Jump to content

Recommended Posts

il y a 2 minutes, Bisounours a dit :

Ça ne change rien à la connerie de cet argument.

Je n'ai pas dit le contraire, hein. Même si, alcoolisée, elle couchait avec tout le quartier sauf lui, rien ne justifierait de la violer.

Link to comment
il y a 12 minutes, Rincevent a dit :

Fixed your post.


Donc, quelqu'un qui dépenserait son argent de façon ostentatoire serait responsable de l'agression et du vol qu'il subirait ? Enfin, selon un juge, pas selon toi (je viens de voir ton post).

 

La vérité, c'est que ça n'a rien à voir avec l'alcool. Le fond, c'est l'idée qu'une femme ayant une sexualité libre est fair game pour tous les mecs.

  • Yea 4
Link to comment
Il y a 1 heure, Johnnieboy a dit :

Donc, quelqu'un qui dépenserait son argent de façon ostentatoire serait responsable de l'agression et du vol qu'il subirait ?

Dépenser son argent de façon ostentatoire n'est pas une faute mais attire les convoitises, augmentant le risque de se faire agresser.

Link to comment
  • 2 weeks later...
il y a 8 minutes, Hayek's plosive a dit :

C'est pourtant un tres bon point. C'est la meme fallacy et ca permet de traiter les gauchistes de rape apologists.


Être riche c’est de la violence symbolique quand il y a des pauvres. Est-ce qu’être bonne c’est de la violence symbolique pour ceux qui n’arrivent pas à pécho ?

  • Yea 1
Link to comment

Ça me fait penser à cette histoire de gars qui se fait carjakèh sa Jaguar a Charleroi et que la juge lui rétorque qu'il faut pas se balader avec une telle voiture chez les pauvres.

  • Yea 1
Link to comment
3 hours ago, poney said:

Ça me fait penser à cette histoire de gars qui se fait carjakèh sa Jaguar a Charleroi et que la juge lui rétorque qu'il faut pas se balader avec une telle voiture chez les pauvres.

J'y ai pensé aussi.

 

 

 

Link to comment
  • 2 weeks later...

https://www.nber.org/system/files/working_papers/w28820/w28820.pdf

 

En gros : les femmes acceptent leur première offre d'emploi 1 mois avant les hommes en moyenne (à cause d'une aversion au risque plus importante), ce qui explique c. 25% de l'écart salarial homme/femme.

 

Aucune description alternative pour cette image

 

Citation

To understand gender differences in the job search process, we collect rich information on job
offers and acceptances from past and current undergraduates of Boston University's Questrom
School of Business. We document two novel empirical facts: (1) there is a clear gender difference
in the timing of job offer acceptance, with women accepting jobs substantially earlier than men,
and (2) the gender earnings gap in accepted offers narrows in favor of women over the course of
the job search period. Using survey data on risk preferences and beliefs about expected future
earnings, we present empirical evidence that the patterns in job search can be partly explained by
the higher levels of risk aversion displayed by women and the higher levels of overoptimism (and
slower belief updating) displayed by men. We develop a job search model that incorporates these
gender differences in risk aversion and (over)optimism about prospective offers. Our
counterfactual exercises show that simple policies such as eliminating ``exploding offers" by
allowing students to hold onto offers for an additional month, or providing them with accurate
information about the labor market, can reduce the gender gap significantly

 

  • Yea 1
Link to comment

Je croyais qu'il n'y avait quasiment pas de différence salariale pour les nullipares.

Qu'en gros, les différences salariales venaient surtout avec la maternité.

 

Hors, ton premier job tu l'as généralement en étant nullipare.

 

 

  • Yea 1
Link to comment
1 hour ago, Marlenus said:

généralement en étant nullipare.

En France au moins dans les grands groupes tu as exactement les mêmes propales pour les jeunes diplômés H ou F et il y a très peu de place pour la négo.

