Jump to content

Je raconte my life II - Le retour


Mobius

Recommended Posts

Source? :icon_up:

S'il y avait une preuve, Nadal serait interdit de compétition… Mais il suffit de connaitre un peu le monde sportif pour savoir qu'il est très rare, voir impossible, de trouver un athlète de très haut niveau qui ne se dope pas.

A mon avis, vu son agressivité, il prend plutôt de la testostérone, non?

La testostérone est un anabolisant.

Hier, j'ai regardé jeremiah johnson sur Arte.
+1 Le documentaire qui suivait sur Pollack était bien intéressant aussi.

Vous n'avez pas regardé le match? :doigt:

Link to comment
J'ai trouvé le texte du speech très bon.

Je ne suis pas sûr que le racolage chez les poivrots et les couillons ait fait mouche mais j'ai trouvé cela très courageux.

Cela dit, la stratégie qui consiste à tenter de réhabiliter le libéralisme à (l'extrême) gauche me semble bonne.

:icon_up::doigt:

Pourquoi ne suis-je pas étonné ?

Non seulement le racolage chez les poivrots, les couillons et les shiteux ne sert à rien, mais il me semble qu'avant de se lancer dans ce genre de croisade pour ducon la joie, il y a des sujets autrement plus importants à traiter pour sensibiliser l'opinion. Ceci dit, c'est un excellent indicateur du positionnement des libéraux français si tant est que ce que je lis sur ce fil est représentatif.

Link to comment
:icon_up::doigt:

Pourquoi ne suis-je pas étonné ?

Non seulement le racolage chez les poivrots, les couillons et les shiteux ne sert à rien, mais il me semble qu'avant de se lancer dans ce genre de croisade pour ducon la joie, il y a des sujets autrement plus importants à traiter pour sensibiliser l'opinion. Ceci dit, c'est un excellent indicateur du positionnement des libéraux français si tant est que ce que je lis sur ce fil est représentatif.

Je pense quand même que la dépénalisation des drogues doit demeurer un axe majeur d'un programme libéral mais c'est surtout la manière dont ladite dépénalisation est défendue dans ce clip à la con qui me donne la gerbe.

Link to comment
Je pense quand même que la dépénalisation des drogues doit demeurer un axe majeur d'un programme libéral mais c'est surtout la manière dont ladite dépénalisation est défendue dans ce clip à la con qui me donne la gerbe.

Pourquoi pas :icon_up: , mais c'est un point que l'on ne peut aborder que lorsque les grands dossiers ont été traités. Commencer par la fin, rien de mieux pour passer soit pour des clowns, soit pour des illuminés. :doigt:

Link to comment

Via RH :

Envisager le monde moderne du point de vue d'un parent équivaut à le faire dans la pire lumière possible. Cette perspective révèle incontestablement le caractère malsain, pour ne pas dire cela plus fortement, de notre mode de vie ; notre obsession pour le sexe, la violence et la pornographie du "Fais-le" ; notre dépendance maladive aux drogues ; au "divertissement", et aux informations du soir ; notre exaspération face à tout ce qui limite notre liberté souveraine de choix, spécialement les contraintes maritales et les liens familiaux ; notre préférence pour les engagements qui n'engagent à rien ; notre système scolaire de troisième ordre ; notre moralité de troisième ordre : notre refus d'établir une distinction entre le bien et le mal de peur d' "imposer" notre moralité aux autres et de cette manière d'inviter les autres à nous "imposer" la leur ; notre répugnance à juger et être jugé : notre indifférence aux besoins des générations à venir, flagrante dans notre bonne volonté à les écraser sous une dette nationale colossale, un arsenal de destruction toujours plus important, et un environnement détérioré ; notre attitude inhospitalière envers les nouveaux venus nés parmi nous ; notre conviction soigneusement tue que seuls les enfants nés pour la réussite devraient être autorisés à naître, qui sous-tend une si grande partie de la propagande en faveur de l'avortement sans contrôle.
Link to comment
Quand j'ai vu ce que sont en train de faire les majors avec le Paquet Télécom européen, je me suis juré de ne plus JAMAIS faire gagner un centime à cette bande de gestapistes.

Bienvenue dans ma secte :doigt:

Sinon, je (re)tente depuis quelques jours de m'endormir en musique.

Le problème c'est que ma collection musicale est encore plus en bordel et instante de retéléchargement qu'avant depuis mes déboires informatiques.

J'ai testé positivement Dvorak (à quelques problèmes près, i.e. cette fâcheuse tendance à casser la monotonie que je retrouve chez presque tous les compositeurs), Lovesliescrushing, Tearwave, Blink Twice. L'important est en fait l'absence de changement plus que la lenteur ou la douceur.

Sinon je suis tombé sur le Casse-Noisette de Tchaïkovski, mon dieu, quelle horreur.

Allez, j'ai hésité, mais ce sera encore une fois Lovesliescrushing. :icon_up:

Link to comment

Après des mois de négociations et un aboutissement tout proche, un client vient de laisser tomber suite à une évolution différente au sein de son organisation. Ca me gonfle, c'était un très beau projet.

