Jump to content

Recommended Posts

1 hour ago, Johnnieboy said:

Je pense que l'idée est que l'enfant n'a pas à souffrir des conneries des parents. Ce qui me semble assez sain.

Je note ta condamnation des mères célibataires :mrgreen:

 

1 hour ago, Johnnieboy said:

Quant aux arguments pro-life, ils ne me sont jamais parus absurdes, mais on ne peut pas vraiment débattre de l'avortement ici (perso, je suis pour le droit à l'avortement, mais sans hypocrisie : il faut reconnaitre qu'il s'agit d'un homicide. Mais un homicide que l'on accepte comme pis-aller).

Ma position, que j'essaie de maintenir cohérente, est que les parents devraient avoir le droit de renier les droits et les obligations attachés à la parenté, no strings attached. L'avortement est un cas particulier dans lequel l'application de cette décision implique de tuer l'hypoténuse, et donc la réponse dépendra du poids que tu accordes à son droit à la vie contre ce droit à l'abandon des parents. Mais il n'y a pas de droit à une vie avec ses deux parents biologiques.

Link to comment
il y a 41 minutes, Marlenus a dit :

(je suis persuadé que l'immense majorité des femmes dirons que ce comportement est condamnable),

Et justement, je le suis beaucoup moins que toi.

  • Huh ? 2
  • Haha 1
Link to comment

J'ai un peu de mal avec cette obligation faite aux géniteurs mâles de subvenir aux besoins de leur progéniture lorsque celle-ci a été conçue sans leur consentement. Alors évidemment, ce dernier n'est pas toujours aisément démontrable, à part au travers de la reconnaissance officielle de la paternité qui vaut engagement.

  • Yea 3
Link to comment
Il y a 2 heures, Marlenus a dit :

Bof.

 

Les hommes trouvent toujours des compagnes alors que les hommes ne sont pas à la pointe du combat contre les mecs qui se barrent sans payer la pension alimentaire ni revoir leur enfant. (et le nombre est infiniment plus élevé que le nombre de femmes qui percent les préservatifs).

 

Je dirais même que c'est le contraire. Le genre de gars qui paie pas sa pension n'aura pas trop de mal à retrouver une ou plusieurs compagne. 

 

Tiens j'aimerais bien un Venn diagramm des mecs qui paient pas la pension avec ceux qui tapent leurs conjointes, ça doit être pas mal. 

 

 

Il y a 2 heures, Marlenus a dit :

Et socialement la condamnation est ultra faible, une partie de la population pensant même qu'ils sont des victimes.

En même temps dans beaucoup de cas le papa part vivre 150km plus loin pour régler le problème. 

 

Il y a 1 heure, Pelerin Dumont a dit :

N'est ce pas similaire au raisonnement des pro life ? Si tu admets, au nom du bonheur de l'enfant, qu'on puisse forcer le père à verser une pension pour assumer ses actes, pourquoi ne pas forcer la mère a conserver la vie de l'enfant pour qu'elle assume les siens? A priori la vie de l'enfant est plus immédiat à son bien être que l'absence d'un père... Plus généralement partir du bien-être ou des droits de l'enfant comme base de réflexion est un panier de crabes insoluble, source de nombreux errements

 

il y a 38 minutes, Lancelot a dit :

Je note ta condamnation des mères célibataires :mrgreen:

 

Ma position, que j'essaie de maintenir cohérente, est que les parents devraient avoir le droit de renier les droits et les obligations attachés à la parenté, no strings attached.

 

Moi je prends le contre pieds. Les obligations parentales sont en gros inaliénables et on paie la pension dans toutes les situations et on interdit l'avortement d'une manière générale et l'accouchement sous X. 

 

Je suis OK avec les abandons par les parents célibataires en cas de force majeure si derrière on a une politique générale de racasage de préférence dans la famille (ce qui de toute façon est déjà le cas en général il me semble). 

 

Note que pour la pension, je dis que le père doit la payer MAIS si maman a effectivement percé la capote il est parfaitement justifié de se retourner contre maman judiciairement et d'exiger la garde ou de la faire raquer au nom des dommages et intérêts. 

