Jump to content

Recommended Posts

Aujourd'hui j'ai regardé le documentaire Les nouveaux chiens de garde de Gilles Balbastre. Un film néo-marxiste ridicule dans la veine du Monde Diplodocus qui se caractérise par la superficialité auto-suffisante des analyses doublée d'un conspirationnisme latent. Le but est de montrer que les grands journalistes sont asservis au capitalisme. Avec moins de biais, on pourrait tout aussi bien démontrer qu'ils sont asservis au socialisme.

 

Leur seul argument, c'est le dîner du Siècle.

 

Link to post
Share on other sites

Peux plus éditer, PDM

J'y ai pensé aussi, à mon avis c'est encore possible si tout l'ensemble est en rotation. A ce moment là il devrait y avoir une tension dans la corde et il devrait s'éloigner quand il se détache.

Ce qui m'a surtout surpris, c'est que les débris les touchent. Car si il y a une telle différence de vitesse (~30000 miles par heure si je me souviens bien pour les débris), alors les objets devraient se diriger vers une autre orbite voire même se libérer de l'attraction terrestre à cette vitesse là.. La seule possibilité étant que les débris volent à une vitesse équivalente à celle de Hubble mais dans le sens inverse, sinon ils ne les toucheraient jamais.

Evidemment que pour que le film puisse avoir lieu, il faut que les débris les touchent, mais alors pourquoi balancer une info contradictoire.

 

Surtout que les débris, lors de leur premier passage ont épargné l'ISS, mais lors du deuxième, bizarrement, ils y sont allés en plein dessus, juste quand les acteurs y étaient.

Link to post
Share on other sites

Mais putain, toutes ces scènes de cul ... Y'en a une qui doit bien durer 5 minutes, montre en main. 5 minutes.

Et tu vois tout. On ne t'épargne absolument rien.

 

Bref, je ne le conseille pas. edit : du moins au cinoche ( :) )

 

Pas fou le Kechiche, fallait bien trouver un argument pour faire venir la masse au cinéma voir son film.

Link to post
Share on other sites

Le film est d'un ennui total à mon sens. Je suis allé le voir car j'avais aimé la BD dont c'est très librement adapté et j'étais vraiment content de ne pas avoir payé plein pot pour ça. Rien que visuellement c'est une horreur, les gros plan en quasi permanence sur des gens qui mangent, des gens qui pleurent etc Maintenant on sait qui a le plus vilain grain de peau de tous les acteurs... Les scènes de cul qui servent à rien et d'un ennui total à part faire marrer le couple lesbien à côté de moi... Quand à l'histoire qui tient sur un ticket de métro... 3h pour nous raconter au final une histoire bien banale à part que cette fois il s'agit d'un couple homo c'est juste 2 fois trop long.

 

C'est dommage. La BD originale était vraiment beaucoup mieux.

Link to post
Share on other sites

Pour Neuron qui a apprécié le remake de Maniac , et pour ceux qui aiment les films d'horreur malsains, je conseille vivement "The Loved Ones".

C'est un remake !

Je n'aime pas ce genre de film en revanche, y ayant été par surprise, j'ai apprécié la qualité, la tenue de l'intrigue, des personnages...

Link to post
Share on other sites

 

La solution à leur problème semble ne pas les effleurer. Celle-ci est pourtant très simple : il suffit d'arrêter de regarder TF1, d'arrêter d'écouter Attali, Minc etc, d'arrêter de prêter la moindre importance à cette nomenklature.

 

Réponse déjà entendue :

 

Si c'était si simple. Atomiser les individus en les rendant responsables de leurs actions est typique du dicours néolibéral ambiant. Il nie l'existence d'un système de domination qui matraque les individus des mêmes messages. Comment veux-tu qu'ils prennent conscience des intérêts de classe en jeu ? Qu'est-ce qu'Acrimed et le Diplo face à Bouygues, Lagardère, Murdoch... Il suffit de regarder les chiffres. Qu'est-ce que Frédéric Lordon face à Jacques Attali ?

Link to post
Share on other sites

Il nie l'existence d'un système de domination qui matraque les individus des mêmes messages. 

Le mec qui utilise cet argument suppose pratiquement toujours qu'il est lui-même émancipé de cette "domination", parce qu'il l'a voulu. S'il en est capable, les autres en sont également capable. Il y a des gens qui acceptent cette "domination" et d'autres qui ne l'acceptent pas, tout simplement.

Link to post
Share on other sites

Le mec qui utilise cet argument suppose pratiquement toujours qu'il est lui-même émancipé de cette "domination", parce qu'il l'a voulu. S'il en est capable, les autres en sont également capable. Il y a des gens qui acceptent cette "domination" et d'autres qui ne l'acceptent pas, tout simplement.

 

Il va te répondre qu'il s'en est tiré grâce à d'autres types comme lui, légitimant du coup son combat actuel contre les médias néolibéraux, pour que d'autres types s'émancipent.

 

Link to post
Share on other sites

Il va te répondre qu'il s'en est tiré grâce à d'autres types comme lui, légitimant du coup son combat actuel contre les médias néolibéraux, pour que d'autres types s'émancipent.

