Aller au contenu

Messages recommandés

Il y a 5 heures, Lancelot a dit :

Eh oui c'est les risques du métier quand on se laisse dicter les définitions des mots.

 

Prochaines questions donc : les libéraux sont-ils des nazis ? Est-il légitime de mettre un poing dans la gueule aux libéraux ?

Il est déjà légitime non seulement de leur mettre un poing dans la gueule, mais aussi de les tabasser intégralement et de les laisser pour morts dans une nuit d'hiver en Scandinavie (comme tu as pu le lire dans le lien que j'ai posté).

 

Il y a 5 heures, Largo Winch a dit :

Que les droitards soient vus par les gauchistes comme des fachos, les libéraux devraient s'en foutre, non ?

La question n'est évidemment pas du tout là. Il se trouve que pour les gauchistes, nous sommes droitards, donc fachos. Peu importe la manière dont toi tu te qualifies, si un syndicaliste étudiant ou un intermitteux décide un jour de te faire cracher tes molaires ou de t'émietter les rotules, ça lui sera égal.

 

Il y a 5 heures, Largo Winch a dit :

Si l'ultra-gauche nous voit comme des fachos, ça ne fait pas de nous des amis des droitards, qu'on devrait défendre, si ?

Quand ils sont venus chercher les communistes droitards, je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste droitard.

 

Tu sais parfaitement où tout ceci mène. Les droits naturels ne sont pas faits pour les seuls gens bien, ils sont faits pour tous les êtres humains, aussi admirables ou méprisables qu'ils soient. Et ça me fait de la peine de devoir répéter une telle chose ici même.

 

Je constate quand même une chose : lors des émeutes de Charlottesville, c'est l'ACLU qui a défendu devant la justice la liberté de manifester des types de l'alt-right, leur droit constitutionnel. L'ACLU, une organisation de gauche. Pas les Butthurt Libertarians, ni Reason, ni le Cato Institute, ni le Libertarian Party, ni qui que ce soit qui compte dans le mouvement libertarien, généralement préoccupés à dénoncer activement les méchants nazis pas beaux, ou à regarder ailleurs. Pour ma part, j'y vois une faillite morale, une déroute éthique complète du mouvement. Si les libertariens sont là pour clamer au monde à quel point on est dans le mainstream, plutôt que de défendre les droits constitutionnels des gens y compris quand ça fâche, alors autant fermer la porte derrière nous et nous jeter d'un pont. Pas la peine d'éteindre la lumière, c'est manifestement fait depuis longtemps.

  • Yea 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 Bon pour revenir au sujet. 

 

 Tout est dans le titre - de la vidéo pas de la miniature. 

 

 Fantasme de toute l'extrême-droite cette fille, peut-être le fait-elle exprès. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Nigel a dit :

 Bon pour revenir au sujet. 

 

 Tout est dans le titre - de la vidéo pas de la miniature. 

 

 Fantasme de toute l'extrême-droite cette fille, peut-être le fait-elle exprès. 

Elle a l'air com-plé-te-ment barge.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Nigel a dit :

Fantasme de toute l'extrême-droite cette fille, peut-être le fait-elle exprès. 

Ses yeux font un peu peur, quand même.

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'extreme droite on s'en fout.

Les gens qui ont peur de l'extreme droite aujourd'hui sont les dindons du fake news.Le danger aujourd'hui et pour longtemps c'est la gauche, le collectivisme et le socialisme qui sont partout, tout le temps, et dont l'omnipresence est la putrefaction initiale  qui genere cette infection purulente qu'est le sjwisme. La metaphore convient tout a fait puisque le sjwisme est une infection auto-immune qui s'attaque au collectivisme dont il est issu pour fletrir toute volonte de liberte et detruire le collectivisme lui meme, victime de ses bonnes intentions de merde.

Les atermoiement au sujet de l'extreme droite sur liborg font pitie. En deux secondes et demie vous virez dans le 'punch a nazi'.Genre c'est eux le danger.Mort. De. Rire.

  • Yea 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Rincevent a dit :

Il est déjà légitime non seulement de leur mettre un poing dans la gueule, mais aussi de les tabasser intégralement et de les laisser pour morts dans une nuit d'hiver en Scandinavie (comme tu as pu le lire dans le lien que j'ai posté).

