Jump to content

Flims du moment


Recommended Posts

Yep Hard Boiled ne fonctionne pas comme film il fonctionne par scènes et chorégraphies (oui la rampe, oui le bébé qui pisse sur la corde, oui la scène de l’entrepôt avec le mec qui allume sa clope sur une voiture en feu). Face/off est à mi chemin avec la parodie franchement; c’est le meilleur Woo de la période américaine mais comme les autres films américains sont d’ineffables navets c’est pas difficile. 
 

Je prends note des refs coréennes 

Link to comment
Il y a 23 heures, Vilfredo Pareto a dit :

Non, à la rigueur plutôt Charlotte Rampling, mais je dois avouer devoir beaucoup de grands moments de fascination érotique sur grand écran à la caméra de Verhoeven, que ce soit évidemment la non-culotte très visible de Sharon Stone dans la scène mythique de Basic Instinct, mais aussi les douches mixtes (!) des soldats de Starship Troopers avec le charmant Casper Van Dien, sa jawline dessinée par Arno Breker et son super petit cul, le show privé de Elizabeth Berkley rien que pour les yeux de Kyle Machlachlan (qui a visiblement une érection jusqu'aux oreilles) dans Showgirls, ou encore les parties de jambes en l'air bestiales de Rutger Hauer avec Jennifer Jason Leigh dans Flesh + Blood, qui passeraient sans doute aujourd'hui pour une apologie du viol, un procès qu'on a déjà intenté à son dernier film en date, Elle, et ce le plus stupidement du monde. Mais il met aussi en scène la chair torturée dans tous ses états parfois quelques minutes après seulement, et de façon si graphique et brute (on oublie à quel point Robocop et Total Recall sont gores pour le petit geek de 16 ans que j'étais quand je les ai vus la première fois, le second magnifié par les maquillages de Rob Bottin) que l'excitation n'est jamais de tout repos. Sinon ça ne serait pas vraiment vivant. De toute manière ma véritable motivation pour y aller est que je suis un fan de Verhoeven donc tout ce qu'il tourne, je regarde, même quand c'est nul (Hollow Man), et ça l'est très rarement. D'ailleurs j'ai des places pour Basic Instinct à la Cinémathèque le 21 juillet en présence du Maître, je vais me faire PCR rien que pour ça.

Tout un pavé sur tes tentations érotiques pour finalement apprendre que la seule chose que tu vas t'enfiler, c'est un coton tige dans le pif, non vraiment, c'est frustrant. 

  • Haha 4
Link to comment

J'ai re-regardé "Le professionnel" avec Bebel puisqu'il est sur Netflix. C'est quand même très mal réalisé même si quasiment tous les acteurs sont excellents.

Prises de vue nulles, images pas terribles, sang couleur vermillon, bruits de coup de poing absurdes (on dirait une "chorégraphie" piquée à un nanar avec Bud Spencer).

Link to comment

J'ai vu Princess Bride hier. Je m'attendais à pas grand chose et j'ai trouvé ça hilarant de bout en bout. Des dialogues extraordinaires, une narration bien foutu, des bons personnages, une très bonne démonstration que simple et bien executé c'est beaucoup mieux que compliqué et mal fagoté

Link to comment
Il y a 2 heures, NoName a dit :

J'ai vu Princess Bride hier. Je m'attendais à pas grand chose et j'ai trouvé ça hilarant de bout en bout. Des dialogues extraordinaires, une narration bien foutu, des bons personnages, une très bonne démonstration que simple et bien executé c'est beaucoup mieux que compliqué et mal fagoté

Je l'ai vu récemment aussi, pour le travail. Agréable surprise :) 

