Jump to content

Recommended Posts

7 minutes ago, Rincevent said:

Chacun établira le niveau de risque qui lui convient, dans les deux domaines. ;)

Ah perso j'ai rien contre l'homosexualité politique et les "je ne sors plus de chez moi" des Covid terrifiés.

 

Mais je leur laisse :D

 

 

 

Link to comment
à l’instant, Alchimi a dit :

Vive la mère Russie mademoiselle.

Regarde un peu mieux l'écusson. En lui disant ça en vrai, tu te serais fait accuser d'être un collabo des Serbes et peut-être même exécuté sur place. ;)

Link to comment
il y a 5 minutes, Rincevent a dit :

Regarde un peu mieux l'écusson. En lui disant ça en vrai, tu te serais fait accuser d'être un collabo des Serbes et peut-être même exécuté sur place. ;)

Wouah l'aut'. C'est autre chose que je regarde chez elle que son écusson. :D

  • Haha 1
Link to comment
il y a 2 minutes, Alchimi a dit :

Wouah l'aut'. C'est autre chose que je regarde chez elle que son écusson. :D

On n'a bel et bien pas le même rapport au risque en matière de rapports sexuels. :lol:

  • Haha 6
Link to comment
Il y a 11 heures, Marlenus a dit :

Moui à un moment, faut quand même réaliser que le fait d'être condamné par la justice suite à ça, est infiniment plus faible que décéder du COVID.



Perso j'aime une sexualité risquée (tant que c'est dans ces proportions).

 

 

 

Malheureusement, en ce qui concerne se faire #metoo, le risque n'est pas du tout d'ordre judicaire.

 

Il n'y a qu'a voir le premier mec à qui c'est arrivé en France, qui a réussi à faire condamner le meuf pour diffamation mais a quand même été broyé.

https://www.lepoint.fr/societe/l-initiatrice-du-metoo-francais-condamnee-pour-avoir-diffame-l-homme-qu-elle-accusait-de-harcelement-25-09-2019-2337829_23.php

Link to comment
44 minutes ago, Orval said:

 

Malheureusement, en ce qui concerne se faire #metoo, le risque n'est pas du tout d'ordre judicaire.

 

Il n'y a qu'a voir le premier mec à qui c'est arrivé en France, qui a réussi à faire condamner le meuf pour diffamation mais a quand même été broyé.

https://www.lepoint.fr/societe/l-initiatrice-du-metoo-francais-condamnee-pour-avoir-diffame-l-homme-qu-elle-accusait-de-harcelement-25-09-2019-2337829_23.php

On parle de prendre la main d'une femme.

 

Et j'aimerais bien savoir combien de personnes ayant eu des paroles grossières ont eu leur carrière mise à mal?

 

Trop, on est d'accord, mais je parie quand même moins d'une dizaines en France.

 

Oui c'est anormal, maintenant, il ne faut pas surestimer le risque.

 

 

Perso, je vois l'inverse dans mon quotidien.

J'ai un harceleur sexuel au boulot.

Et pas je te prend la main ou j'ai une parole grossière. Non le type de gars à qui on a appliqué une règle de ne jamais lui mettre de stagiaires féminines.

On veut s'en débarrasser et on y arrive pas.

 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 24 minutes, Marlenus a dit :

On parle de prendre la main d'une femme.

 

Et j'aimerais bien savoir combien de personnes ayant eu des paroles grossières ont eu leur carrière mise à mal?

 

Trop, on est d'accord, mais je parie quand même moins d'une dizaines en France.

 

Oui c'est anormal, maintenant, il ne faut pas surestimer le risque.

 

 

Perso, je vois l'inverse dans mon quotidien.

J'ai un harceleur sexuel au boulot.

Et pas je te prend la main ou j'ai une parole grossière. Non le type de gars à qui on a appliqué une règle de ne jamais lui mettre de stagiaires féminines.

On veut s'en débarrasser et on y arrive pas.

 

 

Pour le coup on parlait d'embrasser la personne après avoir tenu sa main. Dans certains contextes, je vais avouer que je pense que j'attendrais un peu plus d'indices avant de procéder. 

