Jump to content

Recommended Posts

Dans les 28 agglomérations où l'offre de logements est inférieure à la demande, la taxe foncière des terrains constructibles sera majorée de 5 euros le m2 en 2015 et 2016, et de 10 euros le m2 à partir de 2017

Résultat, «à partir de l'an prochain, le propriétaire d'une parcelle de 1000 m2 située dans une zone constructible paiera 5000 euros de taxe foncière, contre 450 à 500 euros aujourd'hui. Et 10.000 euros à partir de 2017», calcule Jean Perrin, président de l'UNPI. «Il sera forcé de vendre, car tous les propriétaires ne pourront pas payer un tel impôt», s'insurge-t-il. Les communes doivent désormais transmettre chaque année la liste des terrains constructibles. «Cela revient à une expropriation», martèle Jean Perrin. Cela risque d'ailleurs d'être douloureux pour les personnes qui souhaitaient, par exemple conserver un terrain pour leurs enfants.

Dans les autres régions, les propriétaires de terrains constructibles ne seront pas nécessairement épargnés, les communes pouvant imposer si elles le souhaitent une hausse d'impôt pouvant atteindre 3 euros le m2.

Ces mesures visent à obliger les propriétaires à céder leurs terrains à bâtir en particulier dans les zones où l'offre est inférieure à la demande. Le gouvernement choisit la méthode forte, utilisant à la fois le bâton et la carotte. Ceux qui vendront rapidement leurs terrains bénéficieront en effet de façon temporaire d'une fiscalité allégée. Un abattement de 30% concernant les plus-values de cessions de terrains à bâtir sera mis en place en 2015.

 

edit:corrigé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut dorénavant acheter du foncier à l'étranger.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les commentaires :( (notamment le commentaire de "RonPaul", en voilà un qui a tout compris).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut dorénavant acheter du foncier à l'étranger.

 

Tout à fait, si vous voulez savoir ou investir, c'est facile, regardez ou les banquiers achètent, Lisbonne et sa banlieue proche pue le pognon à se faire, tous ceux qui avaient acheté à Berlin sont en train de faire leurs prises de bénéfices et de les réinvestir plus au sud, brace for bubble, set phasers to money printing.

 

Ceci est un simple commentaire d'opinion, et ne constitue pas un conseil en investissement, consultez un professionnel, bla bla, déontologie, bla bla, je n'ai pas connaissance d'informations non publiques à ce propos par le biais de mon employeur, bla bla prout </legalese>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour contrer cette loi débile sur le foncier non construit, il suffit peut être au propriétaire de déposer un permis pour un cabanon, peut être ? Vu qu'il faut un putain de permis pour un abri de jardin ou un garage.... ou juste déposer cette demande de fucking permis, manière de faire chier, tu te trompes mille fois sur le mauvais cerfa que tu complètes de travers et voilà une bonne vengeance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le foncier reste le terrain de prédilection de la corruption municipale, loi ou pas loi, il faut juste graisser le maire dans les règles, le problème c'est qu'ils deviennent gourmands de nos jours...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le foncier reste le terrain de prédilection de la corruption municipale, loi ou pas loi, il faut juste graisser le maire dans les règles, le problème c'est qu'ils deviennent gourmands de nos jours...

 

Surtout lorsqu'ils sont les premiers impactés par ce projet de loi... hahaha

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout à fait, si vous voulez savoir ou investir, c'est facile, regardez ou les banquiers achètent, Lisbonne et sa banlieue proche pue le pognon à se faire, tous ceux qui avaient acheté à Berlin sont en train de faire leurs prises de bénéfices et de les réinvestir plus au sud, brace for bubble, set phasers to money printing.

 

Ceci est un simple commentaire d'opinion, et ne constitue pas un conseil en investissement, consultez un professionnel, bla bla, déontologie, bla bla, je n'ai pas connaissance d'informations non publiques à ce propos par le biais de mon employeur, bla bla prout </legalese>

 

Dans le genre destination pour investir/bosser/s'expatrier, il y a (toujours) l'ile Maurice:

 

http://afrique.lepoint.fr/economie/maurice-futur-singapour-de-l-afrique-04-06-2015-1933630_2258.php

 

Ca fait longtemps que ça me tente, et ça va finir par le faire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le genre destination pour investir/bosser/s'expatrier, il y a (toujours) l'ile Maurice:

http://afrique.lepoint.fr/economie/maurice-futur-singapour-de-l-afrique-04-06-2015-1933630_2258.php

Ca fait longtemps que ça me tente, et ça va finir par le faire

C'est hors de prix maintenant l'immobilier à l'île Maurice. Il y a peut être encore 2-3 affaires à faire mais c'est beaucoup moins intéressant qu'il y a 10-15 ans.

