Jump to content

Je raconte my life II - Le retour


Mobius

Recommended Posts

- j'ai un muscle sur la cuisse droite qui me gêne (très) légèrement. Rien de bien grave, je trouve cette gêne "bizarre". A consulter.

Marrant, du temps où je marchais pas mal, j'avais souvent une douleur (plus brûlure que crampe) au jambier antérieur.

Link to comment

Je n'arrive pas à envoyer des mails depuis mon adresse Gmail vers certaines adresses hotmail.

Technical details of permanent failure:

PERM_FAILURE: Gmail tried to deliver your message, but it was rejected by the recipient domain. We recommend contacting the other email provider for further information about the cause of this error. The error that the other server returned was: 550 550 SC-001 Mail rejected by Windows Live Hotmail for policy reasons. Reasons for rejection may be related to content with spam-like characteristics or IP/domain reputation problems. If you are not an email/network admin please contact your E-mail/Internet Service Provider for help. Email/network admins, please visit http://postmaster.live.com for email delivery information and support (state 13).

Quelqu'un sait pourquoi?

Link to comment

Pour une raison difficile à déterminer comme ça (sujet du mail, contenu, ton adresse IP, l'adresse IP du serveur Gmail en question, …), le serveur récepteur, Hotmail, te rejette méchamment en te prenant pour du spam. Serait-ce des petits coups en douce de Krosoft contre Gougle ?

Link to comment

Bilan; encore 100 pages à synthétiser pour finir physique et après j'ai math… Lundi approche et il me faudra plus que 36h de boulot non-stop pour y arriver… Je flippe pour mes exams là et en même temps je dors à moitié

Link to comment
Suis en train de remanier ma charpente. Une poutre de 100kg et 5m de long à soulever et positionner sous une hauteur sous plafond de 1,20m…

Je suis un colosse!

Remplacer p par m et relire.

Link to comment
40 minutes d'attente à la poste pour un simple recommandé :icon_up:

Bienvenue au club : 50 minutes d'attente pour envoyer un Chronopost et 45 minutes pour faire (deux fois) l'aller-retour jusqu'à la dite Poste. Et j'ai payé 50€ pour cette connerie.

Sinon, j'ai très mal aux yeux lorsque je les lève au ciel.

Plus qu'une épreuve pour mes partiels et après, je suis en vacances.

A l'ambassade du Bénin, ils sont minimalistes sur la politesse et assez peu volubiles (*On me fait signe de m'asseoir* "Passeport… Photo… 50 euros…" *On me fait signe de m'en aller*)

Link to comment
Ben là j'ai cette gêne très tôt, dès que je cours. Je devrais peut-être faire quelques étirement avant.

Jamais à froid les étirements, hein !

Et c'est surtout après la course qu'il faut penser à en faire aussi.

Link to comment
Je me suis remis à courir cette semaine. Aujourd'hui j'ai couru 1 heure sans fatigue, par contre truc pénible :

- mon short me fait mal, et brûle le haut de mes cuisses. Je songe à acheter un cuissard pour éviter ces désagréments

Je n'ai pas d'actions dans la boite mais les modèles de compression Skins sont excellents. J'ai du mal aussi avec les frottements, là je viens de faire 11h sans interruption sans rien, pas le moindre début de rougeur, avec : best by test (pour être honnête j'avais aussi mis de la pommade style nok dans tous les coins) :

sport_longtights_91_346063.gif

- j'ai un muscle sur la cuisse droite qui me gêne (très) légèrement. Rien de bien grave, je trouve cette gêne "bizarre". A consulter.

Où ça sur le devant (un muscle releveur : le psoas) ? l'intérieur (pubalgie quand tu nous tiens) ? Normalement faut pas courir sur une douleur mais bon si on s'écoute trop on bouge plus. Ca peut être une contracture (vu que c'est une douleur bizarre je me doute que ce ne doit pas être des courbatures), une mini déchirure -> repose toi une semaine et tu verras bien si ça n'a pas bougé. Il y a aussi des douleurs purement psycho : moi par exemple quand je stress avant un gros truc j'ai des douleurs étranges au psoas, douleurs qui disparaissent dès que l'événement à commencé (et j'ai beau savoir que c'est 100% psycho ça ne m'empêche pas de le ressentir, ça me stress moins maintenant c'est tout).

Link to comment

@ Fredo : je voulais dire échauffements au débuts, puis étirements à la fin, lapsus !

Merci pour ton modèle Kassad, mais comme je (re)débute la course, je vais prendre un modèle de base, je verrais avec le temps comment j'évolue.

