Jump to content

Flims du moment


Recommended Posts

Corrigé.

C'est pas faux quand on regarde de loin le mouvement. Dans le détail il y a de vrais petits bijoux, toutes proportions gardés, je ne place pas la bédé (occidentale et orientale) au même niveau artistique que le cinéma ou la musique, je reste honnête. Maintenant, ta remarque est un peu provocatrice, heureusement que les nerfs (pas que les miens) sont mis à rude épreuve en permanence sur ce forum, on s'y habitue (je réitère pour la peine mon smiley : :icon_up: )

Il y a de bon mangas, mais le public manga étant en majorité constitué de veaux, ce ne sont jamais ceux là qui sont par eux mis en avant.

Bien sûr.

Link to comment

Vu Batman. Effectivement, film impressionnant, Heath Ledger est méconnaissable et incarne un Joker tout à fait malsain. On n'a pas vraiment l'impression d'être dans un film de super-héros, mais beaucoup plus dans un film noir, un thriller.

Pour les parisiens, jusqu'à demain, toutes les places de cinoche sont à 3€ l'unité. Ça vaut la peine…

Link to comment

Téléchar Vu Babylon A.D., on pourrait aller jusqu'à dire que c'est une daube sans nom mais malheureusement elle en a un. Mathieu Kasstoivite confirme sa déliquescence avancée et nous pond une des dystopies parmi les plus ratées de ses derniers temps. Toute ressemblance avec "Les fils de l'homme" ne fait que confirmer que le ratage Kassovizien n'a d'égal que son manque d'imagination. Heureusement grâce à mes super-pouvoirs j'ai pu le visionner en un 1/3 du temps prévu, c'était déjà largement trop.

On pourra se délecter des seconds rôles comiques (involontairement certes mais indéniablement comiques) au premier rang desquels je citerais Lambert Wilson qui doit manifestement avoir des problèmes avec le fisc pour accepter un tel rôle (à peine digne d'un téléfilm de seconde partie de soirée sur M6). L'interprétation du champion de kick boxing, Jérôme Le Banner, est toute en finesse et en subtilité (Hint : son rôle présente l'avantage commercial de ne pas nécessiter de doublage pour les différentes versions du film).

Link to comment
Téléchar Vu Babylon A.D., on pourrait aller jusqu'à dire que c'est une daube sans nom mais malheureusement elle en a un.

Baboulinet AD ?

[dailymotion]kkgbPDfkObHkRIgVG3&related=1[/dailymotion]

[dailymotion]k22Lk7z3vrvS9fgvDb&related=1[/dailymotion]

[dailymotion]k6puVysIw5n2JWh9Tu&related=1[/dailymotion]

Link to comment
Téléchar Vu Babylon A.D., on pourrait aller jusqu'à dire que c'est une daube sans nom mais malheureusement elle en a un. Mathieu Kasstoivite confirme sa déliquescence avancée et nous pond une des dystopies parmi les plus ratées de ses derniers temps. Toute ressemblance avec "Les fils de l'homme" ne fait que confirmer que le ratage Kassovizien n'a d'égal que son manque d'imagination. Heureusement grâce à mes super-pouvoirs j'ai pu le visionner en un 1/3 du temps prévu, c'était déjà largement trop.

On pourra se délecter des seconds rôles comiques (involontairement certes mais indéniablement comiques) au premier rang desquels je citerais Lambert Wilson qui doit manifestement avoir des problèmes avec le fisc pour accepter un tel rôle (à peine digne d'un téléfilm de seconde partie de soirée sur M6). L'interprétation du champion de kick boxing, Jérôme Le Banner, est toute en finesse et en subtilité (Hint : son rôle présente l'avantage commercial de ne pas nécessiter de doublage pour les différentes versions du film).

Kassovitz a la haine

Link to comment
En gros, il a été emmerdé par la Fox sur Gothika, mais ça ne lui a pas suffi : il re-signe avec eux pour B.A.D.

