Jump to content

Recommended Posts

Bien, je suppose donc que, si la propriété privée ne t'intéresse pas, je peux te prendre tes vêtements sans que tu bronches. Ah, et ton ordinateur, aussi.

C'est exactement cette vision simpliste dont je parlais : celle qui consiste à mettre sur le même plan, par exemple, un t-shirt, une nappe de pétrole, ou encore un trou du cul.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah non, si tu n'as pas de télé tu payes pas.

"On notera que les députés n’ont pas retenu la proposition de certains parlementaires qui souhaitaient étendre la redevance TV au monde de l’Internet ou de la détention d’un simple ordinateur. "

Ce n'est que partie remise..

url

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous avez oublié son anus!

J'ai joué l'anus artificiel de ton grand pere au PMU comme dirait Gronibard.

"On notera que les députés n’ont pas retenu la proposition de certains parlementaires qui souhaitaient étendre la redevance TV au monde de l’Internet ou de la détention d’un simple ordinateur. "

Ce n'est que partie remise..

url

Putain, OUF !!! Je vais pouvoir continuer à ne pas payer la redevance ! :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est exactement cette vision simpliste dont je parlais : celle qui consiste à mettre sur le même plan, par exemple, un t-shirt, une nappe de pétrole, ou encore un trou du cul.

Personne ne vous a mis sur le même plan qu'une nappe de pétrole. Calmons-nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
La hausse de la redevance votée

AFP

La commission des Affaires culturelles du Sénat a annoncé avoir voté un amendement à la réforme du projet de loi sur l'audiovisuel prévoyant une hausse de la redevance et son élargissement aux ordinateurs et téléphones, dans la limite d'une redevance par foyer. La redevance actuellement de 116 euros sera indexée sur l'inflation et cette indexation sera arrondie à l'euro supérieur. Elle sera en outre élargie aux ordinateurs et téléphones portables mais chaque foyer fiscal ne sera redevable que d'une seule redevance quel que soit le nombre de terminaux. Cette revalorisation était notamment demandée par le groupe Union centriste du Sénat, qui hésite à voter le texte.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/01/…vance-votee.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois d'ici la tronche du SDF qui a réussi à se payer un téléphone portable. Mais bon, représente-t-il un foyer fiscal?

Kortinus :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
prévoyant une hausse de la redevance et son élargissement aux ordinateurs et téléphones, dans la limite d'une redevance par foyer. La redevance actuellement de 116 euros sera indexée sur l'inflation et cette indexation sera arrondie à l'euro supérieur. Elle sera en outre élargie aux ordinateurs et téléphones portables mais chaque foyer fiscal ne sera redevable que d'une seule redevance quel que soit le nombre de terminaux. Cette revalorisation était notamment demandée par le groupe Union centriste du Sénat, qui hésite à voter le texte.

je ne sais que souligner tellement on nage en plein delire politojournalistique.

rigolitude. enfin non, pleuritude plutot.

Share this post


Link to post
Share on other sites
je ne sais que souligner tellement on nage en plein delire politojournalistique.

rigolitude. enfin non, pleuritude plutot.

:icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semblerait qu'il parle d'augmenter la redevance télé!! je croyais que cela ne devait pas arriver, même si nous le savions tous, ils nous avaient préparé à ça en nous disant qu'on avait la plus basse d'europe!

franchement s'ils font ça ce sera très faible et insensible, comme d'hab'!

Le président du pouvoir d'achat MOUAHAHAHHAHAHHAHAHAHAHHAHAHAHAH

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Arn0

On notera que les sénateurs du nouveau centre veulent augmenter la redevance télé en contrepartie de la suppression de la taxe sur les opérateurs mobiles, ce qui serait un moindre mal, mais je parie qu'au final on aura l'augmentation de la redevance plus la taxe ! :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble que c'est un amendement de Catherine Morin-Desailly (NC, [1]) qui a proposé l'augmentation de 2€ de la redevance, ainsi que son indexation sur l'inflation. Mais je n'ai pas entendu de suppression de la taxe sur les opérateurs mobiles et internet.

Remarquez je préfère une augmentation de la redevance que de taxer un nouveau marché (ou pas nouveau d'ailleurs), surtout que c'est en totale contradiction avec la politique de « soutien à l'économie numérique » qu'est censé prôner le gouvernement.

[1] : dont j'ai directement contribué à l'élection, par deux fois :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
[1] : dont j'ai directement contribué à l'élection, par deux fois :doigt:

Voilà pourquoi tu sais, à présent, pourquoi il ne faut pas voter. C'est sale. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Remarquez je préfère une augmentation de la redevance que de taxer un nouveau marché (ou pas nouveau d'ailleurs), surtout que c'est en totale contradiction avec la politique de « soutien à l'économie numérique » qu'est censé prôner le gouvernement.

