se réfugie dans son hôtel.

Épilogue : elle se mettra plus tard à la colle avec un certain Jean-Sol Partre, un mec qui, privé de vision stéréocopique, arrivera, malgré tout, à lui trouver un charme douteux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et pourtant ça arrive …

En tout cas les hommes sont moins choqués qu'une femme ne veuille pas d'enfant que les autres femmes.

Les femmes croient souvent que quand tu ne veux pas d'enfant, tu méprises les mères.

Le simple fait d'exprimer ton choix (ce que je ne fais, en règle générale que quand on me pose la question du "et vous c'est pour quand?") reviens à critiquer leur choix à elles.

J'ai quand même l'impression que pour pas mal de femmes, c'est leur réalisation personnelle dans la vie, ce qui leur donne un statut, une présence. Il suffit de voir comment se comportent beaucoup de femmes avec bébé dans la rue, comme si ça leur donnait droit prioriatire de passage, comme si ça justifiait toutes les goujateries, comme si ça donnait accès à une caste un peu plus élevée.

Vous trouvez que j'éxagère? Regardez autour de vous, ça existe. Ce n'ets pas le cas de tout le monde, non plus, loin de là.

Pour ces femmes là, je trouve ça un peu triste qu'elle ne réalise pas que leur valeur intrinsèque ne passe pas par un bébé.

Je pense que ces femmes là peuvent être agressives avec des femmes qui ne veulent pas d'enfants, parceque tout un coup ça fait une grande menace, de voir une femme qui n'a pas eu besoin de tout ça pour se réaliser.

C'est inhabituel, certes. Que ça provoque une certaine surprise, ok. Mais qu'on se fasse traiter de tous les noms, ça ça me les casse. Le mieux qu'on a, c'est parfois une sorte de condescendance. Vachement sympa.

Je connais plein de gens qui font des trucs beaucoup plus cons que ne pas faire d'enfants, et on ne leur dit rien…

Traiter de tous les noms? Fichtre. Nous ne constatons pas que ça va jusque là.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dernière remarque: si dans un couple un des deux ne veut pas, le couple ne veut pas. C'est celui qui ne veut pas qui emporte la décision.

Sauf si l'autre considère son conjoint comme un moyen et non comme une fin en soi, mais je ne saurais soupçonner mes lecteurs d'être si peu kantiens.

Autrement dit: "je t'aime mais tu dois me faire un enfant" = de facto "je ne t'aime pas" puisque la caractéristique même qui distingue l'amour des autres interactions humaines c'est de ne rien attendre en échange.

My two pennies' worth.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour ces femmes là, je trouve ça un peu triste qu'elle ne réalise pas que leur valeur intrinsèque ne passe pas par un bébé.

enfin, c'est un peu du cliché, non ? A ce rythme là, il y a combien d'hommes qui ne vivent que par leur club de foot ?

Traiter de tous les noms? Fichtre. Nous ne constatons pas que ça va jusque là.

Vous ne fréquentez pas tout à fait les mêmes milieux :icon_up:

la caractéristique même qui distingue l'amour des autres interactions humaines c'est de ne rien attendre en échange.

même pas un peu d'amour ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai quand même l'impression que pour pas mal de femmes, c'est leur réalisation personnelle dans la vie, ce qui leur donne un statut, une présence. Il suffit de voir comment se comportent beaucoup de femmes avec bébé dans la rue, comme si ça leur donnait droit prioriatire de passage, comme si ça justifiait toutes les goujateries, comme si ça donnait accès à une caste un peu plus élevée.

Vous trouvez que j'éxagère? Regardez autour de vous, ça existe. Ce n'ets pas le cas de tout le monde, non plus, loin de là.

Pour ces femmes là, je trouve ça un peu triste qu'elle ne réalise pas que leur valeur intrinsèque ne passe pas par un bébé.

Je pense que ces femmes là peuvent être agressives avec des femmes qui ne veulent pas d'enfants, parceque tout un coup ça fait une grande menace, de voir une femme qui n'a pas eu besoin de tout ça pour se réaliser.