Link to comment
1 hour ago, NoName said:

Moi je prends le contre pieds. Les obligations parentales sont en gros inaliénables et on paie la pension dans toutes les situations et on interdit l'avortement d'une manière générale et l'accouchement sous X. 

 

Je suis OK avec les abandons par les parents célibataires en cas de force majeure si derrière on a une politique générale de racasage de préférence dans la famille (ce qui de toute façon est déjà le cas en général il me semble). 

 

Note que pour la pension, je dis que le père doit la payer MAIS si maman a effectivement percé la capote il est parfaitement justifié de se retourner contre maman judiciairement et d'exiger la garde ou de la faire raquer au nom des dommages et intérêts. 

Au moins c'est cohérent, je pense le contraire parce qu'à mon avis c'est probablement mieux pour tout le monde qu'une personne qui ne souhaite pas se charger d'un enfant ne s'en charge pas. Bien sûr d'un autre côté ça demanderait un déblocage des mécanismes d'adoption et un meilleur système d'orphelinats.

 

2 minutes ago, Johnnieboy said:

Je n’ai jamais fait mention d’un quelconque genre. Did you just assume the gender in my message? 

Tu répondais à "Je ne connais pas la loi en Allemagne mais il y a des endroits où elle aurait pu lui faire un gamin dans le dos puis lui réclamer une pension alimentaire " et "Donc après lui avoir extorqué du liquide, elle aurait pu continuer à lui extorquer du liquide" par "Je pense que l'idée est que l'enfant n'a pas à souffrir des conneries des parents. Ce qui me semble assez sain."

Par déduction j'en conclus qu'à ton avis un parent qui décide d'avoir un enfant tout seul fait une connerie. La mère célibataire (dans le sens "elle a fait un bébé toute seule" pas "elle est séparée") rentre dans ce cadre et n'a pas vraiment d'équivalent masculin (en l'état actuel de la science faire un bébé toute seule quand on est un homme...).

Link to comment
Il y a 1 heure, NoName a dit :

Note que pour la pension, je dis que le père doit la payer MAIS si maman a effectivement percé la capote il est parfaitement justifié de se retourner contre maman judiciairement et d'exiger la garde ou de la faire raquer au nom des dommages et intérêts.

Pourquoi "ou" ? "Et" ! Dans un tel cas, non seulement le père devrait avoir la garde si il le souhaite, mais en plus c'est la mère qui devrait lui payer une pension alimentaire (en plus de dommages et intérêts).

Link to comment
Il y a 4 heures, Lancelot a dit :

Au moins c'est cohérent, je pense le contraire parce qu'à mon avis c'est probablement mieux pour tout le monde qu'une personne qui ne souhaite pas se charger d'un enfant ne s'en charge pas. Bien sûr d'un autre côté ça demanderait un déblocage des mécanismes d'adoption et un meilleur système d'orphelinats.

 

Tu répondais à "Je ne connais pas la loi en Allemagne mais il y a des endroits où elle aurait pu lui faire un gamin dans le dos puis lui réclamer une pension alimentaire " et "Donc après lui avoir extorqué du liquide, elle aurait pu continuer à lui extorquer du liquide" par "Je pense que l'idée est que l'enfant n'a pas à souffrir des conneries des parents. Ce qui me semble assez sain."

Par déduction j'en conclus qu'à ton avis un parent qui décide d'avoir un enfant tout seul fait une connerie. La mère célibataire (dans le sens "elle a fait un bébé toute seule" pas "elle est séparée") rentre dans ce cadre et n'a pas vraiment d'équivalent masculin (en l'état actuel de la science faire un bébé toute seule quand on est un homme...).


 

Ah ! Je pense que c’est une connerie sauf si la mère célibataire a des moyens financiers et/ou une famille très présente, oui.
 

Mais mère célibataire ne veut pas dire absence d’aide du père, si ?

Link to comment
il y a 12 minutes, Johnnieboy a dit :

Mais mère célibataire ne veut pas dire absence d’aide du père, si ?