Sinon, j'aurais du mal à situer cette gêne (pas une douleur), mais je la visualise comme une espèce de muscle "vide" "creux", peut-être mal placé…un peu comme un tube…c'est l'effet que ça me fait. Etrange. Mais ça s'est un peu estompé hier. Peut-être que le corps se rebelle un peu contre cette reprise de la course.

Link to comment
@ Fredo : je voulais dire échauffements au débuts, puis étirements à la fin, lapsus !

Ouf, je me disais aussi…

Je reprends aussi doucement l'activité physique en marchant un peu : en rentrant du boulot ce matin je me suis garé 2 places plus loin que d'habitude devant le Casino de mon quartier situé à 200m.

D'ailleurs en faisant les courses je me suis arrêté cinq minutes au rayon bouquins. Ne trouvant rien à me mettre sous la dent, j'ai feuilleté puis lu les dix premières pages d'un roman de Christine Angot -- Histoire de ne pas mourir con ce soir si la faucheuse débarquait plus tôt que prévu.

Je ne sais qu'en penser… si ce n'est que j'ai une forte envie de me défouler sur le bon rumsteck accompagné de pommes sautées et tomates à la provençale que je suis en train de préparer.

Link to comment

Je suis fatigué.

Je n'ai pas beaucoup dormi la nuit passée.

Dans la nuit de samedi à dimanche, j'ai rêvé que je prenais le train, en 1ère (ce n'est pas remarquable en soi, lisez la suite), assis à l'un de ces inconfortables carrés avec une table où l'on a le privilège moyen de latter les cannes des voisins, quand soudain, en face de moi vient s'asseoir … Besancenot, dans un costume noir rayé de brun d'une très bonne coupe qui fait un peu Cosa Nostra tout de même. Le maroufle est alors immédiatement interpellé par un militaire qui est assis à ma gauche, et voilà que le Besancecon se fait gentiment enguirlander par le militaire qui lui fait remarquer qu'en tant que prolétaire communiste, il devrait avoir honte de claquer autant de thunes dans un aussi beau costume, pendant que moi, j'observe la scène, un peu détaché. Voyant cependant que le militaire, qui peste contre le trostkyste, commence à perdre un peu pied devant les argumentations rodées de l'autre truffe, je me décide à porter main-forte pour casser du coco quand …

Ma fille m'a réveillé pour demander de l'eau.

Snif :icon_up:

Link to comment

Je suis en vacances et je ne trouve pas le temps de venir ici, par contre, j'ai le temps d'aller chez la pédicure, l'estheticienne, faire les boutiques, sortir Junior, c'est beaucoup plus drôle, mais moins économique. Il faut que je réactive mon addiction à lib.org.

J'ai ramené la tortue de terre que ma voisine m'avait donné dans un refuge spécial, j'y ai vu ces horribles petites tortues californiennes (des centaines !) qui deviennent énormes et agressives, jamais je n'achèterai une horreur pareille à Junior (il y en avait une qui ne rentrait même pas dans une brouette, elle coupe un doigt en 2 secondes, herk) j'ignore comment les gens font pour acheter ces bestioles alors qu'ils savent qu'elles vont devenir énormes.

Je n'ai pas compris pourquoi la dame m'a remercié, il me semble normal (et sain) d'offrir à cette bête une vie potable, m'enfin.

Et j'ai découvert le pendant masculin de "Ni putes ni soumises" : "ni proxos, ni machos" LOL

Link to comment

J'ai 4 exams demain et une quinzaine de feuilles de vocabulaire d'anglais à apprendre @–@

Je crois que je vais mourir…

Plus que quelques jours et c'est fini!

Link to comment
J'ai la crève. Nez bouché, mal de gorge, vertiges, fièvre :icon_up:

Mon épouse revient de lourde, je vais me servir un verre d'eau.

Demain tu pourras sans doutes ajouter la gastro à la liste.

Bon courage.

Link to comment

J'ai découvert ce soir Party Girl, de Nicholas Ray (1958) : avec Robert Taylor (dans un rôle très fin d'avocat marron et infirme qui finit par s'extraire de sa corruption morale) et une Cyd Charisse au sommet de sa beauté. Une merveille visuelle, enfermant un propos parfois très sombre dans un écrin chatoyant et rutilant, une sorte de féérie noire qui se termine bien. Très bons seconds rôles : Lee J. Cobb en gangster alternant le miel et le fiel (voire la fiole, dans la dernière scène) et l'inquiétant John Ireland en petite gouape avide d'en découdre.

Extrait d'une des danses dont la belle Cyd nous gratifie.

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...