:icon_up:

Traiter de tous les noms? Fichtre. Nous ne constatons pas que ça va jusque là.

Bon, pas les noms d'oiseau, mais égoïstes, insensibles, sans coeur, inhumain, on a déjà entendu. Pas souvent, heureusement, mais plusieurs fois quand même.

Vous ne fréquentez pas tout à fait les mêmes milieux :warez:

Quoi mon milieu, qu'est-ce qu'il a mon milieu? :doigt:

Blague à part, je ne vois pas à quoi tu fais référence. Enfin, j'ai peut-être une petite idée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
…pas les noms d'oiseau, mais égoïstes, insensibles, sans coeur, inhumain…

C'est pas le cas, donc ? :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Blague à part, je ne vois pas à quoi tu fais référence. Enfin, j'ai peut-être une petite idée.

Tu fréquentes bcp le milieu juif anversois laïque ? :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai quand même l'impression que pour pas mal de femmes, c'est leur réalisation personnelle dans la vie, ce qui leur donne un statut, une présence. Il suffit de voir comment se comportent beaucoup de femmes avec bébé dans la rue, comme si ça leur donnait droit prioriatire de passage, comme si ça justifiait toutes les goujateries, comme si ça donnait accès à une caste un peu plus élevée.

Vous trouvez que j'éxagère? Regardez autour de vous, ça existe. Ce n'ets pas le cas de tout le monde, non plus, loin de là.

Pour ces femmes là, je trouve ça un peu triste qu'elle ne réalise pas que leur valeur intrinsèque ne passe pas par un bébé.

Je pense que ces femmes là peuvent être agressives avec des femmes qui ne veulent pas d'enfants, parceque tout un coup ça fait une grande menace, de voir une femme qui n'a pas eu besoin de tout ça pour se réaliser.

Je pense que certaines femmes ne sont pas à l'aise avec leur statut de mère et c'est ce qui explique leur agressivité. D'une part elles le revendiquent avec fierté et d'autre part elles ont peur de n'être vues "que" comme des mères . Les mères bien dans leur peau n'ont pas besoin d'être agressives.

Traiter de tous les noms? Fichtre. Nous ne constatons pas que ça va jusque là.

Ca c'est effectivement mon cher et tendre qui exagère un poil. La plupart du temps on a juste droit à un regard horrifié ( Genre le même que si j'annonçais que je voulais me lancer dans la prostitution). J'ai cependant eu une engueulade avec une copine qui croyait que je la méprisais parce que je ne voulais pas d'enfants. et qu'elle en avait.

En règle générale ce genre de réactions provient surtout de personnes plutôt jeunes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca c'est effectivement mon cher et tendre qui exagère un poil.

Teteteteuh, égoïste et tout le machin, on y a déjà eu droit, tu le sais très bien.

Ca c'est la modernité, les engueulades de couples sur le web :icon_up:

C'est pas le cas, donc ? :doigt:

Si, mais pour d'autres raisons :warez:

Share this post


Link to post
Share on other sites
enfin, c'est un peu du cliché, non ? A ce rythme là, il y a combien d'hommes qui ne vivent que par leur club de foot ?

Non mais ça, c'est noble.

même pas un peu d'amour ?

Nan nan nan. Rien du tout.

Teteteteuh, égoïste et tout le machin, on y a déjà eu droit, tu le sais très bien.

Tiens, une scène de ménage sur lib.org! On a déjà tout eu mais pas ça, si?

Vous êtes assis côte à côte, là?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens, une scène de ménage sur lib.org! On a déjà tout eu mais pas ça, si?

Vous êtes assis côte à côte, là?

Même qu'ils se partagent l'ordinateur, mais on est moderne ou pas…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens, une scène de ménage sur lib.org! On a déjà tout eu mais pas ça, si?

Vous êtes assis côte à côte, là?

:icon_up: Non, même pas!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous êtes assis côte à côte, là?