 

Mais oui, on a le problème inverse lorsque la personne est haut-placée, et dans ce sens là, #metoo à en effet permis de libérer les paroles et considérer que ce n'est pas normal.  Il faut voir que souvent, les "valeur de l'entreprise" ne s'appliquent souvent que aux employés interchangeables, à partir du moment où un directeur brasse un peu et est là depuis des années, il y a beaucoup de mauvaise volonté.

 

 

  • Yea 1
Link to comment
3 minutes ago, Orval said:

 

Pour le coup on parlait d'embrasser la personne après avoir tenu sa main. Dans certains contextes, je vais avouer que je pense que j'attendrais un peu plus d'indices avant de procéder. 

 

Mais oui, on a le problème inverse lorsque la personne est haut-placée, et dans ce sens là, #metoo à en effet permis de libérer les paroles et considérer que ce n'est pas normal.  Il faut voir que souvent, les "valeur de l'entreprise" ne s'appliquent souvent que aux employés interchangeables, à partir du moment où un directeur brasse un peu et est là depuis des années, il y a beaucoup de mauvaise volonté.

 

 

Le contexte, pour moi, c'est tu es dans un date ou dans une soirée où le courant passe bien entre vous.

La prise de la main n'est que pour confirmer quelque chose que tu supposes déjà.

 

Effectivement, si c'est quand tu aides une vieille dame à traverser, le contexte ne s'y prête pas (et perso je n'en aurais pas envie, mais je ne juge pas les goûts des autres).

 

 

Link to comment

J'ai bien compris qu'ici nous sommes en présence de méga-chads aux 1000 conquêtes, que l'entièreté de la gent féminine est suspendue à leur bite, qu'ils murmurent à l'oreille des femmes, qu'ils sont physiquement incapables de commettre la moindre erreur d'interprétation dans n'importe quelle situation et que la moindre mention d'une telle possibilité est ridicule et insultante. Tout ça est acquis, ils nous méprisent depuis les hauteurs de leurs énormes couilles, nous autres betas terrifiés, débiles sociaux, puceaux maladroits et autres incels radicalisés qui ne connaissons rien à la vie et ne sortons jamais de chez nous. N'en parlons plus.

 

Pour les autres médiocres, de simple mortel à simple mortel, permettez moi de vous rappeler que la communication non verbale est une chose complexe, qu'un regard ou le fait de se laisser prendre la main n'est pas un consentement explicite à se faire embrasser, que se laisser embrasser n'est pas un consentement explicite à aller plus loin. Réfléchissez bien avant de vous placer dans une situation qui pourrait être interprétée comme une agression sexuelle. Ce n'est pas dans votre intérêt de devenir un prédateur de Schrödinger et ce n'est pas non plus dans l'intérêt de l'objet de vos attentions de se retrouver victime. Comme je disais plus haut ça me semble la moindre des choses ici dans la mesure où on est sur le thread féminisme, pas PUA.

  • Yea 1
Link to comment

Perso, j'ai renoncé à toute tentative de décryptage de signaux subtils. Même avant un bisou, je demande explicitement le consentement. Ca émerveille les féministes, ça agace parfois un peu les autres mais pas forcément au point de les refroidir, et que l'on me réponde parfois non (ce qui n'empêche pas de tout de même passer une bonne soirée si on n'en fait pas toute une histoire et que la personne est intéressante) me convainc que je fais bien de demander.

 

Le wokisme est en fait une bénédiction pour les introverts, puisque ça attaque un boulet au pieds des extravertis en remplaçant les codes implicites incompréhensibles par des règles bien claires et faciles à intellectualiser.

  • Huh ? 1
Link to comment
il y a 23 minutes, Lancelot a dit :

Réfléchissez bien avant de vous placer dans une situation qui pourrait être interprétée comme une agression sexuelle. Ce n'est pas dans votre intérêt de devenir un prédateur de Schrödinger et ce n'est pas non plus dans l'intérêt de l'objet de vos attentions de se retrouver victime.

Et ceci d'autant plus que, si c'est Monsieur qui tente un truc, c'est Madame qui interprète, et non Monsieur lui-même. 

