Jump to content

Recommended Posts

Étonnant que les féministes actuelles n'aient toujours pas demandé la censure d'un livre qui contient tout ça :

 

Citation

La querelle du féminisme a fait couler assez d’encre, à présent elle est à peu près close : n’en parlons plus.

 

Citation

Il est clair qu’aucune femme ne peut prétendre sans mauvaise foi se situer par-delà son sexe. Une femme écrivain connue a refusé voici quelques années de laisser paraître son portrait dans une série de photographies consacrées précisément aux femmes écrivains : elle  voulait  être  rangée  parmi  les  hommes  ;  mais  pour  obtenir  ce privilège, elle utilisa l’influence de son mari. Les femmes qui affirment qu’elles sont des hommes n’en réclament pas moins des égards et des hommages  masculins.  Je  me  rappelle  aussi  cette  jeune  trotskiste debout  sur  une  estrade  au  milieu  d’un  meeting  houleux  et  qui s’apprêtait à faire le coup de poing malgré son évidente fragilité ; elle niait sa faiblesse féminine ; mais c’était par amour pour un militant dont elle se voulait l’égale. L’attitude de défi dans laquelle se crispent les Américaines prouve qu’elles sont hantées par le sentiment de leur féminité. Et en vérité il suffit de se promener les yeux ouverts pour constater  que  l’humanité  se  partage  en  deux  catégories  d’individus dont les vêtements, le visage, le corps, les sourires, la démarche, les intérêts, les occupations sont manifestement différents

 

Citation

 Il n’y a pas toujours eu des prolétaires : il y a toujours eu des femmes ; elles sont femmes par leur structure physiologique ; aussi loin que l’histoire remonte, elles ont toujours été subordonnées à l’homme : leur dépendance n’est pas la conséquence d’un événement ou d’un devenir, elle n’est pas arrivée.

 

Citation

La division des sexes est en effet un donné biologique, non un moment de l’histoire  humaine.

 

Citation

Nous ne sommes plus comme nos aînées des combattantes ; en gros nous avons gagné la partie  ;  dans  les  dernières  discussions  sur  le  statut  de  la  femme, l’O.N.U. n’a cessé de réclamer impérieusement que l’égalité des sexes achève de se réaliser, et déjà nombre d’entre nous n’ont jamais eu à éprouver leur féminité comme une gêne ou un obstacle ; beaucoup de problèmes  nous  paraissent  plus  essentiels  que  ceux  qui  nous concernent  singulièrement

 

Citation

Nous estimons  quant  à  nous  qu’il  n’y  a  d’autre  bien  public  que  celui  qui assure le bien privé des citoyens ; c’est du point de vue des chances concrètes  données  aux  individus  que  nous  jugeons  les  institutions.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Mégille a dit :

Étonnant que les féministes actuelles n'aient toujours pas demandé la censure d'un livre qui contient tout ça :

 

Quel est ce livre, et pourquoi postes-tu des citations qui, comme la dernière, portent sur un autre sujet que celui du fil ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Quel est ce livre, et pourquoi postes-tu des citations qui, comme la dernière, portent sur un autre sujet que celui du fil ?

 

Parce que ce livre, c'est Le deuxième sexe de Beauvoir ! C'est amusant de voir les changements qui ont eu lieu dans le féminisme depuis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Mégille a dit :

 

Parce que ce livre, c'est Le deuxième sexe de Beauvoir ! C'est amusant de voir les changements qui ont eu lieu dans le féminisme depuis.

Ah oui? C'est très drôle ça ! Qui a dit que les féministes n'étaient pas, pour une grande partie d'entre elles, complexées par leur sexe?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 31/10/2019 à 10:08, Johnnieboy a dit :

En prison, on trouve beaucoup, beaucoup de gens malades. Ces gens, il faut les soigner, pas les punir.

"En psychiatrie, on trouve beaucoup, beaucoup de gens coupables. Ces gens, il faut les punir, pas les soigner."

 

J'ouvre cela un peu sur le ton de l'humour, mais ce que tu dis ouvre le problème de la responsabilité.

