Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Oladuc

Motion Gauche Libérale aux élections internes d'AL

Recommended Posts

La motion Gauche Libérale aux élections internes d'Alternative Libérale

Chers libéraux, membres d'Alternative Libérale,

Militants du parti et libéraux dans l'âme nous avons souhaité présenter à vos suffrages cette liste dénommée Gauche Libérale.

Pourquoi cette liste ? Pourquoi accoler le mot gauche au mot libéral ? Quel est notre programme ? Quels sont nos buts en créant cette motion au sein d'un petit parti naissant ?

C'est à ces questions que la présente profession de foi va tenter de répondre.

Disons-le d'emblée, notre liste ne cherche pas à promouvoir une quelconque "social-démocratie". Nous sommes des libéraux et nous le resterons. La gauche libérale n'est pas un libéralisme par défaut (Canto-Sperber, Valls etc.) qui voyant se décomposer l'idéologie socialiste dans l'opinion se replie sur le libéralisme pour le phagocyter. Le libéralisme n'est pas là pour sauver le socialisme.

La motion gauche libérale a en revanche plusieurs objectifs :

- "Dédroitiser" le courant de pensée libéral en lui faisant retrouver son positionnement originel.

- Rendre possible un recrutement de nouveaux militants venant de l'actuelle gauche, c'est à dire rappelons-le, de 50% de l'électorat.

- Promouvoir une alliance entre libéraux et démocrates et dénoncer l'alliance contre nature entre libéraux et conservateurs.

- Nous positionner sur plusieurs points du programme d'AL que par ailleurs nous approuvons dans ses grandes lignes.

La plupart des libéraux a beau affirmer que le libéralisme n'est ni de gauche ni de droite, il reste que le mouvement libéral a une forte connotation de droite dans l'opinion. Ce positionnement est une aberration historique et idéologique. Historique puisque le terme de gauche provient de l'aile du château de Versailles occupée par les premiers libéraux dotés d'un pouvoir : les physiocrates. Idéologique, puisque la philosophie libérale est en opposition frontale avec celle des conservateurs sur tous les sujets : l'individu, la connaissance, le social, les lois, le progrès.

Que les usurpateurs socialistes aient réussit au fil du temps à déloger les libéraux de la gauche ne nous fera pas renoncer à quitter le ghetto dans lequel ils veulent nous confiner !

Nous sommes convaincus que le réservoir de voix ou d'adhérents potentiels est au moins aussi important dans l'électorat "de gauche" que dans celui "de droite". Il existe donc un potentiel de croissance inexploité pour notre parti. La méfiance vis à vis de l'Etat dirigiste et répressif est facile à éveiller à gauche. Reste à combattre l'Etat-providence, cet État planiste qui par le jeu de la spoliation légale frappe et leurre avant tout les plus pauvres. Une motion Gauche Libérale forte au sein d'AL facilitera le recrutement de tous ces libéraux qui s'ignorent et qui n'attendent qu'une occasion pour s'intéresser à notre mouvement.

Gauche Libérale souhaite qu'AL se distingue clairement des "réformateurs" UMP qui n'ont à ses yeux aucune légitimité libérale.

La voie de l'alliance ou la simple proximité affichée avec des conservateurs réformistes ne peut que saper la crédibilité du mouvement libéral. L'impasse politique à laquelle a aboutit feu Démocratie Libérale doit nous servir de leçon. Nous souhaitons prendre exemple sur nos voisins libéraux et notamment le FDP allemand pour apparaître comme une troisième dimension de la vie politique, capable de trouver des alliances au centre, à droite ou à gauche suivant les circonstances.

Bien entendu nous ne négligeons pas le travail à accomplir. Nous avons conscience de la diversité des situations nationales et notamment du retard idéologique de la gauche française qui rend actuellement toute alliance improbable voire impossible, sauf au plan local.

La Gauche Libérale est foncièrement antiprogramme car un "programme politique" consiste à substituer une volonté oligarchique à celle de l'individu au nom de grand principes holistes (Nation, intérêt collectif, communauté, etc.). N'étant pas des "réformateurs", les "réformes"

que nous proposons se bornent à garantir les libertés : enseignement, association, expression, assurance, solidarité, échange, etc. Toutefois nous nous engageons à défendre les grands axes du programme actuel d'Alternative Libérale avec quelques nuances et en insistant sur certains points :

Face à la société du contrôle construite par les conservateurs et les socialistes nous proposons la société de la confiance.

En France, en Europe et dans le monde, partout nous défendrons la démocratie comme le système le mieux à même de garantir la liberté individuelle, surtout lorsque cette démocratie est associée à un principe de subsidiarité partant de l'individu.

