Jump to content

Recommended Posts

10 minutes ago, Neomatix said:

En l’occurrence elle parle de harcèlement alors qu'il n'y en a pas. Du tout.

Oui, c'est comme le gars qui te présente sa conjointe. La personne qui partage sa vie depuis 20ans. Alors qu'il ne sont que pacsé, pas marié, et que donc dire que c'est sa conjointe est un mensonge.

 

Quand je dis qu'elle n'a pas menti, je parle dans le déroulé des faits sur lesquels les deux protagonistes sont d'accord.

 

Après qu'elle ait qualifié ces faits d'un mot qui n'est pas le bon, ok.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle l’a diffamé y a pas de doute. Elle l’a insulté publiquement, en disant des trucs faux en plus. Et en plus, probablement dans le but de se faire mousser. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Liber Pater a dit :

Ce qui est gênant, c'est qu'en France, tu peux être condamné pour diffamation si tu as dit la vérité, alors que dans d'autres pays, tu ne peux être condamné que si tu as menti. Du coup en France tu n'as pas plus de frein à mentir qu'à dire la vérité, et la décision de justice ne blanchit pas forcément le diffamé.

 

Non, à ma connaissance la diffamation s'arrête justement précisément là où tu racontes une expérience qui est réellement arrivée. Sur internet, c'est pr exemple ce qui fait la différence entre une personne qui raconte sa mésaventure avec une entreprise (=ok) et une autre qui va insulter ou raconter des bobards sur cette même entreprise (=diffamation). C'est une limite très claire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a un fond d'animosité professionnelle. Brion qui a refusé de contracter avec Muller. C'est de la vengeance personnelle. 

 

Notez le niveau de mauvaise foi

 

"Sandra Muller n'est pas d'accord avec ce procès d'une diffamation qui serait motivée par une rancœur professionnelle. "Évidemment que je ne suis pas une menteuse puisqu'il a reconnu les faits, il a reconnu les paroles. Usurpatrice de quoi ? Quand on est une femme à qui on adresse des paroles déplacées, il faut se taire et ne rien dire parce que si vous le dites, vous êtes attaquée en justice. On est dans une inversion des rôles", lâche-t-elle au micro d'Europe 1."

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Marlenus a dit :

Oui, c'est comme le gars qui te présente sa conjointe. La personne qui partage sa vie depuis 20ans. Alors qu'il ne sont que pacsé, pas marié, et que donc dire que c'est sa conjointe est un mensonge.

Pour reprendre ta métaphore: si le gars te présente une fille avec qui il a eu une seule date comme sa femme/conjointe, il y a mensonge.

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Neomatix said:

Pour reprendre ta métaphore: si le gars te présente une fille avec qui il a eu une seule date comme sa femme/conjointe, il y a mensonge.

Si il te dit clairement qu'il a eu un seul date, tu es libre d'en faire ta conclusion.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'apprécie particulièrement cette réflexion de l'avocat de Muller :

 

« Ce n’est pas un signal positif que la justice envoie. On leur dit, Mesdames, retournez sept fois votre langue dans votre bouche avant de tweeter, sinon vous serez asphyxiées financièrement »

 

Eh oui, espèce d'abruti, on ne peut pas dire n'importe quoi sans en assumer les conséquences. Faut réfléchir, surtout quand ce que l'on fait ou dit peut être lourd de conséquences pour la personne attaquée.

 

Ça la fout mal pour le mouvement de délation porcine, que son instigatrice se soit pris un rateau. Si ça pouvait servir de leçon, ce serait un grand pas de fait.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Bisounours a dit :

 

J'explore ma jeunesse, et je me dis que j'aurais pu faire de même des centaines de fois, c'est tellement ridicule, qu'on pourrait en rire si ça n'était pas aussi potentiellement nuisible.

Pour ce genre de non événement, la meilleure défense c'est l'ignorance.

Tu as vécu dans un monde où il n'y avait presque pas d'alternative. De plus en plus de gens voudraient que ce genre de comportement ait des conséquences. Une histoire de capital social sûrement. 

il y a une heure, Neomatix a dit :

En l’occurrence elle parle de harcèlement alors qu'il n'y en a pas. Du tout.

C'est la différence entre le harcèlement subit et perçu. Tu te fais emmerder 100 fois par 100 personnes différentes. Chaque personne ne t'as emmerdé qu'une fois. Ce n'est pas du harcèlement. Ça n'empêche pas que tu ais envie que cela s'arrête. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du coup ça justifie de lâcher les chiens sur le 100eme ? 