 

En psychiatrie, il y a une proportion non négligeable de personnes que j'ai pu croiser qui sont en injonction de soin. La plupart pour des actes mineurs, d'autres pour des actes plus importants, et qui évitent la case prison du fait de cette injonction. Et pour le coup, "faire du soin" avec ces personnes est un sacré challenge car la cause de leur présence est extrinsèque (éviter la prison). Ça fonctionne généralement bien avec ceux qui ont goûté à la prison durant plusieurs années ( ie qui ne sont plus tout jeune), et qui te diront  en le pensant réellement "j'ai fait le con" qu'avec ceux qui n'y ont fait qu'un court séjour, qui te diront la même phrase, et dont tu sais pertinemment qu'une fois les soins en structure terminés, recommenceront de plus belle. Eux sont généralement soignés aux frais de la princesse aussi d'ailleurs (mais comme ils sont "en soin", et pas en prison, ça gène moins..). Enfin je dis soigner, ils ont vite fait de te raconter ce qu'il faut pour que tu les laisses tranquille.

 

Et faire de la prévention, c'est bien beau mais (pour prendre un exemple concret) quand tu as en face de toi une personne pour qui le recel ou le traffic de stupéfiants est sa seule manière de gagner sa vie, tu es au mieux inutile. Surtout quand tu considères que ça n'est pas l'acte qui est mauvais, mais la loi prohibitive.

 

En écrivant cela, je me persuade davantage que la question de savoir qui du soin ou de la prison responsabilise le mieux est une impasse, et cache le vrai problème de qui déresponsabilise le plus.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on se débarrassait de la prison, ça faciliterait les choses. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.nouvelobs.com/societe/20191030.OBS20498/violences-conjugales-vers-la-levee-du-secret-medical.html

 

Quote

« C’est une proposition qui me tient à cœur, même si je conçois que ça peut bousculer des habitudes, a souligné Marlène Schiappa. Mais quand le soignant voit qu’il y a un risque de récidive et que la vie de la femme est en danger, nous pensons qu’il faut faire évoluer le secret médical ».

 

Bravo, comme ça les femmes victimes et non prêtes à aller voir les autorités n'iront plus chez le médecin, c'est brillant, quelle avancée.

 

Notez que si c'est un homme qui se fait tabasser régulièrement, il peut aller se faire foutre.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Google ne peut pas utiliser tes recherches pour te vendre des céréales sans ton autorisation mais ton médecin peut te balancer au procureur en loucedé. Normal. 

 

Prochaine étape : forcer les avocats à temoigner contre leurs clients. 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Il faut faire évoluer le secret médical" gagne une nomination pour la phrase la plus flippante de l'année.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Plus le poste est prestigieux et moins il y a de femmes...

Les commentaires sous la vidéo sont rassurants, le message ne passe pas, les gens en ont marre de l'égalitarisme. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bientôt une université de sorcellerie. Et marlène et son gros cul auront le nobel.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a un com qui les traitaient de feminisme marchand et bourgeois. :lol:

Les commentaires youtube ça reste quand même le nouveau skyblog.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au rayon de la "grande parade socialiste" très active ces derniers temps du Monde diplo à Mélenchon, visant à réhabiliter la vie en RDA avant la chute du mur, voici un argument que je n'avais encore jamais vu : le sexe, c'était mieux pour les femmes en RDA !
Article de Mediapart
https://www.mediapart.fr/journal/international/091119/le-sexe-socialiste-et-si-c-etait-mieux?utm_source=20191109&utm_medium=email&utm_campaign=QUOTIDIENNE&utm_content=&utm_term=&xtor=EREC-83-[QUOTIDIENNE]-20191109&M_BT=417185860368

D'après un article "opinion" paru initialement en 2017 dans le NYT : https://www.nytimes.com/2017/08/12/opinion/why-women-had-better-sex-under-socialism.html

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le Monde - La carte de paiement d’Apple accusée de sexisme
 
Un entrepreneur américain a pu obtenir une limite de crédit vingt fois supérieure à sa femme, pestant contre l’incapacité de la marque à le justifier.