Link to comment

Bah en fait les réacs ont raison, c'est grave nul Benedetta. Enfin c'est rigolo au second degré et Lambert Wilson et Charlotte Rampling empêchent presque le film d'être une purge absolue et infâme. Mais c'est quasiment ça. Parfois c'est volontairement drôle (les scènes avec Wilson), la plupart du temps, involontairement (les scènes de vision avec Jésus qui botte le cul des méchants et découpe des serpents avec une épée comme s'il sortait d'un film de Ridley Scott, les gens me regardaient mal mais j'étais explosé de rire et pareil pour les scènes où Efira gueule comme une possédée avec une voix de mec). Allez-y si vous voulez mater des boobs pendant deux heures. Sinon c'est le pire film de Verhoeven et ça fait tellement d'efforts laborieux et pitoyables pour choquer (on voit des meufs chier et s'essuyer le cul avec des branches, on voit un mec péter sur du feu, vraiment un portrait fascinant du Moyen Âge, imaginez un peu si ça va m'empêcher de dormir) que c'en est encore plus débile. Visuellement c'est pire que dégueulasse (les effets spéciaux sont à gerber), en plus le film a été tourné en PACA avec 20 figurants qui se battent en duel. Presque tout le monde joue mal, voire très mal. Les dialogues bon alors on a pris l'option de les faire parler comme aujourd'hui mais pas tout le temps, donc ça donne un mélange infâme de registre châtié et de français du XXIe ("qu'est-ce que c'est que cette merde messire" et j'exagère à peine), et pour des dialogues de toutes façons pourris. D'ailleurs on pourrait en dire autant de l'écriture, ni faite ni à faire: on ne nous présente jamais trop le personnage de Benedetta sauf dans une scène d'introduction tellement conne que quand tu vois ça tu sais que ça va être bien: la petite Bendetta est attaquée par des brigands qui veulent lui voler son collier, mais elle prie la vierge et un oiseau chie sur l'oeil d'un des voleurs et du coup ils changent d'avis. A part cet élément passionnant d'exposition, pour le reste, Benedetta c'est juste une nonne qui aime les boobs et c'est à peu près son seul trait de caractère. Elle est rejointe par une fille de rien dont la principale caractéristique est d'aimer les boobs aussi (et d'être crade). Ensemble elles vont donc se toucher les boobs pendant la moitié du film. La tension dramatique est à son comble. Il y a un autre personnage qui meurt donc on pourrait croire a priori que c'est intéressant mais comme il est introduit 30 min avant sa mort dans le film et de toute façon quand il est assassiné tu sais déjà qu'il a la peste donc c'est pas comme si on en avait qqch à foutre qu'il meure de cette façon ou d'une autre. On peut pas vraiment parler d'une intrigue, parce que tout ce qui se passe dans le film ne sert en fait qu'à nous ramener à une nouvelle scène de baise. Lesquelles ne sont pas ouf non plus. Elles s'enfoncent une statuette de la vierge dans le vagin en criant "doux Jésus", j'imagine que ça doit vexer les critiques cinéma de La Croix mais au-delà de ça si c'est ça le sommet de la provoc vraiment je me dis que Verhoeven s'est assagi. Comme très vite je me suis rendu compte (au bout de 15 minutes hein) que ça allait être pourri, j'espérais au moins une série B ou C gore et trippante. Mais pas du tout: c'est sage, propre, presque bon enfant.

 

Je me suis bien marré mais c'est un vrai navet comme j'en avais pas vu depuis longtemps. Dire que ce truc a été nominé pour la Palme d'or. En sortant avec un copain on s'est vraiment demandé si c'était une comédie ou pas mais non c'en est pas une. Maintenant je regarde sur Imdb le film a 6.7 (!) et sur Rotten Tomatoes le consensus est: "Precariously walking a tightrope of varying genres and tones, Benedetta provokes salient questions about sexual freedom and its relationship to faith." Alors pas du tout, il ne marche pas sur une corde raide: le film rate tous les genres qu'il aborde et ne gère absolument pas le "mélange des tons" sans doute totalement incontrôlé. Le film ne pose absolument pas ces questions non plus: c'est juste des nonnes qui baisent. Il suffit pas de montrer des gens qui baisent pour que ça soit "une réflexion sur la sexualité". Sinon moi aussi je peux faire une réflexion sur la sexualité. J'aimerais bien savoir ce qu'il en sort de cette réflexion sur la sexualité que j'avais manqué: que le couvent réprimait la sexualité des femmes? Qu'elles déplaçaient ça sur la religion? Bah tiens! Bon je suis rassuré Letterboxd ne lui met que 3.2 étoiles/5, ce qui est assez sévère connaissant le site. Je vais me faire un plaisir d'en mettre juste une.

  • Yea 2
Link to comment

Au fait si vous aviez besoin après ce wot d’une raison supplémentaire de ne pas y aller, Durendal a aimé

 

this is a good indication that it is crap

 

edit il s’extasie sur le fait que Verhoeven filme le reflet des seins de Efira dans une assiette. Il est facilement impressionné ce garçon. 

  • Haha 1
Link to comment

Dès que cela tape sur l'Eglise catholique, la plus plus part des critiques crient au génie. Alors une none lesbienne, à l'époque de me too et des SJW, on ne peut pas dire que c'est très risqué.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 3 minutes, Vilfredo Pareto a dit :

Positif, Les Cahiers du Cinéma et Mad Movies ont applaudi. Dans quel monde on vit.