 

Pour moi c'est strictement équivalent au gars qui va engueuler le serveur qui est un peu maladroit ou la caissière le soir parce qu'il a eu une journée de merde au boulot.

  • Yea 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Jean_Karim a dit :

Tu as vécu dans un monde où il n'y avait presque pas d'alternative

Euh... y avait l'électricité et aussi des lois relatives aux agressions sexuelles. Effectivement, il n'y avait pas de législation à ce sujet précis. Peut-être parce que ce type de comportement était moins fréquents ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
52 minutes ago, Bisounours said:

Euh... y avait l'électricité et aussi des lois relatives aux agressions sexuelles. Effectivement, il n'y avait pas de législation à ce sujet précis. Peut-être parce que ce type de comportement était moins fréquents ?

 

Ou que c'était à tes risques et périls de les dénoncer.

 

L'affaire Tonglet Castellano a quand même bien divisé à l'époque alors que le viol ne faisait aucun doute.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Tramp said:

Elle l’a diffamé y a pas de doute. Elle l’a insulté publiquement, en disant des trucs faux en plus. Et en plus, probablement dans le but de se faire mousser. 

À vrai dire ça pourrait être catégorisé comme une campagne de harcèlement contre lui.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/09/2019 à 18:48, NoName a dit :

Du coup ça justifie de lâcher les chiens sur le 100eme ? 

 

Pour moi c'est strictement équivalent au gars qui va engueuler le serveur qui est un peu maladroit ou la caissière le soir parce qu'il a eu une journée de merde au boulot.

Dire publiquement ce que quelqu'un t'a fait c'est lâcher les chiens ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Jean_Karim a dit :

Dire publiquement ce que quelqu'un t'a fait c'est lâcher les chiens ? 

 

Sur Twitter oui avec un beau hashtag oui. 

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors la judiciarisation des interactions humaines c'est pas bien, l'opprobre sociale c'est pas bien, et l'éducation/propagande c'est pas bien non plus. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Jean_Karim a dit :

Alors la judiciarisation des interactions humaines c'est pas bien, l'opprobre sociale c'est pas bien, et l'éducation/propagande c'est pas bien non plus. 

 

La nuance aussi c’est pas bien. 

 

  • Yea 2
  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me suis renseigné sur cet Éric Brion et il m’a fait un peu de peine. Ce qu’il a subi me semble trop violent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah il a été insulté par des centaines de gens mais probablement une seule fois par personnes, ce n'est pas du harcèlement, je ne vois pas de quoi il se plaint. 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Jean_Karim a dit :

Bah il a été insulté par des centaines de gens mais probablement une seule fois par personnes, ce n'est pas du harcèlement, je ne vois pas de quoi il se plaint. 

Il n'a plus de boulot, plus de femme, la plupart de ses amis l'ont laissé tomber. Sa vie est ruinée, je ne sais pas ce qu'il te faut de plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Jean_Karim a dit :

Je ne vois pas de quoi il se plaint. 

Imagine la même chose qui se produit pour toi à cause d'une seule vanne que tu aurais faite... et  que ce que @poincaré raconte t'arrive...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Jean_Karim a dit :

Bah il a été insulté par des centaines de gens mais probablement une seule fois par personnes, ce n'est pas du harcèlement, je ne vois pas de quoi il se plaint. 

 

C’est ce qu’on appelle une bande organisée. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, poincaré a dit :

Il n'a plus de boulot, plus de femme, la plupart de ses amis l'ont laissé tomber. Sa vie est ruinée, je ne sais pas ce qu'il te faut de plus.

Alors il était déjà séparé quand c'est arrivé et avait déjà été licencié. Il a retrouvé du travail chez canal après un passage à vide qui l'a obligé à "puiser dans ses indemnités de licenciement" et il est en couple. La justice a reconnu la diffamation. La meuf a accepté ses excuses puis l'a dénoncé publiquement, c'est bien une connasse. Sa fille a du passer un sale moment au collège, comme la plupart des enfants. Bref c'est pas grand chose. Mais je ne doute pas que cette affaire servira de justification à décredibiliser les femmes qui se plaignent du comportement de certains hommes avec elles. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Jean_Karim a dit :

Alors la judiciarisation des interactions humaines c'est pas bien, l'opprobre sociale c'est pas bien, et l'éducation/propagande c'est pas bien non plus. 

