Aller au contenu

Messages recommandés

Pour remettre un peu d'optimisme, une tribune de 100 femmes contre le néo-puritanisme:

 

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/01/09/nous-defendons-une-liberte-d-importuner-indispensable-a-la-liberte-sexuelle_5239134_3232.html

 

"Le viol est un crime. Mais la drague insistante ou maladroite n’est pas un délit, ni la galanterie une agression machiste."

 

(Bon la liste des signataires  c'est surtout des vieilles il me semble (Deneuve, Catherine Millet, Ingrid Caven, Catherine Robbe-Grillet etc... y a Peggy Sastre aussi)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les commentaires... Les gens ont le cerveau ravagé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Tramp a dit :

Les commentaires... Les gens ont le cerveau ravagé.

 

Je n’ai lu que les premiers, ils m’ont semblé raisonnables pour la plupart.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec l'affaire du mec viré de Google, on commence à voir quelques politiques internes de Google. Ben, ça ne donne pas envie:

 

DTCqa-XX0AA6DJs.jpg

 

 

DTCreWDWsAA5N6F.jpg:large

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'ailleurs, c'est quoi le dernier truc cool que google a sorti ? Depuis Google Earth, je peine à trouver :D.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé le rapport complet, si les détails intéressent des gens. C'est juste... putain, la vache.

  • Sad 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Bézoukhov a dit :

D'ailleurs, c'est quoi le dernier truc cool que google a sorti ? Depuis Google Earth, je peine à trouver :D.

C'est quoi le dernier truc cool et qui a marché, que Google a développé en interne et non racheté ? Probablement le moteur de recherche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Rincevent a dit :

C'est quoi le dernier truc cool et qui a marché, que Google a développé en interne et non racheté ? Probablement le moteur de recherche.

 

Oh, Earth c'est pas Google effectivement.

Par contre, Maps et Mail, je crois que c'est bien Google.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Bézoukhov a dit :

 

Oh, Earth c'est pas Google effectivement.

Par contre, Maps et Mail, je crois que c'est bien Google.

Ok, Mail c'est Google, plus précisément Paul Buchheit, l'employé #23, qui a repris des idées qu'il avait déjà implémentées dans un projet étudiant (il a aussi pondu AdSense dans la foulée). Ça date de 2004.

 

Mais Maps, ça a été développé chez Where2 Technologies, que Google a racheté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 hours ago, Bézoukhov said:

D'ailleurs, c'est quoi le dernier truc cool que google a sorti ? Depuis Google Earth, je peine à trouver :D.

Google Home ?

Je tente :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Fagotto a dit :

Pour remettre un peu d'optimisme, une tribune de 100 femmes contre le néo-puritanisme:

 

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/01/09/nous-defendons-une-liberte-d-importuner-indispensable-a-la-liberte-sexuelle_5239134_3232.html

 

"Le viol est un crime. Mais la drague insistante ou maladroite n’est pas un délit, ni la galanterie une agression machiste."

 

(Bon la liste des signataires  c'est surtout des vieilles il me semble (Deneuve, Catherine Millet, Ingrid Caven, Catherine Robbe-Grillet etc... y a Peggy Sastre aussi)

 

Il faudrait pouvoir la lire cette tribune. Dans cet article sur les réactions, on met en avant cette phrase (et on la sort peut-être de son contexte): «de veiller à ce que son salaire soit égal à celui d'un homme, mais ne pas se sentir traumatisée à jamais par un frotteur dans le métro, même si cela est considéré comme un délit»

 

Ça semble minorer les cas de harcèlement sexuel et d'agression sexuelle et les mettre dans la même catégorie que la «drague importune». Alors certes ce n'est pas traumatisant au même titre qu'un viol et il exite des moyens individuels d'y faire face mais ce n'est pas un comportement à banaliser.

Le climat actuel est délétère parce qu'on essaye de nous faire croire que les crimes sexuels sont issus de la «domination masculine» et que tout s'explique, du plafond de verre au viol en passant par les «pubs sexistes» et les comportements beaufs, par le «patriarcat». Il est délétère parce qu'on médiatise toutes les affaires, sans prendre de recul. C'est le sens de cette tribune mais c'est au mieux maladroit de condamner la dénonciation du harcèlement et des agressions sexuels (encore une fois si c'est bien ce qui est dit dans cette tribune).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Romy a dit :

Alors certes ce n'est pas traumatisant au même titre qu'un viol et il exite des moyens individuels d'y faire face mais ce n'est pas un comportement à banaliser.

 

Ouais mais où est la logique :

- un pain dans la gueule sans ITT : 750 euros d'amende encouru

- un pain dans la gueule avec ITT (>9 jours mais quand même) : 1500 euros d'amende encourus 

- une main aux fesses : 5 ans de prison et 75 000 euros d'amendes encourus

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

il y a une heure, Tramp a dit :

 

Ouais mais où est la logique :

- un pain dans la gueule sans ITT : 750 euros d'amende encouru

- un pain dans la gueule avec ITT (>9 jours mais quand même) : 1500 euros d'amende encourus 

- une main aux fesses : 5 ans de prison et 75 000 euros d'amendes encourus

 

Qu'il y ait une surenchère au niveau juridique qui n'est là que par signal politique, peut-être mais elle «bénéficie» aussi les hommes qui peuvent être victimes. 

Un pain dans la gueule a rarement été considéré comme socialement acceptable, une main aux fesses ça a pu l'être. On va rarement au tribunal pour ça et le meilleur moyen de réagir reste encore d'«afficher» le type devant les autres mais pour cela il faut que le comportement soit socialement inacceptable.

