Jump to content
Taranne

OGM : fallait s'y attendre

Recommended Posts

Le repentir d'un anti-OGM

 

http://www.marklynas.org/2013/01/lecture-to-oxford-farming-conference-3-january-2013/

 

 

 

So my conclusion here today is very clear: the GM debate is over. It is finished. We no longer need to discuss whether or not it is safe – over a decade and a half with three trillion GM meals eaten there has never been a single substantiated case of harm. You are more likely to get hit by an asteroid than to get hurt by GM food. More to the point, people have died from choosing organic, but no-one has died from eating GM.

 

 

 

 

But most important of all, farmers should be free to choose what kind of technologies they want to adopt. If you think the old ways are the best, that’s fine. You have that right.

 

What you don’t have the right to do is to stand in the way of others who hope and strive for ways of doing things differently, and hopefully better. Farmers who understand the pressures of a growing population and a warming world. Who understand that yields per hectare are the most important environmental metric. And who understand that technology never stops developing, and that even the fridge and the humble potato were new and scary once.

 

So my message to the anti-GM lobby, from the ranks of the British aristocrats and celebrity chefs to the US foodies to the peasant groups of India is this. You are entitled to your views. But you must know by now that they are not supported by science. We are coming to a crunch point, and for the sake of both people and the planet, now is the time for you to get out of the way and let the rest of us get on with feeding the world sustainably.

 

 

Les associations anti-OGM sont des meurtrières.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis dans la vidéo :

à 39:30 le gars parle d'une manifestation anti-ogm à laquelle il s'est opposé pour protéger les cultures. Sur les 150 manifestants au moins la moitié chantaient en français.  :pleur:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème est comme toujours idéologique et politique avant d'être scientifique. Les OGM font l'objet d'un moratoire dans huit pays européens, il s'agit là du résultat des lobbys verts et de la peur que suscite les OGM. Effectivement le sujet est mal connu, souvent confondu avec l'agriculture intensive et les produits pesticides, les OGM sont injustement réduits à la caricature médiatique de Monsanto ("le monde selon Monsanto" de Marie-Monique Robin est un cas d'école, le documentaire est exclusivement à charge).

 

Effectivement Monsanto est une société (c'est déjà suspect pour nos anti-libéraux...) qui produit l'un des plus célèbres pesticides, le Roundup et effectivement leurs OGM sont compatibles avec l'utilisation de ce pesticide. Prenons par exemple le maïs OGM MON810,  il s'agit d'un maïs dont un gène qui produit la protéine Bt à été ajouté ce qui permet de résister aux insectes qui détruisent généralement 30 % de la récolte. Ce maïs en question ne comporte pas un gène pesticide (il n'y a pas de Roundup à l'intérieur :icon_wink: messieurs les bobos) mais un gène naturel (qui est d'ailleurs utilisé dans l'agriculture biologique comme engrai).de ce fait un agriculteur utilisera moins d'engrai ce qui participe en réalité à développer une agriculture durable et respectueuse de l'environnement.

 

Seulement il faudrait alors expliquer en quoi les produits OGM sont plus dangereux que les produits de l'agriculture conventionnelle qui eux aussi utilisent des pesticides et souvent dans une plus grande quantité ? La vraie question se situe ici, nous sommes 7 milliards sur terre et nous saurons bientôt 9 milliards, il y a 100 ans nous étions moins de 2 milliards, comment nourrir tous les hommes ?

 

L'agriculture dite intensive s'est imposée après les années 50 aux États-Unis et en Europe, elle a permis d'atteindre une autonomie alimentaire, une agriculture prospère tout en diminuant considérablement le nombre d'agriculteurs et permettant ainsi une politique industrielle ambitieuse (des années 50 60). Les OGM permettraient une plus grande rentabilité du secteur agricole et de rendre aux agriculteurs leur dignité, celle de vivre du fruit de son travail et non de subventions. De plus la commission européenne et les états européens discutent en ce moment de la réforme de la PAC, il faut également se poser la question est ce que oui ou non nous devons aider nos agriculteurs ou au contraire les désavantager dans le contexte de concurrence internationale en leur interdisant ce que les autres autorisent ?

 

Le consommateur a le droit ou non de consommer des produits OGM ou des produits biologiques. Il faudrait faire un travail de pédagogie en rassurant les Européens et en permettant la culture OGM et biologique, cela n'est pas contradictoire, ce sont des marchés différents. Pour la santé des consommateurs, il faut savoir que le peuple américain consomme des OGM depuis 10 ans, nous n'observons pas proportionnellement plus de cancers et autres maladies chez les Américains que chez les Européens. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les antis OGMs sont décidément affligeants de connerie. Hier on m'a demandé de signer une pétition "pour interdire Monsanto". J'ai eu le malheur d'engager la discussion. Au bout de 5 minutes chrono on m'avait traité de débile analphabète, de nazi, de gros beauf à 4x4...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils ont plus besoin de ça, il est devenu interdit de les concurrencer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui et moi j'aimerais bien qu'on m'explique en quoi c'est une réussite pour préserver la nature.