Nous défendrons le mutualisme contre le collectivisme. Nous puiserons dans l'héritage mutualiste, soutenu dès le XIXème siècle par les libéraux, pour mettre en avant la solidarité choisie et engagée contre le "tout-social" de l'Etat-providence.

En tant que relais politique de la société civile, nous entendons défendre les associations non pas à coup de subventions mais en libéralisant leur régime afin qu’elles soient enfin autonomes à l’égard du pouvoir politique et que, revenant à l’essence libérale de la loi de 1901, elles deviennent le premier vecteur de la réforme sociétale.

La laïcité que nous défendons n'est pas seulement la coexistence pacifique entre toutes les confessions présentes en France. C'est une laïcité active qui affirme la prééminence du pouvoir séculier sur les pouvoirs religieux, qui garantit la liberté des athées et des agnostiques sans sacrifier au culte de l'Etat, qui considère d'un oeil neutre toutes les religions et garantit leur libre pratique.

Conclusion

Chers libéraux, membres d'AL, il n'est pas besoin d'être "de gauche" au sens actuel de ce terme ni même d'en être issu pour voter pour notre liste. Certains de nos colistiers viennent de "droite", d'autres viennent de "gauche", mais tous, nous nous reconnaissons dans les valeurs fondatrices du libéralisme : abolition des privilèges, propriété individuelle commençant par celle du corps, libre disposition de ses facultés, refus du néo-colonialisme et paix obtenue par le libre échange des services et des biens.

En votant Gauche Libérale aux élections internes d'AL vous contribuerez à replacer notre jeune parti à sa juste place sur l'échiquier politique. Vous susciterez l'étonnement et l'interrogation de ceux qui croient encore que le libéralisme c'est la droite de la droite, vous faciliterez le recrutement de nouveaux militants venant de tous les horizons. Vous contribuerez à l'émergence d'un libéralisme moderne, décomplexé, capable de se réapproprier son positionnement à gauche et d'en chasser le coucou socialiste.

Loin d'affaiblir le parti en le divisant vous l'enrichirez d'une composante capable d'interpeller les médias, capable de faire douter ceux-là mêmes qui pensaient avoir réglé son compte au libéralisme en le dissolvant dans la mouvance néo-conservatrice.

Le 28 octobre votez Gauche Libérale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
N'étant pas des "réformateurs", les "réformes" que nous proposons se bornent à garantir les libertés : enseignement, association, expression, assurance, solidarité, échange, etc. Toutefois nous nous engageons à défendre les grands axes du programme actuel d'Alternative Libérale avec quelques nuances et en insistant sur certains points :

Par curiosité vous entendez quoi par liberté d'enseignement ou de solidarité ?

La laïcité que nous défendons n'est pas seulement la coexistence pacifique entre toutes les confessions présentes en France. C'est une laïcité active qui affirme la prééminence du pouvoir séculier sur les pouvoirs religieux

Le pouvoir c'est mal alors insistons qu'on a encore plus de pouvoir ?

qui garantit la liberté des athées et des agnostiques sans sacrifier au culte de l'Etat, qui considère d'un oeil neutre toutes les religions et garantit leur libre pratique.

Je ne vois pas en quoi la laicité a besoin d'etre "active" pour garantir la liberté des athées et des agnostiques. Entendons-nous, je suis athée et activement prosélyte mais je ne vois pas ce que l'État vient fourrer là dedans.

Blah blah. Dans la déclaration de principe ċa à l'air correct, ceci dit pour ce qui est de renoncer à la social-démocratie tout en capturant l'électorat de gauche je me marre. Si vous n'êtes pas socialiste vous n'avez de gauche que le nom en France et vous n'aurez pas grand crédibilité auprès de l'electorat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette liste ne se présente pas devant les électeurs, mais devant les adhérents d'AL, non ?

En tout cas, merci pour la propagande électorale à 2 €, mais nous savons lire et où la trouver en cas de besoin. Et pour ma part je n'en ai pas besoin, n'étant pas adhérent d'AL. Par conséquent ce post, au-delà de son aspect documentaire, s'apparente presque à du spam.

Share this post


Link to post
Share on other sites
En tout cas, merci pour la propagande électorale à 2 €, mais nous savons lire et où la trouver en cas de besoin. Et pour ma part je n'en ai pas besoin, n'étant pas adhérent d'AL. Par conséquent ce post, au-delà de son aspect documentaire, s'apparente presque à du spam.