 

La question n'est évidemment pas du tout là. Il se trouve que pour les gauchistes, nous sommes droitards, donc fachos. Peu importe la manière dont toi tu te qualifies, si un syndicaliste étudiant ou un intermitteux décide un jour de te faire cracher tes molaires ou de t'émietter les rotules, ça lui sera égal.

 

Quand ils sont venus chercher les communistes droitards, je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste droitard.

 

Tu sais parfaitement où tout ceci mène. Les droits naturels ne sont pas faits pour les seuls gens bien, ils sont faits pour tous les êtres humains, aussi admirables ou méprisables qu'ils soient. Et ça me fait de la peine de devoir répéter une telle chose ici même.

 

Je constate quand même une chose : lors des émeutes de Charlottesville, c'est l'ACLU qui a défendu devant la justice la liberté de manifester des types de l'alt-right, leur droit constitutionnel. L'ACLU, une organisation de gauche. Pas les Butthurt Libertarians, ni Reason, ni le Cato Institute, ni le Libertarian Party, ni qui que ce soit qui compte dans le mouvement libertarien, généralement préoccupés à dénoncer activement les méchants nazis pas beaux, ou à regarder ailleurs. Pour ma part, j'y vois une faillite morale, une déroute éthique complète du mouvement. Si les libertariens sont là pour clamer au monde à quel point on est dans le mainstream, plutôt que de défendre les droits constitutionnels des gens y compris quand ça fâche, alors autant fermer la porte derrière nous et nous jeter d'un pont. Pas la peine d'éteindre la lumière, c'est manifestement fait depuis longtemps.

 

Pour aller dans ton sens, j'avais fait remarqué sur un autre topic que l'une des rares personnes à avoir critiqué les antifa après les événements de Charlotteville fut Noam Chomsky. Donc au final c'est un libertarien de gauche qui a été plus sévère envers l’extrême gauche que le reste des libertariens plus à droite.

 

il y a une heure, Brock a dit :

l'extreme droite on s'en fout.

Les gens qui ont peur de l'extreme droite aujourd'hui sont les dindons du fake news.Le danger aujourd'hui et pour longtemps c'est la gauche, le collectivisme et le socialisme qui sont partout, tout le temps, et dont l'omnipresence est la putrefaction initiale  qui genere cette infection purulente qu'est le sjwisme. La metaphore convient tout a fait puisque le sjwisme est une infection auto-immune qui s'attaque au collectivisme dont il est issu pour fletrir toute volonte de liberte et detruire le collectivisme lui meme, victime de ses bonnes intentions de merde.

Les atermoiement au sujet de l'extreme droite sur liborg font pitie. En deux secondes et demie vous virez dans le 'punch a nazi'.Genre c'est eux le danger.Mort. De. Rire.

 

En fait, j'ai de plus en plus l'impression que l’extrême droite est une conséquence de la montée du socialisme (en réaction). Mussolini et Hitler sont venus au pouvoir dans une périodes où les communistes et anarchistes gagnaient du terrain. Dans une moindre mesure, le FN fait ses meilleurs score après des mandats socialistes, Trump (même si j'ai du mal à vraiment le classer extrême droite ou quelque part) gagne après 8 années d'un président bien à gauche (du moins à l'échelle américaine)...

Alors certes ce n'est pas une règle absolue mais c'est un élément explicatif important.

 

Le problème est effectivement qu'est considéré fasciste toute personne qui s'oppose aux sjwisme, ce qui inclus: l'extrème droite, les conservateurs, les libéraux et même la gauche non sjw (j'ai été frappé de voir comment ont été traités les mélenchonistes qui refusaient de voter Macron pendant de l'entre deux tours). 

 

Mais dans tous ça, ce qui est inquiétant c'est l'avenir même du libéralisme. Le rejet des sjw se forme autour de l’extrême droite plutôt que nous pour une raison simple: notre philosophie prône la tolérance et la non agression. Hors de plus en plus de gens qui en ont marre des sjw veulent la disparition de ce mouvement (et de plus en plus par tout les moyens), du coup ils se tournent vers le vieil ennemi de la gauche: l’extrême droite (même si le fascisme tire ses origines en partie du marxisme il me semble: cf Mussolini qui était chez les socialistes au début).