Link to comment
J'utilise mes loisirs à bon escient. Le sport, on le fait, on le regarde pas à la télé. Je ne fais ni l'un ni l'autre. La vie est belle.

Faire du tennis et regarder s'affronter les plus grands tennismen de tous les temps cela n'a strictement rien à voir. C'est comme si tu me disais de faire de la peinture au lieu d'aller voir la chapelle sixtine…

Link to comment
Belle tentative de sophistique, Timur. Mais jamais tu n'arriveras à faire admettre à quelqu'un qui a quatre doigts de front qu'une partie de tennis aura jamais un rapport quelconque avec la Chapelle Sixtine. :icon_up:

Le rapport est la beauté et les sensations qu'elle procure.

Link to comment
Pourquoi pas :icon_up: , mais c'est un point que l'on ne peut aborder que lorsque les grands dossiers ont été traités. Commencer par la fin, rien de mieux pour passer soit pour des clowns, soit pour des illuminés. :mrgreen:

Cela dit on peut aussi se dévouer pour passer immédiatement aux travaux pratiques, avec cette gentille représentante d'AL tendance boboïde festive :

Je suis une fumeuse occasionnelle, ne me pense pas dépendante et crois pouvoir m’en passer sans soucis – bien moins en tout cas que de l’antidépresseur que je crains de stopper radicalement. Je fume selon avec qui je suis, le contexte, mon ressenti. N’ai jamais acheté, ne sais même pas rouler… Je sais en revanche quels effets le cannabis a sur moi : il contribue à apaiser mes angoisses, à m’inspirer pour écrire et créer, est, souvent – faut-il le dire ?- aphrodisiaque.

http://sijeveux.hautetfort.com/archive/200…/18/vjuyfj.html

Puisqu'elle ne sait pas rouler, ce serait histoire de l'aider à vérifier l'occurence de ce genre d'effets. :doigt:

Link to comment
Cela dit on peut aussi se dévouer pour passer immédiatement aux travaux pratiques, avec cette gentille représentante d'AL tendance boboïde festive :

Puisqu'elle ne sait pas rouler, ce serait histoire de l'aider à vérifier l'occurence de ce genre d'effets. :icon_up:

Je viens de faire un tour sur son blog, c'est consternant de connerie. AL la mérite sans aucun doute.

Link to comment
Sans doute mais ce n'est pas ce qu'on lui demande. Sans ses lunettes, elle devient pinocompatible et c'est ça qui compte.

:icon_up:

Impossible en ce qui me concerne. La connerie c'est totalement rédhibitoire (en un seul mot). Et là, force est de reconnaître qu'il y a un nid :

Arrivée à 14h30 métro Parmentier, Oberkampf, quartier de bobos dans le bon sens du terme, typiquement des libéraux de gauche qui n'en ont pas conscience (j'en étais il y a quelques semaines). Beaucoup sont artistes, musiciens, travaillent en indé dans le marketing, la pub, Internet, la culture.
Peut-être la « morale » traditionnelle et petite bourgeoise (que j'entends au sens Barthien du terme) blâme-t-elle les consommateurs de drogues mais aussi d’alcool, ceux qui ajoutent à leur quotidien ce petit quelque chose qui leur fait se sentir sinon mieux, mais du moins différent. Quelle importance ? Elle juge aussi négativement mon comportement sexuel (ma grand-mère m’aurait aisément qualifiée de « traînée »), mon rapport aux autres – une femme se devrait d’être douce et silencieuse, etc. Autant de « consignes » auxquelles je suis incapable de me conformer.
Parasite socialement plus valorisé que le chômeur… Mais, quand bien même je serais chômeuse, j’occuperai mon temps de manière assez analogue : lectures, écritures… Oui, j’ai bossé dur pour ne pas avoir à courir après les aléatoires subventions privées. Mais il faut bien reconnaître que je jouis d’un système qui fonctionne mal, où l’argent ne va pas où il faut. Sortir un instant la tête de mon confort me fait réaliser évidemment combien il est injuste que l’Etat finance mes travaux qui n’intéressent qu’une infime frange de l’infime population que constitue la communauté scientifique. C’est en toute connaissance de cause et en pleine lucidité que je continuerai encore un an et demi – le temps que courent mes allocations de recherche, à mener cette vie de petite rentière, adolescente qui a simplement troqué ses parents contre le Ministère de la Recherche pour la nourrir et la loger.
Link to comment
Sans doute mais ce n'est pas ce qu'on lui demande. Sans ses lunettes, elle devient pinocompatible et c'est ça qui compte.

Sans doute mais ce n'est pas ce qu'on lui demande. Avec ses lunettes, elle devient bobocompatible et c'est ça qui compte chez AL.

:icon_up:

Link to comment
Acheté aujourd'hui un ordi fixe Acer chez Surcouf avec Vista integré, il refuse déjà de redémarrer…. :icon_up:

L'achat informatique le plus ridicule qu'il m'est été a entendre …

Acer est la marque qui conjugue bas de gamme et pas fiable.

Surcouf, pas un endroit ou acheter de l'informatique.

Vista intégré, systeme lourd, accompagné immanquablement d'une multitude de software parfois difficile a deinstaller.

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...