Si ça fonctionne, taxez.

Si ça fonctionne encore, taxez.

Lorsque ça ne fonctionne plus, subventionnez.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Remarquez je préfère une augmentation de la redevance que de taxer un nouveau marché (ou pas nouveau d'ailleurs), surtout que c'est en totale contradiction avec la politique de « soutien à l'économie numérique » qu'est censé prôner le gouvernement.

Et à votre avis, il feront quoi lorsqu'ils auront augmenté la redevance et que ça ne suffira pas pour le financement d'une nouvelle hydre étatique? :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je voulais dire, c'est que l'avantage de la redevance par rapport aux taxes sur les entreprises, est d'impacter directement les contribuables. Les gens se foutent totalement qu'on taxe telles ou telles entreprises, mais dès qu'on atteint directement leur argent, alors seulement ils commencent à se demander où va l'argent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si ça fonctionne, taxez.

Si ça fonctionne encore, taxez.

Lorsque ça ne fonctionne plus, subventionnez.

Pour rester fidèle à Ronnie:

Si ça fonctionne, taxez

Si ça fonctionne toujours, réglementez

Si ça ne fonctionne plus, subventionez

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour rester fidèle à Ronnie:

Si ça fonctionne, taxez

Si ça fonctionne toujours, réglementez

Si ça ne fonctionne plus, subventionez

Et pour revenir sur les "mèmes" internet :

- Si ça fonctionne, taxez

- Si ça fonctionne toujours, réglementez

- Si ça ne fonctionne plus, subventionez

- ???

- Profit !

(Et merci d'avoir corrigé ma citation).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et à votre avis, il feront quoi lorsqu'ils auront augmenté la redevance et que ça ne suffira pas pour le financement d'une nouvelle hydre étatique? :icon_up:

Ils s'endetteront :doigt:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le fil va bientôt fêter son premier anniversaire :icon_up: Il reste d'actualité. Un article édifiant sur les majors et la taxe sur les copies privées. De quoi vous foutre le moral à 0 dès le début d'année. Bon on relèvera, comble de l'ironie, que le conseil d'Etat tente de nous protéger :

http://www.numerama.com/magazine/11682-Cop…er-la-taxe.html

En jugeant en juillet 2008 qu'il n'était pas légal de prendre en compte les téléchargements sur les réseaux P2P ou les autres formes de piratage dans les pratiques de copie privée compensées par la taxe payées sur les CD vierges et autres matériels d'enregistrement, le Conseil d'Etat devait logiquement amener la commission à réviser à la baisse les taxes pour copie privée votées jusque là. Mais les ayants droit, non contents d'avoir réussi à faire adopter par la Commission d'Albis les mêmes montants qu'auparavant, au centime près, malgré le changement de mode de calcul, préparent désormais une augmentation de la taxe.

La Société civile des producteurs phonographiques (SCPP), qui représente les majors de l'industrie musicale, attend avec impatience les prochaines réunions de la commission, à partir du mois de février prochain, pour adopter de nouveaux barèmes. Augmentés, ils permettraient au minimum de compenser la baisse continue des revenus du disque et d'assurer un revenu constant aux maisons de disques.

Electron Libre rapporte ainsi qu'en 2008, la société de gestion présidée par Pascal Nègre enregistre une baisse de 4,8 % de ses recettes pour un total de 58,34 millions d'euros, due essentiellement à une baisse de diffusion des clips sur les antennes de télévision et à une régularisation des perceptions en faveur des labels indépendants représentés par la SPPF. Mais pour 2009, les majors attendent une baisse de près de 15 % de la rémunération pour copie privée. Plutôt que d'alléger la taxe pour limiter le marché gris, les producteurs veulent donc à nouveau l'augmenter, comme ils l'ont fait sans relâche depuis 2001.

La licence globale sans licence

Avec le nouveau barème qu'ils proposent, "sur un disque dur externe cette redevance passerait en moyenne de 5,04 euros à 23,49 euros ou encore le même en version multimedia (ceux des décodeurs audiovisuels notamment) passerait de 10 euros à 105 euros !", rapporte notre confrère. "Enfin, pour un lecteur MP3 de type iPod capable de stocker des vidéos, elle serait de 29,56 euros contre 8 actuellement".

Pour justifier ces augmentations de tafifs, la SCPP assure qu'il y a plus d'oeuvres qu'auparavant stockées sur les mêmes supports, grâce à une augmentation supposée du taux de compression des fichiers, et note que les pratiques ont évolué. Désormais les consommateurs copient, effacent, puis copient à nouveau les mêmes fichiers, selon leurs besoins du moment. Or pour la SCPP, il faut passer à la caisse à chaque acte de copie.

