Jump to content

Recommended Posts

il y a 2 minutes, Bisounours a dit :

Même papa, le frangin, le meilleur ami, le chéri ?

C'est la question que je poserais, déjà. Si elle répond par l'affirmative, laisse tomber...

 

Tout le monde sans le savoir. Et figure-toi que j'ai eu cette conversation avec... des mecs ! Mais eux sont a present des Jedi qui ont travaille sur eux-memes pendant des annes, etc. Ils m'invitent a en faire de meme. La chose rassurante, c'est qu'ils ne se reproduiront pas beaucoup. 

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ouais, quand même. Mais alors, si c'est par essence que les mâles sont prédisposés à la prédation et à toutes les saloperies imaginables, comment le mec va-t-il pouvoir aller contre sa nature ?

Tu pourrais rétorquer que si c'est récupérable, il s'agirait plutôt d'une transmission, donc acquise... mais faite par qui alors ? D'autres mâles ? Zéro contre poids ? Ça tient pas la route leur connerie.

C'est assez affolant ce rapport de force permanent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Bisounours a dit :

comment le mec va-t-il pouvoir aller contre sa nature ?

Tu n'as donc guère foi dans la construction sociale et surtout la castration burnale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/07/2019 à 10:54, Restless a dit :

Retenez-moi.

 

 

La greluche grégaire fait son grenelle.

 

Les victimes et leurs bourreaux vont négocier leurs relations ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Johnnieboy a dit :

Comment vous feriez comprendre a des feministes "All Men Are Trash" que leur rhetorique est exactement la meme que celle des racistes et des xenophobes ? J'ai reussi a en faire bugger quelques uns mais pas tous.

Hmmm, tu ne veux pas puncher a Nazi, pour une fois ? :lol:

 

Blague à part, si "all men are trash", demande-leur si ça passe par les gènes, ou par l'existence de différences physiques (pas ĺa densité de mélanine, mais la position externe des gonades par exemple). Parce que si "all" c'est absolument tous, c'est que c'est physique et pas social. Et là, tu conclus "ah ouais, comme les racistes avec les Noirs". Et tu enchaînes par "et donc il est impossible d'être genderfluid, parce que tu ne peux pas sortir de la damnation masculine ou y rentrer comme dans un moulin, hein".

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Restless a dit :

Tu n'as donc guère foi dans la construction sociale et surtout la castration burnale.

Ben je pense que c'est un peu plus compliqué que ça. Une bonne dose d'hormones, d'inné, et quelques doses de culture et d'éducation. Les proportions, ma foi...

Moi ce qui m'inquiète et m'attriste, c'est ce désir de voir s'effacer la différence. Genre les femmes sont des hommes comme les autres, ou l'inverse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, Bisounours a dit :

Même papa, le frangin, le meilleur ami, le chéri ?

C'est la question que je poserais, déjà. Si elle répond par l'affirmative, laisse tomber...

C'est generalement parce que papa ou frangin est un trou du cul que Men are trash. 

 

Je compte même plus les féministes touitter qui finissent un jour par faire un thread pour expliquer qu'elles se sont fait abuser par leurs darons ou cogné ou maltraité mentalement par leur ex.

Dans le cas des ex, d'ailleurs, je me demande à chaque fois dans quelle mesure la meuf elle-même était toxique avfc son gars comme c'est souvent le cas dans ces relations. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Bisounours a dit :

Moi ce qui m'inquiète et m'attriste, c'est ce désir de voir s'effacer la différence. Genre les femmes sont des hommes comme les autres, ou l'inverse.

ama, ce sont des épiphénomènes consubstantiels d'une population pour laquelle les objectifs de survie basique sont suffisamment atteints.

Cela permet de se consacrer à d'autres trucs, dont inévitablement des trucs débiles promus par des débiles.

Bref, c'est comme la pluie, faut faire avec.

D'autant plus que, ama, c'est a priori pas destiné à faire grand mal.

Les niaiseux qui gobent ça vont effectivement soit ne pas trop se reproduire, soit ne vont pas compétiter avec les productifs.

Ils sont certes des casseroles pénibles et coûteuses à traîner, mais, à tout prendre, probablement moins dangereux que bien de leurs prédécesseurs.

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, NoName a dit :

C'est generalement parce que papa ou frangin est un trou du cul que Men are trash. 

Comme tu y vas ! si par trouduc tu veux dire old school pour daddy, effectivement, ça peut agacer les nouvelles générations.

 

 

il y a 10 minutes, NoName a dit :

les féministes touitter qui finissent un jour par faire un thread pour expliquer qu'elles se sont fait abuser par leurs darons

Généraliser à cause de sa propre expérience est assez con et parfois à la limite de la névrose, comme ces femmes incestuées qui voient des prédateurs dans chaque homme. C'est triste car elles se pourrissent une vie déjà mal emmanchée.