 

Mmmh... Il y a un truc qui s'appelle sens de la mesure aussi hein. Ou proportionnalité de la réponse.. Je vais pas abattre au fusil à pompe un gamin qui aurait là mauvaise idée de piquer un bonbon dans mon épicerie.

 

Il y a 2 heures, Jean_Karim a dit :

Sa fille a du passer un sale moment au collège, comme la plupart des enfants.

 

Bof... En temps que prof, tu devrais savoir qu'il y a différents types de sales moments au collège, que certains sales moments peuvent aller assez loin. Là, en tant que fille (innocente dans cette histoire) d'un type mis au pilori sur la place publique, il est probable qu'elle s'en soit pris plein les dents. Mais visiblement, "ce n'est pas grand chose".

 

Il y a 2 heures, Jean_Karim a dit :

Bref c'est pas grand chose.

 

Le type est un gros lourd (il a présenté ses excuses d'ailleurs, il a réalisé de lui-même avoir dépassé les bornes) mais (proportionnalité de la réponse), il ne méritait pas de devenir pour autant la cible de milliers de personnes (inconnues). Et je doute que beaucoup de monde supporte ça psychologiquement : nous ne sommes pas tous des übermensch comme toi.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Jean_Karim said:

Mais je ne doute pas que cette affaire servira de justification à décredibiliser les femmes qui se plaignent du comportement de certains hommes avec elles. 

World ends, women most affected.

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Jean_Karim a dit :

Alors il était déjà séparé quand c'est arrivé et avait déjà été licencié. Il a retrouvé du travail chez canal après un passage à vide qui l'a obligé à "puiser dans ses indemnités de licenciement" et il est en couple. La justice a reconnu la diffamation. La meuf a accepté ses excuses puis l'a dénoncé publiquement, c'est bien une connasse. Sa fille a du passer un sale moment au collège, comme la plupart des enfants. Bref c'est pas grand chose. Mais je ne doute pas que cette affaire servira de justification à décredibiliser les femmes qui se plaignent du comportement de certains hommes avec elles. 

Et il a juste fait une petite dépression. Non, vraiment, ce n'est pas grand chose.

 

De deux, on n'accuse pas quelqu'un sans preuve - et encore moins sur les réseaux sociaux, auquel cas cela démontre plus une volonté de lyncher que de rendre justice - donc prendre au sérieux une accusation implique qu'elle soit un minimum fondée. La charge leur revient.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Jean_Karim a dit :

je ne doute pas que cette affaire servira de justification à décredibiliser les femmes qui se plaignent du comportement de certains hommes avec elles. 

 j'espère cette affaire servira de base de réflexion à toutes les femmes avant qu'elles démolissent la réputation d'un homme sur la base d'un épisode de drague de gros lourd.

cette nana est la seule responsable de la décrédibilisation des paroles d'autres victimes bien réelles.

  • Yea 5
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
35 minutes ago, poincaré said:

on n'accuse pas quelqu'un sans preuve

 

Il me semble que c'est assez différent de certains cas, elle n'a pas menti sur son expériene, les faits ont été reconnu, mais sur la qualification des faits, ie que drague lourde 1 fois n'est pas du harcèlement, et encore menti, elle s'est peut-être trompée en étant de bonne fois. Ce qui ne lui enlève pas la responsabilité des conséquences de son action.

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, poincaré said:

 

De deux, on n'accuse pas quelqu'un sans preuve - et encore moins sur les réseaux sociaux,

J'estime que l'aveu que cela se soit passé comme ça de la personne en face comme une preuve suffisante des faits.

 

On en revient au fait qu'elle a utilisé le terme harcèlement à la place de drague lourde.

Et que c'est pour ça qu'elle est condamnée.

 

 

J'ai quand même du mal à voir où cela est super grave sur le fond, dans un post twitter d'utiliser le terme de harcèlement à la place de drague lourde.

J'ai l'impression, que ceux qui ont ostracisé le gars suite à ça, l'auraient mis à l'amende pareil avec "drague lourde"

Je peux me tromper ceci-dit.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Lancelot a dit :

World ends, women most affected.

D'ailleurs, cette forme de féminisme qui tient plus du solipsisme que de la réflexion me gêne, comme on est gêné devant un handicapé mental qui fait des conneries en public. 

 

Pour le autrement, penser davantage en termes de personnes qu'en termes de choses (trait plutôt féminin) n'est en rien synonyme d'avoir de l'empathie pour autrui. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...