Du coup les libéraux sont considérés comme fasciste par les sjw et au mieux comme des mous ou au pire comme des gauchistes par l’extrême droite.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
4 hours ago, Zagor said:

du coup ils se tournent vers le vieil ennemi de la gauche: l’extrême droite

 

 C'est le côté obscur de la farce. Les libertariens se sont faits tabasser par les social jedi wariors et ont libéré la colère en eux.

  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux affaires de viol annulées en GB parce que certains éléments laissant penser que l'autre partie était consentante n'avaient pas été dévoilés. Toutes les affaires ouvertes vont être passées au peigne fin. 

 

L'un des accusés est en prison depuis 4 mois, pour l'autre l'instruction dure depuis plus de 2 ans. Deux carrières et réputations bien amochées pour rien. 

 

https://www.standard.co.uk/news/crime/met-detective-involved-in-collapsed-rape-prosecutions-removed-from-active-cases-a3723966.html

 

https://www.standard.co.uk/news/crime/student-accused-of-rape-vows-to-sue-met-police-after-failure-to-disclose-text-messages-proving-his-a3721731.html

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Brock a dit :

. En deux secondes et demie vous virez dans le 'punch a nazi'.Genre c'est eux le danger.Mort. De. Rire.

 

Evidement, quand on pense avec la finesse d'une hache et qu'on analyse tout avec un marteau, il y a beaucoup de clous qui trainent.

Qui a parlé de "punch a nazi" dans ce thread a part Lancelot, Président et toi ?

Ah, oui, personne. 

 

Mort. De. Rire.

 

Sous prétexte de lutter contre le sjwisme, on se retrouve avec des libertariens qui viennent manifester au côté de l'alt right, ennemi de mes ennemis, toussa et puis qui en retour traitent de sjw les libertariens qui disent "attention les gogols d'en face sont tout autant gogols". Mais bon, évidemment, quand on a pris en grip tout ce qui est "bronzé", pour utiliser ton vocabulaire, à longueur de temps sur ce forum et par défaut. Marteau, clou donc, c'est difficile de faire la part des choses.

  • Yea 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
12 minutes ago, poney said:

on se retrouve avec des libertariens qui viennent manifester au côté de l'alt right

 

C'est peut être pas le bon fil et on en a déjà parler, mais moi ça me dérangerai pas de manifester au cote de l'alt right sur des combats libéraux (ou au cote de Melanchon, peu importe qui en fait). L’idée c'est de défendre des principes, pas des gens et leurs opinions. Et puis je ne me sens pas séparé des gens de l'alt right ou des coco par un mur infranchissable, je partage avec eux la même humanité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Rincevent a dit :

c'est l'ACLU qui a défendu devant la justice la liberté de manifester des types de l'alt-right, leur droit constitutionnel. L'ACLU, une organisation de gauche. Pas les Butthurt Libertarians, ni Reason, ni le Cato Institute, ni le Libertarian Party, ni qui que ce soit qui compte dans le mouvement libertarien, généralement préoccupés à dénoncer activement les méchants nazis pas beaux, ou à regarder ailleurs. Pour ma part, j'y vois une faillite morale, une déroute éthique complète du mouvement. Si les libertariens sont là pour clamer au monde à quel point on est dans le mainstream, plutôt que de défendre les droits constitutionnels des gens y compris quand ça fâche, alors autant fermer la porte derrière nous et nous jeter d'un pont. Pas la peine d'éteindre la lumière, c'est manifestement fait depuis longtemps.


Et elle a fait marche arrière a toute vitesse après : https://www.nytimes.com/2017/10/04/us/aclu-charlottesville-white-supremacists.html?smid=tw-share&_r=0

 

et en attendant, je ne lis jamais Cato machin et rarement Reason, mais je n'ai vu strictement aucun libertarien appeler à museler le "free speech" de l'alt right

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, jubal a dit :

 

C'est peut être pas le bon fil et on en a déjà parler, mais moi ça me dérangerai pas de manifester au cote de l'alt right sur des combats libéraux (ou au cote de Melanchon, peu importe qui en fait). L’idée c'est de défendre des principes, pas des gens et leurs opinions. Et puis je ne me sens pas séparé des gens de l'alt right ou des coco par un mur infranchissable, je partage avec eux la même humanité.