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/11/10/la-carte-de-paiement-d-apple-accusee-de-sexisme_6018683_4408996.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Tramp a dit :
Le Monde - La carte de paiement d’Apple accusée de sexisme
 
Un entrepreneur américain a pu obtenir une limite de crédit vingt fois supérieure à sa femme, pestant contre l’incapacité de la marque à le justifier.

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/11/10/la-carte-de-paiement-d-apple-accusee-de-sexisme_6018683_4408996.html

 

C'est une évidence bien qu'Apple soit hors de cause. Les algorithmes de Goldman Sachs sont sexistes. Ils sont également xénophobes et racistes. La justification de la banque est de dire que seule la solvabilité des demandeurs est prise en compte mais qu'est-ce qui détermine la solvabilité? Les revenus, bien sûr mais également le sexe, la couleur de peau et sans doute bien d'autres critères inavouables parce que le constat de solvabilité est établi à partir de statistiques.

C'est dégueulasse et l'égalité en droit est clairement brisée. Quoiqu'il en soit, personne n'est obligé de prendre l'Apple Card et j'espère que la banque sera punie pour la non transparence de ses algorithmes.

La responsabilité d'Apple est également engagée puisque la carte s'appelle "Apple Card" et que les clients font confiance à Apple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'étude des biais des algo est une grosse branche de recherche.

(parce que les banques ricaines aussi ratent des opportunités en faisant noir=pauvre)

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Calembredaine said:

 

C'est une évidence bien qu'Apple soit hors de cause. Les algorithmes de Goldman Sachs sont sexistes. Ils sont également xénophobes et racistes. La justification de la banque est de dire que seule la solvabilité des demandeurs est prise en compte mais qu'est-ce qui détermine la solvabilité? Les revenus, bien sûr mais également le sexe, la couleur de peau et sans doute bien d'autres critères inavouables parce que le constat de solvabilité est établi à partir de statistiques.

C'est dégueulasse et l'égalité en droit est clairement brisée.

 

Savoir si c'est dégueulasse ou pas est débattable, les libéraux étant (en principe) pour la liberté d'association. C'est par contre sans aucun doute possible totalement illégal.

 

Et ca reste probablement illégal si il n'y a pas de profilage sexué ou racisé, mais que le profilage est autorisé à intégrer des historiques d'achats tels que des serviettes hygiéniques, des repas KFC  et/ou des adhésions au parti démocrate. Et pire encore si Apple croise ces données avec un historique d'appels téléphoniques, et par exemple un pourcentage d'appels vers des pays tesl que HaIti ou le Guatemala. C'est probablement un des gros enjeux jurisprudentiels d'un procès à venir, reste à savoir s'il y aura procès ou (énorme) transaction financière.

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, Calembredaine said:

C'est une évidence bien qu'Apple soit hors de cause. Les algorithmes de Goldman Sachs sont sexistes. Ils sont également xénophobes et racistes. La justification de la banque est de dire que seule la solvabilité des demandeurs est prise en compte mais qu'est-ce qui détermine la solvabilité? Les revenus, bien sûr mais également le sexe, la couleur de peau et sans doute bien d'autres critères inavouables parce que le constat de solvabilité est établi à partir de statistiques.

Faut-il en conclure que la réalité est "sexiste, xénophobe et raciste" sous prétexte que les stats aboutissent à de telles conclusions ? Pour moi ça n'a pas vraiment de sens ces qualificatifs si le biais n'a pas été introduit sciemment par quelqu'un.

 

Tay de Microsoft est sans doute l'exemple le plus connu d'IA "raciste" selon ma définition.

screen-shot-2016-03-24-at-10-04-54-am.png

 

Quote

C'est dégueulasse et l'égalité en droit est clairement brisée.

wat

Share this post


Link to post
Share on other sites
11 hours ago, Calembredaine said:

 

C'est une évidence bien qu'Apple soit hors de cause. Les algorithmes de Goldman Sachs sont sexistes. Ils sont également xénophobes et racistes. La justification de la banque est de dire que seule la solvabilité des demandeurs est prise en compte mais qu'est-ce qui détermine la solvabilité? Les revenus, bien sûr mais également le sexe, la couleur de peau et sans doute bien d'autres critères inavouables parce que le constat de solvabilité est établi à partir de statistiques.