 

Après qu'en moyenne les hommes soient plus âpres en négo ne me choque pas plus que ça.

Link to comment
5 minutes ago, Mathieu_D said:

 

 

Après qu'en moyenne les hommes soient plus âpres en négo ne me choque pas plus que ça.

Plus compliqué.

 

Pour connaitre un peu ce segment, on voit que les femmes négocient plus facilement de meilleures conditions de travail là où les hommes vont plus facilement négocier de meilleurs salaires.

Mais surtout quand les femmes sont mères.

Il vaut mieux être sûre de pouvoir aller chercher ses enfants à l'école que d'avoir 50€ de plus par mois pour caricaturer.

 

 

Dans les milieux très largement féminin, tu vois souvent une convention pour le droit à du temps le jour de la rentrée des classes par exemple.

Plus rare dans les milieux très largement masculin.

Link to comment
il y a 36 minutes, Marlenus a dit :

Dans les milieux très largement féminin, tu vois souvent une convention pour le droit à du temps le jour de la rentrée des classes par exemple.

J'ai déjà vu des RH (dans une organisation caritative) placarder des affichettes promouvant le droizaqui d'allaiter au bureau. Pas dans une salle réservée, non, au bureau.

Link to comment
4 hours ago, Neomatix said:

To understand gender differences in the job search process, we collect rich information on job
offers and acceptances from past and current undergraduates of Boston University's Questrom
School of Business. We document two novel empirical facts: (1) there is a clear gender difference
in the timing of job offer acceptance, with women accepting jobs substantially earlier than men,
and (2) the gender earnings gap in accepted offers narrows in favor of women over the course of
the job search period.

 

Les auteurs semblent indiquer que le gap est grand parce que les femmes se décident trop tôt. Mais c'est très mal dit. Si les femmes attendent, leur salaire absolu baisse. Quand au gap, il ne diminuera QUE si les hommes aussi retardent leur décision..

 

Il y a une injonction contradictoire qui ressort de ce graphe...

Les femmes devraient se décider plus tôt encore pour augmenter leur salaire absolu, cela réduira le gap.

Mais si les hommes font de même, le gap risque d'augmenter...

 

Bref, la seule approche serait d'encourager discrètement les femmes à se décider plus tôt....

 

(bon sinon, c'est basé sur les étudiants d'1 université / business school donc peut-être anecdotique)

Link to comment
il y a 9 minutes, Antoninov a dit :

Si les femmes attendent, leur salaire absolu baisse.

Il y a une injonction contradictoire qui ressort de ce graphe...

Ben non, le graph ne montre que les offres acceptées, pas les offres reçues.

Ceux qui reçoivent (donc acceptent) des offres plus tard dans l'année sont moins bien payés en moyenne. Mais parmi les personnes qui reçoivent leurs offres en même temps, ceux qui acceptent plus tard ont tendence à être mieux payés.

Link to comment

Biais de sélection partout. Mais absolument partout. Je ne comprends rien à ce graphique d'ailleurs ; enfin, c'est ça la science.

 

Il y a 8 heures, Mathieu_D a dit :

En France au moins dans les grands groupes tu as exactement les mêmes propales pour les jeunes diplômés H ou F et il y a très peu de place pour la négo.

 

Ouais, mais en France, on paye les gens une misère de toute façon en sortie d'école. Tu as pas de diplôme ? Le SMIC. Tu es dans les 10% de meilleurs ? 2.1 SMIC. Tu es le meilleur physicien depuis 10 ans ? 1.2 SMIC. Tu es intelligent et tu veux bien travailler 80h par semaine ? 3 SMIC.

 

  • Yea 5
Link to comment
6 hours ago, Neomatix said:

Ben non, le graph ne montre que les offres acceptées, pas les offres reçues.

Ceux qui reçoivent (donc acceptent) des offres plus tard dans l'année sont moins bien payés en moyenne. Mais parmi les personnes qui reçoivent leurs offres en même temps, ceux qui acceptent plus tard ont tendence à être mieux payés.