 

Si ça t'amuses d'aller te balader avec des mecs qui trimballent des drapeaux nazis et qui gueulent "white power", tu as les hobby que tu veux mais excuse moi de ne pas avoir envie et de trouver ça totalement con, pour le dire gentillement

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 minutes ago, poney said:

 

Si ça t'amuses d'aller te balader avec des mecs qui trimballent des drapeaux nazis et qui gueulent "white power", tu as les hobby que tu veux mais excuse moi de ne pas avoir envie et de trouver ça totalement con, pour le dire gentillement

 

Moui, on parle pas de la même chose, et puis j'ai jamais vu des gens comme ça. Ils existent sûrement quelque part, en nombre infinitésimale, mais je vois pas pourquoi on en revient toujours a ces caricatures.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, jubal a dit :

 

Moui, on parle pas de la même chose, et puis j'ai jamais vu des gens comme ça. Ils existe surement, mais je vois pas pourquoi on en revient toujours a ces caricatures.

 

"je n'en ai jamais vu donc ça n'existe pas ce sont des caricatures, Poney tu exagères"

 

Mmh, oh wait

 

Charlottesville_%22Unite_the_Right%22_Ra

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En gros le débat est parti de "c'et pas bien de dire que l'Alt-Right/lite/brol c'est des fachos parce que les sjw traiteraient de fachos les libertariens".

 

1/ On a prouvé que les soi-disant "modérés" ont des rèves de déportation de populations entières qui leur vaut bien ce qualificatif (et qu'il passe leur temps à discuter avec les "non-modérés)

 

2/ le rapport entre les sjw et les libertariens est un non-sequitur dans le débat, certains ramènent toujours le débat sur le sujet, et en profitent pour dévier tout débat sérieux sur les alt-righteux

 

3/ tout ce qui a été dit est que les alt-righteux sont des ennemis politiques, pas qu'il faut les priver de leurs droits individuels

  • Yea 1
  • Coeur 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui j'ai déjà vu cette photo, il existe quelque part un débile qui un jour a fait le con avec son drapeau nazi dans la rue. Ok. Et donc ? C'est grave ? On doit changer notre manière de voir a cause de lui ?

  • Yea 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci, des fois j'ai l'impression de parler à un mur.

Sous prétexte que les gogols d'extreme gauche traitent un Sardou de nazi (j'ai appris ça hier), voir nous même, on aurait pas le droit de dire que les types racialistes qui veulent déporter tous les musulmans d'Europe sont des facho. Ca s'appelle marcher sur la tête ou vendre son cul. Ou les deux à la fois.

 

il y a 3 minutes, jubal a dit :

Oui j'ai déjà vu cette photo, il existe quelque part un débile qui un jour a fait le con avec son drapeau nazi dans la rue. Ok. Et donc ? C'est grave ? On doit changer notre manière de voir a cause de lui ?

 

Tu n'as rien compris à ce que j'ai dit, mais c'est pas grave, ça fait des mois que ça dure (je ne parle pas de toi en particulier)

  • Coeur 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
9 minutes ago, Fagotto said:

En gros le débat est parti de "c'et pas bien de dire que l'Alt-Right/lite/brol c'est des fachos parce que les sjw traiteraient de fachos les libertariens".

 

On s'en fout de ce que les SJW pense de nous ou de l'alt right, on va pas penser en fonction de ce que pense les SJW ca n'a aucun sens.

 

Peut être que je ne comprend pas ce que Poney veut dire, en tout cas je suis sur qu'il y  a une incompréhension dans l'autre sens aussi.

J'ai souvent aussi l’impression de parler a un mur :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
11 minutes ago, Fagotto said:

3/ tout ce qui a été dit est que les alt-righteux sont des ennemis politiques, pas qu'il faut les priver de leurs droits individuels

 

Ben alors la seul chose que Rincevent a dit de plus et moi aussi c'est qu'on peut même aller jusqu'a défendre leurs droits individuels.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, jubal a dit :

 

On s'en fout de ce que les SJW pense de nous ou de l'alt right, on va pas penser en fonction de ce que pense les SJW ca n'a aucun sens.

 

C'est pas nous qui avons ramené le "les sjw pensent que nous aussi on est des facho donc il faut arreter de dire que l'alt right c'est des facho sinon on pense comme les sjw", hein, c'est pas ici et en l'occurrence qui nous nous sommes inquiété de ce que pensent ou dis l'extreme gauche

 

il y a 1 minute, jubal a dit :

 

Peut être que je ne comprend pas ce que Poney veut dire, en tout cas je suis sur qu'il y  a une incompréhension dans l'autre sens aussi.