C'est dégueulasse et l'égalité en droit est clairement brisée. Quoiqu'il en soit, personne n'est obligé de prendre l'Apple Card et j'espère que la banque sera punie pour la non transparence de ses algorithmes.

La responsabilité d'Apple est également engagée puisque la carte s'appelle "Apple Card" et que les clients font confiance à Apple.

 

Ce qui m'étonne c'est que si on assume d'être sexiste là dessus, c'est pourquoi privilégier les hommes et pas les femmes à situation totalement égale?

 

Perso, mon côté sexiste me ferait penser de prime abord qu'une femme a moins de chance de faire défaut qu'un homme pour diverses raisons.

 

 

J'aimerais bien comprendre, ce qui dans l'algo, lui fait privilégier les hommes.

Le risque de se retrouver mère célibataire?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Marlenus a dit :

J'aimerais bien comprendre, ce qui dans l'algo, lui fait privilégier les hommes.

Le risque de se retrouver mère célibataire?

Le fait que l'homme gagne davantage aujourd'hui et gagnera plus encore demain (pour les raisons bien connues : esprit de compétition, sacrifice de sa vie personnelle, tout ce qui fait que le top 1% des revenus est largement masculin). La preuve : dans le cas considéré, c'est monsieur qui est entrepreneur, pas madame (et du coup, tiens, c'est monsieur qui a les actifs).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Adrian a dit :
 

 

Classique. Au souvenir cette article de F.mas : Le petit business du féminisme officiel

 

@F. mas et son article sont, d'ailleurs, cités sur la page wikipédia de Caroline de Haas.(dans vie professionnelle)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Caroline_de_Haas#cite_note-67

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

En revanche, on a droit à cette daube immonde et grotesque :

 

 

Révélation

 

 

À quand l'équivalent pour les couches bébé ou pour adultes ?

  • Yea 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est marrante cette pub. Et je suis toujours surpris par la quantité de femmes qui ont honte de leur chatte. J'ai déjà rencontré des filles qui refusent les cunnilingus  parce que ça les gène trop que quelqu'un le voit de près. Sinon, à part la tâche de sang, il y a quoi d'immonde ? 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
26 minutes ago, Jean_Karim said:

J'ai déjà rencontré des filles qui refusent les cunnilingus  parce que ça les gène trop que quelqu'un le voit de près.

Quelque part elles te rendent service : https://www.nhs.uk/live-well/sexual-health/can-oral-sex-give-you-cancer/

Quote

Some types of cancer are linked to human papillomavirus (HPV) infection in the mouth and throat. It's likely that some types of HPV are spread by oral sex.

[...]

The main risk factors for mouth and throat cancer are drinking alcohol and smoking or chewing tobacco.

But there's growing evidence that an increasing proportion of cancer is caused by HPV infection in the mouth.

Around 1 in 4 mouth cancers and 1 in 3 throat cancers are HPV-related, but in younger patients most throat cancers are now HPV-related.

Detecting the HPV virus in a sample of people who have oral cancer does not mean that HPV caused the cancer.

 [...]

A study carried out in 2009-10 concluded that 1 in 10 American men and less than 4 in 100 American women had HPV infection in the mouth.

Another study published in 2017 found that in America, 6 in 100 men and 1 in 100 women carried potentially cancer-causing types of HPV in their mouth.

This was more common in smokers and in men with more oral sex partners.

[...]

Is it more risky giving oral sex to a woman or a man?

There's very little research that's looked at the possible risks from giving oral sex to a man compared with giving oral sex to a woman.

But we do know that HPV-related oropharyngeal cancer (the part of the throat directly behind the mouth) is twice as common in men than women, and is most common in heterosexual men in their 40s and 50s.

This may indicate that giving oral sex to a woman is more risky than giving oral sex to a man.

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Après trois mois de travaux dans le cadre du Grenelle contre les violences conjugales, le gouvernement présentera lundi 25 novembre ses mesures pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles. Parmi les propositions qui ont émergé, celle d’un "brevet de la non-violence" qui serait délivré lors du cursus scolaire."

 

 

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça mérite des baffes 

  • Yea 5
  • Love 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...