Jump to content

Flims du moment


Recommended Posts

Une très bonne comédie sur les conséquences de l'individualisme pur, chacun y poursuivant son désir personnel sans souci des conséquences pour autrui. Au point que les plus sains dans cette affaire sont de loin les Russes. Le sommet de la carrière de Brad Pitt, qui devrait maintenant s'arrêter sachant qu'il ne pourra jamais faire mieux.

Je n'irai pas jusqu'à excellent puisque je ferai mienne une critique émise par le H16 lui même IRL : il commence à y avoir beaucoup de recyclage dans les frères Cohen. C'est peut-être pour ça qu'ils se sont résignés à tourner un histoire écrite par quelqu'un d'autre pour leur précédent film, avec le regrettable résultat que l'on sait.

Pour moi ils sont désormais à un tournant et je suis curieux et un peu inquiet de voir ce que ça va donner pour la suite.

Link to comment

J'ai vu l'affiche de Louise Michel au cinéma ce week-end. A part le clin d'oeil au personnage historique qu'est Louise Michel (une "anarchiste" du XIXème, communarde, prônant le recours à la violence en général et à l'assassinat en particulier, égérie de l'extrême gauche et du mouvement féministe actuels), l'affiche du film m'a choqué. Il y est écrit "Pour Noël, offrez-vous un patron" et l'image ne laisse aucun doute : c'est bien de meurtre qu'il s'agit. Bon, je ne vais pas vous faire le discours de "deux poids, deux mesures" parce qu'il est banal, ni celui de "remplacez le mot patron par socialiste/politicien/chômeur et voyez quelles sont les réactions" parce que les libéraux ne prônent pas l'aggression. Et puis la bande annonce m'a bien fait rire.

Ce week-end, j'ai vu Burn After Reading (pas mal) et Secret Défense (bien malgré le fait que l'on s'attende à lire "Le Ministère de la Défense vous remercie de votre attention" au générique de fin).

Link to comment
J'ai vu également Burn after reading.

Très sympathique, certaines scènes étant on ne peut plus inattendues…

Je me suis marré comme un bossu et visiblement l'appel lancé aux acteurs par les frères COEN ("réveillez l'andouille qui est en vous") a été entendu. :icon_up:

Parmi les scènes qui m'ont beaucoup amusé, celles où le sous-chef de la CIA fait le rapport circonstancié des tribulations de tous ces abrutis à son boss.

Link to comment
Parmi les scènes qui m'ont beaucoup amusé, celles où le sous-chef de la CIA fait le rapport circonstancié des tribulations de tous ces abrutis à son boss.

C'est en fait le climax du film, sa raison d'être, quasiment.

Les scènes où Pitt est seul avec son oualkman sont assez grandioses aussi.

Link to comment
Une très bonne comédie sur les conséquences de l'individualisme pur, chacun y poursuivant son désir personnel sans souci des conséquences pour autrui. Au point que les plus sains dans cette affaire sont de loin les Russes. Le sommet de la carrière de Brad Pitt, qui devrait maintenant s'arrêter sachant qu'il ne pourra jamais faire mieux.

Je n'irai pas jusqu'à excellent puisque je ferai mienne une critique émise par le H16 lui même IRL : il commence à y avoir beaucoup de recyclage dans les frères Cohen. C'est peut-être pour ça qu'ils se sont résignés à tourner un histoire écrite par quelqu'un d'autre pour leur précédent film, avec le regrettable résultat que l'on sait.

Pour moi ils sont désormais à un tournant et je suis curieux et un peu inquiet de voir ce que ça va donner pour la suite.

Un charmant petit film où Brad Pitt a enfin trouvé un rôle à la mesure de son talent (qui est mince).

C'est rigolo (surtout dans le dernier tiers, la première partie n'est pas très palpitante) mais rien d'inoubliable.

Link to comment

Vu Slum dog millionaire.

L'histoire d'un indien musulman des bidonvilles qui remporte le jeu qui veux gagner des millions, prétexte à décrire sa vie et un amour contrarié.

J'étais pessimiste avant que ça commence, encore plus pessimiste après l'enchainement de clichés misérabilistes dans la première heure, puis le film s'améliore, se libère des canons moralistes et s'envole.

Link to comment
Two Lovers de James Gray avec Joaquin Phoenix dans ce qui devrait être son dernier rôle s'il tient parole.

Très, très, très bien. Même Gwyneth Paltrow est supportable, c'est vous dire.

J'ai beaucoup aimé mais j'ai eu du mal à rentrer dedans. En effet, à sa place, j'hésitais pas une seule seconde entre Gwyneth Paltrow et Vinessa Shaw !

