Jump to content

Recommended Posts

il y a 34 minutes, Rincevent a dit :

Avant ou après sa castration ? 

Bonne question, mais je dirais après déjà, une fois que tout est "terminé" ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Wayto a dit :


Mais est-ce qu'un homme qui suit un traitement et les opérations pour devenir une femme a-t-il un "résidu" (je nage au niveau du vocabulaire là) de sa précédente production hormonale  et serait-il donc plus fort que la majorité des femmes etc ?

Je pense qu'il doit y avoir une perte de masse musculaire, les hormones mâle ou femelle étant déterminantes à ce niveau (proportion graisse-muscle-cellulite....)

Après jusqu'à quel point, je sais pas ; ça ne fera pas diminuer la taille, déjà, donc forcément, il y aura une différence. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Wayto a dit :

Bonne question, mais je dirais après déjà, une fois que tout est "terminé" ?

si le centre de production de l'hormone est détruit, plus de stock, pfuittttt, adieu les muscles :) 

d'ailleurs, c'est bien un produit dopant, non ? c'est pas des oestrogènes que les mecs s'envoient dans les veines (idem les nanas)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Wayto a dit :

En parlant des transgenres, on sait qu'une femme qui suit un traitement pour devenir un homme va devenir plus forte grâce à la testostérone etc. (https://www.theguardian.com/society/2018/feb/25/transgender-wrestler-mack-beggs-wins-texas-girls-title pour exemple).

Mais est-ce qu'un homme qui suit un traitement et les opérations pour devenir une femme a-t-il un "résidu" (je nage au niveau du vocabulaire là) de sa précédente production hormonale  et serait-il donc plus fort que la majorité des femmes etc ?

 

Les muscles c'est pas seulement une production hormonale hein. C'est pas parce que soudainement tu perd ta testostérone que tes muscles disparaissent par magie. 

 

 

il y a 52 minutes, Bisounours a dit :

si le centre de production de l'hormone est détruit, plus de stock, pfuittttt, adieu les muscles :) 

d'ailleurs, c'est bien un produit dopant, non ? c'est pas des oestrogènes que les mecs s'envoient dans les veines (idem les nanas)

les muscles déjà produits sont déjà produits. Ils s'envolent pas par magie. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, NoName a dit :

Ils s'envolent pas par magie. 

ben si un peu quand même ! les muscles fondent avec l'âge et par absence de stimulation. Si en prime ils ne sont plus "nourris" par l'hormone, hop zou, terminé

 

Une fois de plus, il n’y a pas « une » mais « des » causes. Un ralentissement du métabolisme des acides aminés (absorption digestive, assimilation, transformation par le corps en protéines…) s’installe avec le temps. De plus, l’accumulation des diverses carences avec l’âge et la baisse de notre production d’hormones (surtout hormone de croissance et  testostérone) font que la synthèse de fibres musculaires se ralentit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du coup si t'entretiens t'a musculature elle fond pas, c'est bien le sujet. 

 

Suffit de regarder les trans sur pornhub, même ceux qui sont chargés aux œstrogènes gardent une carrure plus masculine (sauf ceux qui avaient un carrure de meuf avant) que les femmes. 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, NoName a dit :

une carrure plus masculine

ouais, mais oublie pas l'ossature aussi :), le squelette

il y a 1 minute, NoName a dit :

de regarder les trans sur pornhub,

:huh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Bisounours a dit :

 

:huh:

 

survivor1.gif

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les rayons hommes au dernier étage de tous les magasins de fringue c'est vraiment du sexisme !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/03/2018 à 10:51, Neuron a dit :

Pour rappel, les lycées militaires dont celui de St-Cyr l’école, ne sont pas l’ESM de St-Cyr coetquidant (sur la photo).

Certes mais il semble que l’ambiance à l’ESM de St-Cyr soit du même niveau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Ultimex a dit :

Certes mais il semble que l’ambiance à l’ESM de St-Cyr soit du même niveau.

 

Je serais moins catégorique. Il reste sûrement des cons à Coëtquidan, mais j'ai jamais eu les retours du niveau du lycée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, Bézoukhov said:

 

Je serais moins catégorique. Il reste sûrement des cons à Coëtquidan, mais j'ai jamais eu les retours du niveau du lycée.

 

Même avis.