 

il y a 11 minutes, NoName a dit :

dans quelle mesure la meuf elle-même était toxique avec son gars comme c'est souvent le cas dans ces relations.

C'est complexe la violence conjugale, c'est tout un enchainement, une spirale progressive. Mais oui, les relations conjugales toxiques, ça existe, la violence peut être réciproque, le problème c'est que l'homme est souvent plus fort (cf le cas Trintignant, par exemple). Dans mon job j'ai eu affaire à des situations où clairement, la femme cognait aussi, et à la limite, aurait bien eu besoin d'une douche froide. Il arrive aussi que certaines profitent des dispositifs. Mais faut pas exagérer non plus, les femmes des générations plus anciennes étant davantage coincées pour des raisons matérielles et financières en ont parfois bien bavé.

Et hélas, parfois, les victimes ont le don pour trouver leurs bourreaux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Rübezahl a dit :

ce sont des épiphénomènes consubstantiels d'une population pour laquelle les objectifs de survie basique sont suffisamment atteints.

ah oui, quand tu as le ventre plein et que tu vis dans un endroit relativement évolué et propice à l'épanouissement, le luxe ce sont les combats débiles.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les hommes trans (FtM) sont-ils eux aussi des ordures ? Est-il possible de dire qu'ils ne le sont pas sans dire d'une façon ou d'une autre qu'ils ne sont pas tout à fait des hommes, ce qui revient à de la transphobie d'après les critères actuels ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Mégille a dit :

Est-il possible de dire qu'ils ne le sont pas sans dire d'une façon ou d'une autre qu'ils ne sont pas tout à fait des hommes, ce qui revient à de la transphobie d'après les critères actuels ?

 

C'est vraiment de la merde les critères actuels dit donc.

 

Je ne me suis pas trop intéressé à la question mais ça me semble évident qu'anatomiquement, ce ne sont pas des hommes. Il doit y avoir des tas de différences au niveau des os, des tissus, et que sais-je encore.

Je ne vois pas en quoi admettre cette réalité serait une marque de dénigrement, a fortiori de haine ou de phobie-truc. 

 

ça pose tout de même une vraie question sur le nombre des sexes des anges / statut biologique des trans.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Johnathan R. Razorback a dit :

ça me semble évident qu'anatomiquement, ce ne sont pas des hommes.

Il existe toutefois des humains qui naissent avec un sexe plus ou moins indéterminé et qui se voient assignés à un genre par le médecin. Ils sont certainement beaucoup moins nombreux que les transexuels par choix ou mode de vie différents qui au départ ont bien été genrés, sans doute aucun.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Johnathan R. Razorback a dit :

Je ne me suis pas trop intéressé à la question mais ça me semble évident qu'anatomiquement, ce ne sont pas des hommes. Il doit y avoir des tas de différences au niveau des os, des tissus, et que sais-je encore.

J'imagine que c'est l'homme en tant que genre/construction sociale qui est critiqué, et pas le mâle biologique (dont l'existence n'est pas loin d'être nié). D'ailleurs, leur définition de "trans" est non pas d'avoir un genre différent de son sexe (ce qui supposerait une correspondance entre genre et sexe, ce qui est refusé), mais d'avoir une identité de genre différente du genre auquel on a été arbitrairement assigné à la naissance. (j'imagine que c'est la raison pour laquelle on parle non plus de "transsexuel" mais de "transgenre").

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Johnnieboy a dit :

D'ou vient le terme "Grenelle" exactement ? 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Accords_de_Grenelle

 

En gros, de grosses négociations ont eu lieu vers la fin de mai 68 entre les syndicats, le patronat et le gouvernement au ministère du travail (situé rue de Grenelle), ce qui a abouti entre autres à une augmentation du salaire minimum de 35%, une augmentation des salaires de 10% (?!), une hausse de pouvoir des syndicats et une possibilité de récupération des jours de grève. En clair, des acquis sociaux pour lesquels nos ancêtres se sont battus et dont on peut être fier.

Lorsque le gouvernement parle du Grenelle de l'environnement ou des violences conjugales, c'est une manière pompeuse faire savoir que les résultats de leurs négociations s'inscrivent dans la continuité des "avancées sociales d'hier". C'est comme le Green New Deal en fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, NoName a dit :

C'est generalement parce que papa ou frangin est un trou du cul que Men are trash. 

Oui, les daddy issues font le lit de la politique SJW ; enfin, c'est ce qu'elles comprendraient si elles écoutaient Peterson. Mais bon, comme Peterson est le surrogate daddy en chef des Internets, ce n'est pas demain qu'elles l'écouteront. :(

 

il y a une heure, NoName a dit :

Dans le cas des ex, d'ailleurs, je me demande à chaque fois dans quelle mesure la meuf elle-même était toxique avfc son gars comme c'est souvent le cas dans ces relations. 

Chuuuuuut. Erin Pizzey a le droit de le dire parce que ses gonades sont internes, mais nous deux, non.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

C'est vraiment de la merde les critères actuels dit donc.

