Jump to content

Recommended Posts

il y a 8 minutes, NoName a dit :

JBP faisait remarquer chez Joe Rogan que la différence d'agressivité et de goût pour la compétition expliquait l'essentiel de la différence pro entre homme et femmes mais quand il a sorti les chiffres j'étais assez surpris: si tu prends un homm et une femme au pif dans la rue, le plus agressif est la femme dans 40% des cas. C'est pas non plus gigantesque comme différence. 

Faudrait demander à un stateux, mais ça doit correspondre à un décalage de un demi ou de un écart-type, en gros.

 

...ce qui donne un effet assez faible autour du ventre de la courbe en cloche, mais explique que le 1% le plus agressif de toute population soit exclusivement masculin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien moi, j'suis toujours pas d'accord. C'est pour ça que je relance la question.

 

il y a une heure, cedric.org a dit :

1/ la différence entre sexes, bien que mesurable, soit réellement flagrante

De quelles éventuelles différences parles-tu ? Sur le ressenti ? le comportement ?

 

Porter et échanger neuf mois durant avec ce truc dans le bide, c'est pas anodin et ça laisse des traces. Tant physique que chimique.

Porter attention à quelqu'un, ça demande :

- en premier lieu de reconnaitre un besoin, et pour cela les femmes sont mieux armées.Exemple au niveau de la perception du cri, les femmes entendent davantage le cri du bébé que les hommes. (Il se trouve qu'il y a aussi des différences selon le sexe du bébé. "Quoi ? la femme marque une préférence pour le cri du bébé mâle ?").

- dans un deuxième temps de répondre à ce besoin. Et là également, l'homme ne pouvant pas (encore) donner le sein, c'est la femme qui prendra en charge la demande. Donc oui effectivement, c'est pas du systématique aujourd'hui, mais y a une paire de millier d'années, Blédina ne pouvait pallier à la demande, et ce sont les femmes les mieux armées qui ont fait subsisté leurs bébés.

- le troisième temps correspond à la manière d'apporter le soin. Car il ne suffit pas juste de "donner le biberon", et... Là aussi, la différence se fait sentir.

- Il existe un quatrième temps sur le feedback. J'ai pas grand choses à apporter.

 

Et pour l'expérience personnelle, ayant fait de l'accompagnement parental, les pères sont généralement plus stressés de la réaction de la mère quand il y a quelque chose (style un bouton qui a poussé) que de l'éventuelle gravité de la chose. Bien sûr, je précise, je ne généralise pas, et je cantonne encore moins un rôle à un sexe, ça parait trivial, mais je le dis quand même.

 

Concernant l'instinct en tant que tel, j'en sais rien, comme je disais sur l'autre poste, ça dépend de la définition qu'on en donne. Il est évident que dire que les animaux femelles mais pas les femmes, c'est juste se moquer du monde (je sais plus quelle féministe anthropo avait sorti ça, au secours quoi). Ceci étant, il faut bien différencier l'instinct du réflexe. Ce dernier est automatisé, et répondra à tel ou tel stimulus. L'instinct ne donnera qu''un panel d'attitudes : Même avec un instinct de survie, je suis pas certain de tenir bien longtemps si on me lâche dans la savane. Mais j'ai des ressources pour éventuellement m'adapter. L'I.M, c'est pareil, personne te dit comment faire, et pourtant les ressources existent. J'aimais dire aux parents qui me demandaient si je connaissais un bon bouquin sur l'élevage de mouflet pour répondre aux différentes situations, que si un tel bouquin existe, il faut s'en éloigner le plus possible. A la place, je leur vendais le mien qui est plus mieux. C'est essentiellement des gros principes, le reste après, ben t'apprends sur le tas.