Et la modeste échelle de ma classe prépa, les plus misogynes n'ont as eu le concours (et n'ont pas fait non plus de carrière militaire par une autre voie d'ailleurs).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Monteux : il agresse sexuellement son amie qui l'avait invité à dormir dans son lit

 

Citation

Les deux jeunes ont déjà eu une aventure en septembre dernier mais sans rapport sexuel. Pris de boisson Léo la caresse. Elle refuse. Malgré tout il insiste. La jeune fille fait semblant de dormir et, sidérée, ne parvient pas à résister. Il va alors se coller, lui pincer les seins, se faire masturber et lui imposer des pénétrations digitales... jusqu'à ce qu'il quitte les lieux en s'excusant. Il y aura par la suite un échange de textos ou il se dit désolé en espérant ne pas être allé trop loin...

[...]

Léo, déclaré coupable, est condamné à la peine de 10 mois de prison avec sursis avec une interdiction de contacter la victime à qui il est alloué 3 000€ au titre des dommages et intérêts. Le tribunal ne prononce pas l'inscription au fichier des délinquants sexuels.

 

Difficile jeunesse ..

 

 

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon Dieu, rien que le premier paragraphe de l'article...

 

C'est qui la victime ? Celle qui a une relation consentie ou celui qui subit le revenge porn ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.nouvelobs.com/sante/20180316.OBS3759/abusees-par-leurs-medecins-elles-demandent-l-interdiction-des-rapports-sexuels-avec-les-patients.html

 

Interdire les relations sexuelles médecins patients...

 

Citation

Pour l’argument de la femme du médecin, clairement, ce n’est pas la question.

 

Clairement que si, merde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'article est ce qu'il est. Pour autant, la question de l'abus de faiblesse des patients psychiquement fragiles par LEUR psy ne devrait pas être balayée. Je ne suis bien sur pas pour l'interdit ni même pour une régulation. Et la "révocation" a posteriori du consentement, nous serons d'accord, ça n'est juste pas possible. Mais pu..rée c'est la responsabilité du médecin de vérifier, dans un tel contexte, que tous les voyants sont au vert et qu'il n'y a pas de problème. Si t'as une nana complètement paumée en face de toi, que ton rôle c'est de l'aider à se reconstruire, et que tout ce que tu trouves à faire c'est la pousser à te sucer la bite, clairement, je ne viendrais pas pleurer si ça finit en place publique. Et que dans des contextes particuliers on juge que l'absence de réaction ne vaut pas consentement, ça me parait aussi normal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, FabriceM a dit :

L'article est ce qu'il est. Pour autant, la question de l'abus de faiblesse des patients psychiquement fragiles par LEUR psy ne devrait pas être balayée. Je ne suis bien sur pas pour l'interdit ni même pour une régulation. Et la "révocation" a posteriori du consentement, nous serons d'accord, ça n'est juste pas possible. Mais pu..rée c'est la responsabilité du médecin de vérifier, dans un tel contexte, que tous les voyants sont au vert et qu'il n'y a pas de problème. Si t'as une nana complètement paumée en face de toi, que ton rôle c'est de l'aider à se reconstruire, et que tout ce que tu trouves à faire c'est la pousser à te sucer la bite, clairement, je ne viendrais pas pleurer si ça finit en place publique. Et que dans des contextes particuliers on juge que l'absence de réaction ne vaut pas consentement, ça me parait aussi normal.

Oui, évidemment...

mais est-ce que ce genre de comportement ne tombe pas déjà sous les lois anti-viol ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

That's the point. Aucun intérêt à empiler de la législation. Que la justice fasse son boulot et traite correctement les cas qui le méritent. Et interdise notamment aux prédateurs avérés d'exercer au contact de personne fragiles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ignore si cela relève ou non du pénal, une relation médecin/patient. La contrainte peut exister. Mais je déteste l'idée de la présumer...

Par contre, déontologiquement, un psychiatre qui couche avec une patiente alors qu'il y a thérapie, c'est une faute déontologique grave.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça aussi c'est pas mal l’horreur

 

Citation

Monteux : il agresse sexuellement son amie qui l'avait invité à dormir dans son lit

Par La Provence

Il va alors se coller, lui pincer les seins, se faire masturber et lui imposer des pénétrations digitales... jusqu'à ce qu'il quitte les lieux en s'excusant. Il va alors se coller, lui pincer les seins, se faire masturber et lui imposer des pénétrations digitales... jusqu'à ce qu'il quitte les lieux en s'excusant.PHOTO PIXABAY
 
 