Parce que bon, hein la nature elle a pas attendu la commission européenne pour produire des semences pas homologuées.

En gros on fait face à la plus grosse menace pour la biodiversité qu'on puisse imaginer, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Boah c'est pas grave, il y aura plein de culture illégales, mais j'attends encore que la police aille chercher un type qui fait pousser des tomates pour les manger.

 

Mais c'est surtout un bon gros exemple du pouvoir que ce figure avoir la commission en question.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais faire des cultures de trucs non enregistrés juste pour chier dans leurs pompes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La propagation des insecticides tueurs d'abeilles est donc une volonté d'Obama, à la solde des Illuminatis et en relation avec les autres membres du groupe Bildeberg. probablement pour affamer la population mondiale et la réduire à 500 millions d'individus comme le demandent les Georgia Stones (certains esprits chagrins soulèveront bien le fait que la majeure partie des cultures de base se contrefoutent bien de l'existence des abeilles, mais ce sont certainement des illuminatis aussi).

 

Je note d'ailleurs que l'auteur de cet article condamne dans un autre texte la disparition du CDI, qui est " l’échine courbée jusqu’à la brisure de vertèbres devant l’ultra-libéralisme. Un grand jour pour le MEDEF.". Ou encore que la crise économique est préparée depuis 96 par les "officines mondialistes" (OCDE? grandes entreprises kapitalistikkk), ce qui représente un "marxisme intégral, pur et dur" donc c'est la faute du libéralisme.

 

Il se shoote à quoi ? :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Amusant, il y a 4 fois plus de cochons mâles sans aucune inflammation nourris par des OGM que des non OGM, par 4 contre 1.

Chez les femelles, apparemment le rapport n'est que de 4 contre 3.

L'étude est pas forcément a jeté hein, c'est mon esprit contrariant qui est à l'oeuvre c'tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'étude de Séralini vient d'être dé-publiée...

 

 Study linking GM maize to rat tumours is retracted

Publisher withdraws paper despite authors' objections, citing weak evidence.

Bowing to scientists' near-universal scorn, the journal Food and Chemical Toxicology today fulfilled its threat to retract a controversial paper claiming that a genetically modified (GM) maize causes serious disease in rats, after the authors refused to withdraw it.

 

The paper, from a research group led by Gilles-Eric Séralini, a molecular biologist at the University of Caen, France, and published in 2012, showed “no evidence of fraud or intentional misrepresentation of the data”, said a statement from Elsevier, which publishes the journal. But the small number and type of animals used in the study mean that “no definitive conclusions can be reached”. The known high incidence of tumours in the Sprague–Dawley strain of rat ”cannot be excluded as the cause of the higher mortality and incidence observed in the treated groups”, it added.

 

Today’s move came as no surprise [...] -> http://www.nature.com/news/study-linking-gm-maize-to-rat-tumours-is-retracted-1.14268

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il était temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:facepalm:

Les seuls acides gras trans naturellement présents dans les plantes sont justement les rares qui ne sont pas mauvais pour la santé. Ce qui est mauvais dans les légumineuses c'est pas le gras, mais les toxines (inhibiteurs de trypsine, phytates, sels d'aluminium) et phytoestrogènes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surprise ! Les insectes développent une résistance à un insecticide OGM après qu’on en ait abusé

 

Le maïs OGM Bt produit un insecticide issu d’une bactérie (voir ce billet par exemple). Ca marche très bien, les paysans économisent des insecticides coûteux et dangereux pour leur santé et pour l’environnement. Donc ils utilisent beaucoup, en tous cas aux Etats-Unis où ils en ont le droit. Beaucoup beaucoup beaucoup. Et qu’est-ce qui se passe quand un insecticide unique est utilisé énormément sur un immense territoire ? Une pression de sélection très forte sur les insectes cibles pour développer une résistance à cet insecticide spécifique. Les scientifiques (vous savez, les affreux individus vendus aux multinationales) ont bien averti du problème, et proposé des solutions : varier les insecticides (mais vu le bazar que c’est de mettre un nouvel OGM sur le marché, et que personne n’aime épandre des insecticides, c’est pas gagné), varier les cultures, et planter des îlots de maïs non Bt au milieu des cultures Bt, afin de donner une bonne chance aux insectes non résistants de se maintenir. Mais voilà, les compagnies qui produisent le maïs Bt veulent gagner des sous, les paysans veulent gagner des sous, et les solutions ci-dessus ne font pas gagner plus de sous à court terme. Et la résistance se développe, comme rapporté dans un article récent de Gassmann et al. dans PNAS, bien expliqué dans un article de vulgarisation en anglais dans Wired. Notons quelques points intéressants :