Je transmet le nom des autres listes (pour faire comme dans les lois audiovisuelles où l'on doit citer plusieurs marques pour que le message ne s'apparente pas à de la pub), sans commentaires :icon_up: (je n'ai pas pu empêcher l'apparition du smiley) :

Pour le Bureau :

- NOUVEAUX LIBERAUX, présentée par Christian PERSON

- GAUCHE LIBERALE, présentée par Saïd BOUAISSI

- POUR UN LIBERALISME AUTHENTIQUE, présentée par Aurélien VERON

Pour le Conseil national :

- NOUVEAUX LIBERAUX, présentée par Christian PERSON

- GAUCHE LIBERALE, présentée par Saïd BOUAISSI

- LES NOUVEAUX LIBERAUX, présentée par Vincent PEDOIA

- POUR UNE EUROPE LIBERALE, présentée par Ludovic LASSAUCE

- FEMMES LIBERALES, présentée par Sabine HEROLD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tant qu'on y est en infos inutiles, peut-on avoir l'identité des candidats présents dans chacune de ces listes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
- "Dédroitiser" le courant de pensée libéral en lui faisant retrouver son positionnement originel.

Je crois qu'il vous reste encore beaucoup à apprendre sur ce que pouvait être la "gauche" à l'époque de Bastiat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Femmes Libérales", mon Dieu, toute la connerie héroldienne en deux mots.

Y a-t-il aussi une liste "Homosexuels Libéraux", ou "Invalides Libéraux", sans oublier bien entendu "Maghrébins Libéraux" ?

De l'égalité en droit libérale on en arrive en deux temps trois mouvements au politiquement correct le plus absurde. Et il y en a qui osent affirmer que Michéa dit n'importe quoi…

Sinon, pour "gauche libérale", je suggère, vu le positionnement d'AL dans le passé, qu'ils assument leurs convictions et appellent leur liste "extrème-gauche libéralisante".

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Femmes Libérales", mon Dieu, toute la connerie héroldienne en deux mots.

Ca fait très "femmes prévoyantes socialistes".

Elles auront de quoi bavasser avec les Femmes réformatrices !

http://www.mr.be/Le-Mouvement/Notre-Structure/Les-Femmes-Reformatrices.php

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tant qu'on y est en infos inutiles, peut-on avoir l'identité des candidats présents dans chacune de ces listes ?

Sur le site d'AL il y a toutes les listes :

Nouveaux libéraux: http://www.alternative-liberale.fr/electio…ux_liberaux.htm

Gauche libérale: http://www.alternative-liberale.fr/electio…he_liberale.htm

Libéralisme authentique: http://www.alternative-liberale.fr/electio…authentique.htm

Compagnons libéraux: http://www.alternative-liberale.fr/electio…ns_liberaux.htm

Femmes libérales: http://www.alternative-liberale.fr/electio…s_liberales.htm

Europe et politique libérale: http://www.alternative-liberale.fr/electio…pe_liberale.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites
Y a-t-il aussi une liste "Homosexuels Libéraux", ou "Invalides Libéraux", sans oublier bien entendu "Maghrébins Libéraux" ?

Je ne sais pas pour les invalides, mais sinon pour les homos et les maghrébins libéraux, nous avons sur lib.org nos têtes de liste tout désignés !

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Féminiser la vie politique"… Où va le monde ?!

Vers la domination sans partage de Michèle Quota Cotta !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Où va le monde ?!

Yesss ! Un running gag.

Je ne sais pas pour les invalides…

Hypocrite ! :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yesss ! Un running gag.

Je l'ai écrit spécialement pour toi, car je savais que tu apprécierais. (j'avais failli écrire : "sachant que…", mais je me dois de veiller à ne pas gérondifier ma prose.)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je l'ai écrit spécialement pour toi, car je savais que tu apprécierais. (j'avais failli écrire : "sachant que…", mais je me dois de veiller à ne pas gérondifier ma prose.)

Si tu gérontifies suffisament alors tu pourras présenter une liste : les vieux libéraux !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si tu gérontifies suffisament alors tu pourras présenter une liste : les vieux libéraux !

Lucilio sera la tête de liste, alors (moi, je serai plus simplement la tête de linotte).

Share this post


Link to post
Share on other sites
AL c'est définitivement soc-dem comme parti.

Absolument, et Madelin était socialiste d'ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Absolument, et Madelin était socialiste d'ailleurs.

J'allais éditer et rajouter : Aurel qu'est-ce que tu fous là-dedans ? mais finalement non :icon_up:

C'est quand même inquiétant des noms pareils, ça va finir comme les mouvements "libéraux" en Belgique tout ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'allais éditer et rajouter : Aurel qu'est-ce que tu fous là-dedans ? mais finalement non :icon_up:

C'est quand même inquiétant des noms pareils, ça va finir comme les mouvements "libéraux" en Belgique tout ça.

Ah, maudite démocratie !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, maudite démocratie !

Désolé mais je ne vois pas le rapport.