Et bien les offres acceptées au temps x ne sont-elles pas plus basses que les offres acceptées avant? La courbe descend non?

Ta seconde ligne est composée de  deux phrases contraires. 

Ou je manque de sommeil...

Link to comment

Comment militer efficacement au boulot sans risquer sa place

 

Citation

Sheila, conseiller·e clientèle de 27 ans non binaire, a pris soin d’analyser ses collègues avant tout plongeon dans le grand bain du militantisme en milieu professionnel. « Et j’ai bien fait », rit-iel, « j’ai pu identifier les collègues avec lesquels je dois particulièrement prendre des pincettes pour ménager leur égo, et éviter la porte en cas de conflit »

 

Apprendre à connaitre ses collègues, c’est également pouvoir identifier d’autres personnes concernées ou d’éventuels alliés, personnes clés pour donner de la voix à vos sujets. « Seul·e, j’avais un peu peur de mettre certaines problématiques sur la table, ou de reprendre mes collègues », illustre Sheila, « depuis, j’ai trouvé deux alliés qui appuient mes demandes, reprennent à ma place ou expliquent que le propos n’était pas correct quand le collègue visé se rebiffe ».

 

[..]

Il aura fallu un an, mais aujourd’hui, Sheila connait ses alliés sur son lieu de travail, ainsi que ses collègues ouverts à la discussion et à une éventuelle évolution en faveur du respect de chacun·e. « Pour les autres, je me dis qu’in fine, lorsque la majorité aura évolué dans le bon sens, ils n’auront pas d’autre choix que de suivre le mouvement ou de partir », explique Sheila dans un haussement d’épaules. 

 

« Je crois que la clé, c’est d’y aller étape par étape », plussoie Léa, 22 ans, chargée de communication dans le BTP, « il faut accepter qu’on ne change pas la boite en un claquement de doigt, qu’il faut user de beaucoup de pédagogie là où tu as envie de mettre des claques, et accepter que tout le monde ne soit pas au même niveau de déconstruction que toi pour s’adapter au niveau de chacun en mettant son jugement de côté »

On ne naît pas déconstruit, on le devient. Et pour certaines personnes, le chemin peut être plus ou moins long.

 

Link to comment
Il y a 4 heures, Adrian a dit :

Comment militer efficacement au boulot sans risquer sa place

La question est vite répondue : pourquoi militer au boulot au juste?

Et puis la conclusion de l'article:

Citation

Et si Jean-Mi n’a toujours pas changé d’avis après l’usage de toutes ces techniques et la mise en place d’une politique inclusive sur son lieu de travail, il ne nous reste plus qu’à lui souhaiter des bugs informatiques à répétition, car si ça se trouve son ordinateur est tout aussi obsolète que lui…

"Si nos opposants ne cèdent pas devant nos exigences et nos chantages, nous implorons Gaia de libérer les 7 plaies d'Egypte"

Link to comment

La contraception sera gratuite pour toutes les femmes jusqu'à 25 ans à partir du 1er janvier 2022, annonce Olivier Véran

 

Citation

Le ministre des Solidarités et de la Santé a précisé qu'il y aurait "une prise en charge de la contraception hormonale, du bilan biologique qui peut aller avec, de la consultation de prescription et de tous les soins qui sont liés à cette contraception". Contacté, le ministère précise que toutes les contraceptions féminines sont concernées par cette mesure.

 

Link to comment
il y a 18 minutes, poney a dit :

une vraie politique sociale de gauche aurait offert la contraception jusqu'à la ménopause, une preuve de plus que Véran est de droite

 

Fasciste va. Qui te dit qu'une personne s'identifiant comme femme ne puisse pas avoir des enfants après la ménopause ? Une vraie politique de gauche aurait offert l'accès à la contraception à toutes icelles et ceux s'identifiant comme femme jusqu'à leur mort.

  • Haha 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...