Aller au contenu
Nick de Cusa

Flims du moment

Messages recommandés

Il y a 12 heures, Nigel a dit :

 Lol Durendal est un tocard qui a chialé devant Lucy et vomi devant Interstellar. Pour ma part, qu'il critique le film, c'est une excellent nouvelle. 

Pas vu Lucy (bon après Besson hein en général...) mais Interstellar n'est certainement pas le trait de génie qu'on a tenté de nous vendre comme tel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas vu. Lucy c'est à chier. Vraiment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pas vu Lucy (bon après Besson hein en général...) mais Interstellar n'est certainement pas le trait de génie qu'on a tenté de nous vendre comme tel.

C’est vrais qu’il n’y a pas du tout une infinité de nuances entre « c’est pas du génie » et « c’est de la merde ».

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que je n'ai pas du tout écrit que c'était de la merde.

Faire croire que x a dit z parce qu'il a dit y je connais. Me la fais pas à l'envers, merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, Nigel a dit :

 

 Lol Durendal est un tocard qui a chialé devant Lucy et vomi devant Interstellar. Pour ma part, qu'il critique le film, c'est une excellent nouvelle. 

Durendal a des goûts particuliers, maintenant il arrive globalement à faire la part des choses, et il peut dire qu'un film qu'il n'aime pas est bon (typiquement Baby dernièrement, ou les films de mafieux) tout simplement parce que c'est pas sa came mais qu'il y a une base solide de choses qui en font un bon film.

Pour Star Wars IX, les points qu'il soulèvent sont logiques, je vous invite à regarder sa vidéo pour vous faire votre propre avis dessus. Maintenant globalement Star Wars IX est un film ok qui s'inscrit très mal dans la saga Star Wars, et qui chie royalement sur le VII.

Après, en ce qui me concerne j'en ai marre d'avoir la même trame que la trilogie originale, et des scènes très très fortement inspirés de l'épisode V. Cela n'empêche pas que les dites scènes sont belles et bien réalisés.
J'en ai marre d'avoir des personnages qui ne sont pas développés et dont je me contrefous / qui m'énervent. J'en ai marre d'avoir du fan service à deux balles qui ne sert à rien et est mal fait (et je dis ça en étant un GROS fan de Star Wars. A tel point qu'un personnage de l'univers étendu porte mon prénom et mon nom :mrgreen: ).
Surtout j'en ai marre d'avoir des scénarios qui sont frileux et tiennent sur une carte de visite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 18/12/2017 à 17:03, Alchimi a dit :

Hm ouais on dirait que c'est les travers typiques de l'écriture moderne des scripts -surtout les scripts US- avec leur différents arcs et les évolutions de persos à tout prix qui te pose problème.

Je comprend très bien. Quand c'est mal manié et forcé, les principes d'écritures US de script deviennent vite lourds et pas du tout organiques à mon sens. Faut pas oublier qu'Hollywood ça reste une usine à sortir du script, et une histoire ce n'est pas tout à fait un produit comme une voiture peut être un produit industriel.

 

J'avoue ne pas trop comprendre ; tu pourrais développer :D ?

Parce que sur les derniers blockbusters, je ne comprends pas vraiment en quoi Hollywood est une usine à script. Ils sortent que des trucs pourris avec max d'incohérence. J'ai vu pas mal de théâtre d'improvisation, et sur un spectacle de 2h avec des acteurs pas trop mauvais, on trouve souvent des histoires mieux ficelées qu'à Hollywood.

 

(enfin, on les remerciera d'avoir arrêté les films de 3h comme dans les années 2000)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Alchimi a dit :

C'est vrai que je n'ai pas du tout écrit que c'était de la merde.

Faire croire que x a dit z parce qu'il a dit y je connais. Me la fais pas à l'envers, merci.

 

 Je parlais de Durendhal. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 18/12/2017 à 07:00, NoName a dit :

Je ne comprends pas l'absence de critiques assassines. C'est la première fois que je me retrouve à avoir un avis beaucoup plus tranché et négatif que l'essentiel de la population.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 17/12/2017 à 22:23, Johnnieboy a dit :

C'est quoi le problème avec le dernier Star Wars ? Je viens de le voir, je comprends ni les critiques dithyrambiques, ni les critiques assassines.

Pareil. À part deux ou trois trucs que je développerai à mon retour chez moi, j'ai trouvé le film très honorable. En même temps, pour moi SW ce sont les épisodes 4, 5 et 6 exclusivement. Le reste appartient à mes yeux à l'univers étendu, et sert à l'enrichir, au même titre que les bons vieux bouquins de Timothy Zahn : des variations cohérentes entre elles, mais des variations avant tout. Et avec cette optique, j'étais plutôt content.