 

Je ne me suis pas trop intéressé à la question mais ça me semble évident qu'anatomiquement, ce ne sont pas des hommes. Il doit y avoir des tas de différences au niveau des os, des tissus, et que sais-je encore.

Je ne vois pas en quoi admettre cette réalité serait une marque de dénigrement, a fortiori de haine ou de phobie-truc. 

 

ça pose tout de même une vraie question sur le nombre des sexes des anges / statut biologique des trans.

Les chromosomes, berdel de merdre. T'as un chromosome Y, ou plus précisément un gène SRY fonctionnel ? T'es un homme ; sinon, t'es une femme. Tu peux te travestir par l'habillement, le maquillage ou la chirurgie, mais ça reste un travestissement. Tes gènes ne changeront pas, et le pire, c'est qu'ils te trollent au point où on les trouve en milliards d'exemplaires dans tout ton corps, jusque dans les peaux mortes que tu laisses derrière toi et dans la salive des micro-postillons que tu projettes à chaque fois que tu ouvres la bouche. Deal with it.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semblerait justement que parfois les chromosomes se mélangent les pédales. Cf l'article du figaro ci-dessus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Rincevent a dit :

la chirurgie

 

Pour le travestissement ok mais je parle moi de transsexualité (et pas d'allure ou d'auto-identifification sociale / genre, etc.). 

 

Passé un certain niveau de chirurgie, ça me semble quand même problématique de qualifier l'individu comme relevant de son sexe biologique de naissance. Sans pour autant qu'il soit devenu du sexe opposé. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Pour le travestissement ok mais je parle moi de transsexualité (et pas d'allure ou d'auto-identifification sociale / genre, etc.). 

 

Passé un certain niveau de chirurgie, ça me semble quand même problématique de qualifier l'individu comme relevant de son sexe biologique de naissance. Sans pour autant qu'il soit devenu du sexe opposé. 

Il explique dans un autre thread que la transidentité est une fiction juridique pratique et qu'on doit la traiter comme telle (ie s'en servir quand c'est utile et revenir au réel quand c'est nécessaire genre dépistage de maladies ou participations aux compétitions sportives) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 3 heures, Domino a dit :

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Accords_de_Grenelle

 

En gros, de grosses négociations ont eu lieu vers la fin de mai 68 entre les syndicats, le patronat et le gouvernement au ministère du travail (situé rue de Grenelle), ce qui a abouti entre autres à une augmentation du salaire minimum de 35%, une augmentation des salaires de 10% (?!), une hausse de pouvoir des syndicats et une possibilité de récupération des jours de grève. En clair, des acquis sociaux pour lesquels nos ancêtres se sont battus et dont on peut être fier.

Lorsque le gouvernement parle du Grenelle de l'environnement ou des violences conjugales, c'est une manière pompeuse faire savoir que les résultats de leurs négociations s'inscrivent dans la continuité des "avancées sociales d'hier". C'est comme le Green New Deal en fait.

Merci !

Il y a 2 heures, Rincevent a dit :

Les chromosomes, berdel de merdre. T'as un chromosome Y, ou plus précisément un gène SRY fonctionnel ? T'es un homme ; sinon, t'es une femme. Tu peux te travestir par l'habillement, le maquillage ou la chirurgie, mais ça reste un travestissement. Tes gènes ne changeront pas, et le pire, c'est qu'ils te trollent au point où on les trouve en milliards d'exemplaires dans tout ton corps, jusque dans les peaux mortes que tu laisses derrière toi et dans la salive des micro-postillons que tu projettes à chaque fois que tu ouvres la bouche. Deal with it.

 

Jesrad n’est pas d’accord.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Johnnieboy a dit :

D'ou vient le terme "Grenelle" exactement ? 

 

De la Rue de Grenelle qui reliait Paris à Grenelle. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne dis pas qu'ils sont parfaits @Atika mais au moins Marianne représente une gauche qui résiste encore au gauchisme culturel / SJW / délires identitaires multiculturalistes / communautaristes "de gauche".

 

Dernier exemple en date avec cet article: https://www.marianne.net/debattons/editos/le-feminicide-ou-l-art-de-mal-nommer

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Johnathan R. Razorback said:

Je ne dis pas qu'ils sont parfaits @Atika mais au moins Marianne représente une gauche qui résiste encore au gauchisme culturel / SJW / délires identitaires multiculturalistes / communautaristes "de gauche".

 

Dernier exemple en date avec cet article: https://www.marianne.net/debattons/editos/le-feminicide-ou-l-art-de-mal-nommer

Tu as l'article complet?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question : il y a quelque temps, un article avait été partagé ici sur les statistiques du coupage de parole, montrant que les hommes coupent plus souvent la parole aux autres hommes qu'aux femmes. Quelqu'un l'a encore sous la main ? @Lancelot ?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...