J'ai vu Le Bon, La Brute et Le Cinglé, un western coréen se déroulant en Mandchourie durant l'occupation japonaise : excellent film.

Link to comment

J'ai vu Burn after reading, et il est effectivement assez marrant. La scène où Brad Pitt essaie d'intimider John Malkovich dans la voiture est tordante, je trouve.

avec Joaquin Phoenix dans ce qui devrait être son dernier rôle s'il tient parole.

Ce qui est dommage.

Link to comment
J'ai beaucoup aimé mais j'ai eu du mal à rentrer dedans. En effet, à sa place, j'hésitais pas une seule seconde entre Gwyneth Paltrow et Vinessa Shaw !

Pareil j'aurais pas hésité une seconde, Vinessa est à tomber raide.

Link to comment
Un charmant petit film où Brad Pitt a enfin trouvé un rôle à la mesure de son talent (qui est mince).

C'est rigolo (surtout dans le dernier tiers, la première partie n'est pas très palpitante) mais rien d'inoubliable.

Avec il est vrai un peu de déception, je me range à l'avis de Dardanus.

Très bons acteurs, scénario assez amusant mais ce n'est pas the Big Lebowski.

Notons que dans dans le dernier plan où on le voit, Clooney me faisait vachement penser à Cary Grant pétant les plombs dans Arsenic and old laces :icon_up: . Il est vrai que sa situation n'est pas très comique …

NB: la recension de Two lovers faite ici par les uns et les autres me renforce dans l'idée d'aller voir ce film.

Link to comment

je viens de voir 2 days in Paris; je ne sais pas si le film est bon, mais la depiction des francais y est particulierement fidele :icon_up:

Si jamais j'ai une pulsion de rentrer, je me passe le film et hop, gueri.

Link to comment

Moi je n'ai pas aimé two lovers. Film de branlos, comme on dit par chez moi. Bon allez, la fin est pas trop mal, à condition de pas s'endormir avant.

Link to comment
Je vous trouve durs sur le dernier film des frères Cohen.

Sinon, j'ai beaucoup aimé Il Divo, et j'espère qu'un film de cette qualité sortira un jour avec Chrac ou Mitterrand en héros.

Ah, je me tâtais justement (je ne perds pas une occasion). Les critiques sont très bonnes.

Link to comment

Vu hier Caos Calmo. L'histoire d'un homme qui perd sa femme et qui n'a plus que sa fille unique. Cet évènement va le plonger dans un état de grand calme où il ne semble ressentir aucune tristesse, ce qui rend perplexes ses proches. Il passe alors ses journées sur un banc, dans le square en face de l'école où il emmène sa fille tous les jours.

Pas grand chose à dire, sinon que je n'ai jamais été aussi ému au cinéma, bien que je ne sois pas un grand connaisseur. Pour info, c'est un film italien, que j'ai vu en vo sous-titrée, et la façon de s'exprimer propre à l'italien ne gâche rien, au contraire !

Link to comment
  • 4 weeks later...
Vu hier Caos Calmo. L'histoire d'un homme qui perd sa femme et qui n'a plus que sa fille unique. Cet évènement va le plonger dans un état de grand calme où il ne semble ressentir aucune tristesse, ce qui rend perplexes ses proches. Il passe alors ses journées sur un banc, dans le square en face de l'école où il emmène sa fille tous les jours.

Pas grand chose à dire, sinon que je n'ai jamais été aussi ému au cinéma, bien que je ne sois pas un grand connaisseur. Pour info, c'est un film italien, que j'ai vu en vo sous-titrée, et la façon de s'exprimer propre à l'italien ne gâche rien, au contraire !

C'est un film charmant que j'avais vu dans un festival il y a quelques mois qui doit beaucoup à l'interprétation de Nanni Moretti. Il y a quelques acteurs français dans le film et une apparition de Roman Polanski.

Je vous trouve durs sur le dernier film des frères Cohen.

Sinon, j'ai beaucoup aimé Il Divo, et j'espère qu'un film de cette qualité sortira un jour avec Chrac ou Mitterrand en héros.

C'est un film très cruel dont la première partie est la plus réussie (sur la comédie du pouvoir) ensuite il faut vraiment s'intéresser à la vie politique italienne de l'époque et cela tourne au banal téléfilm (procès des repentis).

Il y a une utilisation curieuse (disons pour être gentil) de la musique : des musiques classiques ou autres sont balancés au petit bonheur et cela ne fonctionne guère.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...