Je dois être un surhomme n'empêche. Car je parviens tout seul à ne pas regarder la télévision, à ne pas lire Le Monde et Libé, à ne prêter aucune attention à Attali, Minc....

Link to post
Share on other sites

Bon. Et bien, je reste sur ma faim qu'en à Snowpiercer.

Je ne serais restranscrire ce que j'en pense tellement j'en pense rien. En fin de projection, il n'y avait pas un grand engouement dans la salle. Autant l'idée est originale, autant le film est fade.

Le film avait commencé pour moi avant en intervenant sur une petite vielle qui est tombée sur le macadam tête la première. Ses lunettes l'ont scalpé une partie de front. Et comme par hasard, je n'ai pas ma trousse de santé sur moi.

Link to post
Share on other sites

Evil Dead 4, aka Army of Darkness 2, devrait bien être réalisé par Sam Raimi. C'est le réalisateur Fede Alvarez, qui s'était occupé du reboot d'Evil Dead premier du nom, qui l'a annoncé sur Twitter. Alors qu'on lui demandait s'il allait mettre en boîte Army of Darkness 2, Alvarez a directement répondu que Sam Raimi va s'en occuper. Voilà qui laisse donc peu de de doutes, d'autant que la rumeur assurait depuis plusieurs mois que Sam Raimi allait reprendre les rênes de la franchise.

 

http://reviewer.lavoixdunord.fr/fr/cinema/actualites/79763/evil-dead-4-sam-raimi-devrait-realiser-army-of-darkness-2/

 

Groovy!!

 

Link to post
Share on other sites

J'ai vu quelques chefs d'oeuvre dans l'avion. Attention, ça envoie du gras.

 

Les stagiaires : sans surprise, c'était génial ! Drôle, bien pensé, bien fait, avec un bon esprit. Un vrai plaisir.

 

Les Lyonnais : mais qu'est-ce que c'est que cette merde infâme ? Mais où est passé Olivier Marchal ? Quelle décadence. C'était grotesque et ennuyeux à crever. Gérard Lanvin, sérieusement, faut qu'il arrête. Comment peut-on s'humilier comme ça ?

 

Gatsby : j'ai tenu 20 minutes. Mon coeur saignait trop devant tant de trahison.

 

The prestige : un film très très très surévalué. D'une prétention incroyable, c'est terriblement long et, il faut bien le dire, chiant. C'est pleurnicheur en diable. A éviter. Christopher Nolan a fait quelques progrès après cette bouse, fort heureusement.

 

Wedding crashers : un peu même bilan que les stagiaires, même si c'est bien moins abouti en terme de qualité.

Link to post
Share on other sites

 

The prestige : un film très très très surévalué. D'une prétention incroyable, c'est terriblement long et, il faut bien le dire, chiant. C'est pleurnicheur en diable. A éviter. Christopher Nolan a fait quelques progrès après cette bouse, fort heureusement.

 

 

Message signalé! 

Link to post
Share on other sites

The prestige : un film très très très surévalué. D'une prétention incroyable, c'est terriblement long et, il faut bien le dire, chiant. C'est pleurnicheur en diable. A éviter. Christopher Nolan a fait quelques progrès après cette bouse, fort heureusement.

 

Oh putain et même plus que signalé. Nonossage requis !

Link to post
Share on other sites

Oh putain et même plus que signalé. Nonossage requis !

 

Je ne sais vraiment pas ce que vous y avez vu, mis à part une esthétique sympa. Les yeux rouges de Hugh Jackman finissent par être assez pénibles. Je m'attendais à tellement mieux que je suis restée baba devant tant d'ennui. J'ai trouvé la fin ridicule, peut-être aussi parce que j'avais compris assez rapidement ce qui était derrière le tour final. Je n'ai pas du tout été absordée par l'ambiance du film, à vrai dire, même si sa  construction était intéressante.

Déception en bref.

Link to post
Share on other sites

Bon. Et bien, je reste sur ma faim qu'en à Snowpiercer.

Je ne serais restranscrire ce que j'en pense tellement j'en pense rien. En fin de projection, il n'y avait pas un grand engouement dans la salle. Autant l'idée est originale, autant le film est fade.

Le film avait commencé pour moi avant en intervenant sur une petite vielle qui est tombée sur le macadam tête la première. Ses lunettes l'ont scalpé une partie de front. Et comme par hasard, je n'ai pas ma trousse de santé sur moi.

 

Moi j'ai bien aimé, le film est surprenant et en plus il est anti-réchaufistes. Ces cons on lancé un produit pour refroidire la terre, et pan, une aire glaciaire...

 

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=123530.html

Link to post
Share on other sites

Vu Rush, le film sur la rivalité Lauda/Hunt. J'ai passé un bon moment, les scènes de course – en particulier par temps pluvieux– sont assez impressionnantes et globalement l'histoire est bien montée.

Link to post
Share on other sites

Moi j'ai bien aimé, le film est surprenant et en plus il est anti-réchaufistes. Ces cons on lancé un produit pour refroidire la terre, et pan, une aire glaciaire...

Même pitch pour The Outpost (avec un Laurence Fishburne suffisamment discret).
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...