Tête basse et mains croisés Léo, un étudiant en BTS âgé de 19 ans, parle d'une petite voix depuis le box du tribunal correctionnel de Carpentras où il est accusé d'agression sexuelle dans le cadre d'une comparution immédiate. Léo, qui a échappé à la qualification criminelle de viol, reconnaît les faits reprochés qui remontent à la nuit du 12 au 13 janvier. Il s'est retrouvé avec Sophie (1) qu'il connaît depuis l'âge de 14 ans, et un ami, au domicile de la cousine de ce dernier. Les quatre copains passent la soirée à boire du rhum en jouant au "Picolo" qui est "une sorte de jeu à boire d'action-vérité". Au petit matin les deux jeunes filles déconseillent aux garçons de prendre la voiture pour rentrer chez eux et les invitent à dormir chez elles. Léo ira chez Sophie qui lui propose de dormir dans son lit. Les deux jeunes ont déjà eu une aventure en septembre dernier mais sans rapport sexuel. Pris de boisson Léo la caresse. Elle refuse. Malgré tout il insiste. La jeune fille fait semblant de dormir et, sidérée, ne parvient pas à résister. Il va alors se coller, lui pincer les seins, se faire masturber et lui imposer des pénétrations digitales... jusqu'à ce qu'il quitte les lieux en s'excusant. Il y aura par la suite un échange de textos ou il se dit désolé en espérant ne pas être allé trop loin... 

Interrogé par le président Pascal Chapart, Léo explique ne pas avoir de relations féminines car il n'a "pas beaucoup de chance". Puis, sur les faits, il explique que les choses ont eu lieu à un moment ou il n'était "pas réveillé, pas endormi" et surtout "ne pas avoir réfléchi""J'ai dit non, j'ai été très claire" assure Sophie qui dit ne pas avoir eu de comportement ambigu.

Assisté de Me Simonin, Léo, déclaré coupable, est condamné à la peine de 10 mois de prison avec sursis avec une interdiction de contacter la victime à qui il est alloué 3 000€ au titre des dommages et intérêts. Le tribunal ne prononce pas l'inscription au fichier des délinquants sexuels.

(1) nous avons modifié le prénom.

 

https://www.laprovence.com/actu/en-direct/4893892/carpentras-il-agresse-sexuellement-son-amie-qui-lavait-invite-a-dormir-dans-son-lit.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 hours ago, fryer said:

Ça aussi c'est pas mal l’horreur

Déjà posté par @Adrian.

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 hours ago, Mégille said:

Oui, évidemment...

mais est-ce que ce genre de comportement ne tombe pas déjà sous les lois anti-viol ?

La jurisprudence prouve que non 

Share this post


Link to post
Share on other sites
11 hours ago, Mégille said:

Oui, évidemment...

mais est-ce que ce genre de comportement ne tombe pas déjà sous les lois anti-viol ?

Pourquoi?

 

Tu demandes à une femme de te sucer, elle accepte.

Tu le vois où le viol?

 

 

Au mieux tu as de l'abus de faiblesse, mais cela va être chaud.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Marlenus said:

En même temps faut apprendre que quand une fille te dit non pour du sexe, si tu n'as rien qui te montre qu'elle change d'avis, tu restes avec ta main.

Les gens normalement constitués n'ont pas besoin d'apprendre ça/le savent avant de se retrouver dans une telle position. Là on a affaire à un garçon visiblement confus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Marlenus a dit :

Pourquoi?

 

Tu demandes à une femme de te sucer, elle accepte.

Tu le vois où le viol?

 

 

Au mieux tu as de l'abus de faiblesse, mais cela va être chaud.

 

 

 

Il n'y a rien concernant l'abus de position d'autorité, ou des choses du genre ? Je ne suis à la limite pas contre une précision des lois concernant le viol, ou l'abus de faiblesse, mais il me semble que s'il n'y a pas viol justement, il n'y a pas de raison que ce soit interdit... Ou alors, max, interdire de coucher avec ses patients et patientes dans le cadre d'un examen médical ? Dans tous les cas, je ne vois pas pourquoi avoir une aventure avec son médecin serait plus problématique qu'avec son banquier, son avocat, son patron, son secrétaire, etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
44 minutes ago, Mégille said:

Dans tous les cas, je ne vois pas pourquoi avoir une aventure avec son médecin serait plus problématique qu'avec son banquier, son avocat, son patron, son secrétaire, etc.

No zob in job c'est la déontologie partout.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...