Jump to content

Recommended Posts

Je crois que, quand on voit certaux (52% au DanemarK) la seule conclusion valable de cette etude (de faible qualite) c'est que la definition de la violence varie selon les pays...

 

C'est ce que je me suis dis aussi, mais j'ai tendance à penser qu'un pays plus attaché aux valeurs chrétiennes comme l'Espagne a justement une définition plus large de la violence sexuelle qu'un pays comme la Suède.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ce que je me suis dis aussi, mais j'ai tendance à penser qu'un pays plus attaché aux valeurs chrétiennes comme l'Espagne a justement une définition plus large de la violence sexuelle qu'un pays comme la Suède.

 

Je dirais que le facteur dominant serait un certain type de feminisme qui fait croire aux femmes qu'elles sont des victims eternelles des actes masculins, feminisme critique par une Iacub parfois mais surtout par une americaine don't je me souviens plus du nom, bref n'importe quelle drague lourde ou autre devient une aggression sexuelle.

Pour les valeurs chretiennes ca me parait plus complique il faudrait comparer Espagne catho/post-catho a Suede post-protestante...difficile.

 

Interpretation polemique: les filles du Sud sont moches donc personne ne les harcelent.

 

Interpretation sceptique: etude avec une methodologie de merde=poubelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment le Conseil Général de Moselle "valorise" les femmes !

 
CGMoselle-fev2014.jpg
 
Eh oui le blog devait être "en pause"... mais je reviens de notre réunion mensuelle desChiennes de garde (1er dimanche du mois) avec... la valorisation des femmes dans mon sac ! Et quelle valorisation !

Il s'agit d'une pleine page de publicité figurant au dos du "Magazine du Conseil Général de Moselle" de février 2014 (photo ci-dessus) et envoyé aux Chiennes de garde pour en dénoncer le sexisme. Ce magazine peut être feuilleté en ligne ICI (aller à la dernière page pour voir l'image). 

Autour de la table de réunion, les militant-es ont été extrêmement choqué-es par cette publicité, réalisée avec des fonds publics par un Conseil général ! 

De nombreux éléments ont été relevés, par exemple : 

- corps de femme découpé (comme dans de sordides affaires de meurtres bien réelles) et mis dans un sac poubelle,

- esthétisation de la violence et du meurtre des femmes (sac poubelle ajusté comme un vêtement de latex mettant en valeur les formes féminines),

- parallèle entre la minceur ("régime minceur") et la mort (mal-être pouvant conduire au suicide),

- lien de la poubelle serré au niveau du cou de la femme : idée de mort par strangulation, asphyxie,

- symboles phalliques : bouteille dressée, reste de banane... 

- association ordures / femmes avec les images et le slogan "Jetons mieux, jetons moins"

- haine et meurtre des femmes... se débarrasser du corps d'une femme en la coupant en morceaux.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

"faites mincir votre femme avant de la jeter aux ordures, vous economiserez du capital sac-poubelle."

 

"Regime dechet pour vos minceurs!"

 

 

- corps de femme découpé (comme dans de sordides affaires de meurtres bien réelles) et mis dans un sac poubelle,
- esthétisation de la violence et du meurtre des femmes (sac poubelle ajusté comme un vêtement de latex mettant en valeur les formes féminines),
- parallèle entre la minceur ("régime minceur") et la mort (mal-être pouvant conduire au suicide),
- lien de la poubelle serré au niveau du cou de la femme : idée de mort par strangulation, asphyxie,
- symboles phalliques : bouteille dressée, reste de banane... 
- association ordures / femmes avec les images et le slogan "Jetons mieux, jetons moins"
- haine et meurtre des femmes... se débarrasser du corps d'une femme en la coupant en morceaux.

 

 

Did+she+really+have+it+or+did+Jack+impla

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

- symboles phalliques : bouteille dressée, reste de banane...

 

a1642a4877029765a25986ef082426c7.png

 

Y'a des baffes symboliques qui se perdent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:icon_ptdr:

 

C’est fou mais ça me manquait ces délires psychédéliques sur « la symbolique du sexisme ambiant ». C’est une des formes de comique que j’apprécie le plus.

 

Tu as trouvé ça où Chitah ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a une version mâle de l'affiche. On sourit quand on regarde les deux et qu'on ne voit de plaintes que dans un sens.

Mais sinon cette campagne de pub à visée comportementale est coupable de dépense publique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trouvé la version mâle :

 

Screenshot-2014-03-04-at-20.00.32-425x60

 

Où l'on peut voir d'affreux stéréototototototypes :

 

– le bassin considérablement moins large que les épaules. Halte à la dictature de Ken !

