Jump to content

Recommended Posts

C'est bien tiède. Encore une fois ce n'est pas le thread pour ça mais si vous voulez jouer à "les auteurs libéraux sont des enculés" je m'attendais à des choses plus épicées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/01/2020 à 07:49, Lancelot a dit :

C'est bien tiède. Encore une fois ce n'est pas le thread pour ça mais si vous voulez jouer à "les auteurs libéraux sont des enculés" je m'attendais à des choses plus épicées.

 

Si l’apologie de l’esclavage te suffit pas... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le thread est absolument claqué de l'infini et les réactions positives se comptent en milliers.

 

Evidemment à la fin on a un couplet sur "j'étais avec un mec comme ça" que j'aperçois systématiquement dans ce genre de comptes et de threads et ça ne renforce que mon impression personnelle que ce genre de gogoleries sont les suites de drames personnels 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, NoName a dit :

ce genre de gogoleries sont les suites de drames personnels 

J'en suis parfaitement convaincu (on peut éventuellement y ajouter l'absence d'expérience concrète de la vie et des autres à l'âge où il le faudrait, souvent due à des parents surprotecteurs ; ainsi que le refus absolu de s'adapter au monde en essayant éventuellement de l'améliorer, remplacé par l'idée que c'est le monde tel qu'il est, à toujours été et sera toujours qui doit plier sans résistance ni conditions devant des caprices de gamin).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas mieux. (et pour faire le liens avec les escrolos qui veulent pas enfanter de petits consommatueurs supplémentaires, c'est la même chose : une souffrance personnelle, un déni).

  

il y a 17 minutes, Rincevent a dit :

on peut éventuellement y ajouter l'absence d'expérience concrète de la vie et des autres à l'âge où il le faudrait

C'est pour ça qu'il faut pas se formaliser sur le nombre de like. Les 15-24, c'est 4 Millions de filles en France. 0.1% de like donc. Un bruit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@NoName Ah oui mais c'est une vielle resucée de ce truc:

9df.png

 

(Je vous laisse chercher sur google image pour la suite, y'en a des pas mal).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, RaHaN a dit :

C'est pour ça qu'il faut pas se formaliser sur le nombre de like. Les 15-24, c'est 4 Millions de filles en France. 0.1% de like donc. Un bruit.

Je parlais d'une expérience de la vie anormalement limitée pour leur âge, en comparaison des générations précédentes (parce que si l'on se base sur leur seul âge, il suffit de dire qu'ils sont encore mal myélinisés et c'est marre).

 

On pourrait encore ajouter le fait que depuis les Boomers, l'opinion de gens très jeunes doit être écoutée avec révérence (ce qui est là encore une anomalie historique).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Alchimi a dit :

@NoName Ah oui mais c'est une vielle resucée de ce truc:

9df.png

 

(Je vous laisse chercher sur google image pour la suite, y'en a des pas mal).

L'un des meilleurs meme de la décennie. 

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur r/dankmemes ils ont élu Pepe the Frog je crois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’hétérosexualité, c’est terminé ?

 

Citation

Les enjeux sont considérables, et bousculent des consensus auparavant inamovibles. Résumons : 1) le lesbianisme politique et le féminisme séparatiste, qui incarnaient le repoussoir absolu, gagnent progressivement en respectabilité. 2) L’orientation sexuelle, considérée comme une donnée impossible à déconstruire, est désormais sujette à des reconstructions.  Que s’est-il passé, ces cinq dernières années, qui ait favorisé un tel retournement ?

 

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli gloubiboulga. Ce passage, par exemple...  🤪

 

Citation

Autrefois perçue comme naturelle, l’hétérosexualité se voit renvoyée à une simple option. Ces thèses sont soutenues par l’histoire et l’anthropologie (comme l’Antiquité grecque l’a démontré, on peut bâtir une civilisation brillante sans norme hétérosexuelle), par la décorrélation du biologique et du social (prétendre qu’il faille se marier et vivre ensemble pour qu’un spermatozoïde soit absorbé par un ovule serait aberrant, l’espèce n’a donc pas besoin de système hétérosexuel), et par une critique du « dressage » hétérosexuel (si la majorité d’entre nous sont attirés par le sexe « opposé », c’est parce que, des contes de fées aux films hollywoodiens, des clubs sportifs aux maisons de retraite, des parents aux copains, tout nous y engage de manière implicite).