Le cas des frotteurs va quand même plus loin que la main aux fesses et c'est à mille lieux de la drague un peu lourde. Je ne crois pas que dire que tout ça n'est pas si grave fasse avancer la lutte contre le monde que nous préparent les professionnelles du féminisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne connais rien au dossier général, mais j’ai vu un frotteur en action dans le métro à Paris (un type qui passait de rame en rame, s’approchait de la première venue et frottait son devant contre le derrière de la malheureuse tel un chien sur une jambe) et son cas me semblait plutôt relever de la psychiatrie (ou d’un vétérinaire). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Romy a dit :

Je ne crois pas que dire que tout ça n'est pas si grave fasse avancer la lutte contre le monde que nous préparent les professionnelles du féminisme.

 

Je ne crois pas non plus que les conforter dans leur mentalité de victime aide beaucoup. Quand on parle de survivantes, de traumatisme et de cellule psychologique pour une main aux fessee...

 

Au passage, on ne va pas plus au tribunal pour un poing dans la gueule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Tramp a dit :

 

Je ne crois pas non plus que les conforter dans leur mentalité de victime aide beaucoup. Quand on parle de survivantes, de traumatisme et de cellule psychologique pour une main aux fessee...

 

Au passage, on ne va pas plus au tribunal pour un poing dans la gueule.

Bah ça dépends, je me souvient d'une histoire de boite de nuit ou un mec avait bien bousculé un type qui tripotait une de ses potes qui dormait sur une banquette et le tripoteur en question avait porté plainte et gagné ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Fagotto a dit :

Sinon Causette a fait faillite, comme quoi ça rapporte pas tant que ça le féminisme.

Je ne te cache pas que j'aurais préféré que Madmoizelle fisse faillite en premier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
14 minutes ago, Fagotto said:

Sinon Causette a fait faillite, comme quoi ça rapporte pas tant que ça le féminisme.

En même temps un mag féministe qui se fait condamner pour harcèlement, cela aide pas :

https://www.buzzfeed.com/mariekirschen/pour-rien-au-monde-je-ne-voudrais-retourner-travailler-a-cau?utm_term=.vvLLNWL03o#.kb3J9OJVn0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Tramp a dit :

Je ne crois pas non plus que les conforter dans leur mentalité de victime aide beaucoup. Quand on parle de survivantes, de traumatisme et de cellule psychologique pour une main aux fessee...

ah oui, je suis tout à fait d'accord avec toi ! on n'est pas systématiquement au bout de sa vie parce qu'un con s'est frotté contre nous dans le métro, ou qu'un autre t'a fourré la langue dans la bouche.

Le pseudo remède peut être plus douloureux que la pseudo agression sexuelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle est plutôt bien cette tribune mais je doute que ça convainc les non convaincus. J'ai l'impression que le terme de «puritanisme» n'est pas du tout compris par ces gens-là et ceux qui les soutiennent («si défendre les victimes c'est être puritain alors je suis puritain»). Plus de pédagogie sur les méfaits du féminisme politique serait peut-être nécessaire. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A noter : l'existence d'une contre-tribune publiée aujourd'hui, remarquable par sa capacité à cumuler les hommes de paille en aussi peu de lignes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas c'est la guerre sur Twitter et les opposante sont incroyables de mauvaise foi et les hommes de pailles sont légions. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 54 minutes, Ultimex a dit :

A noter : l'existence d'une contre-tribune publiée aujourd'hui, remarquable par sa capacité à cumuler autant d'hommes de paille en si peu de lignes.

À quand la contre contre-tribune ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah putain mais non mais Caroline de Ass merde.

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Ultimex a dit :

 

Elle est très bien. Mon petit cœur se gonfle d'un vent d'espoir. (Notons la référence à Ogien).

 

Je mettrais quand même un petit bémol: on aurait pu écrire à peu près le même texte et faire une tribune mixte (avec des signataire hommes). Même si ça aurait simplifier le manichéisme de féminisme misandre. La contre-tribune est en effet assommante de bêtise (pointer les excès et la misandrie = refuser le progrès et banaliser la violence. Nice job, stupid). Et je ne parle pas de l'écriture "inclusive"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette semaine, moi aussi.

je ne suis pas intervenu car c’était un psycho qui en voiture caressait les bras avec fourrure en passant.

Il n’y avait pas « agression » mais pour les femmes, je comprends ce qu’elles vivent. D’autant qu’elles ne peuvent que se sentir seul, abandonnée. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L’histoire de Causette me fait bien rire. 

Les créateurs mettent en application leurs idées et celles-ci les emmènent... vers la faillite. 

Un magazine féministe où la direction harcèle, où il n’y a pas de revenus, où les salaires son supérieurs à la moyenne... tuée par les prudhommes. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On 1/9/2018 at 1:52 PM, Fagotto said:

Pour remettre un peu d'optimisme, une tribune de 100 femmes contre le néo-puritanisme:

 

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/01/09/nous-defendons-une-liberte-d-importuner-indispensable-a-la-liberte-sexuelle_5239134_3232.html

 

"Le viol est un crime. Mais la drague insistante ou maladroite n’est pas un délit, ni la galanterie une agression machiste."

 

Du coup lemonde sentant sa crédibilité progressiste menacée nous met en première page (du site) une interview purement idéologique d'une 'historienne' ne répondant à aucun point soulevé par la tribune (parfois criticable sans doute). C'est juste de la propagande en roue libre, on nous fait passer ça pour de l'expertise alors que ce n'est que du militantisme:

 

http://www.lemonde.fr/societe/article/2018/01/11/la-tribune-signee-par-deneuve-est-l-expression-d-un-antifeminisme_5240249_3224.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×