Ça dépend de si le père est un connard, de si la mère est rancunière, et de pas mal d'autres facteurs. Dans tous les cas, j'ai connu plus d'une femme qui a divorcé parce qu'elle est une femme-forte-et-indépendante-capable-d'élever-seule-mes-enfants et que on-s'entendait-toujours-bien-mais-la-passion-n'était-plus-présente-dans-notre-couple (ouais, croiser des gens comme ça c'est courant sur les sites de rencontre)... et qui se rend compte post hoc que, même avec toute l'aide de Monsieur, et bien non c'est tout sauf facile (pour ne pas dire que c'est l'enfer à feu doux).

Link to comment
21 minutes ago, Johnnieboy said:

Mais mère célibataire ne veut pas dire absence d’aide du père, si ?

Disons que ça peut recouvrir plusieurs situations et que j'en visais une en particulier.

Link to comment

Critiquer le culte de la beauté dans la pub et les média tout en en gagnant sa vie en montrant son gros boule sur Insta après des années de travail en salle pour muscler principalement son boule, oui elle l'a fait.

 

 

  • Haha 1
Link to comment

J'entends "la beauté c'est nul", mais je comprends "arrêtez de me faire concurrence et restez toutes médiocres", c'est étrange.

 

Edit : surtout à un moment de sa vie où le mur commence à se rapprocher, et où elle pourrait avoir à décupler d'efforts pour rester dans la course.

  • Yea 2
Link to comment
Citation

«Dieu.e» : retour sur la polémique autour de la messe féministe qui s'est tenue à Paris

https://madame.lefigaro.fr/societe/actu/dieu-e-retour-sur-la-polemique-autour-de-la-messe-feministe-qui-s-est-tenue-a-paris-20220506

Citation

L'idée était donc simple : organiser une cérémonie inclusive en donnant la possibilité aux femmes de lire des textes bibliques, et notamment l'Évangile - l'écrit relatant la vie de Jésus-Christ traditionnellement lu par un prêtre ou un diacre.

 En ce sens, le mot d'accueil et de la prière universelle avaient été mis sous le signe de l'égalité hommes-femmes, de l'accueil des personnes LGBT et des divorcés. «Nous voulions vivre la liturgie autrement»,

En vrai pourquoi pas, l'histoire de la religion catholique est remplie de courants qui voulaient adopter leur propre manière de célébrer la messe ou leur foi.

Il y aurait ensuite eu une shitstorm à cause de l'usage d'ecriture inclusive sur le flyer, notamment le "Dieu.e" qui en a trigger certains (ce qui n'etait peut être l'idée du siècle pour faire passer son message auprès de ce public). 

Le Diocèse de Paris, devant la polémique, a ensuite viré les 150 membres du collectif pour usage abusif de leur logo et le fait de ne pas avoir été prévenu d'organisation la messe féministe, ce que les intéressées démentent..

a791548b0a2b333f3efd31cba0b446ec72612fd4

  • Huh ? 1
Link to comment
26 minutes ago, Pelerin Dumont said:

https://madame.lefigaro.fr/societe/actu/dieu-e-retour-sur-la-polemique-autour-de-la-messe-feministe-qui-s-est-tenue-a-paris-20220506

En vrai pourquoi pas, l'histoire de la religion catholique est remplie de courants qui voulaient adopter leur propre manière de célébrer la messe ou leur foi.

Il y aurait ensuite eu une shitstorm à cause de l'usage d'ecriture inclusive sur le flyer, notamment le "Dieu.e" qui en a trigger certains (ce qui n'etait peut être l'idée du siècle pour faire passer son message auprès de ce public). 

Le Diocèse de Paris, devant la polémique, a ensuite viré les 150 membres du collectif pour usage abusif de leur logo et le fait de ne pas avoir été prévenu d'organisation la messe féministe, ce que les intéressées démentent..

a791548b0a2b333f3efd31cba0b446ec72612fd4

 

J'avoue que je suis toujours circonspect sur cette idée de vouloir transformer le catholicisme de manière importante de l'intérieur et de front.

 

Il y a pleins de courants du christianisme où les femmes peuvent officier (notamment dans le protestantisme).

 

J'ai toujours vu la catholicisme comme la soumission aux règles édicté par le Vatican (ce qui est d'ailleurs confirmé par wiki:  Le catholicisme est la religion des chrétiens reconnaissant l’autorité du pape et des évêques, notamment pour l’établissement de leur doctrine, sa transmission et l’organisation de leur culte.)