 

1 - Il me semble que, dans la Grèce antique, le mariage hétérosexuel était la norme, et que la bisexualité était tolérée à l'adolescence... mais je ne suis pas historien.

2 - Entre parenthèses : « on n'a pas besoin de se marier pour faire des gosses, donc l'espèce n'a pas besoin de système hétérosexuel ». What the fuck ?

3 - Quant au prétendu dressage, si les thérapies de  conversion pour les homos marchent moyen (euphémisme), je vois mal pourquoi il en irait autrement pour les hétéros et comment ces derniers pourraient être conditionnés à ce point.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui était toléré en Grèce antique est l'éphebophilie et uniquement homme avec jeune adolescent garçon. L'équivalent féminin n'existait pas et un homosexuel (attiré par un homme et non un adolescent) était moqué par tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on voit ça dans " le monde " je me dis que l'on échappera pas à un Trump.

 

Il y a un moment où tu auras forcément un retour de bâton. Et sévère.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Freezbee a dit :

 

1 - Il me semble que, dans la Grèce antique, le mariage hétérosexuel était la norme, et que la bisexualité était tolérée à l'adolescence... mais je ne suis pas historien.

2 - Entre parenthèses : « on n'a pas besoin de se marier pour faire des gosses, donc l'espèce n'a pas besoin de système hétérosexuel ». What the fuck ?

 

Un ami qui a fait son mémoire sur l'érotisme romain m'a expliqué que les romains considéraient comme bizarre l'orientation sexuelle stricte (100% hetero ou homo) cependant ça suit un schéma bien préparé avec des rôles définis de top âgé et bottom jeune 

 

Citation

3 - Quant au prétendu dressage, si les thérapies de  conversion pour les homos marchent moyen (euphémisme), je vois mal pourquoi il en irait autrement pour les hétéros et comment ces derniers pourraient être conditionnés à ce point

 

Honnêtement je pense que les heteros et homo peuvent être plus fluide qu'ils le sont actuellement mais il faudrait que ça opere par développement proximal

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, RaHaN a dit :

le féminisme séparatiste, qui incarnaient le repoussoir absolu, gagnent progressivement en respectabilité

Faut savoir, cocotte. Tu es séparatiste, ou bien tu cherches à être respectable (i.e. à continuer à être intégré au reste de la société) ? Personne ne t'empêche d'aller fonder ton kibboutz entre femmes, alors vas-y, et montre-nous donc que la vie y est meilleure. J'attends...

 

il y a 27 minutes, Marlenus a dit :

Quand on voit ça dans " le monde " je me dis que l'on échappera pas à un Trump.

 

Il y a un moment où tu auras forcément un retour de bâton. Et sévère.

Ouaip. Je ne l'espère pas du tout, mais ça me semble de plus en plus inévitable.

 

il y a 21 minutes, NoName a dit :

Honnêtement je pense que les heteros et homo peuvent être plus fluide qu'ils le sont actuellement mais il faudrait que ça opere par développement proximal

Bah, ça dépend. Les femmes sont plus fluides, les hommes plutôt moins (ce qui ne veut pas dire pas du tout).

 

il y a 22 minutes, NoName a dit :

Un ami qui a fait son mémoire sur l'érotisme romain m'a expliqué que les romains considéraient comme bizarre l'orientation sexuelle stricte (100% hetero ou homo) cependant ça suit un schéma bien préparé avec des rôles définis de top âgé et bottom jeune 

Il me semble aussi que le bottom (au moins passé un certain âge) était assez mal vu, bien plus que le top.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Rincevent a dit :

Faut savoir, cocotte. Tu es séparatiste, ou bien tu cherches à être respectable (i.e. à continuer à être intégré au reste de la société) ? Personne ne t'empêche d'aller fonder ton kibboutz entre femmes, alors vas-y, et montre-nous donc que la vie y est meilleure. J'attends...