Maintenant, fiscalement c'est une oasis et le climat est merveilleux. Il faut y baser sa société mais pour y habiter, il faut les moyens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le montant plancher pour investir dans l'immobilier à Maurice pour bénéficier du statut de résident, est de l'ordre 500 K$, soit environ 350-400 K€ à l'époque ou la parité €/$ était très favorable. Maintenant c'est beaucoup moins vrai.

 

si jamais le scénario de la croissance économique du pays devait se concrétiser, il serait plus avantageux d'investir maintenant que dans 10 ou 15 ans. Pour ma part je crois en leur modèle, et je pense que le moment est venu de se barrer de ce pays de fou qu'est devenu la France, et mettre mes brouzoufs très très loin des doigts crochus de nos politiciens français et européens.

 

Leu seul truc qui me chiffonnait un poil c'est le niveau de la qualité des soins médicaux là bas. (d'ailleurs, si qq'un a des infos...)

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

le montant plancher pour investir dans l'immobilier à Maurice pour bénéficier du statut de résident, est de l'ordre 500 K$, soit environ 350-400 K€ à l'époque ou la parité €/$ était très favorable. Maintenant c'est beaucoup moins vrai.

 

si jamais le scénario de la croissance économique du pays devait se concrétiser, il serait plus avantageux d'investir maintenant que dans 10 ou 15 ans. Pour ma part je crois en leur modèle, et je pense que le moment est venu de se barrer de ce pays de fou qu'est devenu la France, et mettre mes brouzoufs très très loin des doigts crochus de nos politiciens français et européens.

 

Leu seul truc qui me chiffonnait un poil c'est le niveau de la qualité des soins médicaux là bas. (d'ailleurs, si qq'un a des infos...)

 

 

Bonne cliniques chirurgicales privées, récemment vu en consultation un homme opéré là bas en urgence, plûtot bien d'ailleurs.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Mauritius Commercial Bank. Oui bon pas grand chose, les choses repartent de l'avant.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

en fait, ça va surtout ce ressentir quand tu prendras ta retraite. Aujourd'hui, tu payes avec tes revenus de ta retraite, ton impot lié à tes revenus d'activité d'avant. Et là ça fait souvent mal.

 

cela dit, le coup de l'opération blanche je n'y crois pas un instant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 
En fait, ils passent l'article à faire des explications alambiquées pour dire un truc tout bête : on arrête de vous imposer après votre mort ! Maintenant, ça sera que de votre vivant.

 

 

J'aime bien jouer avec les simulateurs en ligne (c'est un de mes gros défauts), donc j'ai joué avec celui de l'article. 

Et j'aimerais votre avis sur ma petite réflexion : 

 

Je prend mon exemple à moi: 

 

Je gagne 2500€ net par mois. Je suis célibataire sans enfant. 

Le simulateur des impôts dit que je paye 2461€ d'impôt sur le revenu.

Avec ces chiffres, le simulateur d'impôt à la source dit que je n'aurais plus que 2300€ de revenu net (2295€ pour être précis mais on va pas chipoter) 

 

Imaginons maintenant que j'ai l'idée folle de vouloir acheter un bien immobilier 

 

Dans mes souvenirs, pour les banquiers la capacité d'emprunt n’excède pas 1/3 du salaire net

Partant de là, le simulateur de meilleurstaux me permet d'avoir les informations suivantes (j'ai arrondi): 

 

capacité d'emprunt avant le prélèvement à la source : 150k€ sur 20ans

capacité d'emprunt après le prélèvement à la source : 140k€ sur 20ans

 

Suis-je dans l'erreur de penser que le prélèvement à la source va réduire ma capacité d'emprunt de 10k€ ... et que si c'est valable pour moi, cela sera valable pour la plupart des français? 

 

Question subsidiaire No1: quel va être l'effet sur le marché immobilier?

Question subsidiaire No2: si cela impacte les prix sur le marché immobilier, quel va être l'effet sur les rentrées fiscales liées à ce marché?

 

Je pense que je simplifie trop, mais j'ai dans l'idée que les grands penseurs de bercy n'ont pas anticipé ces effets là ...

 

Votre avis?  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les banques devraient revoir le pourcentage max du remboursement par rapport au salaire net.

Aujourd'hui, il est environ à 33% du salaire net. Demain, il devrait passer en moyenne à 40 ou 50% (faudrait faire les calculs pour être plus précis).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les banques devraient revoir le pourcentage max du remboursement par rapport au salaire net.

