Jump to content

Recommended Posts

Mais qu'est-ce qui fait que le tennis féminin est plus chiant que le masculin ? Pourrais pas dire, le tennis m'emmerde systématiquement

Si la balle sort des carrés de service, l'effort est trop grand pour elles. Elles ne se bougent pas et sont nulles.

Link to comment

Ah ? Je préfère pourtant le tennis féminin au masculin.... Les matchs en cinq set le dimanche après-midi restent un cauchemar de mon enfance (Ca et les grands prix de F1 où personne ne se double et où tout joue sur le temps de changement de pneus). Après je pense que ce sont deux publics pas forcément identiques, et si celui des hommes est plus nombreux, qu'il y ai plus de retombées ne me dérange pas.

Link to comment

Je me demande toujours qui regarde la F1 et se dit "ouah, trop cool, des bagnoles qui vont se faire des bisous pendant une heure. La grande aventure !"

Tu me dira, on pourrais avoir du Nascar: cent bagnoles qui tournent en rond pendant 4 heures.

Link to comment

Tu as pas du voir le "bisous" d'Alonso de dimanche dernier.

/this

En f1 t'attends qu'il y en ait un qui se crash. Et en NASCAR ça arrive bien plus souvent, et les stands sont accessibles, et les gens sont beaucoup moins coincés, et il y a des ribs partout.

Link to comment

Ah ? Je préfère pourtant le tennis féminin au masculin.... Les matchs en cinq set le dimanche après-midi restent un cauchemar de mon enfance (Ca et les grands prix de F1 où personne ne se double et où tout joue sur le temps de changement de pneus). Après je pense que ce sont deux publics pas forcément identiques, et si celui des hommes est plus nombreux, qu'il y ai plus de retombées ne me dérange pas.

 

il faut regarder les GP moto c'est l'inverse.Surtout en ce moment.

Link to comment

On s'emmerde devant du tennis.J'aime bien les tenniswomen en jupette qui se dandinent.

En poussant des petits cris...

Merci d'expliquer l'intérêt du tennis féminin aux derniers qui n'avaient pas compris. :)
Link to comment

Ça s'explique partiellement parce qu'elles ne négocient pas leur salaire, qu'elles ont moins tendance à prendre un risque et donc réduisent leurs chances d'obtenir un bonus. D'ailleurs l'"omerta" culturel sur les salaires en France permet à ces effets d'être plus importants qu'ailleurs.

Link to comment

Je me souviens d'un post sur reddit d'un recruteur/RH senior qui donnait son experience, et en gros la majorite des femmes qu'il a recrute n'ont pas negocie leur salaire et ont accepte la premiere proposition d'embauche, alors que la majorite des hommes qu'il a recrute ont demande ~10k de plus ce qui a mene a des negociations.

 

Au niveau des augmentations il constatait la meme chose.

Link to comment

lol a chaque fois que j'entends des conservateurs parler du Wage gap, il a ete debunke, et pourtant je n'en ai jamais autant entendu parler que maintenant...

D'ailleurs j'ai note aussi depuis quelques mois que ma femme mentionne de plus en plus frequemment les grands classiques comme la Rape Culture, je pense que ca vient de FB et de Newsweek principalement.

J'attends que ma fille soit adolescente pour juger de l'impact.

Link to comment

lol a chaque fois que j'entends des conservateurs parler du Wage gap, il a ete debunke, et pourtant je n'en ai jamais autant entendu parler que maintenant...

Théorème de Tocqueville : moins l'inégalité est grande, moins elle est supportable.
Link to comment

tiens ca me fait penser a deux choses:

-le manspreading n'est pas une question de couilles, c'est une question d'angle au niveau des hanches.Je n'ai pas entendu un seul conservateur ou antifem avancer cet argument fatal, tout simplement parce que ces gens sont des merdes en anatomie.Des deux cotes.Le pire c'est que c'est absolument evident.Les gens sont des cons.

 

-j'aime le terme 'friendzone' car il enerve les meufs et en particuliers celles SJW.Une invention utile.

Link to comment

Sur le wage gap :

  • D'emblée ça découle d'une mentalité collectiviste de merde. L'important c'est le groupe, et si le groupe est désavantagé en moyenne c'est une insulte pour tous les membres du groupe.
  • On retrouve la bonne vieille obsession socialiste pour l'argent et les comptes d'apothicaire. Ce qui compte c'est combien on gagne au centime près et aucun autre critère.
  • L'idée égalitariste selon laquelle idéalement il ne devrait y avoir aucune différence entre hommes et femmes est une négation absolue de la liberté individuelle et du bon sens. Et avec l'approche intersectionnelle on n'a pas fini d'en bouffer.
  • Bien entendu encore une fois toutes les études dans un tel domaine sont a priori malhonnêtes et à jeter aux ordures. Les scientifiques militants n'ont jamais eu aucun problème pour bidouiller les chiffres et les méthodes pour la bonne cause.
  • Admettons qu'il y a une différence toutes choses égales par ailleurs de... 6% ? On est en train de parler de bruit. On trouverait des écarts équivalents entre blonds et bruns, gauchers et droitiers (en fait plus grand dans ce dernier cas puisqu'il y a moins de gauchers).
Mais de telles considérations n'empêcheront jamais les féministes de continuer à ânonner leur phrase-choc "une femme gagne 70 centimes pour chaque dollar que gagne un homme lol". Toujours en commençant par le chiffre le plus farfelu puis en se retranchant en fonction de l'interlocuteur pour finir, faute d'argument, par l’orwellien "si les femmes choisissent des carrières qui rapportent moins c'est problématique et il faut engager une réflexion collective sur le sujet".
Link to comment

Théorème de Tocqueville : moins l'inégalité est grande, moins elle est supportable.

Cette intuition est géniale mais tellement contre-intuitive.

Il faudrait croiser ça avec la Mimèsis d'appropriation dont parle Renée Girard. Plus on se perçoit comme égaux, plus on peut désirer les mêmes choses, et donc plus la violence peut potentiellement augmenter.

Link to comment

Cette intuition est géniale mais tellement contre-intuitive.

Il faudrait croiser ça avec la Mimèsis d'appropriation dont parle Renée Girard. Plus on se perçoit comme égaux, plus on peut désirer les mêmes choses, et donc plus la violence peut potentiellement augmenter.

Il manque une partie du contexte.

ama, c'est justement parce que la recherche religieuse de l'égalité entraine la pauvreté,

et que, dans la pauvreté, 1 petit écart, eg 1 euro compte bien plus en %.

Dans un camp de concentration, la différence entre vie et mort peut tenir, entre autres fils, à l'emplacement de la couchette.

Link to comment

Il faudrait croiser ça avec la Mimèsis d'appropriation dont parle Renée Girard.

No_Rage_Face.png

 

Le terme "problématique" est devenu un véritable indicateur de SJWisme.

C'est problématique.
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...