 

Il y a 5 heures, Wayto a dit :

en étant un GROS fan de Star Wars. A tel point qu'un personnage de l'univers étendu porte mon prénom et mon nom :mrgreen: 

Gné ? Tell me more ? (En MP si tu préfères)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, mes quelques remarques négatives.

 

Révélation

 

Oui, certains moments d'humour étaient un peu déplacés. Et même d'autres moments, plutôt portés sur la coolitude que sur l'humour. Exemple : Luke n'aurait jamais dû faire un clin d'oeil au droïde, ça aurait dû être remplacé par un petit sourire en coin, ou mieux, un signe de tête.

 

Oui, le vol spatial de Leia relève du n'importe quoi, mais pas tant dans le concept que dans l'exécution technique. Mieux filmé, ça aurait été nettement plus crédible : là, ça fait trop "fils de nylon et écran bleu", si vous voyez ce que je veux dire.

 

Oui, la planète-casino est mal fichue et tombe comme un cheveu dans la soupe. Le plus gênant est surtout la réaction de Fynn, "leur faire mal" toussa toussa. Mais un peu d'équilibre est rétabli, paradoxalement, quand on révèle qu'ils vendent des armes aux deux camps.

 

Ah, et si on ne voit pas Chewbacca bouffer la volaille, je ne crois pas qu'on le voie la jeter pour autant. Ce qui le gène, c'est la volaille vivante (tout comme dans la scène où il la vire du tableau de bord du Faucon).

 

Sinon, il y a un fusil de Tchekov qui n'est pas déchargé : à quoi bon savoir que la terre est salée, sinon pour rassurer le spectateur que le type qui sort de la tranchée n'a pas les bottes couvertes de sang ? Je conçois que l'effet blanc sur rouge est très esthétique, mais du coup on a l'impression que ça devrait avoir de l'importance.


Enfin, et ça, ça reste ma principale interrogation : si Luke utilise un hologramme, alors pourquoi il crève ? Si il meurt de fatigue, ce serait bien la première fois que la Force ait cet effet, et en tout cas ce n'est pas montré de manière assez explicite.

 

 

Dans tous les cas, je continue à trouver le film très honorable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Révélation

A quoi sert le sel ? Car c'est classe. 

 

 Vu qu'on partage des critiques Youtube, je partage des trucs aussi : 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, un autre détail aussi, pas nécessairement négatif, mais plutôt inattendu. L'amiral Yolo, pardon, l'amiral Hodl, excusez, l'amiral Holdo, enfin bref Laura Dern, quoi. La production la présentait comme un personnage féminin et fort à la fois, soit (moi qui croyais naïvement que c'était déjà le cas de Leia et Rey, entre autres). Ce qui m'a frappé, c'est plutôt à quel point son jeu était beaucoup plus féminin que celui de Carrie Fisher ou de Daisy Ridley ; à un point que ses micro-expressions notamment en devenaient presque décalées et dérangeantes par moments.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/15/2017 à 19:45, Tramp a dit :

Je ne crois pas avoir vu un blockbuster mieux que passable depuis Iron Man 2. Le dernier vraiment bon doit être Dark Knight. Il y a bientôt 10 ans donc.

 

J'exclus SW7 parce que sans l'effet des 6er...

C'est Jabial qui avait dit qu'adapter Atlas Shrugged au ciné était superflu étant donné qu'on avait déjà Iron Man 2. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Rincevent a dit :

 

  Masquer le contenu

Sinon, il y a un fusil de Tchekov qui n'est pas déchargé : à quoi bon savoir que la terre est salée, sinon pour rassurer le spectateur que le type qui sort de la tranchée n'a pas les bottes couvertes de sang ? Je conçois que l'effet blanc sur rouge est très esthétique, mais du coup on a l'impression que ça devrait avoir de l'importance.

 

Ils ont dit que c'était du sel pour qu'on évite de penser que c'était de la neige, et donc qu'ils nous re-filmaient la bataille de Hoth. Ce que j'ai immédiatement pensé avant que le troufion mentionne "peuh du sel".

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'empêche quand j'y pense, ça me paraît dingue que ce star wars donne un effet si mitigé alors qu'il est tellement inférieur à la menace fantome qui se fait pourtant allègrement chier dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais trouve le 7 mauvais, trop incohérent, sans personnage ni lieux intéressants.

Du coup le 8 a été une bonne surprise. Les incohérences dont vous parlez sont réelles, mais pas aussi énormes quand dans le 7.

