Jump to content

Recommended Posts

Il y a 11 heures, fryer a dit :

C'est parti pour la journée "bullshit all day long".

 

Ah, c'est donc pour ça qu'il y avait un regain de trucs féministes ces derniers jours.

 

Je n'en peux plus de ces conneries du type "il faut avoir plus de femmes dans les métiers technologiques". Vivement que Google se casse la gueule avec leur stratégie RH à la con que ça montre l'exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Lancelot a dit :

C'est fou comme un seul collègue politisé peut pourrir un environnement de travail et comme la vie est meilleure depuis que le mien s'est tiré. Par exemple personne n'est venu m'emmerder avec la journée de machin.

Une goutte de chiasse dans un pot de miel gâche le pot entier. C'est pour ça qu'il faut, dès les premiers symptômes, annoncer la couleur et refuser catégoriquement qu'on gâte l'ambiance pour ces conneries.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://next.liberation.fr/culture/2018/03/08/monologues-du-vagin-l-harmonie-d-orgasmes-sceniques-de-bachelot-schiappa-et-el-khomri_1634660

 

Citation

Notons en outre que l’emploi dans le texte du terme «vagin» pour désigner l’ensemble du sexe féminin peut taquiner une oreille française. Mais pas autant que l’écoute de la ministre en exercice qui s’époumone maintenant  : «Je veux pas que ma chatte sente la pluie. Je veux qu’elle sente le poisson !» Pauvre République  ? Au contraire. Prise de risque, don de soi.

 

Je ne sais juste plus quoi dire. Mais qu'est-ce qui est en train de se passer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Celui que Jupiter veut perdre, il le rend fou.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Mégille a dit :

 

Non mais Labération aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est juste la prophétie de Lancelot qui se réalise :popcorn:

Share this post


Link to post
Share on other sites

"La tyrannie du string" 

 

J'ai arrêté là. J'ai pas lu Murray mais je crois que je commence pourtant à comprendre le concept d'homo festivus 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/03/2018 à 22:25, NoName a dit :

J'ai pas lu Murray mais je crois que je commence pourtant à comprendre le concept d'homo festivus 

 

Une belle variation sur le thème du: https://en.wikipedia.org/wiki/Last_man

 

Voire même: https://fr.wikipedia.org/wiki/Décadence

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/03/2018 à 18:15, Mégille a dit :

A propos de l'histoire du patriarcat dans le cinéma, j'ai une amie qui a publié ça sur fb :

28471873_1576584125744156_79757514425835

 

Morale : le constructivisme ne fonctionne pas. On a beau montrer des femmes silencieuses à l'écran, elles continuent à tout autant parler IRL.

 

(sinon, il y a peut être bel et bien un petit biais masculin au cinéma. Mais évidemment, personne n'empêche les femmes de faire ou de regarder d'autres films)

 

Mais, donc, ça expose  parce que les hommes gagnent plus. Parce que ils travaillent plus. Non?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/03/2018 à 22:25, NoName a dit :

J'ai arrêté là. J'ai pas lu Murray mais je crois que je commence pourtant à comprendre le concept d'homo festivus 

 

Au-delà de homo festivus, Murray conceptualise festivus festivus. L'homme qui fête la fête, mais qui n'est plus vraiment un homme.

 

Enfin, je n'avais pas trop accroché à Murray ; il se répète trop. Peut-être était-t-il aussi trop en avance sur son temps et lire ses livres aujourd'hui est trop proche de la réalité :D.

Share this post


Link to post
Share on other sites
36 minutes ago, Hayek's plosive said:

Sachez que je voue une haine éternelle à tous ceux qui me font lire du twatter et perdre un peu de mon espoir en l'humanité. Ceci étant en lisant les commentaires de ce machin en particulier c'est drôle comme d'un coup tout le monde est hyper-critique de la méthodologie dès que les conclusions ne vont pas dans le sens attendu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Lancelot a dit :

Sachez que je voue une haine éternelle à tous ceux qui me font lire du twatter et perdre un peu de mon espoir en l'humanité. Ceci étant en lisant les commentaires de ce machin en particulier c'est drôle comme d'un coup tout le monde est hyper-critique de la méthodologie dès que les conclusions ne vont pas dans le sens attendu.