Pour l'industrie du disque, c'est aussi un aveu d'échec. Celui que l'industrie musicale ne peut plus vivre aujourd'hui sans la subvention publique qu'est la rémunération pour copie privée, dont les fondements sont des plus contestables. En pratique le droit à la copie privée qu'elle est censée compenser a été rogné par les tribunaux, qui refusent (à juste titre dans l'état actuel du droit) de considérer que le téléchargement est une source licite de copie privée.

Or aucune taxe pour copie privée ne peut être légitime si elle n'est pas accompagnée en contrepartie par la légalisation des pratiques de copie privée qui sont aujourd'hui condamnées. Il faudra que les producteurs de disques aillent au bout de cette logique, comme l'amorce Warner Music Group aux Etats-Unis. Nier cette évolution du droit, c'est vouloir le paiement de la licence globale qu'ils refusent d'accorder.

je ne relève même plus les pseudo justifications branquignolesques…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui devait arriver fut voté : http://fr.news.yahoo.com/3/20090115/tpl-se…ce-cfb2994.html

Les sénateurs ont aussi défié le gouvernement en adoptant l'extension du paiement de la redevance aux ordinateurs -dans la limite d'une redevance par foyer- alors que le gouvernement avait demandé le retrait de l'amendement.

C'est bien, avec l'émulation saine qui règne en matière d'imagination fiscale entre les chambres et l'éxécutif on peut s'attendre à tout…

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est bien, avec l'émulation saine qui règne en matière d'imagination fiscale entre les chambres et l'éxécutif on peut s'attendre à tout…

Sauf à une baisse, il y a des limites à l'imagination de ces gens là!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci UBU!

Bientôt même pour lire le forum liberaux.org nous seront obligés de payer 120euro/an …

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande si finalement cette mesure ne va pas servir notre cause.

Elle sera de toute évidence très mal perçue chez les jeunes technophiles qui n'ont jamais payé la redevance : ca risque de créer des vocations anti-etat tout ca !

Quoiqu'il sera peut être très facile de la contourner…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon titre d'article, on ne s'attend pas à ça de la part d'un journaliste.

Même morts nous sommes taxés

Le mémento fiscal de la Région wallonne montre que plusieurs communes du Hainaut occidental appliquent une redevance sur les décès, inhumations et mises en colombarium.

Ainsi, à Frasnes, la taxe s'élève à 125 euros pour les personnes non domiciliées dans l'entité mais qui ont choisi d'y être enterrées ou "dispersées". A Antoing, la taxe sur les restes mortels s'élèvent à 250 euros pour les personnes "extérieures" à la commune. Elle est de 125 euros à Ellezelles, 250 euros à Enghien, 125 euros à Lessines, 300 euros à Mont-de-l'Enclus et à Tournai. (belga/CB)

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/a…mes-taxes.dhtml

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok là ça devient complètement insane:

La SACEM réclame une taxe sur les FAI au profit de la musique

Lors du MIDEM à Cannes, Laurent Petitgirard, président du conseil d'administration de la Sacem est revenu à la charge en faveur d’une taxe sur les FAI au profit de la filière musicale : « Dans la réforme de l'audiovisuel public, on justifie la taxation des FAI par le fait que la télévision leur sert de produit d'appel, mais la musique leur sert de produit d'appel depuis bien plus longtemps ». Des propos rapportés par nos confrères des Echos.

[…]

Les nouveaux univers incapables de faire levier

Selon les derniers chiffres de la SACEM, le montant global des perceptions devrait baisser en 2008 de 0,4% à 756 millions d’€ contre 759 en 2007. En 2009, on attend une nouvelle diminution estimée à 2,8%. Plus finement, ce sont les CD et les DV musicaux qui tirent vers le bas les perceptions, consécutivement au déclin de ces marchés. Une situation de plomb qui n’est pas compensée par les nouveaux univers : « Les perceptions sur le « multimédia », dont Internet, restent à un niveau anormalement dérisoire. Avec 9,3 millions d’euros, elles ne représentent ainsi en 2008 qu'environ 1% du total des perceptions. Les accords prometteurs et indispensables conclus avec certains exploitants (Musique Max/Orange, SFR, Illimythics, Deezer, Dailymotion…) sont néanmoins aujourd’hui incapables d’apporter aux auteurs des revenus conformes à la valeur résultant de l’exploitation de leurs œuvres. L’écart entre l’usage massif de la musique « dématérialisée » sur ces réseaux et le montant des revenus perçus par les auteurs est devenu intenable. »

Source: Marc Rees, rédaction de PCInpact

Donc les sites musicaux ont des contrats avec les industries musicales, mais nous à la SACEM ça ne nous rapporte pas assez, donc on va taxer les FAI parce la vente de musique sur Internet leur profite indirectement :icon_up: Give me a rope :doigt:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour une fois ! Sarkozy vient d'annoncer la suppression de la taxe professionnelle en 2010 à la télé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ah ah ah ah ah.