Aujourd'hui, il est environ à 33% du salaire net. Demain, il devrait passer en moyenne à 40 ou 50% (faudrait faire les calculs pour être plus précis).

 

C'est aussi ce que je pense ... mais est-on certain que les banques vont faire cette analyse? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est aussi ce que je pense ... mais est-on certain que les banques vont faire cette analyse? 

 

Dans la mesure où tu auras la même liquidité, à risque égal, elles le feront pour ne pas perdre de clients.

Par contre elles peuvent garder les mêmes taux de capacité d'emprunt si elles veulent réduire le risque de leurs prêts.

Mais bon, la première option est largement plus probable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En Suisse, c'est un peu de la baise. Pour les salaires nets, c'est après ISource pour les permis B et pas pour les autres donc on est, en tout cas les 5 premières années, carrément défavorisés pour le crédit et les locations, vu que le net est plus petit. Mais bon, d'un autre coté, le permis B est de séjour, ce qui veut dire que tu peux te casser du jour au lendemain en laissant une ardoise. Le risque est plus fort. En C, c'est un permis d'établissement, plus sympa déjà... pas d'Isource, un net plus haut et une confiance générale accrue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, revoilà la THLV (Taxe d'Habitation sur les Logements Vides) 

 

Avec comme justification, toujours la même chose : la perte sèche ... le mankagagné ... 

«Si les dotations de fonctionnement sont comme on le dit en baisse, il faut trouver des recettes.» ... comment dire ... 

 

Avec aussi cette perle : «Je suis pour cette mixité fiscale.» 

 

A lire ici : http://www.ladepeche.fr/article/2015/06/18/2127129-une-taxe-d-habitation-pour-les-logements-vides.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça plairait à n'importe quel socialiste l'Etat islamique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 « L’organisation terroriste a officialisé cette taxe, elle émet même des reçus de paiement. »C’est la moindre des choses. « Car Daesh n'est pas seulement un groupe terroriste. L’organisation veut s’afficher comme un Etat. » Un Etat vautour qui, comme le nôtre, multiplie les inventions fiscales pour « assomer » ses citoyens. « Un racket qui lui permet de récolter chaque mois des millions d’euros. »

 

Télérama qui critique le tabassage fiscal. :D

 

Edit - ah my bad, c'est Télérama qui critique un article de Capital. Je m'disais aussi...

 

Edit 2 - mais qu'est-ce que c'est que ce site tout pourri ou ils te glissent une capture d'écran entre chaque paragraphe?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Edit - ah my bad, c'est Télérama qui critique un article de Capital. Je m'disais aussi...

Un reportage. (Ou un documentaire ? Gio ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi aussi j'ai eu du mal avec l'"ironie bien-pensante" du truc... Car moi, j'aurais signé l'article tel quel, sans l' "ironie".

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

Si, comme le prétend M6, « les djihadistes veulent restaurer le grand califat qui s’étendait jusqu’aux portes de la France », il leur faudra adopter les critères de Maastricht. Une véritable révolution budgétaire et fiscale pour l’organisation terroriste, estime M6 : « Cette guerre sans fin pourrait la mener aux limites de son modèle économique. » Voyez ce qui est arrivé à la Grèce.

 

Gloubiboulga1.jpg

 

J'ai confondu l'émission Capial et le magazine.

Pas réveillé, moi, ce matin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

La taxe pour les ordinateurs et le cloud pourrait faire son apparition Un député veut étendre la taxe sur la copie privée aux ordinateurs et au cloud

Mercredi dernier, le député PS Marcel Rogemont présentait au Parlement son rapport sur la copie privée, une taxe qui rapporte déjà chaque année 58 millions d'euros en moyenne à l'Etat, ponctionnée sur les entreprises, les associations, les églises, les artisans etc. Le député a notamment présenté l'idée d'étendre cette redevance aux ordinateurs et au cloud, ce qui toucherait du coup les particuliers.

La pause fiscale promise par le gouvernement n'est donc peut-être pas pour tout de suite. Et cela alors même que le droit européen voulait que cette redevance sur la copie privée soit remboursée à ceux qui la paient. Or, ces restitutions n'ont atteint que 700 000 € depuis 2012. Le gouvernement ne souhaite donc pas rembourser ces sommes, mais, un député veut même aujourd'hui élargir cette taxe aux ordinateurs et au cloud.

Une nouvelle taxe pour les ménages équipés d'ordinateurs

Certains parlementaires n'ont pas hésité à parler de spoliation. Pour Marcel Rogemont, à l'initiative de la proposition, il semble logique que la redevance sur la copie privée soit étendue aux disques durs des ordinateurs, et au Cloud. Cela alors même que les ordinateurs avaient été épargnés afin de permettre aux ménages de s'équiper en informatique.