– la pomme d'adam / de la discorde / du mauvais goût geek en avant plan. Répugnant.

– le gobelet vide pour stigmatiser honteusement la minorité majorité des alcooliques mosellans.

– la boite de sardines qui caricature grossièrement l'étudiant mâle adepte du repas vite torché.

– le bidon d'huile moteur vide pour dévaloriser la communauté des amateurs de tuning.

– le lien bleu représentant symboliquement l'apparence pitoyable du mâle avec un nœud papillon bleu. Bon là ok, c'est vrai que t'as l'air con avec un nœud pap' bleu.

 

C'est troporibl ! Il faut alerter les chiens de garde !

 

 

... comment ça ils n'existent pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur un sujet un poil plus sérieux, avec des conséquences potentielles beaucoup plus graves (pour l'homme ou pour la femme), j'ai remarqué qu'une phrase revenait souvent chez les féministes à propos du viol : "céder n'est pas consentir", et je trouve le concept assez mal foutu dans la mesure où il va avoir tendance (mais peut-être pas tout le temps je sais pas) à confondre le désir et la volonté. Je voudrais votre avis du point du vue du droit.

 

Sur le site du Planning Familial :

 

Certaines victimes sont paralysées par l’emprise, la peur… Elles ne sont pas consentantes pour autant. La sidération les empêche d’exprimer verbalement ou physiquement leur refus ou désaccord.

 

Sur un tumblr féministe :

 

Rape is a type of sexual assault usually involving sexual intercourse, which is initiated by one or more persons against another person without that person’s consent.

 

Consent is not just about saying yes, or a lack of a clear no. Consent only counts if it is enthusiastic, given by someone who is able to consent (sober) and was not obtained by coercion. Consent can also always be revoked.  This means that if your partner has not created a safe environment for you to say no, the consent was not given freely. 

 

Coercion is simply anything a person does to make it harder for their partner to say no. Some of the examples are :

- Guilting (saying you owe them sex because they did something, such as pay for dinner)

- Threatening body language

- Nagging - Continually asking for sex after you have already said no

- Verbally threatening

- Manipulation 

- Blackmail

 

Sur le tumblr Je connais un violeur :

 

Réponse : Comme vous le disiez justement, “non c’est non”. Pourtant, il arrive que la femme cède pour de nombreuses raisons : peur de la violence, de représailles, de passer pour une coincée, pression en tous genres. Dans le cas que vous décrivez, il est possible que la jeune femme ait tout simplement eu peur du scandale dans un lieu public. Ce genre de pression “tu n’es pas sympa, tu es coincée” etc .. est en soi une contrainte. Et la situation que vous décrivez est une agression sexuelle.

 

Sur le même site un cas un peu plus explicite (j'ai conscience que ce ne sont que des témoignages non vérifiés et non vérifiables mais ça n'a pas une grande importance pour la réflexion) :

 

Réponse : Céder n’est pas consentir. Tu as dit “non”, c’était donc un viol. Ton ami t’a imposé de t’allonger, t’a déshabillée malgré toi… Tu as paniqué. c’est normal. Je t’invite à regarder ce documentaire sur la réaction cérébrale qui s’opère pendant un viol, qu’on appelle sidération et qui est un mécanisme de défense :

 

Sur un blog du Nouvel Obs :

 

Il  s'agit de bien distinguer d'une relation sexuelle consentie, un rapport qui est issu de la violence et qui contraint l'autre à quelque chose. C'est pourquoi je trouve l'article de Nicole-Claude Mathieu, « Quand céder n'est pas consentir », très intéressant. Je placerais le consentement du côté des acteurs sociaux actifs. En revanche, le fait de céder, implique un rapport de pouvoir : c'est toujours à une contrainte, ou à quelqu'un qui contraint, que l'on cède, et l'on ne dit jamais que l'on cède quand on fait ce que l'on désire faire. Donc, tout rapport qui se trouve inséré dans un rapport de pouvoir, dans lequel il n'y a pas le même degré de conscience (cette question de la conscience me paraît primordiale) est condamnable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je voudrais votre avis du point du vue du droit.

Article 222-23

Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur un sujet un poil plus sérieux, avec des conséquences potentielles beaucoup plus graves (pour l'homme ou pour la femme), j'ai remarqué qu'une phrase revenait souvent chez les féministes à propos du viol : "céder n'est pas consentir", et je trouve le concept assez mal foutu dans la mesure où il va avoir tendance (mais peut-être pas tout le temps je sais pas) à confondre le désir et la volonté. Je voudrais votre avis du point du vue du droit.

