Jump to content

Nouvelles du monde sans intérêt


Rincevent

Recommended Posts

Parce que Domi nique ne prête pas à confusion ? :icon_up:

Frédérick, Frédédic

Carine, Karine

Matthieu, Mathieu

1 - Pourquoi des prénoms, français, datant pour beaucoup de plus de 2000 ans, ont encore des orthographe variable?

2 - En quoi est-ce grave? Si un type te dit qu'il s'appelle Jamel, tu penses que si tu l'orthographies Djamel il va se rouler par terre en hurlant, te mettre une beigne, ou alors la Terre va sortir du système solaire ?

Link to comment
Frédérick, Frédédic

Carine, Karine

Matthieu, Mathieu

1 - Pourquoi des prénoms, français, datant pour beaucoup de plus de 2000 ans, ont encore des orthographe variable?

2 - En quoi est-ce grave? Si un type te dit qu'il s'appelle Jamel, tu penses que si tu l'orthographies Djamel il va se rouler par terre en hurlant, te mettre une beigne, ou alors la Terre va sortir du système solaire ?

Ne nous emportons pas, Domi n'était pas sérieux pour deux sous.

Le "problème" avec les prénoms arabes écrits en lettres romaines, c'est qu'ils sont la plupart du temps écrit phonétiquement dans la langue du pays. Un exemple : Nassim en France peut tout aussi bien être Nacim que Nacime ou encore Nassime. En anglais, ça sera plutôt Naseem. Bref, beaucoup de prénoms arabes possèdent une bonne dizaine d'orthographe en lettres romaines.

Link to comment
Ne nous emportons pas, Domi n'était pas sérieux pour deux sous.

Maiiiiss, je ne m'emportais pas voyons! Tiens ça me rappelle un article de The Onion parlant de la volonté du Pentagone de renommer les pays en -stan en Asie, parce que cela prêtait à confusion et qu'un bataillon avait attaqué le mauvais pays.

Link to comment

Saviez-vous que dans certains coins de Malaisie, chez les Tidongs, juste après un mariage, les nouveaux époux n'ont pas le droit d'aller faire leurs besoins au toilette pendant 72 heures (durée où ils sont sous la surveillance de leur proches)?

Boris Eltsine errant, la nuit, à quelques pas de la Maison Blanche, vêtu seulement d'un caleçon et prétendant… vouloir aller chercher une pizza. C’est l'une des anecdotes racontées par Bill Clinton dans un livre qui doit sortir la semaine prochaine aux Etats-Unis. Ou "comment une beuverie nocturne de [l’ancien président russe] lors d'une visite de 1995 a failli provoquer un incident international".

:icon_up:

Link to comment
Il s'appelle Éric.

Zemmour est un mot arabe, il devrait le franciser et s'appeler Eric Olivier. Si il était cohérent, bien sûr, mais avec des si…

Comme moi, ça ne viendrait pas à l'idée d'avoir un enfant juif.

:icon_up:

Maintenant que j'y pense, je me souviens que le grand jeu des antisémites à l'époque, c'était de découvrir "le vrai nom" de untel ou untel, soupçonné de cacher ses origines juives. Même méthode, cible différente.

Link to comment
Zemmour est un mot arabe, il devrait le franciser et s'appeler Eric Olivier. Si il était cohérent, bien sûr, mais avec des si…

Changer de nom c'est encore un niveau plus loin.

On ne choisit pas son nom de famille mais par contre on choisit le prénom de ses gosses.

Ton gosses, tu te vois l'appeler plutôt Clément ou Rahim ?

Link to comment
On ne choisit pas son nom de famille mais par contre on choisit le prénom de ses gosses.

Oui. Et 36.000 raisons sont à la base du choix d'un prénom : tradition familiale, religion, désir de faire plaisir à un parrain, pur caprice, euphonie, etc. etc.

Ni en Belgique, ni aux States, ni en Grande-Bretagne, ni nulle part sauf dans la tête pourrite de républicanistes totalitaires on ne considère comme un crime le fait pour Monsieur et Madame Abdelaziz d'appeler leur fils Mohamed.

Putain, et tous les cons qui ont appelé leurs fils Kevin et leur fille Jennifer, c'est aussi des salauds de traîtres rétifs à la République française ?

Link to comment
Frédérick, Frédédic

Carine, Karine

Matthieu, Mathieu

1 - Pourquoi des prénoms, français, datant pour beaucoup de plus de 2000 ans, ont encore des orthographe variable?

2 - En quoi est-ce grave? Si un type te dit qu'il s'appelle Jamel, tu penses que si tu l'orthographies Djamel il va se rouler par terre en hurlant, te mettre une beigne, ou alors la Terre va sortir du système solaire ?