Si cette loi venait à être votée, chaque ménage possédant un ordinateur qu'il soit portable ou fixe, ou bien un abonnement au Cloud pourrait devoir s'acquitter de cette redevance. Une sacrée manne financière pour l'Etat, on s'en doute, vu qu'en 2013, on dénombrait 21,3 millions de foyers équipés d'un ordinateur.

http://news.radins.com/actualites/la-taxe-les-ordinateurs-et-cloud-pourrait-faire-son-apparition,13733.html

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Adrian
      La liste des signataires :
       

    • By Librekom
      avec surcis
       
      https://nypost.com/2017/08/25/man-gets-three-months-in-prison-for-liking-a-photo-on-facebook/
       
       
       
    • By Librekom
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3241616/2017/08/25/L-ex-patron-francais-de-la-lutte-antidrogue-inculpe-pour-trafic-de-stupefiants.dhtml
       
       
    • By Tramp
      Les TAAF sont une collectivité d'Outre-Mer divisée en 5 districts : l'Archipel du Crozet, les Kerguelen, les Îles Éparses de l'Océan Indien (autour de Madagascar), les Îles St Paul et Amsterdam et enfin la Terre Adélie en Antarctique.
      Le budget des TAAF est de 28 millions d'euros dont environ 75% de ressources propres (droits de pêche, location du bateau aux expéditions scientifiques, tourisme et philatélie). Ce sont des réserves naturelles ce qui limite leur valorisation et, avec le traité de l'Antarctique, la situation de la Terre Adélie est encore pire (l'exploitation minière y est interdite).
      Les 5 districts sont très différents de part leur topologie, leur situation géographique, leur climat et la faune et la flore.
      On pêche la légine aux Crozets et à Kerguelen, on pratique aussi le braconnage d'orques aux Crozets (une autre source de revenus potentielle), la langouste à St Paul et Amsterdam et enfin le thon autour des Îles Éparses. Les recettes de tourisme sont en baisse mais on ne peut pas dire que les destinations reçoivent particulièrement de publicité et les prix sont assez prohibitifs (compter enter 8500 et 16000 euros pour participer à une rotation du Marion Dufresne).
      Sans surprise. la Cour des Comptes émet quelques réserves sur leur gestion : https://www.ccomptes.fr/Publications/Recherche-avancee/(filters)/root-parent_juridiction_s:Cour%20des%20comptes$root-keywords_k:terres%20australes%20et%20antarctiques%20fran%C3%A7aises;TAAF
      À mon avis la bonne politique pour ces territoires serait de les privatiser. Pour cela, je suggère de transférer la propriété des terres, les droits de pêche et les droits miniers à une ou plusieurs fondations et de retirer le statut légal de réserve naturelle. Ces fondations auraient pour mission la préservation, l'étude et la valorisation des TAAF. On pourrait créer une fondation par district (ou pas), rien n'empêcherait par la suite qu'elles travaillent en commun. L'avantage d'une fondation, outre sa durée de vie théoriquement illimitée, c'est qu'elle n'a pas d'actionnaires à rémunérer, les bénéfices sont donc soit réinvestis, soit épargnés ce qui permet une gestion durable. Les TAAF possèdent déjà une réserve d'une dizaine de millions d'euros qui pourraient éventuellement au départ être abondée par l'État pour leur donner un peu de visibilité à court terme.
      La situation de la Terre Adélie est plus compliquée à cause du traité de l'Antarctique qui gèle les revendications territoriales des 7 États qui en ont fait (Australie, France, Nouvelle-Zélande, Norvège. Chili, Argentine, UK). Cependant. la France, l'Australie, la Norvège et la Nouvelle-Zélande ont des revendications qui ne sont pas disputées (alors que Chili, Argentine et UK se disputent). Ces pays auraient donc intérêt à sortir du traité ou à le renégocier pour permettre une meilleure valorisation de ces territoires (à la rigueur, on peut conserver l'interdiction de le transformer en poubelle nucléaire et surtout d'y faire des essais d'armes et de le militariser).
      Ce n'est pas un règlement parfaitement libéral mais ça me semble politiquement acceptable - pour l'opinion - et permettrait de sortir du giron de l'État une grande superficie de territoire qui n'est pas particulièrement bien géré (et surtout gérées tout à fait en loucedé).
    • By Librekom
      Faut quand avouer qu'en matière de Gifles, Bayrou avait plus de classe!
       
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3057040/2017/01/17/Manuel-Valls-gifle-en-Bretagne.dhtml
       
       
×
×
  • Create New...