 

Céder n'est pas consentir, mais du point de vue du droit ça ne fait pas la moindre différence. Et encore heureux, sinon je pourrais faire arrêter pour vol le mendiant à qui j'ai donné 50 centimes sans en avoir envie parce que je n'osais pas refuser.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Elle est autoritaire, cassante…"

 

 

c'est sexiste ca donc :mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites

La politique est un milieu violant où à moins d'être de la famille d'Untel, les places s'arrachent ; elles ne sont ni dues ni méritées, alors évidemment que tu as toujours du monde pour te mettre des bâtons dans les roues.

N'importe quel homme politicard peut en dire autant sinon pire, c'est juste que c'est mal vu pour un homme de pleurnicher sur la place publique(encore du sexisme troporib).

Share this post


Link to post
Share on other sites

un milieu violant

 

ca pas toi qui entre en politique, c'est la politique qui entre en toi

Share this post


Link to post
Share on other sites
 

Céder n'est pas consentir, mais du point de vue du droit ça ne fait pas la moindre différence. 

 

C'est faux. Du point de vue du droit, il y a la notion de "contrainte" : exemple, une fois que le violeur a un flingue sur la tempe de la fille, elle peut arrêter de dire non et céder de peur de se faire buter. Et le mec sera bien condamnable pour viol. De la même façon que si un mec se pointe chez toi, te demande de vider ton compte en banque sur le tien et que tu "cèdes" parce que son pote menace de tuer ta femme et tes cinq gosses, il sera quand même condamnable pour vol.

 

C'est sûr que la présence ou non de "contrainte" est beaucoup plus difficile à déterminer dans la plupart des cas, mais la notion existe. D'où la formulation de l'article cité ci-dessus par Lancelot.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

 

C'est faux. Du point de vue du droit, il y a la notion de "contrainte" : exemple, une fois que le violeur a un flingue sur la tempe de la fille, elle peut arrêter de dire non et céder de peur de se faire buter. Et le mec sera bien condamnable pour viol. De la même façon que si un mec se pointe chez toi, te demande de vider ton compte en banque sur le tien et que tu "cèdes" parce que son pote menace de tuer ta femme et tes cinq gosses, il sera quand même condamnable pour vol.

 

C'est sûr que la présence ou non de "contrainte" est beaucoup plus difficile à déterminer dans la plupart des cas, mais la notion existe. D'où la formulation de l'article cité ci-dessus par Lancelot.

 

 

Encore une fois, on en revient au débat liberté formelle/réelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est faux. Du point de vue du droit, il y a la notion de "contrainte" : exemple, une fois que le violeur a un flingue sur la tempe de la fille, elle peut arrêter de dire non et céder de peur de se faire buter. Et le mec sera bien condamnable pour viol. De la même façon que si un mec se pointe chez toi, te demande de vider ton compte en banque sur le tien et que tu "cèdes" parce que son pote menace de tuer ta femme et tes cinq gosses, il sera quand même condamnable pour vol.

 

C'est sûr que la présence ou non de "contrainte" est beaucoup plus difficile à déterminer dans la plupart des cas, mais la notion existe. D'où la formulation de l'article cité ci-dessus par Lancelot.

 

Ce n'est pas "céder à la contrainte physique" qu'entendent les féministes, et le reste de mon poste ne laisse aucun doute quant au sens qui est donné ici au mot "céder", inutile de répondre le sur mode l'eau ça mouille.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Elle bosse bien, elle est redoutable, et en plus elle est jolie"

Quel manque de respect ! Sexissss !!

"Elle bosse bien, elle est redoutable, mais ca va, elle est moche comme un poux"

Sexisss!

"Elle en rame pas une, Elle est inefficace et elle a un physique quelquonque"

Voilà c'est pas compliqué d'être politiquement correct.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

"Trop sensible pour faire de la politique » 

 

"Vous partez ? Vos enfants vous attendent…"

 

"Eh dis donc cocotte t’es pas très photogénique"

 

"Elle est autoritaire, cassante…"

 

"Bonjour, vous êtes l’assistante de…?"

 

Toutes ces phrases ne sont pas sexistes. C'est beaucoup quand même sur le total des propositions.

 

Vraiment tout pour chialer.

 

 

edit: 5 sur 14, plus d'1/3.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est la nouvelle clientèle ciblée par le parti socialiste : tout personne disposée à chialer.

 

Jackpot.

Share this post


Link to post
Share on other sites

un peu petit, il faudrait faire l'image plus grosse.Si elle pouvait s'afficher automatiquement full screen avec une sirene d'alarme ca serait bien aussi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...