Dans une engueulade, c'est plutôt face à face.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Même qu'ils se partagent l'ordinateur, mais on est moderne ou pas…

Le progrès, c'est taper sur un clavier plutôt que sur sa femme :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Arn0

C'est un devoir moral pour chaque être humain de contribuer, dans la mesure du possible, à la continuation de l'espèce.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est un devoir moral pour chaque être humain de contribuer, dans la mesure du possible, à la continuation de l'espèce.

Question densité de connerie, là c'est de l'uranium.

Tu plaisantes j'espère?

Si ça, ça n'est pas un concept collectiviste.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si ça, ça n'est pas un concept collectiviste.

Arn0 parlait de devoir moral.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Arn0 parlait de devoir moral.

Bon. J'aimerais bien avoir cofirmation de sa part qu'il est contre les allocations familiales et toutes les incitations à faire des enfants, comme les parts fiscales et la carte famille nombreuses, qui ne sont que spoliation de la pire espèce.

Et puis j'avoue être heurté par un si soudain jaillissement d'inintelligence.

Quant à faire des enfants "pour préserver l'espèce" concept stupiiiiiiiide, mais stupiiiiiiiiiide, c'est bien considérer quelqu'un (l'enfant produit dans ce but) comme un moyen et non pas comme une fin en soi. Moralement, bof.

Share this post


Link to post
Share on other sites
…un si soudain jaillissement d'inintelligence.

Inintelligence ? Vraiment ? Ainsi, je conçois parfaitement que des croyants parlent d'un devoir moral de procréation (pour se conformer au plan divin). Je crois que tes mots dépassent ta pensée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Miam, encore un détail glamour auquel j'avais jamais pensé …

Voilà qui ne va pas favoriser l'émergence de mon instinct maternel…:icon_up:

Pense alors qu'en qq mois, le volume de ta poitrine double, voire triple, c'est géant.

N''empêche si ça se trouve dans trois ans j'ai changé d'avis et je veux devenir femme au foyer (bon j'y crois pas trop quand même)

Rien de tel que les gênes pour ça, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon. J'aimerais bien avoir cofirmation de sa part qu'il est contre les allocations familiales et toutes les incitations à faire des enfants, comme les parts fiscales et la carte famille nombreuses, qui ne sont que spoliation de la pire espèce.

Cela ressemble furieusement à un procès d'intention en bonne et due forme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense que certaines femmes ne sont pas à l'aise avec leur statut de mère et c'est ce qui explique leur agressivité. D'une part elles le revendiquent avec fierté et d'autre part elles ont peur de n'être vues "que" comme des mères . Les mères bien dans leur peau n'ont pas besoin d'être agressives.

Amha, les mères bien dans leur peau sont avant tout des femmes bien dans leur peau. Avec ou sans enfant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cela ressemble furieusement à un procès d'intention en bonne et due forme.

Ça oui. J'aurais l'air con si je disais le contraire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'espère bien mourir immoral.

Immoral et seul, abandonné comme un chien galeux. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Inintelligence ? Vraiment ? Ainsi, je conçois parfaitement que des croyants parlent d'un devoir moral de procréation (pour se conformer au plan divin). Je crois que tes mots dépassent ta pensée.

C'est un empilement. C'est des strates.

L'espèce humaine a-t-elle un droit à exister?

A-t-elle un droit à exister?

La notion de préservation de l'espèce, citée au sujet de l'évolution, est un signe certain de malcompréhension.

Pour l'instant, la population croit. La menace de disparition est nulle. Si même j'admettais qu'il faudrait s'assurer qu'elle subsiste (ça n'est pas le cas), je n'ai aucun devoir moral personnel d'y participer.

Un curé a-t-il un devoir moral de participer à la préservation de l'espèce? (!je reconnais avoir écrit le mot curé mais je n'ai rien écrit contre les curés et n'ai aucune intention, cachée ou autre, de le faire!)

Si la reproduction manque à tel ou tel endroit, il y a suffisamment de gens ailleurs prêts à occuper l'espace disponible. Donc, même localement il n'y a aucun devoir moral de reproduction (en admettant le précepte de départ).

Je ne pourrais pas dire que mes mots dépassent ma pensée. Pas exactement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...