Aller au contenu
Nick de Cusa

La voiture de demain, énergies alternatives

Messages recommandés

il y a 21 minutes, FabriceM a dit :

Je me dis qu'il y a peut être un marché/ un avenir pour des petits véhicules électriques en location pour les grandes villes. De quoi aller au boulot sans se salir 

 

Du coup, en cherchant, je suis tombé sur un truc qui fait à peu près l'affaire :

http://www.journaldugeek.com/2015/03/09/toyota-i-road-autopartage-electrique-grenoble/

iRoad8.png

 

Un genre scooter électrique 3 roues, couvert. Entre 30 et 50km d'autonomie, deux places si on compte la minuscule à l'arrière.

Ils ont tenté de faire un système de location de  ces véhicules à Grenoble, en partenariat avec Toyota (le constructeur). (voir lien au dessus)

 

Eh bien .. ça a été un échec monumental. Seulement 1500 utilisateurs en 2 ans pour un parc de 70 véhicules.

https://www.placegrenet.fr/2017/10/17/clap-de-fin-cite-lib-grenoble/156482

 

Il faut dire aussi qu'avec des tarifs pareils, ils allaient droit au casse pipe.

 

C'est con. Mis à part la couleur vert débile, ça ne me dérangerait pas de voir ces machins circuler. J'ai vu que toyota avait aussi tenté le coup avec ce véhicule au Japon mais j'ai plus de mal à trouver ce que ça a donné.

Il me semble que nous sommes dans une période de méconnaissance. Aussi, il fait se faire connaître. Pour cela :

- avoir de belles couleurs de carrosseries (il faut arrêter les délires de designers eco-conscientisés) ;

- commencer le déploiement en s'appuyant sur des accords professionnels. Il faut cibler les flottes pros.

enfin, il faut se rappeler que le client veut du porte à porte. Seul les véhicules automatiques casseront les limites actuelles. Pas étonnant que les chiffres soient faibles en deux ans. 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 05/11/2017 à 12:13, Bézoukhov a dit :

 

Personne n'achète de voiture pour faire son "trajet moyen" (à ce moment là, on achète un scooter en plus de la voiture). On achète une voiture pour faire des longs trajets "au cas où" et qui remplira surtout une fonction de trajet moyen.

Si t'habites a Paris et que tu aimes rouler la gueule en plein vent, certainement. Sinon, c'est voiture. 

 

 

Le 05/11/2017 à 13:17, Neuron a dit :

Il me semble que nous sommes dans une période de méconnaissance. Aussi, il fait se faire connaître. Pour cela :

- avoir de belles couleurs de carrosseries (il faut arrêter les délires de designers eco-conscientisés) ;

- commencer le déploiement en s'appuyant sur des accords professionnels. Il faut cibler les flottes pros.

enfin, il faut se rappeler que le client veut du porte à porte. Seul les véhicules automatiques casseront les limites actuelles. Pas étonnant que les chiffres soient faibles en deux ans. 

 

Le temps de recharge limite a quel niveau? Parce que du véhicules comme ca on pourrait en utiliser pour la livraison. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour rouler peu en électrique, il faut attendre longtemps que la voiture recharge. Cela interdit les trajets en voiture avec un plein même s'il a lieu en fin de parcours.

Les autres solutions offrent des temps de recharge identique aux carburants classiques. 

L'usage de la voiture n'est donc pas changer. Si pour faire Paris Marseille il faut prevoir 48h donc un hotel, cela n'a aucun intérêt. 

 

Enfin, si tu n'as pas de coffre comment livres-tu plusieurs clients ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le premier taxi autonome est prêt. Et c'est français. 

http://voituredufutur.blogspot.fr/2017/11/navya-lance-le-premier-taxi-autonome.html?m=1

Manque plus que le feu vert pour Lyon et Paris. Or, qui est le ministre de l'Intérieur ? Quel maire est dans le collimateur de ce ministre ?

Je pense que cela risque d'aider dans ce dossier. Chacun voulant être précurseur dans sa ville. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je suis un brin sceptique si aucun leader de la technologie n'est encore prêt 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De même pour moi. 

Il peut cependant y avoir des surprises d'autant que pour savoir ce qui se passe, il faut être au sein des programmes. Les spectateurs comme nous n'ont que ce que l'on veut bien nous montrer. 

 

Le passage du PDG de Navya est intéressant :

http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/navya-a-lance-un-taxi-sans-chauffeur-0911-1000995.html

Il admet qu'il ne sait pas si son taxi peut s'engager place de l'Etoile. Mais son propos est de la comm´ ou est-ce la pensée factuelle d'un ingénieur ?

il explique aussi que la programmation ne peut pas respecter le code de la route. Intéressant. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On 11/8/2017 at 9:54 PM, Neuron said:

Le premier taxi autonome est prêt. Et c'est français. 

http://voituredufutur.blogspot.fr/2017/11/navya-lance-le-premier-taxi-autonome.html?m=1

 

" 10 capteurs lidars, 6 caméras, 4 radars, 2 antennes GNSS et une centrale inertielle"

Rien que ça. C'est sûr que c'est plus facile avec tout ces capteurs mais ce n'est pas réaliste aujourd'hui en terme de prix pour un véhicule série. On dirait que c'est plus un démonstrateur à perte pour Valeo et Velodyne. Les prix des lidars (solid state), caméra et radars baissent mais restent chers. Pour la centrale inertielle, je n'ai aucune idée jusqu'où on peux descendre.