Link to comment
16 minutes ago, Mégille said:

Perso, j'ai renoncé à toute tentative de décryptage de signaux subtils. Même avant un bisou, je demande explicitement le consentement. Ca émerveille les féministes, ça agace parfois un peu les autres mais pas forcément au point de les refroidir, et que l'on me réponde parfois non (ce qui n'empêche pas de tout de même passer une bonne soirée si on n'en fait pas toute une histoire et que la personne est intéressante) me convainc que je fais bien de demander.

 

Le wokisme est en fait une bénédiction pour les introverts, puisque ça attaque un boulet au pieds des extravertis en remplaçant les codes implicites incompréhensibles par des règles bien claires et faciles à intellectualiser.

 

Intéressant.

Link to comment
il y a 26 minutes, Mégille a dit :

 

Le wokisme est en fait une bénédiction pour les introverts, puisque ça attaque un boulet au pieds des extravertis en remplaçant les codes implicites incompréhensibles par des règles bien claires et faciles à intellectualiser.

A moins que les règles ne soient différentes selon la personne et ce qu'elle fait

Link to comment
il y a 41 minutes, Lancelot a dit :

J'ai bien compris qu'ici nous sommes en présence de méga-chads aux 1000 conquêtes, que l'entièreté de la gent féminine est suspendue à leur bite, qu'ils murmurent à l'oreille des femmes

 

Franchement le mieux c'est quand meme quand elles murmurent au niveau de la bite

  • Haha 8
Link to comment
il y a 42 minutes, Lancelot a dit :

Pour les autres médiocres, de simple mortel à simple mortel, permettez moi de vous rappeler que la communication non verbale est une chose complexe, qu'un regard ou le fait de se laisser prendre la main n'est pas un consentement explicite à se faire embrasser, que se laisser embrasser n'est pas un consentement explicite à aller plus loin. Réfléchissez bien avant de vous placer dans une situation qui pourrait être interprétée comme une agression sexuelle. Ce n'est pas dans votre intérêt de devenir un prédateur de Schrödinger et ce n'est pas non plus dans l'intérêt de l'objet de vos attentions de se retrouver victime. Comme je disais plus haut ça me semble la moindre des choses ici dans la mesure où on est sur le thread féminisme, pas PUA.

Ta définition / ton approche du consentement c'est dire 'oui' à l'oral / une requête explicite ? J'ai l'impression qu'un des courants du féminisme récent essaie bien de changer cette définition vers ce sens

Link to comment
il y a 33 minutes, Mégille a dit :

Le wokisme est en fait une bénédiction pour les introverts, puisque ça attaque un boulet au pieds des extravertis en remplaçant les codes implicites incompréhensibles par des règles bien claires et faciles à intellectualiser.

Je pense complétement l'inverse.

 

Parce que le wokisme pourri toutes les relations humaines, parce que j'ai vu des personnes très timides, avec peu pas d'expériences/un vécu difficile qui n'étaient vraiment pas aidées par la mentalité chasse aux sorcières/moralité de merde actuelle à s'épanouir dans leurs relations sentimentales et sexuelles, parce qu'un timide peut se découvrir courageux et entreprenant et avoir envie d'évoluer et/ou de prendre confiance en lui (ce qui arrive mécaniquement avec l'âge pour la plupart des individus), quelqu'un d'assuré peut se découvrir timide devant une personne bien particulière, parce que ce distinguo introverts/extroverts est d'un binarisme simpliste dont je me méfie (cela ne veut pas dire que personne n'est totalement introverti ou extroverti, mais tout le monde n'est pas à 100% de l'un ou l'autre caractère) et "attacher un boulet au pied" des adultes bien dans leur peau et sûr d'eux-mêmes tu me la repassera, parce que le wokisme c'est le grand retour de la "bonne morale" du groupe sur l'intimité, et on sait très bien que le but du groupe sur l'intimité c'est d'empêcher ton voisin de choper pour que toi tu puisse choper, que c'est la pente glissante vers un repli des libertés sexuelles et donc individuelles, parce que les règles sont souvent faites pour être franchies, en particulier quand un parfait inconnu vient t'expliquer que tu n'as pas le droit de parler à cette personne n'est-ce pas avant d'aller lui parler à son tour (pour exemple: si vous n'avez jamais croisé en soirée de "mec à harem" comme je surnomme les types qui aiment bien s'entourer de potes féminines et viennent reprocher à leur connaissances masculines de draguer leur potes nanas si jamais il se passe un truc entre deux personnes mais après lui-même n'hésite pas à essayer de pécho ses copines nanas, je parle de ce genre là) Etc..