Ça manquait effectivement d'alien et de personnages haut en couleur comme jabba.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plusieurs choses : les SW n’ont pas vocation à être de grands films. Ce sont du divertissement que l’on regarde avec le cerveau en mode OFF. Mais il est vrai que même ainsi, ça reste pas terrible. Je les regarde pour voir des piou piou, des gros vaisseaux, des combats au sabre laser et des batailles épiques et, au final, on n’est pas trop servis. 

Ils représentent assez bien le déclin du cinéma face aux séries TV, en fait. Parce que côté bataille épique, ça reste bien en-dessous du double épisode Exodus de Battlestar Galactica qui est bien plus vieux et a été réalisé avec beaucoup moins de moyens. Là, dans SW, à peu près n’importe qui peut mourir sans que ça ne me fasse quoi que ce soit. De plus, je suis jamais scotché sur mon siège par l’action. Donc, au final, c’est pas terrible. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le cinéma hollywoodien a oublié depuis longtemps les trois règles fondamentales pour réussir un film :

1. une bonne histoire

2. une bonne histoire

3. une bonne histoire

Les effets spéciaux, les swash, zwim, boum, c'est fait pour soutenir l'histoire pas l'histoire pour permettre les swash, zwim, boum.

 

J'ajouterais que je suis frappé, chaque fois que je regarde ces films à grand spectacle récents, par la médiocrité des acteurs.

  • Coeur 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:modo: 

 

Citation

chaque fois que je regarde ces films à grand spectacle récents,

 

pourquoi tu te fais du mal ? regarde des films francais, ils sont reputes pour leur grande qualite et leur acteurs a couper le souffle khkhkh

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, NoName a dit :

N'empêche quand j'y pense, ça me paraît dingue que ce star wars donne un effet si mitigé alors qu'il est tellement inférieur à la menace fantome qui se fait pourtant allègrement chier dessus.

 

Ah OK tout s'explique. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est le propre de tout starwars d’être critiqué à chaque sortie en parlant du sexe des anges (je parle de ses fans là). Mais les mêmes vont voir quand même le suivant. Allez savoir, étrange schizophrenie

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Dardanus a dit :

Le cinéma hollywoodien a oublié depuis longtemps les trois règles fondamentales pour réussir un film :

1. une bonne histoire

2. une bonne histoire

3. une bonne histoire

Les effets spéciaux, les swash, zwim, boum, c'est fait pour soutenir l'histoire pas l'histoire pour permettre les swash, zwim, boum.

 

J'ajouterais que je suis frappé, chaque fois que je regarde ces films à grand spectacle récents, par la médiocrité des acteurs.

 

 Pour le coup, c'est tellement cliché - et faux - comme remarque... Encore pour Star Wars, admettons. Mais Hollywood...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
10 hours ago, Dardanus said:

Le cinéma hollywoodien a oublié depuis longtemps les trois règles fondamentales pour réussir un film :

1. une bonne histoire

2. une bonne histoire

3. une bonne histoire

 

Pas pour moi, je peux être sensible a plein d'autres choses dans un film.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout dépend de ce qu'on appelle une bonne histoire

 

Si on veut dire par là une histoire bien racontée, oui, et c'est bien dosage que ça passe à la trappe. Si on parle d'une bonne histoire, moui, mais même la meilleure histoire du monde fera prout si elle est mal racontée. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, Brock a dit :

:modo: 

 

 

pourquoi tu te fais du mal ? regarde des films francais, ils sont reputes pour leur grande qualite et leur acteurs a couper le souffle khkhkh

 

Je ne regarde pas de films français récents. Ils ne sont pas sous-titrés.

  • Haha 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 19/12/2017 à 21:13, Bézoukhov a dit :

 

J'avoue ne pas trop comprendre ; tu pourrais développer :D ?

Parce que sur les derniers blockbusters, je ne comprends pas vraiment en quoi Hollywood est une usine à script. Ils sortent que des trucs pourris avec max d'incohérence. J'ai vu pas mal de théâtre d'improvisation, et sur un spectacle de 2h avec des acteurs pas trop mauvais, on trouve souvent des histoires mieux ficelées qu'à Hollywood.

 

(enfin, on les remerciera d'avoir arrêté les films de 3h comme dans les années 2000)

Quand je dis usine à script c'est pas dans le sens script de qualité, c'est dans le sens recette (qui a l’origine était certainement pas trop mal mais) utilisée aveuglément encore et encore jusqu'à saturation.

Genre les trois actes, le mentor, la blague, le petit personnage second rôle drôle, le muscle, le low point, le climax, etc.

Non pas que ces principes soient nuls (la figure du mentor -et toutes les autres- est un classique pour une bonne raison). Mais l’exécution hollywoodienne en est devenu du "reliez les points A et B qui sont indiqués par un pointillé de flèches pour pas que vous vous perdiez".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×