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mauvais management, ça fait baisser la productivité.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'interroge sur la narration féministe y compris dans la version première vague. Je repense à un film sur les suffragettes au début du 20ème siècle en Angleterre et leur combat pour le droit de vote contre la répression du gouvernement. Le fait est que, même pour le combat de l'isonomie, le filtre pour analyser la réalité se fait toujours sous l'angle rapport H/F. En France, leur exclusion du droit de vote a été officiellement actée après la révolution; une chose m'interpelle, et certains tiennent pour explication leur penchant conservateur qui risquait de mettre en péril les nouveaux intérêts politiques au pouvoir : « les femmes perpétueraient dans notre pays la domination du cléricalisme (…) le vote des femmes mettrait en péril l’action entreprise par les partis de gauche, au bénéfice de la droite. »


Donc ma question est la suivante : est-ce un fait, et peut-on sérieusement le tenir comme principale explication de cette mise à l'écart de la sphère politique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce sont des prétextes... croire que les femmes voteraient moins bien que les hommes revient à du sexisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, poincaré a dit :

Je m'interroge sur la narration féministe y compris dans la version première vague. Je repense à un film sur les suffragettes au début du 20ème siècle en Angleterre et leur combat pour le droit de vote contre la répression du gouvernement. Le fait est que, même pour le combat de l'isonomie, le filtre pour analyser la réalité se fait toujours sous l'angle rapport H/F. En France, leur exclusion du droit de vote a été officiellement actée après la révolution; une chose m'interpelle, et certains tiennent pour explication leur penchant conservateur qui risquait de mettre en péril les nouveaux intérêts politiques au pouvoir : « les femmes perpétueraient dans notre pays la domination du cléricalisme (…) le vote des femmes mettrait en péril l’action entreprise par les partis de gauche, au bénéfice de la droite. »


Donc ma question est la suivante : est-ce un fait, et peut-on sérieusement le tenir comme principale explication de cette mise à l'écart de la sphère politique ?

 

Je sais pas si c'est effectivement le cas (mais c'est très probable) mais ce qui est sûr c'est que la croyance selon laquelle les femmes voteraient dans l'intérêt de l'église n'est absolument pas un prétexte et tout à fait présente en particulier au XIXe. Je n'ai pas de sources mais il me semble assez bien attesté que les églises étaient fréquentées par un nombre disproportionnées de femmes, que les femmes avaient un rôle dans la vie religieuse laïque et dans les congrégations bien supérieur à celui des hommes et que par conséquent, on peut facilement considérer qu'elles sont plus religieuses et plus soumises aux idées religieuses. 

 

De plus, on pense également que les prêtres ont une forte influence sur leurs ouailles en particulier sur les femmes, vue comme plus faibles, et qu'ils leurs dicteraient donc leur vote. 

 

On me dira que c'est sexiste et ça ne me dérangerait pas, mais ils peuvent parfaitement  être sexistes et de bonne foi.

 

 

Et très honnêtement, vu la gueule de la première vague du mouvement américain pour la tempérance, on peut se dire qu'ils avaient peut-être pas tort 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, poincaré a dit :

est-ce un fait, et peut-on sérieusement le tenir comme principale explication de cette mise à l'écart de la sphère politique ?

 

C'est le principal argument avancé par les radicaux (c'est-à-dire la gauche du début de la troisième république, peu à peu poussé vers le centre par la montée en puissance des socialistes).

 

La droite utilisait quant à elle des arguments essentialistes sur les capacités naturelles des deux sexes ; sans prétendre que la misogynie n'existait pas à gauche, force est de constater que l'objection des radicaux étaient théoriquement conjoncturelle si on la combine avec la vision progressiste de l'histoire que portait la gauche*.

 

* un peu comme le discours colonialiste des radicaux qui consiste à dire que les peuples colonisés sont voués à devenir indépendants... "quand" ils ont seront devenus capables...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah les sympathiques suffragettes...

 

Frances E. Willard : It is not fair that a plantation Negro who can neither read or write should be entrusted with the ballot.

Anna Howard Shaw : You have put the ballot in the hands of your black men, thus making them political superiors of white women. Never before in the history of the world have men made former slaves the political masters of their former mistresses!

Belle Kearney : The enfranchisement of women would insure immediate and durable white supremacy, honestly attained, for upon unquestioned authority it is stated that in every southern State but one there are more educated women than all the illiterate voters, white and black, native and foreign, combined.

Elizabeth Cady Stanton : What will we and our daughters suffer if these degraded black men are allowed to have the rights that would make them even worse than our Saxon fathers?

Laura Clay : The white men, reinforced by the educated white women, could ‘snow under’ the Negro vote in every State, and the white race would maintain its supremacy without corrupting or intimidating the Negroes.

Susan B. Anthony : I will cut off this right arm of mine before I will ask for the ballot for the Negro and not for the woman.