 

A partir du moment où tu n'es pas en accord avec une des règles très connue et basique, je me demande pourquoi ne pas aller vers un groupe qui adore Dieu de manière plus conforme à tes principes.

 

 

Bon, en même temps, moi je suis toujours plus du style à partir d'un endroit qui me convient pas plutôt que de vouloir tout changer de l'intérieur...

 

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 3 heures, Pelerin Dumont a dit :

en donnant la possibilité aux femmes de lire des textes bibliques, et notamment l'Évangile

 

Gné ? Dans toutes les messes où je suis allé, il y avait des laïcs qui faisaient des lectures, et souvent des femmes.

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 3 heures, Pelerin Dumont a dit :

https://madame.lefigaro.fr/societe/actu/dieu-e-retour-sur-la-polemique-autour-de-la-messe-feministe-qui-s-est-tenue-a-paris-20220506

En vrai pourquoi pas, l'histoire de la religion catholique est remplie de courants qui voulaient adopter leur propre manière de célébrer la messe ou leur foi.

Il y aurait ensuite eu une shitstorm à cause de l'usage d'ecriture inclusive sur le flyer, notamment le "Dieu.e" qui en a trigger certains (ce qui n'etait peut être l'idée du siècle pour faire passer son message auprès de ce public). 

Le Diocèse de Paris, devant la polémique, a ensuite viré les 150 membres du collectif pour usage abusif de leur logo et le fait de ne pas avoir été prévenu d'organisation la messe féministe, ce que les intéressées démentent..

a791548b0a2b333f3efd31cba0b446ec72612fd4

Je ne vois pas le rapport entre le fait de vouloir faire participer les femmes à la célébration de la messe d'une part (ce qui se discute), et le fait de vouloir faire de Dieu une entité féminine d'autre part. A moins que le but ne soit en fait de faire passer pour du féminisme ce qui est en fait de l'ovariocentrisme.

 

TL;DR : hop hop hop, au béguinage !

  • Yea 1
Link to comment
il y a 6 minutes, Bézoukhov a dit :

 

Gné ? Dans toutes les messes où je suis allé, il y avait des laïcs qui faisaient des lectures, et souvent des femmes.

 

Pas l'Evangile.

Link to comment
7 minutes ago, Rincevent said:

 le fait de vouloir faire de Dieu une entité féminine d'autre part.

Si ils avaient voulut en faire une entité féminine ils n'auraient pas utilisé l'écriture inclusive.

Ils auraient utilisé déesse ou un truc dans le genre.

 

Là, visiblement, ils veulent soulever le point que Dieu n'est pas masculin.

Alors la manière est ridicule car il n'est ni masculin, ni féminin, mais bon, dieu est utilisé à la fois pour les dieux masculins (dans les panthéons qui font la différence entre les sexes pour leurs dieu) et pour les Dieux sans sexe (comme celui des chrétiens) et c'est l'un des combats des "féministes" actuels que le masculin ne soit plus le neutre...

 

Link to comment
il y a 5 minutes, Marlenus a dit :

Alors la manière est ridicule car il n'est ni masculin, ni féminin

Hélas, le ridicule ne tue plus. Ça éclaircirait pourtant le paysage.

 

il y a 6 minutes, Marlenus a dit :

c'est l'un des combats des "féministes" actuels que le masculin ne soit plus le neutre...

L'incapacité à envisager qu'il puisse exister un neutre, et que ce neutre ne soit pas le féminin, c'est au minimum un manque grave d'éducation, et plus souvent un ovariocentrisme exclusiviste qui devrait révulser quiconque de bonne composition.

Link to comment
il y a 24 minutes, Marlenus a dit :

car il n'est ni masculin, ni féminin

 

Je connais des gens qui ont brûlé pour moins que ça :D .

 

il y a 27 minutes, PABerryer a dit :

 

Pas l'Evangile.

 

Ah, oui. Mais les évangiles, c'est réservé au prêtre, non ? Le fait qu'il soit un homme est accessoire.

Link to comment

Antastesia est une des rares féministes radicales que j'aime bien suivre. Dans cette vidéo elle se lâche un peu et c'est marrant, un discours d'incel inversé par moments.

Cependant, elle a pas forcément tort sur la violence masculine. