Jump to content

État et surveillance


Recommended Posts

 

(CNN) - The FBI launched a new facial recognition system this week that could tell them everything about you in just 10 minutes.

The next generation identification system is available to police as well.

It has more than 100 million records that can link someone's fingerprints or facial characteristics to their personal information like their address or age.

Critics are concerned about privacy, claiming it could turn innocent people into suspects.

But experts say the FBI can't put information on there it didn't already have. And social media photos are off limits.

By 2015 the FBI expects to have 55,000 photos in the database.

http://www.hawaiinewsnow.com/story/26549480/fbi-launches-face-recognition-system

Link to comment

Yahoo a été forcé par la NSA à se laisser surveiller par des mouchards, ou payer $200 000 d'amende par jour, doublant chaque semaine, et avec interdiction d'en parler.

 

10 mois de bataille juridique pour obtenir le droit de le dire.

 

http://www.bloomberg.com/news/2014-09-11/yahoo-faced-250-000-day-fine-for-not-giving-u-s-its-user-data.html

 

Le loophole qui a permis leur écoute :

 

The directives were issued under a 2007 law permitting the NSA to intercept the communications of suspected foreign terrorists. That law allowed the e-mails and other communications of Americans to be intercepted without court warrants as long as they weren’t the target of the surveillance.

 

Link to comment

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/09/26/97002-20140926FILWWW00013-apple-et-google-critiques-par-le-fbi.php

 

Méchantes entreprises qui cryptent les données de leurs utilisateurs.

 

  Vu le monde dans lequel on vit j'en arriverai presqu'à penser que le monsieur du FBI, dans un monde post-Snowden comme il dit, en fait un peu trop et que son cinéma n'est là que pour rassurer la populace. 

 

  Avec Bush+Obama les USA sont devenus un état policier à une vitesse record. Je l'ai presque vu de mes yeux se construire en direct. A première vue je dirais que c'est la résultante de la Chute du mur + al Quaeda + gestion émotionnelle de la politique. Je ne sais où placer la chute du welfare state comme cause ou conséquence : probablement les deux.

 

  On en est rendu à des pratiques médiévales : http://www.washingtonpost.com/sf/investigative/2014/09/06/stop-and-seize/?hpid=z3  

Link to comment

  Vu le monde dans lequel on vit j'en arriverai presqu'à penser que le monsieur du FBI, dans un monde post-Snowden comme il dit, en fait un peu trop et que son cinéma n'est là que pour rassurer la populace.

Je pense exactement la même chose depuis le début de cette histoire: Apple se fait un coup de pub gratuit, mais ils n'ont certainement pas pris le risque de se mettre hors-la loi. Il doit donc exister une backdoor, pas forcément à chercher dans le système de chiffrement utilisé, même si ça s'est déjà vu par le passé.

 

Ça me paraît désormais parfaitement raisonnable et pas du tout paranoïaque de considérer qu'un smartphone iOS/Windows/Android est accessible par diverses agences des pays qui coopèrent en matière de "sécurité". Donc en Europe de l'ouest c'est même topo qu'aux US.

Link to comment
  • 2 weeks later...

Google, Technology Firms Say Ungag Us on U.S. Spy Orders

 

 

Eight months after reaching a compromise with the Obama administration for limited disclosures about government demands for user information in terrorism investigations, the companies are urging a U.S. appeals court today to rule their free-speech rights are violated by a federal statute that allows the government to secretly force them to turn over data and prevents them from talking about it.

 

Link to comment
  • 3 weeks later...
  • 2 weeks later...

Légèrement hors-sujet mais je voulais éviter à priori de créer un nouveau fil:

 

http://yro.slashdot.org/story/14/11/06/0435252/terrorists-used-false-dmca-claims-to-get-personal-data-of-anti-islamic-youtuber

http://korben.info/comment-google-livre-tete-d-une-activiste-aux-islamistes.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

http://www.dailydot.com/politics/dmca-youtube-terrorism-dox-al-hayat/

 

Google a filé les données personnelles d'une youtubeuse sans vérifier si le plaignant (copyright) était légitime. Résultat: les données personnelles sont au moins des "jihadistes".

 

Evidemment, l'erreur de Google est compréhensible, vu la législation sur les droits d'auteurs de plus en plus contraignante… Mais quand même...

Link to comment
  • 1 month later...

Intéressant, même si je trouve son style parlé fatiguant, l'avis d'un journaliste qui a passé son temps à être ignoré et traité de paranoïaque, et pour qui maintenant le plus gros problème est que tout le monde est devenu paranoïaque - et fataliste.

 

http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2015/01/03/de-la-surveillance-de-masse-a-la-paranoia-generalisee/

 

Pas encore écouté la vidéo.

Link to comment

Je trouve pas que tout le monde soit devenu paranoïaque, fataliste par contre oui.

Il dit qu'on est pas dans Big Brother, il a raison mais par contre c'est qu'une question de temps. C'est inévitable car trop tentant pour les etats, et personne fera rien contre.

Link to comment

Je trouve pas que tout le monde soit devenu paranoïaque, fataliste par contre oui.

Il dit qu'on est pas dans Big Brother, il a raison mais par contre c'est qu'une question de temps. C'est inévitable car trop tentant pour les etats, et personne fera rien contre.

Oui c'est ce qu'il écrit: on n'est pas encore dans BB mais on y sera dans quelques années si on suit la même trajectoire. Mais son propos est confus comme le note H16.

 

Il raconte de façon confuse des choses parfois caricaturales.

Qu'est-ce qui est caricatural par xemple ? Je vais sans doute écouter la vidéo demain.

Link to comment

oh là ... il faut que je relise son pavé mal écrit, je ne me souviens plus.

 

Mais bon, en gros,

 

arriver à faire comprendre ce que c'est que la société de surveillance à des paranos.

 

expliquer qu'il se retrouve au milieu de paranos maintenant, c'est caricatural. La population, en gros, n'en a strictement rien à foutre. Elle est composée à 98% de gens qui n'y comprennent rien, déjà, pour commencer, ne veulent pas trop comprendre, et qui, s'ils comprennent, s'en foutent. S'il fréquente exclusivement les 2%, je doute qu'ils soient tous paranos.

 
Link to comment
  • 1 month later...

http://www.google.com/transparencyreport/removals/government/notes/?by=period

La page où Google répertorie les demandes adressées par les tribunaux et autorités administratives relatives à la suppression de contenu ou de référencement.

Pas mal intéressant, et jouissif de voir des États se faire prendre des crampes par une entreprise privée.

 

Jolie trouvaille ! :icon_wink:

Link to comment

Attention, voilà le français:
 

Demande : Nous avons reçu une demande de la part de fonctionnaires locaux pour supprimer six messages de blog sur leur ville, sous prétexte qu'ils seraient diffamatoires à l'égard de la ville, du maire et d'autres élus.
Issue : Nous n'avons pas supprimé les messages de blog.

Des fonctionnaires ont demandés la suppression de messages sous prétexte que le maire, des élus et la mairie s'ne seraient pris plein la gueule.

 

Demande : Nous avons reçu une demande d'un organisme local chargé de l'application des lois pour supprimer de Google Recherche d'images des images représentant des décisions de justice.
Issue : Nous n'avons pas accédé à cette demande et avons invité l'organisme en question à contacter directement les propriétaires des sites.

 Des magistrats (je suppose), on demandés la suppression d'images d'eux en train de bosser.
 

Demande[/size] : le dirigeant d'une autorité administrative régionale nous a demandé de supprimer un article de blog contenant des critiques relatives à sa carrière judiciaire.[/size]
Résultat : nous n'avons pas accédé à cette demande.

 Un fonctionnaire s'est fait critiquer, il  a demandé la suppression de l'article.
 

En réponse à une ordonnance de tribunal, nous avons supprimé 992 résultats de recherche qui auraient enfreint la vie privée d'un individu.[/size]

 Ordonnace du tribunal relative à la vie privée, mouais OK.
 

Demande : les représentants légaux d'un ancien homme politique nous ont demandé de supprimer un article de blog pour diffamation présumée, au motif que ce dernier décrivait ses relations avec le lobby pharmaceutique.
Issue : Nous n'avons pas supprimé le message de blog.

Un ancien homme politique voulait qu'on supprime un article de blog parce que ça décrivait  des liens entre lui et un lobby pharmaceutique

 

 

Une seule ordonnance de tribunal a entraîné la suppression de 180 posts de Google Groupes, relatifs à un cas de diffamation à l'encontre d'un homme et de sa femme.

 

Diffamation, OK.

 

 

La tonalité c'et quand même beaucoup "maitresse, il ma triquité"

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...