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est $8000 un lidar velodyne, par exemple.
Mais la tolérance au prix pour un véhicule autonome est plus forte.
Le mode d'exploitation consistant à mettre à disposition 7 places h24 en mode UberPool réduit de beaucoup la part du prix d'achat du véhicule dans le coût de la prestation. La vitesse moyenne à Paris + petite couronne est de 15 km/h. Pour 7 passagers h24 j365 ça fait près d'un million d'euros de CA à 1€/km par exemple. Même avec un remplissage et un tarif divisés par deux ça n'est pas absurde de mettre 200 ou 300k€ dans le véhicule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 08/11/2017 à 21:54, Neuron a dit :

Le premier taxi autonome est prêt. Et c'est français. 

http://voituredufutur.blogspot.fr/2017/11/navya-lance-le-premier-taxi-autonome.html?m=1

Manque plus que le feu vert pour Lyon et Paris. Or, qui est le ministre de l'Intérieur ? Quel maire est dans le collimateur de ce ministre ?

Je pense que cela risque d'aider dans ce dossier. Chacun voulant être précurseur dans sa ville. 

 

D'autant plus que la boîte est lyonnaise ;) (http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Communs/Univers/Technologies/High-tech/Navya-un-accident-des-le-premier-jour-de-la-navette-autonome). Ils ont sûrement leurs entrées chez Bonnell et COllomb.

 

Par contre, il me semble que c'était le machin qui était en test sur la Défense il y a quelques mois ; pas eu le temps de tester parce que je marche plus vite, mais j'ai pas eu des retours terribles :).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Bézoukhov a dit :

 

Par contre, il me semble que c'était le machin qui était en test sur la Défense il y a quelques mois ; pas eu le temps de tester parce que je marche plus vite, mais j'ai pas eu des retours terribles :).

En effet, la navette de la Défense était de chez eux. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
8 hours ago, Neomatix said:

Mais la tolérance au prix pour un véhicule autonome est plus forte.

 

C'est effectivement vrai si on est dans un mode de fonctionnement en quasi continu. Il ne faut tout de même pas comparer avec les généralistes qui visent un profil d'utilisation plus classique (ce que j'entendais par "véhicule série")

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10 novembre 2017 à 05:33, Nick de Cusa a dit :

je suis un brin sceptique si aucun leader de la technologie n'est encore prêt 

Suite à ton observation, j'ai trouvé ceci :

https://www.frenchweb.fr/les-voitures-autonomes-de-waymo-roulent-maintenant-sans-conducteur-de-secours/308178

Si Waymo est prêt à compter de l'année prochaine, je suis curieux de leur futur choix ergonomique.

Vont-ils lancer des véhicules classiques équipés d'un gallérie de détecteurs ou ont-ils travaillé sur un véhicule spécifique ?

La première option est la meilleur pour déployer une flotte à grande vitesse et ainsi gagner une bonne visibilité sur le marché. La seconde option, celle de Navya, si elle est plus risquée, permet d'offrir  immédiatement une offre de rupture ergonomique dans le transport. 

Je serais curieux de voir d'ailleurs comment ils ont fabriqué leur véhicule. Quel plateforme est-ce ? Sur quel cadence tablent-ils pour la fabrication ? Ne pas faire comme Tesla. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
13 hours ago, Neuron said:

il faut connaitre le bilan énergétique total de son extraction et de sa compression pour stockage et transport 

 

(indice : je parie que la réponse est dans la question) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Adrian
       
       
      Les mecs font se faire détruire leur voiture avec leur caméra...
       
    • Par Librekom
      https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-02-15/toyota-sold-one-prius-in-china-in-december-as-demand-disappears
       
       
       
    • Par Nick de Cusa
      En quoi le nombre de blessés et de morts par unité d'énergie produite n'est-il pas un bon critère pour porter un jugement ?
    • Par Nick de Cusa
      http://www.wind-watch.org/video-wisconsin.php
    • Par Jérôme
      L'idéologie anti-voiture qui vise à pénaliser les automobilistes pour les obliger à prendre des transports en commun publics inconfortables, bondés, sales, mal entretenus, où règne l'insécurité continue de se développer: une pseudo-étude nous explique que les français "ont conscience" que la voiture "coûte plus cher que les transports publics". Le rapport de 1 à 20 donné dans l'article est complètement fantaisiste. Mais surtout on ne compare pas les mêmes services : trajets longs avec de nombreux changements, trafic très faible les jours non ouvrés, absence totale de flexibilité, incompatibilité complète des transports en commun avec les contraintes d'une vie sociale, familiale et professionnelle moderne… Certes on pourrait améliorer sensiblement les transports en commun en les libéralisant et privatisant complètement mais la voiture restera toujours indispensable.
×