Alors écoute chéri chou ;), en tant que tel, il ne s'agit pas des idées partagées par l'auteur, elle rend compte des idées généralistes des séparatistes. Seule la conclusion rend compte à la rigueur de ses propres idées.

 

Elle leur porte néanmoins une certaine sympathie qui paraît plus être une sorte de paternalisme, et semble aussi inverser les causes et les conséquences ("Ces problématiques produisent un ras-le-bol. Légitime.").

 

En bon psychologue de comptoir, je dirai qu'elle a une bonne vie de couple  actuellement, et qu'un drame personnel sexuel ne l'éloignera pas de ces idées séparatistes. Bien au contraire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par contre, chose intéressante, chez les romains, lors de la fellation, c'est celui qui utilisait sa bouche qui était considéré comme "actif". Donc pour eux, sucer un ado = okay, se faire sucer = gayyy. Jules César était victime de quelques moqueries à cause de ça.

Chez les grecs, plus précisément, la pédérastie était une institution, une initiation presque, qui unissait un homme mur, l'amant, ou "éraste", et un jeune homme, l'aimé, ou "éromène". Mais ce n'était pas forcément sexuel. Ca l'était anciennement, mais c'était déjà en train de disparaître à l'époque classique. En Acadie, avoir des rapports sexuels avec son aimé était extrêmement mal vu, mais à Sparte, c'était encore la règle. Les athéniens disaient "lacédémoniser" (de "Lacédémone", ie Sparte) pour dire "sodomiser". A l'époque de Platon, l'opinion athénienne était partagée. Socrate et Platon étaient du parti chaste, mais je soupçonne Platon d'avoir été véritablement homosexuel, et d'avoir été amoureux successivement de Socrate, de Théétète (un homme de son âge ! mais je ne sais pas si ils ont consommé), puis d'Aristote.

 

Chose moins su : pour les grecs, c'étaient les gaulois qui étaient vu comme des grosses tata. L'historien Diodore de Sicile décrit des plans à trois entre hommes gaulois, et s'étonnent qu'ils ne soient pas plus atiré par leurs femmes, qui étaient pourtant très belles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais dans tous les cas c'était des sociétés hétérosexuelles au sens que l'on donne maintenant:

 

-Les mariages étaient qu'entre hétéro. Pas de mariage gay.

 

-Pas de famille gay.

 

Etc.

 

Donc revisiter l'histoire en disant que c'était des société plus gayfriendly que maintenant cela fait sourire...

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
10 hours ago, Marlenus said:

Quand on voit ça dans " le monde " je me dis que l'on échappera pas à un Trump.

 

Il y a un moment où tu auras forcément un retour de bâton. Et sévère.

 

Oui et non, une partie de la droite/ext-droite essaie de rester relativement pro-gay afin d'avoir un prétexte supplémentaire pour taper sur les musulmans, donc la situation est un petit peu plus complexe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Être pro-gay et prôner le lesbianisme politique/la déconstruction de l'hétérosexualité, ce n'est pas tout à fait la même chose. Quoi qu'on en dise à gauche.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
39 minutes ago, Fagotto said:

 

Oui et non, une partie de la droite/ext-droite essaie de rester relativement pro-gay afin d'avoir un prétexte supplémentaire pour taper sur les musulmans, donc la situation est un petit peu plus complexe.

Au contraire, pour le coup tu apportes de l'eau à mon moulin.

 

L'ED n'est plus un repoussoir pour ceux qui ne veulent pas de mal aux homosexuels.

 

Alors que de plus en plus la gauche et le centre explique aux hétéros qu'ils sont des personnes mauvaises.