Carrie Chapman Catt : White supremacy will be strengthened, not weakened, by women’s suffrage.

Rebecca Ann Latimer Felton : I do not want to see a negro man walk to the polls and vote on who should handle my tax money, while I myself cannot vote at all…When there is not enough religion in the pulpit to organize a crusade against sin; nor justice in the courthouse to promptly punish crime; nor manhood enough in the nation to put a sheltering arm about innocence and virtue—-if it needs lynching to protect woman’s dearest possession from the ravening human beasts—-then I say lynch, a thousand times a week if necessary.

 

(merci aux féministes intersectionnelles pour avoir repêché ces citations croustillantes)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Lancelot a dit :

Ah les sympathiques suffragettes...

Il ne faut pas oublier que les suffragettes étaient une composante du mouvement progressiste de l'époque, qui était souvent très chargé en racisme, en puritanisme (d'inspiration généralement religieuse) et en eugénisme (les mouvements à la mode, à l'époque). Merci de nous le rappeler. :lol:

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Rincevent a dit :

mouvement progressiste de l'époque, qui était souvent très chargé en racisme, en puritanisme (d'inspiration généralement religieuse) et en eugénisme (les mouvements à la mode, à l'époque). Merci de nous le rappeler. :lol:

 

En quoi ca a changé? :D

Le racisme reste présent avec l'affirmative action, le puritanisme avec les attaques contre la prostitution et le porno et l'eugénisme avec l'écologie radicale.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Zagor a dit :

En quoi ca a changé? :D

Le racisme reste présent avec l'affirmative action, le puritanisme avec les attaques contre la prostitution et le porno et l'eugénisme avec l'écologie radicale.

Chuuuuuut. :lol: (Et le puritanisme est aussi là avec le véganisme.)

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui m'amène à penser que la grande différence qui distingue le souci du progrès du progressisme, c'est que le progressisme est profondément déçu par l'humanité telle qu'elle est, d'où son besoin constant de la rééduquer, de la corriger, de la redresser, de la purifier (de moeurs comme de lignée), de couper les branches jugées mauvaises, et au final de l'exterminer, parce que rien n'est plus paisible et durable que la mort.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Rincevent said:

 c'est que le progressisme est profondément déçu par l'humanité telle qu'elle est

Point commun avec les libéraux. :D

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Marlenus a dit :

Point commun avec les libéraux. :D

:lol: Les libéraux (pour faire simple) acceptent de la laisser dans son merdier, cependant (les libéraux de gauche espèrent quand même qu'elle s'en tirera dans l'ensemble, les libéraux de droite espèrent qu'elle laissera s'en tirer ceux qui y arriveront d'eux-mêmes).

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Marlenus said:

Point commun avec les libéraux. :D

Je trouve l'humanité cool moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Rincevent a dit :

Ce qui m'amène à penser que la grande différence qui distingue le souci du progrès du progressisme, c'est que le progressisme est profondément déçu par l'humanité telle qu'elle est, d'où son besoin constant de la rééduquer, de la corriger, de la redresser, de la purifier (de moeurs comme de lignée), de couper les branches jugées mauvaises, et au final de l'exterminer, parce que rien n'est plus paisible et durable que la mort.

 

Pour que la différence saute aux yeux où faut avoir défini le progrès, faute de quoi on ne peut pas comparer les deux termes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Lancelot a dit :

Je trouve l'humanité cool moi.

 

Ah, toi aussi tu exclus les français de l'humanité ?

  • Yea 2
  • Sad 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Waren a dit :

Bulldozer va encore frapper; magnifique, encore mieux que Bel Casse'em ou Marie-Ségolène !

 

http://madame.lefigaro.fr/societe/parite-egalite-marlene-schiappa-veut-relever-a-50-les-quotas-de-femmes-dans-tous-les-domaines-020619-165396

 

 

A moins de «produire» plus de femmes, avoir 50% de femmes éboueurs implique d'en avoir 50% dans la magistrature mais je ne suis pas sûre que ce soit ce que Marlène a en tête.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les entreprises de BTP dans quelques mois : Bon, qui se dévoue pour être transgenre ? Personne ? Joâo, Sandro, Tiago, maintenant vous êtes Joana, Sandra et Talia. Et que je ne vous entende pas vous plaindre, caraï !