On a tous un esprit critique un peu sélectif... Mais en tout cas, cette Anna Vedoveli m'a l'air d'avoir de bons arguments, mais n'ayant pas le papier sous les yeux, impossible de juger. Et le graphique est très laid, pourquoi des courbes pour représenter des valeurs discrètes ?

M'enfin, étant de très mauvaise foi, je vais sans doute être amené à ressortir un jour ou l'autre l'info brute telle que donné dans le graphique. Par utilitarisme, disons, vu que ça augmente le potentiel de fun d'une conversation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui qu'on soit d'accord : cette étude c'est clairement de la merde à plusieurs niveaux. Mais pas particulièrement plus de la merde que les dizaines d'études féministes qui sont citées sans arrêt religieusement par ailleurs.

Pour la figure elle serait avantageusement remplacée par un boxplot. Si toutes les informations nécessaires n'étaient pas données dans l'article, j'ose imaginer qu'il donnait au minimum les écarts-types en plus des moyennes. Cette représentation avec les courbes est parfois rencontrée dans le cadre d'une ANOVA pour illustrer les interactions, ce n'est pas une invention du gars :

Interaction.JPG

Il se trouve que c'est plus facile de voir si des lignes sont parallèles ou pas en un coup d’œil quand les lignes sont tracées :mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/03/2018 à 20:11, Bézoukhov a dit :

Quelle usine à gaz. Le logiciel fait au moins des comparaisons classe à classe ?

 

Je me demande quels effets de déformation du marché du travail auraient ces enveloppes de rattrapage...

 

Faut me rappeler les noms des têtes à claques qui vendaient Macron comme libéral.

Pour réduire l’écart, il y aura une baisse des salaires des hommes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bézoukhov a dit :

Hihi :

 

 

 

Si cette étude est sérieuse, ca va renforcer l'idée que les femmes préfèrent les films gnangan (harry potter) ou à l'eau de rose et que les hommes aiment les films de guerre et d'action.

Mais quand même ca fait quand même ultra cliché.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pas comment est fait le classement : Harry potter est le premier film pour les femmes mais il est rang 147 quand on ne compte que les femmes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois qu'ils ont fait un ranking des films sur IMDB pour hommes et femmes et fait la différence entre ces rankings (c'est presque de la donnée brute ; faudrait juste affiner les classes d'âge).

 

HP5 est donc 147 film pour les femmes et 837 film pour les hommes ce qui fait un écart de 690 rangs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui du coup le classement ne montre pas les films préférés des femmes et des hommes mais sur quels films il y a les plus gros écarts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cet article a peut-être été déjà posté, vu les endroits glauques où vous trainez vos petits doigts :dents: 

Je m'y mets aussi :

Donc, le vagin en tant qu'organe sexuel a été inventé par l'homme :huh:, cette sale race

J'aimerais bien rencontrer l'une de ces féministes bitophobes pour qu'elle me raconte sa vie, son oeuvre, qui la conduisent à en arriver à autant de haine, c'est assez impressionnant. Comment ces nanas considèrent-elles les homosexuels hommes du coup ?

 

http://www.feministes-radicales.org/2013/08/06/le-vagin-nest-pas-un-organe-sexuel-pas-plus-que-lanus-ou-la-bouche/

 

 

Vous connaissiez ce site ? @Lancelot, au hasard :lol: 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Bisounours a dit :

J'aimerais bien rencontrer l'une de ces féministes bitophobes pour qu'elle me raconte sa vie, son oeuvre, qui la conduisent à en arriver à autant de haine, c'est assez impressionnant.

Ma théorie, c'est qu'il y a déjà quelque chose qui leur fait défaut dans le cerveau. Leurs convictions sont intégralement fondées sur l'affect; le pathos prédomine sur la raison. Quand tu analyses chacune de ces phrases, pas une seule n'obéit à une quelconque rigueur intellectuelle, aucun raisonnement logique, les prémisses sont fausses, les conclusions le sont aussi, bref, c'est de la bouillie intellectuelle. Tu pars d'un sentiment haineux, tu l'appliques aux rapports homme-femme, tu construis toute une théorie politique qui prend racine dans le marxisme et là, tu as le féminisme radical : pénalisation à outrance (pénétration, prostitution), encadrement de la sexualité, contrôle des mentalités (décolonisation mentale). On peut au moins leur reconnaître une qualité : elles ont beaucoup d'humour.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...