Les hommes car ce sont des salopards de dominants, les femmes car ce sont des traitresse et/ou des soumises.

 

C'est exactement la même histoire que les cours de déracisme à 2500$ donné à des militants anti-raciste de base.

 

Accepter l'homosexualité, les nourarabe, etc.

Cela ne veut pas dire que tu veux passer pour l'affreux méchant opprimeur.

 

Et quand le discours dominants à gauche et qui maintenant contamine le monde que si tu es blanc hétéro tu es un salopard, ben tu vas plus facilement aller voir un Zemmour qui va t'expliquer qu'il a rien contre les homos mais que la famille doit rester sur une base hétéro, que les nourarabes si ils respectent nos traditions peuvent rester.

 

Il y a un moment le masochisme, a une limite.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens dans les liens cité dans l'article il y a celui-ci:

https://blogs.mediapart.fr/juliet-drouar/blog/280120/une-meilleure-retraite-pour-sortir-de-lheterosexualite

 

C'est plus WTF que l'article du monde, mais c'est "normal" vu que c'est une séparatiste.

 

Un passage pour bien comprendre le problème:

"

On n’a pas seulement construit un genre féminin (un ensemble de comportements) mais également inventé un corps féminin (et un corps masculin).[...] pour justifier la domination des hommes sur les femmes il a fallu créer ces deux groupes, mettre en place des politique d’altérité. [...] On a également produit des corps différents en sous et mal nourrissant les « femmes »[11], en les empêchant de se mouvoir, en les stressant continuellement, en calibrant au bistouri les sexes, en les abreuvant d’œstrogènes et de progestérone[12], en les enjoignant à différentes normes esthétiques de pilosité et d’odeurs, etc. Tout un projet eugéniste sur des milliers d’années[13] qui a binarisé nos corps, nos sexes, sexualités, nos systèmes hormonaux, nos gènes."

 

Que ce gloubi boulga de conneries (j'ai pas d'autres termes) puisse être une théorie respectable pour reprendre les termes du monde, c'est juste impossible...

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Marlenus a dit :

Que ce gloubi boulga de conneries (j'ai pas d'autres termes) puisse être une théorie respectable pour reprendre les termes du monde, c'est juste impossible...

 

En fait, c'est le schéma (assez classique) de la "pensée" gauchiste.

Un constat plutôt correct des choses, ici en l'occurrence la spécialisation sexuée

 

... et immédiatement derrière, la cause de la chose est bien entendu le capitalisme ou un diable avoisinant.

 

Le constructiviste voit tout par le prisme du constructivisme.

Si une chose existe, c'est forcément qu'il y a une entité à la manoeuvre derrière : juifs, grand capital, gafas, un constructeur.

L'émergence est un truc inconcevable pour ces malheureux débiles.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
10 hours ago, Mégille said:

Par contre, chose intéressante, chez les romains, lors de la fellation, c'est celui qui utilisait sa bouche qui était considéré comme "actif". Donc pour eux, sucer un ado = okay, se faire sucer = gayyy. Jules César était victime de quelques moqueries à cause de ça.

 

Pas sûr.

Wikipedia dit le contraire ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sexualité_dans_la_Rome_antique

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
41 minutes ago, Rübezahl said:

Si une chose existe, c'est forcément qu'il y a une entité à la manoeuvre derrière : juifs, grand capital, gafas, un constructeur.

L'émergence est un truc inconcevable pour ces malheureux débiles.

 

Pour être juste, ce n'est pas réservé aux gauchistes. Accepter que la complexité de l'univers dépasse de très très loin le petit contexte pour lequel notre cerveau a évolué à la base (vivre hiérarchiquement avec 150 autres humains en chassant des bouffeurs de cellulose, pour simplifier) est par nature difficile.

Ce n'est pas un hasard si la science moderne a mis si longtemps à émerger, dans des conditions particulières et qu'elle pose encore de gros problèmes cognitifs à une large partie de la population (et ce n'est pas qu'une question d'intelligence). Pas sûr que ça change un jour, d'ailleurs, pour être honnête.