Bidon.

Je te parie une bière que ce ne sera pas le cas, ou que sa remplaçante sera une telle usine à gaz que le remède sera pire que le mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Adrian
      La liste des signataires :
       

    • By Librekom
      avec surcis
       
      https://nypost.com/2017/08/25/man-gets-three-months-in-prison-for-liking-a-photo-on-facebook/
       
       
       
    • By Librekom
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3241616/2017/08/25/L-ex-patron-francais-de-la-lutte-antidrogue-inculpe-pour-trafic-de-stupefiants.dhtml
       
       
    • By Tramp
      Les TAAF sont une collectivité d'Outre-Mer divisée en 5 districts : l'Archipel du Crozet, les Kerguelen, les Îles Éparses de l'Océan Indien (autour de Madagascar), les Îles St Paul et Amsterdam et enfin la Terre Adélie en Antarctique.
      Le budget des TAAF est de 28 millions d'euros dont environ 75% de ressources propres (droits de pêche, location du bateau aux expéditions scientifiques, tourisme et philatélie). Ce sont des réserves naturelles ce qui limite leur valorisation et, avec le traité de l'Antarctique, la situation de la Terre Adélie est encore pire (l'exploitation minière y est interdite).
      Les 5 districts sont très différents de part leur topologie, leur situation géographique, leur climat et la faune et la flore.
      On pêche la légine aux Crozets et à Kerguelen, on pratique aussi le braconnage d'orques aux Crozets (une autre source de revenus potentielle), la langouste à St Paul et Amsterdam et enfin le thon autour des Îles Éparses. Les recettes de tourisme sont en baisse mais on ne peut pas dire que les destinations reçoivent particulièrement de publicité et les prix sont assez prohibitifs (compter enter 8500 et 16000 euros pour participer à une rotation du Marion Dufresne).
      Sans surprise. la Cour des Comptes émet quelques réserves sur leur gestion : https://www.ccomptes.fr/Publications/Recherche-avancee/(filters)/root-parent_juridiction_s:Cour%20des%20comptes$root-keywords_k:terres%20australes%20et%20antarctiques%20fran%C3%A7aises;TAAF
      À mon avis la bonne politique pour ces territoires serait de les privatiser. Pour cela, je suggère de transférer la propriété des terres, les droits de pêche et les droits miniers à une ou plusieurs fondations et de retirer le statut légal de réserve naturelle. Ces fondations auraient pour mission la préservation, l'étude et la valorisation des TAAF. On pourrait créer une fondation par district (ou pas), rien n'empêcherait par la suite qu'elles travaillent en commun. L'avantage d'une fondation, outre sa durée de vie théoriquement illimitée, c'est qu'elle n'a pas d'actionnaires à rémunérer, les bénéfices sont donc soit réinvestis, soit épargnés ce qui permet une gestion durable. Les TAAF possèdent déjà une réserve d'une dizaine de millions d'euros qui pourraient éventuellement au départ être abondée par l'État pour leur donner un peu de visibilité à court terme.
      La situation de la Terre Adélie est plus compliquée à cause du traité de l'Antarctique qui gèle les revendications territoriales des 7 États qui en ont fait (Australie, France, Nouvelle-Zélande, Norvège. Chili, Argentine, UK). Cependant. la France, l'Australie, la Norvège et la Nouvelle-Zélande ont des revendications qui ne sont pas disputées (alors que Chili, Argentine et UK se disputent). Ces pays auraient donc intérêt à sortir du traité ou à le renégocier pour permettre une meilleure valorisation de ces territoires (à la rigueur, on peut conserver l'interdiction de le transformer en poubelle nucléaire et surtout d'y faire des essais d'armes et de le militariser).
      Ce n'est pas un règlement parfaitement libéral mais ça me semble politiquement acceptable - pour l'opinion - et permettrait de sortir du giron de l'État une grande superficie de territoire qui n'est pas particulièrement bien géré (et surtout gérées tout à fait en loucedé).
    • By Librekom
      Faut quand avouer qu'en matière de Gifles, Bayrou avait plus de classe!
       
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3057040/2017/01/17/Manuel-Valls-gifle-en-Bretagne.dhtml
       
       
×
×
  • Create New...