Le monde de la provoc bas de gamme 

  • Yea 1
Link to comment

Ça reste des journalistes, donc bon, je ne vois pas de surprise.

 

Les mêmes qui a y a encore 10 ans pissaient sur Defunes haussant les épaules et qui maintenant en crient le génie parce que Astier l'a défendu comme un grand acteur.

Link to comment
il y a 2 minutes, NoName a dit :

Le monde de la provoc bas de gamme 

Sauf Mad. Je lisais tous leurs numéros de la première à la dernière page quand j'étais petit et ils avaient fait leurs devoirs: ils connaissaient le vrai cinéma bis et B. C'est pas des gens qui avaient découvert Carpenter quand des profs de philo de Nanterre ont commencé à écrire dessus dans les cahiers d'été de Libération. Tout se perd.

  • Yea 2
Link to comment

Les Inrocks pensent que le film de Astier est de la merde, par exemple, ça m'indique donc que c'est une grande réussite et que je vais aimer.

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 7 heures, Vilfredo Pareto a dit :

Sauf Mad. Je lisais tous leurs numéros de la première à la dernière page quand j'étais petit et ils avaient fait leurs devoirs: ils connaissaient le vrai cinéma bis et B. C'est pas des gens qui avaient découvert Carpenter quand des profs de philo de Nanterre ont commencé à écrire dessus dans les cahiers d'été de Libération. Tout se perd.

Mad, c'était au départ une vraie fanzine, avec zéro pub (ou quasi) et ne vivant que des abos. 

Link to comment
il y a 7 minutes, poney a dit :

Inrocks

Citation

"La montagne de teasing, entretenue ces dernières années par une fanbase quasi fanatisée"

Humm OK. T'as la suite à tout hasard ? 

Link to comment

Je suis allé le voir et j'ai trouvé le film super. La production en particulier change des films français dont on a l'habitude avec des lumières blafardes, des costumes sortis d'un Gifi et des décors en carton pâte. Là, l'accessoirisation est top, les costumes sont tous nickels et franchement recherchés, chaque lieu à son ambiance bien à lui, tu sens qu'il y a une vrai direction artistique derrière 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 51 minutes, NoName a dit :

les costumes sont tous nickels

 

Les costumes burgonde c'est fou. Le truc passe parfaitement à l'écran. J'étais scotché :D

 

Par contre, on m'a dit qu'il y avait une scène post generique ? -_-

 

il y a 44 minutes, Wayto a dit :

Et le scénar t'en as pensé quoi ? Sans trop spoiler ?

 

Plutôt bien.

Il réussit à la fois à raconter une histoire un peu sérieuse sans perdre l'esprit et les blagues Kaamelott.

Et également à placer un nombre très important de personnages sans que ça ne paraisse force une seule fois (peut être avec les paysans, un peu...)

 

Bon par contre y a des scènes "souvenirs du passé" que j'ai trouvé nulles. Mais c'est un truc qui m'ennuie souvent dans les films.

  • Yea 3
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By RaHaN
      Avis aux cinéphiles, je comptais revisiter ma vidéothèque, et également de combler certains manques. Pour se faire, j'ai choisi de débuter à partir des années 40. J'ai fait une petite liste (12films) de Must see.
       
      Selon vous, est-ce qu'il y en aurait d'autres à rajouter ?
       
      Si je veux avancer dans le temps, je m'oblige à ne pas en mettre trop, d'autant que dans les décennies qui suivront, je serai tôt ou tard obligé d'en mettre davantage pour éviter de partir en liborg debate sur la nécessité ou non de mettre tel ou tel film .
      Aussi, parce que je connais certains d'entre vous, si c'est pour me sortir le master-pièce obscur de 3h57 du réalisateur boldave Mevatlavé Kraspeck, parce que tourné juste avant sa mort, hum, juste Non... ^^ 
    • By poney
      Jamais compris ce délire blue red pill.
      Jamais aimé Matrix non plus ceci dit.
    • By Adrian
      Les 3 premiers Die hard en VF sont de très bons films de divertissement de la fin des année 80, 90.
    • By Vilfredo Pareto
      @Rincevent et @Prouic aiment bien Retour vers le futur 3. Ce qui veut dire qu'ils le préfèrent à Retour vers le futur 2. Nous allons donc régler ça par un bras de fer un sondage because democratic traditions are the least evil ones of which we know et que les sondages permit the change of retour vers le futur préféré without bloodshed, comme l'a si sagement dit Popper.
×
×
  • Create New...