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Marlenus said:

Au contraire, pour le coup tu apportes de l'eau à mon moulin.

 

L'ED n'est plus un repoussoir pour ceux qui ne veulent pas de mal aux homosexuels.

 

Alors que de plus en plus la gauche et le centre explique aux hétéros qu'ils sont des personnes mauvaises.

Les hommes car ce sont des salopards de dominants, les femmes car ce sont des traitresse et/ou des soumises.

 

C'est exactement la même histoire que les cours de déracisme à 2500$ donné à des militants anti-raciste de base.

 

Accepter l'homosexualité, les nourarabe, etc.

Cela ne veut pas dire que tu veux passer pour l'affreux méchant opprimeur.

 

Et quand le discours dominants à gauche et qui maintenant contamine le monde que si tu es blanc hétéro tu es un salopard, ben tu vas plus facilement aller voir un Zemmour qui va t'expliquer qu'il a rien contre les homos mais que la famille doit rester sur une base hétéro, que les nourarabes si ils respectent nos traditions peuvent rester.

 

Il y a un moment le masochisme, a une limite.

 

Si le point c'est de dire que les débilités de la gauche SJW et assimilé fait fuir les gens ok, mais je ne parlais pas vraiment de ça.

Je disais juste que dans le cadre d'une reconfiguration 'tribale' de la politique française, type US et inspiré par les réseaux, les gays sont potentiellement entre-deux, mais au final c'est parce que l'Islam 'brouille' les cartes ici, alors que ça n'existe pas vraiment de manière pratique aux US.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Marlenus a dit :

 

Une succession de poncifs, pas toujours bien maîtrisés, cet article... Et qui s'engouffre naïvement dans plusieurs pièges.

 

Par exemple, au début, on trouve ceci :

Citation

dominations (sexistes, racistes, classistes, validistes, agistes etc)

Alors que plus loin, on voit la domination caractérisée par l'exploitation, c'est à dire, profiter gratuitement de travail de l'autre... J'aimerais bien en savoir en peu plus sur la façon dont les jeunes valides exploitent les vieux et les handicapés !

On pourrait en dire beaucoup aussi sur le concept de "classisme" (je suis surpris que les vrais marxistes ne gueulent pas plus sur ce nouveau concept) qui, mis à coté du sexisme et du racisme, pourrait laisser croire qu'il y a un élément naturel dans la distinction entre propriétaire et travailleur. Je ne suis pas sûr que défendre Murray soit le but recherché. Et puis, même si on veut vraiment prendre la chose dans l'autre sens et dire que les sexes et les races n'ont pas plus de substrats corporels que les classes, reste que ça fait de la distinction de classe une construction sociale et culturelle plutôt qu'une structure d'abord économique.

Autre résistance à l'assimilation des classes au reste : si c'était le cas, alors il faudrait considérer les pauvres devenus riches comme des "trans-bourgeois", et considérer qu'au moins de cette façon là, ils sont encore du coté dominé, et discriminés par les dominants. Or, on entend rarement la gauche prendre la défense du self made man ou de Jeff Bezos contre les oppressions systémiques dont ils seraient victimes.

 

Il y a une grosse tension entre une vision matérialiste des inégalités, comme domination et exploitation (à laquelle il faudrait opposer révolution, séparation, subversion, etc), et plutôt humaniste, comme exclusion (à laquelle il faudrait opposer gentillesse et inclusivité). La première conception échoue à recouvrir tous les groupes qu'on voudrait protéger (queers, invalides, etc), et prise strictement, elle aboutie à des postures généralement perçu comme réac (TERF, vieux marxistes, ou ces dé-coloniaux dont on ose pas parler...). Mais la deuxième vision ne permet plus de parler de domination, puisque celle-ci est par définition asymétrique, alors que l'exclusion peut tout à fait être mutuelle (quand les français et les belges se vannent mutuellement, par exemple). L'exclusion peut tout au plus être vu comme un outil possible de la domination, mais en aucun cas comme une domination en elle-même, justifiant une radicalité politique.