Tu ne marches pas, tu cours. :icon_up:

En fait, il y a des Djamel, Djamal, Djamil etc dans mon entreprise et cette proximité des prénoms m'a amusée.

Trop facile : Clafoutis.

Tu avais vu juste en prenant Domi comme diminutif. Mais comme on est sur un forum public, je préfère laisser le peuple dans l'ignorance.

Link to comment
Ton gosses, tu te vois l'appeler plutôt Clément ou Rahim ?

Ouhla, je sais pas encore, mais je dirais les 2 avec une préférence pour le premier. Comme beaucoup d'asiatiques nés en France, d'ailleurs. Prénom français pour l'extérieur, prénom asiat pour l'intérieur.

Tiens, j'ai une anecdote à ce propos (quoi, d'où tu t'en fous? :icon_up:) Il y a quelques années, j'ai effectué une mission chez un des clients de ma boite, il se trouve que les deux personnes de mon équipe, par le plus grand des hasards, étaient d'origine algérienne et turque, et avaient donc des prénoms non-français, et assez originaux.

Au bout de quelques mois, on a été remplacés par une autre équipe, composée elle de trois français de souche, avec des prénoms comme Marie, etc. Hé bien figure-toi que j'ai revu une de mes clientes, qui m'a dit le truc suivant, assez drôle. Elle était nostalgique de l'époque où je bossais pour elle, car quand je l'appelais au téléphone et que je disais "Bonjour c'est Chitah", la conversation démarrait immédiatement, alors qu'avec ses nouveaux prestataires elle avait droit à "Bonjour c'est Marie" - "Marie qui?" - "Ah oui Marie Machin".

Et ce simple truc la gavait. D'autant qu'il y avait plusieurs personnes qui avaient le même prénom sur le projet, et que parfois c'était "Bonjour c'est Marie" - "Marie qui?" - "Ah oui Marie de entreprise X" - "oui mais qui?" - "Ah oui Marie Machin".

:doigt:

Link to comment
Bon, j'ai revu la vidéo pour toi, hein! Voir ici.

A partir de 9 minutes, ça devient rigolo, il reprend son obsession des arabes et des noirs qui veulent pas appeler leurs enfants Stéphane ou Virginie (encore une fois, il passe à côté de sa pensée : au lieu d'évoquer un manque d'intégration par la mauvaise maîtrise de la langue, le manque de réseau social, etc. non, il parle des prénoms. Quel penseur immense).

Et bien sûr, comme presque toujours quand je dis quelquechose, c'est vrai : à partir de 12 minutes, il prévoir sous 10 ans une demande d'autonomie de la Seine Saint Denis, une demande d'application de la charia, et une sécession. Il a oublié que des Bretons, des Corses, des Basques essaient depuis de décennies de le faire, avec violence parfois, et pour le moment ça a assez foiré….

Tu peux vérifier sur pièce.

(Vous parlez trop bande de pipelettes, un jour et deux pages de plus. Je réponds presque dans le vent.)

J'ai vu, et ça m'a rappelé pourquoi je ne regarde plus la télé. Sinon il déconne effectivement sur la charia en banlieue. Conclusion foireuse, mais le constat est bon : ghettoisation, mais ce ni le seul ni le premier à l'avancer.

Et sinon sur son côté "à côté", même Aristote aurait l'air de brasser du vent face à un journaliste aussi piteux.

Link to comment
N'empêche que ça ne me viendrait pas à l'idée de nommer un gamin Shlomo.

C'est Yoni, plutôt. Ou Liora, pour une fille. :icon_up:

Prénom français pour l'extérieur, prénom asiat pour l'intérieur.

J'ai mieux que ça : les Juifs français (ou en tout cas ceux qui ont bon goût, niark niark) donnent généralement un prénom très français ou occidental à leur progéniture au niveau de l'état-civil, et un autre prénom, hébraïque celui-là, pour les évènements religieux. Généralement, les deux prénoms ont une affinité directe (Samuel-Shmouel), ou sémantique (Rose-Chochanah) ou encore phonétique (Gérard-Gershom, Léon-Lévi…).

Link to comment
Pas encore, en effet, mais c'est possible que cela le devienne.

1. C'est une hypothèse très peu probable (les prénoms se répendent par "colonisation culturelle" et le moins que l'on puisse dire, c'est que si il y a migration du Maghreb vers la France, il n'y a pas "colonisation culturelle" de la France par les populations maghrébines).

2. C'est sans intérêt ici : la question, c'est la place des populations d'origine maghrébine dans la France de 2010, pas dans celle de 2300.

Pour Eléonore (et vartiantes), wikipédia indique que l'hypothèse la plus probable est celle de l'origine hébraique. Un peu comme le prénom Marie nous est parvenu par l'hébreu et non par l'arabe.