 

Non le wokisme c'est de la merde immonde en boite qui finira par reflanquer les nanas au gynécée et qui jettera la clef dans l'égout, et qui liera les hommes au motif que ce sont tous des vils prédateurs et qu'il faudra arranger les couples parce que "mon dieu on ne va pas courir le risque de laisser les gens se draguer librement, ils pourraient baiser voir se mettre en couple et moi pas".

  • Yea 8
  • Love 1
Link to comment
il y a 2 minutes, Alchimi a dit :

parce que ce distinguo introverts/extroverts est d'un binarisme simpliste dont je me méfie (cela ne veut pas dire que personne n'est totalement introverti ou extroverti, mais tout le monde n'est pas à 100% de l'un ou l'autre caractère)

J'ai toujours pas compris I. vs. E., on peut être les deux à la fois surtout

  • Yea 1
Link to comment
4 minutes ago, ttoinou said:

J'ai toujours pas compris I. vs. E., on peut être les deux à la fois surtout

Au sens Myers Briggs tu es extraverti si tu te regagnes de l'énergie au contact des autres. Ça t'épanouis d'avoir des interactions.

 

Moi ça m'épuise et je dois regagner la grotte pour me reposer et reprendre de l'énergie. Pourtant je suis assez bon présentateur, acteur ou ice-breaker mais je le fais par utilitarisme, pas par plaisir.

  • Yea 3
Link to comment

Ouais jme souviens de cette définition mais jai toujours pas compris ce que ca signifiait. repos, énergie, les shakras....

 

Et même en supposant cette déf, on peut alterner selon son humeur ou ses occupations du moment, pas vous ? Jdois être bizarre

  • Yea 1
  • Haha 1
Link to comment
27 minutes ago, ttoinou said:

Ta définition / ton approche du consentement c'est dire 'oui' à l'oral / une requête explicite ? J'ai l'impression qu'un des courants du féminisme récent essaie bien de changer cette définition vers ce sens

Alors ce n'est pas "ma" définition. Mais c'est effectivement celle avec laquelle on se retrouve, et tout ce que je prescris c'est de le reconnaître et de faire avec.

Link to comment
il y a 35 minutes, ttoinou a dit :

A moins que les règles ne soient différentes selon la personne et ce qu'elle fait

Les relations personnelles changeraient selon la personne, sapristi. ;)

 

il y a 32 minutes, Alchimi a dit :

Je pense complétement l'inverse.

Pareil. Le wokisme ne fait que monter la barre du niveau d'habileté nécessaire pour trouver partenaire, en détruisant ce qui va de soi et n'a pas besoin d'être explicite dans une société. Les règles tacites, biberonnées avec la culture, permettent à des gens médiocres (la plupart des gens, en fait) de vivre correctement dans une société dont la complexité les dépasse ; et tout ce qui a vocation à abolir l'existence de telles règles atomise la société, détruit les relations humaines, pousse à la judiciarisation des comportements et à la réglementation étatique de la moindre interaction humaine (avec la politisation qui s'ensuit irrésistiblement).

  • Yea 4
Link to comment

Alors je sais qu'ici on est dans un groupe de soutien de personnes qui se sont fait avoir par les femmes.

Qui ont des procès aux culs pour avoir tenté de prendre la main de leur date et qui payent les 3/4 de leur salaire en pension alimentaire d'enfants fait avec une capote trouée.

 

 

Mais pour le vulgum pecus, à partir du moment où il accepte de s'être trompé et s'excuse si il a mal interprété un signe sans jouer son gros lourdaud, les chances d'avoir des problèmes judiciaires ou autre que celui d'égo de s'être planté sont juste proche de 0.