Les gens sont dans un flou politique incroyable.

 

Quelques autres perles, au hasard :

Citation

Les codes de sexualité et d’amour amoureux en hétérosexualité érotisent la violence. 

Alors que les gays n'érotisent jamais la violence. Jamais jamais. C'est pour ça que les costumes de cuir, voir pire, les détournements d'uniforme de policier avec des accessoires bdsm, c'est tout de suite connoté très hétéro.

 

Citation

de jouer et non de reproduire, avec des partenaires qui ne sont pas à la fois dominants et en position de domination systémique, l’asexualité, l’aromantisme, les sexualités LGBTQI2+ …

Messieurs, ne dites plus, "je cherche une tchoin", dite : j'apprécie les relations aromantiques, avec des femmes, ou des hommes trans qui ne se plient pas trop aux stéréotypes patriarcaux.

 

Citation

 la polyamicalité

Si vous avez plusieurs amis, dites le, ça aussi c'est subversif, vous méritez sans doute des aides.

 

Sinon, je suis surpris de façon général par l'investissement des hommes trans dans le lesbianisme. Idem pour Sam Bourcier, assez iconique. Mes.sieurs.dames, si vous n'êtes pas des femmes, en quoi êtes vous lesbiennes ? Ou alors, est-ce que moi aussi je peux être lesbienne ? Ou plutôt, si je cesse de m'identifier comme homme, mais en sortant toujours avec des femmes, est-ce que ça continuerais à faire de moi un hétéro ? (par symétrie avec les situations). Est-ce que ce n'est pas transphobe, de dire ça ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Boz a dit :

Pour être juste, ce n'est pas réservé aux gauchistes. Accepter que la complexité de l'univers dépasse de très très loin le petit contexte pour lequel notre cerveau a évolué à la base (vivre hiérarchiquement avec 150 autres humains en chassant des bouffeurs de cellulose, pour simplifier) est par nature difficile.

Ce n'est pas un hasard si la science moderne a mis si longtemps à émerger, dans des conditions particulières et qu'elle pose encore de gros problèmes cognitifs à une large partie de la population (et ce n'est pas qu'une question d'intelligence). Pas sûr que ça change un jour, d'ailleurs, pour être honnête.

Oui, bien sûr. Tu as raison de souligner que ça ne concerne pas que les gauchistes.
C'est un travers constructiviste général.

Et oui, ce n'est pas qu'une question d'intelligence, mais surtout de modestie, à plusieurs niveaux :

- accepter l'idée que non, l'homme n'est pas la mesure de toutes choses (c'est quand même dingue de voir à quel point cette évidence ... n'est pas si évidente)

- accepter l'idée que non, la modélisation de l'intégralité de l'univers ne rentre pas dans une caboche humaine (idem que ci-dessus, c'est fou de voir à quel point cette constatation simplette n'est pas digérée par plein de monde).

 

De facto, on est bien forcé de constater que, si l'homme a accepté de mauvaise grâce que la terre ne soit pas/plus astronomiquement le centre du monde,

l'idée que l'homme est le centre du monde reste pratiquement hyper ancrée dans les cervelles.

Le RCA est une triste illustration de la chose.

 

Citation

Pas sûr que ça change un jour, d'ailleurs, pour être honnête.

Pour le coup, je ne serais pas si pessimiste.

Je ne serais même pas étonné que ce soit plus très loin (une ou 2 générations).

Sinon, si on n'y arrive pas, je crois que ce serait de facto le signe d'une stagnation intellectuelle (voire d'une régression).

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Rübezahl said:

Pour le coup, je ne serais pas si pessimiste.

Je ne serais même pas étonné que ce soit plus très loin (une ou 2 générations).

 

Qu'as-tu en tête, au juste ? Quel ingrédient fondamental pourrait avoir changé dans deux générations ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...