Link to comment

La Turquie rappelle son ambassadeur à Washington

Le 4 mars, Ankara a rappelé "pour consultations" Namik Tan, son ambassadeur aux Etats-Unis. La Turquie réagit ainsi au vote, par la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine, d'une résolution qualifiant de "génocide" le massacre d'Arméniens sous l'Empire ottoman. Cette résolution n'a toutefois pas valeur de loi ; une initiative similaire avait déjà fini dans l'impasse en 2007, le président Bush ayant bloqué le texte avant qu'il ne soit soumis au Congrès dans son ensemble.

http://www.courrierinternational.com/breve…ur-a-washington

Link to comment

Je suis mortifié d'avoir relayé un hoax sur mon blog il y a quelques jours : il consistait à dire qu'un diplomate pakistanais du nom de Akbar Zeb avait été refusé par l'Arabie Saoudite comme ambassadeur pakistanais au pays de l'or noir. En effet, comme Akbar Zeb veut dire "la plus grosse teub" en arabe, les officiels saoudiens auraient été offusqués et auraient refoulé le candidat. :icon_up: N'empêche que, comme tous les hoax, cela aurait été une belle histoire.

Link to comment

J'ai découvert récemment, en faisant un tour dans des sites de généalogie, qu'il se pourrait que je descende de juifs Aveyronnais du Moyen Age. Mon nom serait une déformation d'un mot moyenageux signifiant serviteur, mais serviteur de Dieu, donc des cousins des Cohen. J'ai trouvé ça assez plaisant, car nous sommes catholiques depuis aussi loin que remonte l'histoire familiale, la seule juive de la famille étant une mes nièces qui vit à Washington, qui s'est convertie par amour pour son mari Américain

Link to comment
J'ai découvert récemment, en faisant un tour dans des sites de généalogie, qu'il se pourrait que je descende de juifs Aveyronnais du Moyen Age. Mon nom serait une déformation d'un mot moyenageux signifiant serviteur, mais serviteur de Dieu, donc des cousins des Cohen. J'ai trouvé ça assez plaisant, car nous sommes catholiques depuis aussi loin que remonte l'histoire familiale, la seule juive de la famille étant une mes nièces qui vit à Washington, qui s'est convertie par amour pour son mari Américain

C'est possible ça ?

Link to comment

Il y a des gens bizarres sur cette planète. :icon_up:

Un homme jugé à Saint-omer pour avoir décapité sa femme qui ne voulait pas avoir d'enfants

FAITS-DIVERS - L'affaire remonte au 16 avril 2007…

«Excusez-moi de vous déranger, j'ai tué ma femme.» Le 16 avril 2007, ce coup de téléphone passé par Philippe Cousin, inspecteur de La Poste, au commissariat de police d'Arras (Pas-de-Calais) sonne d'abord comme une plaisanterie. Et pourtant, arrivés sur les lieux, les policiers découvrent le corps de Nicole, sa femme de 47 ans, décapitée au couteau.

Jugé à partir de ce matin devant la cour d'assises du Pas-de-Calais, à Saint-Omer, Philippe Cousin risque la prison à perpétuité.Il n'a jamais nié les faits. «Désolé pour le travail que je vous donne», a-t-il même commencé par s'excuser auprès des policiers quand il s'est fait interpeller. «Elle a crié mon prénom, je l'ai décapitée. Vous vous rendez compte. Et je ne suis pas fou!»

La crise de la cinquantaine

En garde à vue, il tente d'expliquer son incroyable geste par une dispute d'ordre domestique. Avant d'aborder le coeur du problème: sa femme ne voulait pas d'enfants. Elle aurait même refusé pendant vingt et un ans toute relation sexuelle susceptible de lui donner un enfant, craignant de lui transmettre la maladie de son père: la sclérose en plaques. L'autopsie du corps a d'ailleurs confirmé qu'elle était encore vierge.

L'absence de paternité, une grande frustration pour Philippe Cousin, aurait ressurgi alors qu'il venait de fêter ses 50 ans, deux semaines avant les faits. Au même moment, sa femme aurait menacé de le quitter. «Le syndrome de la Cocotte-minute», résume son avocat Didier Robiquet, qui précise que son client a suivi une «longue psychothérapie» en maison d'arrêt.

En filigrane se dessine une relation de couple dominant-dominé, générant une frustration et une agressivité réprimés durant plus de vingt ans. Pour autant, selon les experts, Philippe ­Cousin n'était pas atteint de trouble psychique ou neuropsychique ayant pu abolir ou altérer le contrôle de ses actes.

http://www.20minutes.fr/article/389322/Fra…r-d-enfants.php

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...