Surtout si en plus, tu as un peu fait le tri pendant la phase où vous avez appris à vous connaitre.

 

 

Je ne suis pas un PUA, je ne suis pas non plus un gros tombeur, mais je n'ai pas non plus de procès au cul ou eu de problèmes avec les femmes avec qui j'ai tenté d'avoir une aventure.

Je me suis pris une tonne de râteaux, j'ai eu de belles aventures.

Mais jamais je n'ai eu de procès au c.. ou de c... du style.

Et c'est la même chose pour tous les hommes que je connais, du gros c... au gars le plus respectueux.

 

Faire cette fixation sur le risque de se prendre un procès au c... ou de devenir père par capote trouée, c'est juste dommage.
Mais tant mieux pour les autres.

 

  • Yea 4
Link to comment
il y a 1 minute, Marlenus a dit :

Mais pour le vulgum pecus, à partir du moment où il accepte de s'être trompé et s'excuse si il a mal interprété un signe sans jouer son gros lourdaud, les chances d'avoir des problèmes judiciaires ou autre que celui d'égo de s'être planté sont juste proche de nulle.

Surtout si en plus, tu as un peu fait le tri pendant la phase où vous avez appris à vous connaitre.

Là ce n'est plus le vulgum pecus dont tu parles, on frôle le top 20 % des hommes en matière de compétences sociales avec la gent féminine. :lol: 

Link to comment
22 minutes ago, Marlenus said:

Alors je sais qu'ici on est dans un groupe de soutien de personnes qui se sont fait avoir par les femmes.

Désolé de donner des conseils pour éviter d'être un agresseur sexuel sur le thread du féminisme. J'oubliais qu'on était sur le thread conseil de drague et étalage de ses conquêtes. Je te souhaites de ne jamais avoir de problème mais sache que des féministes regardent ton attitude de la même manière que tu regardes l'attitude de ton harceleur de bureau.

  • Yea 1
Link to comment
25 minutes ago, Lancelot said:

Désolé de donner des conseils pour éviter d'être un agresseur sexuel sur le thread du féminisme

 

 

Tu donnes des conseils comme si toutes les femmes étaient des féministes hards et que les rares qui existent il n'y avait aucun moyen de le savoir avant de leur prendre la main.

 

Tu donnes des conseils pour vivre dans une société qui est celle dont rêve les Alice Coffin.

 

Perso, je ne vis pas dans la société rêvée par ces féministes là.

 

Donc aucune raison de me soumettre à ces diktats.

 

 

 

Tu peux aussi suivre le conseil

"accepter de s'être trompé et s'excuser si on a mal interprété un signe sans jouer son gros lourdaud" et tu ne seras pas un agresseur sexuel.

 

L'agresseur sexuel, pour l'immense majorité des femmes, c'est le mec qui comprends pas que quand la fille retire sa main, se recule quand tu veux l'embrasser, etc.  c'est que le signe qu'elle te donne c'est "Non, je ne veux pas".


Maintenant, si tu en es au "Si elle se retire, c'est qu'elle veut dire oui", alors tu as un vrai problème de lecture des signes, et effectivement vaut mieux utiliser tes conseils.

 

Mais je pars du principe qu'à part des handicapés sociaux, les mecs sont capable de comprendre que quand la fille recule quand tu avances, c'est pas une bonne idée de forcer.

 

 

 

 

Maintenant même si on suis les féministes hard, même un consentement explicite ne veut rien dire. Car une personne peut très bien changer d'avis la seconde d'après et donc si tu continue, tu es un délinquant/criminel.

Le seul moyen de te préserver, c'est de devenir abstinent.

 

 

 

 

 

 

  • Yea 2
Link to comment
il y a 5 minutes, Marlenus a dit :

 

 

Tu donnes des conseils comme si toutes les femmes étaient des féministes hards et que les rares qui existent il n'y avait aucun moyen de le savoir avant de leur prendre la main.

 

 

Après si on peut poursuivre des années et qu'on pousse la prudence, suffira qu'elle devienne féministe ou qu'elle aie une amie qui la pousse à se remémorer les anciens partenaires pour les poursuivre

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...