  • Bin oui, l’évolution existe, si on met une pression très forte sur une espèce avec un pesticide, elle va développer une résistance si elle a une taille de population suffisante pour accuser le coup (en général les espèces qui nous gènent sont abondantes). Soit dit en passant, avec une pression plus faible la résistance va aussi se développer, ça risque juste de prendre plus longtemps. Mais s’il y a une niche disponible « manger les plantes que cultivent les humains », elle sera prise.
  • Les pauvres paysans forcés de planter des OGM contre leur plein gré, quand ils ont le choix non seulement ils les achètent et les plantent, mais ils les plantent davantage que n’est conseillé. Ca ne colle pas trop au scénario des paysans victimes là.
  • Quand une compagnie vous dit que son produit va marcher pour toujours, ne la croyez pas.
  • Les scientifiques avaient prévu le coup et averti. Quand on comprend ce qui se passe au lieu de hurler, on peut comprendre que les OGM ne sont pas des poisons, qu’ils ne détruisent pas forcément la biodiversité, qu’ils sont divers (voir ce billet), et aussi que ce ne sont pas des solutions magiques, et que la biologie impose de prendre en compte l’évolution et la génétique des populations.
  • Finalement, tout ceci n’a qu’un rapport assez indirect avec les OGM. Si un insecticide quelconque était utilisé de manière aussi large et systématique, une résistance se développerait, que ce soit par pulvérisation ou par OGM. Et c’est arrivé, exemples sur Wikipedia en anglais. Mais ça fait des titres de presse tellement plus vendeurs si on peut dire que c’est un échec des OGM plutôt que de l’abus d’insecticide unique.

Alors c’est vrai que l’OGM maïs Bt encourage à utiliser uniquement ou largement l’insecticide Bt. Mais en principe, rien dans la technologie n’interdit de préparer des graines ayant différents insecticides, et de vendre ensuite des sacs de graines mélangées, permettant de semer des plantes toutes résistantes, de manières diverses. Mieux, des chercheurs ont développé un OGM qui produit une phéromone d’attraction de papillon pour les attirer ailleurs que vers les cultures à protéger (magazine en anglais, article libre accès), et une autre équipe développe un blé qui produit une molécule signalant le danger aux pucerons (communiqué de presse). Résultat attendu dans le deuxième cas : faire peur aux pucerons et attirer leurs prédateurs. Une super solution, parce que le développement d’une résistance parait bien moins probable, vu qu’on ne tue pas les insectes, on les redirige juste. Mais il vaut bien mieux interdire tout ça, c’est des OGM après tout, et continuer à utiliser des insecticides (rappel : le Bt est autorisé en culture bio, ça vient « naturellement » d’une bactérie), auxquels des résistances évolueront, OGM ou non.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surprise, je ne suis pas surpris.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les "faucheurs volontaires" s'ennuient, alors ils s'attaquent à des champs expérimentaux sans OGM (sans transferts de gène entre espèces):

 

http://www.pleinchamp.com/grandes-cultures/actualites/du-colza-experimental-saccage-par-les-faucheurs-volontaires/#listComment

 

Je me demande ce qu'ils bouffent, car avec une telle définition, tous nos aliments sans exceptions sont OGM.

 

A ce niveau d'obscurantisme là, autant organiser des battues aux chercheurs (reconnaissables au fait qu'ils portent des blouses blanches). Putain, vivement l'étape suivante : les suicides rituels de groupe en hommage à Gaïa.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il suffit de voir les commentaires aux innombrables posts malthusiens/réchauffistes/décroissants sur les réseaux sociaux : la plupart sont des appels à l'eugénisme/au génocide de masse à peine déguisés et sont plébiscités pas les commentateurs. C'est effrayant. 

je prend le pari que les premiers gouvernements écofascistes seront démocratiquement élus dans moins de 10 ans

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il suffit de voir les commentaires aux innombrables posts malthusiens/réchauffistes/décroissants sur les réseaux sociaux : la plupart sont des appels à l'eugénisme/au génocide de masse à peine déguisés et sont plébiscités pas les commentateurs. C'est effrayant. 

je prend le pari que les premiers gouvernements écofascistes seront démocratiquement élus dans moins de 10 ans

 

Je prends le paris inverse : les mouvements écolos radicaux ne dépasseront pas le stade de la secte et l'écologie politique ne sera jamais majoritaire (ni même > 20%). Qu'en Europe de l'Ouest les électeurs des 1960 croyaient ou non dans le marxisme - dans toute sa dimension millénariste - certains pouvaient toujours espérer des bénéfices secondaires du vote coco (sans souhaiter d'ailleurs nécessairement l'avènement d'un vrai régime communiste). Mais qu'offre l'écologie au delà de son aspect religieux : rien. Le grand public n'est pas assez maso pour voter impôts, règlements sans contrepartie. L'écologie n'a pas non plus de clientèle structurée à la base suffisamment élargie, au sens où la fonction publique constitue la clientèle principale du PS. Par contre que le danger vienne de connards types Ump et de leurs Grenelles de l'environnement, là d'accord.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, que des noms à consonance nazie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...