 

La même chose que depuis 6 ans sur ce forum : se trouver des alliés objectifs à droite ou à l'extreme droite sous prétexte qu'on a des ennemis en commun est une pratique qui nous mène dans le mur depuis un siècle et qui fini par amener à la confusion des gens la plus terrible comme les cons de la photos qui défilent à côté de mecs avec des drapeaux nazis.
C'est tout.

On laisse les gogols de gauche faire leur truc et on ne va pas avec eux sous prétexte qu'on a des points d'accord.
On laisse les gogols de droite faire leur truc et on ne vas pas avec eux sous prétexte qu'on des points d'accord.

Sinon on fini par manifester à côté de la faucille et du marteau.
Ah, tiens, non, ça, ça n'est jamais arrivé.

  • Yea 4
  • Coeur 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
6 minutes ago, poney said:

Sinon on fini par manifester à côté de la faucille et du marteau.

Ah, tiens, non, ça, ça n'est jamais arrivé.

 

Ça me choquerait pas plus que ça si le but de la manifestation était bien défini (faire libérer un prisonnier politique, défendre la liberté d'expression ou autre).

J'ai d'ailleurs déjà manifeste avec l’extrême gauche dans ma jeunesse, bon aujourd'hui j'en suis pas fier ceci dit (pour plusieurs raisons). Mais j'en retient que les gens d’extrême gauche c'est pas le mal absolu, et pareil pour les gens de l'alt right. Leur projet politique c'est autre chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, jubal a dit :

 

Ça me choquerait pas plus que ça si le but de la manifestation était bien défini (faire libérer un prisonnier politique ou autre).

J'ai d'ailleurs déjà manifeste avec l’extrême gauche dans ma jeunesse, bon aujourd'hui j'en suis pas fier ceci dit (pour plusieurs raisons). Mais j'en retient que les gens d’extrême gauche c'est pas le mal absolu, et pareil pour les gens de l'alt right. Leur projet politique c'est autre chose.

 

Les "gens" d'extreme gauche ne sont pas le mal absolu, non, la plupart, l'écrasante majorité, sont des naifs qui veulent vraiment le bien de l'humanité mais ce sont des naifs qui nous mènent droit à la ruine au mieux, en s'asseyant au passages sur tous nos droits élémentaires, et aux goulags au pire.
J'ai pleins de potes d'extreme gauche, comme j'ai deux trois potes bien racistes qui aiment le FN à l'ancienne, je n'irai jamais manifester avec eux, je n'irai jamais voter pour les même partis qu'eux et je n'irai jamais débattre politique pendant des heures avec eux. Ce ne sont pas des alliés. C'est tout.

  • Yea 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
13 minutes ago, jubal said:

On s'en fout de ce que les SJW pense de nous ou de l'alt right, on va pas penser en fonction de ce que pense les SJW ca n'a aucun sens.

 

Dis ça à Lancelot et Rincevent et autres, pas à moi, regarde qui a ramené les sjw sur ce sujet.

 

9 minutes ago, jubal said:

Ben alors la seul chose que Rincevent a dit de plus et moi aussi c'est qu'on peut même aller jusqu'a défendre leurs droits individuels.

 

Personne ici n'a menacé leurs droits individuels, on veut juste les décrire pour ce qu'ils sont, ça met en cause leurs droits?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, merci de bien vouloir vous recentrer sur le sujet, si vous voulez parler de l'alt_right c'est ici.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
12 minutes ago, poney said:

J'ai pleins de potes d'extreme gauche, comme j'ai deux trois potes bien racistes qui aiment le FN à l'ancienne, je n'irai jamais manifester avec eux, je n'irai jamais voter pour les même partis qu'eux et je n'irais jamais débattre politique pendant des heures avec eux. Ce ne sont pas des alliés. C'est tout.

 

Une bonne partie de ma famille est d’extrême gauche, l'autre partie c'est des écolos. Et j'ai aussi des amis d’extrême droite, d'autre sont bien racistes aussi ça ne me pose pas de problème (c'est leur droit et ils ne font de mal a personne).