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Romy said:

A moins de «produire» plus de femmes, avoir 50% de femmes éboueurs implique d'en avoir 50% dans la magistrature mais je ne suis pas sûre que ce soit ce que Marlène a en tête.

 

15 hours ago, Waren said:

Bulldozer va encore frapper; magnifique, encore mieux que Bel Casse'em ou Marie-Ségolène !

 

http://madame.lefigaro.fr/societe/parite-egalite-marlene-schiappa-veut-relever-a-50-les-quotas-de-femmes-dans-tous-les-domaines-020619-165396

 

 

 

 

"50% est déjà un compromis"

🤔😂

"Aucun pays n'a atteint la parité et aucun d'entre eux n'y parviendra seul."

 

Un commentaire:

bonjour une erreur s'est glissé dans cet article, vous dites que les femmes représentent 52% de l'humanité alors que sur le site de la banque mondiale le dernier nombre disponible est 49.556.

😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Mégille said:

Ah, toi aussi tu exclus les français de l'humanité ?

Les français sont encore plus cool que la moyenne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Romy a dit :

A moins de «produire» plus de femmes, avoir 50% de femmes éboueurs implique d'en avoir 50% dans la magistrature mais je ne suis pas sûre que ce soit ce que Marlène a en tête.

 

Il y a 3 heures, Mégille a dit :

Les entreprises de BTP dans quelques mois : Bon, qui se dévoue pour être transgenre ? Personne ? Joâo, Sandro, Tiago, maintenant vous êtes Joana, Sandra et Talia. Et que je ne vous entende pas vous plaindre, caraï !

Tel que je le comprends c'est juste pour augmenter les quotas dans les conseils d'administration, et la haute administration publique.

Ou alors c'est un truc creux juste pour se faire mousser.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D8IdrVrXUAM9Tim.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Azref a dit :

 

Tel que je le comprends c'est juste pour augmenter les quotas dans les conseils d'administration, et la haute administration publique.

Ou alors c'est un truc creux juste pour se faire mousser.

Ce qui est en contradiction avec la logique, si on peut dire, de l'argument. Puisque les femmes représentent la moitié de l'humanité, elles doivent l'être dans les conseils d'administration mais aussi dans les usines d'équarissage. Idem, si les hommes représentent 50% de l'humanité alors ils devraient aussi l'être à l'ENM. Quand on utilise un discours égalitariste pour se réserver l'accès aux coussins dorés, il faut accepter de passer pour une idiote. C'est effrayant de la part de Schiappa de ne pas s'en soucier, comme si la logique ne pouvait plus être un argument face à une «bonne» intention et une proposition qui «va dans le bon sens». 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Romy a dit :

Ce qui est en contradiction avec la logique, si on peut dire, de l'argument. Puisque les femmes représentent la moitié de l'humanité, elles doivent l'être dans les conseils d'administration mais aussi dans les usines d'équarissage. Idem, si les hommes représentent 50% de l'humanité alors ils devraient aussi l'être à l'ENM. Quand on utilise un discours égalitariste pour se réserver l'accès aux coussins dorés, il faut accepter de passer pour une idiote. C'est effrayant de la part de Schiappa de ne pas s'en soucier, comme si la logique ne pouvait plus être un argument face à une «bonne» intention et une proposition qui «va dans le bon sens». 

Ah mais je suis d'accord, simplement, je pense que pour elle, concrètement, les 50% sont dans les postes de pouvoir uniquement.

Ce truc sera donc juste un rehaussement du quota au final.

Share this post


Link to post
Share on other sites
18 minutes ago, Azref said:

Ah mais je suis d'accord, simplement, je pense que pour elle, concrètement, les 50% sont dans les postes de pouvoir uniquement.

Ce truc sera donc juste un rehaussement du quota au final.

Il n'y a pas besoin de le penser, c'est dans sa réponse à Sastre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Azref a dit :

Ah mais je suis d'accord, simplement, je pense que pour elle, concrètement, les 50% sont dans les postes de pouvoir uniquement.

Ce truc sera donc juste un rehaussement du quota au final.

Pour la magistrature, et certainement d'autres domaines, un quota de 50% y ferait baisser le nombre de femmes mais évidemment il faut comprendre effectivement 50% et plus. Et puis, qu'est-ce qu'un domaine de pouvoir?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...