Errare humanum est, perseverare connum.

Tout dépend du contrat qu'il a signé avec la Fox. Il n'est pas rare que les grands studios signent avec un metteur en scène pour un nombre de films défini.

Link to comment
Tout dépend du contrat qu'il a signé avec la Fox. Il n'est pas rare que les grands studios signent avec un metteur en scène pour un nombre de films défini.

Peut-être… Mais dans ce cas, il aurait un levier puissant pour qu'on ne l'emmerde pas sur ses tournages ("si vous continuez, je fais de la merde et vous aurez <nombre de films défini> films pourris sur les bras").

Link to comment
"si vous continuez, je fais de la merde et vous aurez <nombre de films défini> films pourris sur les bras"

Je crois que c'est précisément ce qu'il est en train de faire, avec un certain brio dans la pourritude d'ailleurs.

Link to comment
Je crois que c'est précisément ce qu'il est en train de faire, avec un certain brio dans la pourritude d'ailleurs.

Je ne suis pas sûr que cela soit réellement conscient. Assumé, peut-être, et encore.

Link to comment

Un avis sur Gomorra?

Ici un entretien intéressant avec Roberto Saviano, auteur du bouquin dont le film est l'adaptation.

Quelles sont les différences entre la Camorra, Cosa Nostra (Sicile) et la 'Ndrangheta (Calabre) ?

La Camorra n'est pas dirigée de la même façon. Certes, il y a une hiérarchie, mais au sein de chaque groupe, pas pour toute la structure. Les chefs sont responsables des conglomérats de clans. Par exemple, il y a un chef des Casalesi, mais, de leur côté, les Napolitains ont d'autres responsables. Bref, il n'y a pas une Camorra, mais plusieurs, que l'on peut intégrer sans avoir de liens familiaux. La 'Ndrangheta s'appuie au contraire sur les liens familiaux et tout un rituel d'affiliation. Seul celui qui a du sang 'ndranghetiste est accepté. La Camorra se moque de ces archaïsmes. Elle est plus moderne, plus souple, plus ouverte. Quant à Cosa Nostra, c'est une organisation toujours très puissante, mais éléphantesque et lente, dirigée par de grands décideurs. Au final, on s'aperçoit que la Camorra est celle qui s'adapte le mieux à l'économie. C'est la mafia du libéralisme !

Link to comment
  • 2 weeks later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By RaHaN
      Avis aux cinéphiles, je comptais revisiter ma vidéothèque, et également de combler certains manques. Pour se faire, j'ai choisi de débuter à partir des années 40. J'ai fait une petite liste (12films) de Must see.
       
      Selon vous, est-ce qu'il y en aurait d'autres à rajouter ?
       
      Si je veux avancer dans le temps, je m'oblige à ne pas en mettre trop, d'autant que dans les décennies qui suivront, je serai tôt ou tard obligé d'en mettre davantage pour éviter de partir en liborg debate sur la nécessité ou non de mettre tel ou tel film .
      Aussi, parce que je connais certains d'entre vous, si c'est pour me sortir le master-pièce obscur de 3h57 du réalisateur boldave Mevatlavé Kraspeck, parce que tourné juste avant sa mort, hum, juste Non... ^^ 
    • By poney
      Jamais compris ce délire blue red pill.
      Jamais aimé Matrix non plus ceci dit.
    • By Adrian
      Les 3 premiers Die hard en VF sont de très bons films de divertissement de la fin des année 80, 90.
    • By Vilfredo
      @Rincevent et @Prouic aiment bien Retour vers le futur 3. Ce qui veut dire qu'ils le préfèrent à Retour vers le futur 2. Nous allons donc régler ça par un bras de fer un sondage because democratic traditions are the least evil ones of which we know et que les sondages permit the change of retour vers le futur préféré without bloodshed, comme l'a si sagement dit Popper.
×
×
  • Create New...