Débattre politique j’évite ça sert a rien, sauf quand je suis d'humeur a faire le troll des fois c'est rigolo :)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Zagor a dit :

1): j'ai de plus en plus l'impression que l’extrême droite est une conséquence de la montée du socialisme (en réaction). Mussolini et Hitler sont venus au pouvoir dans une périodes où les communistes et anarchistes gagnaient du terrain.

 

2): le fascisme tire ses origines en partie du marxisme il me semble: cf Mussolini qui était chez les socialistes au début).

 

1): Les deux s'auto-alimentent (ex: le Front populaire parvient au pouvoir par réaction à la crise du 6 février 1934), c'est la montée aux extrêmes.

 

2): Non. Marxisme =/=socialisme. Outre Schopenhauer et Nietzsche, la principale influence intellectuelle de Mussolini a été Georges Sorel, le théoricien du syndicalisme révolutionnaire. Or Sorel a rompu avec le marxisme sur plusieurs points décisifs (d'où l'alliance temporaire d'une partie de ses disciples et ceux de l'Action française: https://fr.wikipedia.org/wiki/Cercle_Proudhon ).

 



« L’irrationalisme, auquel Sorel recourut pour transformer en « mythes » certaines thèses capitales de Marx, l’amenèrent […] à « démantibuler » en quelque sorte ces thèses, dans la mesure où il s’agissait de leur portée pratique pour la lutte de classe révolutionnaire du prolétariat, et fraya sur le plan idéologique la voie au fascisme de Mussolini. » -Karl Korsch, Pourquoi je suis un marxiste, Modern Quarterly, avril 1935.



« Les bavardages fascistes de Sorel. » -Jean-Paul Sartre, préface à Frantz Fanon, Les Damnés de la Terre, 1961.



« En Sorel se trouvent réunies trois branches majeures de l'antirationnalisme: les apports successifs de Vico, de Nietzsche et de Bergson. La campagne menée par Sorel contre le XVIIIème siècle français, associée à celle que lance à la même époque Croce, constitue l'étape de transition vers le pallier suivant, celui du fascisme. » (p.598)

« Sorel accomplit un véritable tour de force : il parvient à vider le marxisme de son rationalisme. » (p.601)




-Zeev Sternhell, Les anti-Lumières. Une tradition du XVIIIème siècle à la guerre froide. Saint-Amand, Gallimard, coll. Folio histoire, 2010, 945 pages.



 

Il est intéressant d'observer qu'un autre théoricien socialiste critique du marxisme, Henri de Man (dont l'ouvrage Au-delà du Marxisme, 1927, m'a beaucoup influencé à une époque), s'est converti à la collaboration avec le fascisme: https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_de_Man#Pensée_politique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, jubal a dit :

Oui j'ai déjà vu cette photo, il existe quelque part un débile qui un jour a fait le con avec son drapeau nazi dans la rue. Ok. Et donc ? C'est grave ?

 

Les gens autour n'ont pas l'air de trouver ça ignoble, donc oui, c'est grave.

 

Le mec qui se balade avec le bouclier représentant l'aigle allemand me semble aussi bien glauque idéologiquement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 hours ago, poney said:

 

"je n'en ai jamais vu donc ça n'existe pas ce sont des caricatures, Poney tu exagères"

 

Mmh, oh wait

 

Charlottesville_%22Unite_the_Right%22_Ra

 

mais mort de rire ! 

ces gens la ne representent RIEN.Ils sont infinitesimaux et ne sortent en public, immediatement surexposes par les medias, que parce que l'election de Trump a declenche une explosion de butthurt anti-nazi a un moment ou, des nazis, beh y en avait pas.C'etait parce que Trump etait LITTERALEMENT Hitler que ces gogols au nombre ridicule se sont mis a prendre l'exposition qu'on leur connait maintenant.

C'est du vent.Le fait que cette photo arrive dans cette discussion a ce moment illustre EXACTEMENT mon propos.Vous avez gobe l'hysterie d'eau salee qui a pris le monde au moment de la deconfiture de Hillary, goulument et avec beaucoup de sauce.

La verite c'est qu'on a des universites prestigieuses  dont la reputation est en galere a cause des sjw, de blm et du delire anti-confedere.Des universites prises d'assaut par les white-power, beh y en a pas.

  • Yea 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×