Tu ne partage pas mon inquiétude peut-être ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, maudite démocratie !

Aurélien, je crois que tu ne peux pas nier que le positionnement d'AL était "alter-libéral", c'est-à-dire axé notamment sur un programme progressiste en matière de moeurs (drogue, etc.) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, le véritable problème c'était le discours et toute la novlangue socialiste utilisée autour.

Le petit côté libertaire-sympa du programme, ce n'est pas très grave.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'arrive pas à croire ce que je vois sur ce forum. Ce n'est pas comme ça que nous gagneront le combat libéral qui est celui de tous les membres du forum à ce que je sache.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je n'arrive pas à croire ce que je vois sur ce forum. Ce n'est pas comme ça que nous gagneront le combat libéral qui est celui de tous les membres du forum à ce que je sache.

CQFD.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est génial, la gauche libérale :icon_up: :

http://www.gaucheliberale.org/post/2007/03…aicite-liberale

Pour une vraie laïcité libérale

Les principaux conflits religieux planétaires et notamment ceux du Moyen Orient provoquent un regain de vigueur de l'ensemble des grandes religions. L'islamisme et le terrorisme religieux favorisent tous les discours religieux, qu'ils soient extrémistes ou modérés. Les grands perdants de cette situation sont la laïcité en général et les athées qui voient leurs droits et leur espace de liberté se restreindre dans tous les pays y compris la France.

La gauche française a complètement abandonné son rôle critique vis à vis des religions et de leurs méfaits. Petit à petit, insidieusement, les religions sont parvenues à reconquérir les domaines ou la gauche radicale progressiste du début du siècle les avait délogées. L'école est à nouveau investie par la religion. Les subventions d'état abondent aussi bien pour les écoles privées religieuses que pour l'entretien de monuments et de lieux de culte. Critiquer une religion passe désormais pour un acte incivil, voire raciste.

Encore plus grave, sous couvert de lutte anti-secte la société française a réussi le tour de force de dépénaliser les éventuels crimes et délits des religions traditionnelles.

Diverses lois anti-athée ont été votées dans l'indifférence générale. En 2002 la "réforme du droit pénal visant à aggraver les peines punissant les infractions à caractère raciste et à renforcer l'efficacité de la procédure pénale" s'est faite sans que le mot "athée" ait été prononcé une seule fois à l'assemblée ! Cet ensemble de dispositions incohérentes prises dans le but louable de lutter contre le racisme, est parfaitement discriminatoire à l'encontre des athées puisque dorénavant le fait de d'inscrire : "A bas les religions" sur une église ou une mosquée est puni beaucoup plus sévèrement que si on tague : "A bas l'école" sur un collège ou un lycée. Le mot athée ne figure d'ailleurs pas dans le code pénal français et c'est l'expression "non religion", imprécise et inexacte qui y est employée.

Dans ce contexte :

1) GL défend les principes fondamentaux de la laïcité. C'est à dire la prééminence du droit séculier sur les droits ou doctrines issus de croyances ou de religions. L'ensemble des règles du droit et en particulier du droit pénal s'appliquent aux activités des religions qui doivent s'y conformer.

GL réaffirme que les religions n'ont aucun caractère sacré pour ceux qui n'y adhèrent pas. Que tout citoyen est libre de critiquer une religion comme il est libre d'y adhérer.

GL défend la liberté de nier les croyances en un ou des dieux. Tout citoyen à le droit de s'opposer par la pensée, les propos et les écrits à toutes les activités résultant de croyances non vérifiables.

GL rappelle que l'ensemble des textes, monuments et objets divers appartenant aux différents cultes ne sont sacrés que pour les membres de ces cultes et qu'ils ne sauraient être considérés comme tels par ceux qui n'y adhèrent pas.

La confusion volontairement entretenue par les lobbies religieux entre racisme et militantisme laïque doit être soigneusement dénoncée en évitant les pièges tendus et en ne faisant pas le jeu de l’extrême droite raciste et xénophobe. S’opposer à la religion juive n’est évidemment pas de l’antisémistisme. Il n’est pas question, sous prétexte que les antisémites assimilent les juifs à une race, d’interdire la critique de la religion juive. De même critiquer le Coran ou la religion musulmanne ne peut être considéré comme du racisme anti-arabe.

2) GL est très attaché à l'esprit de l'article premier de la Constitution qui garanti « le respect de toutes les croyances et l'égalité devant la loi sans distinction d'origine, de race ou de religion

Les religions, sectes et les diverses entreprises liées au surnaturel, à la voyance ou aux sciences ocultes ont le droit de s'exprimer, de construire des temples, des lieux de culte, des écoles, de publier des journaux, de recruter des adeptes, d’organiser des cérémonies publiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...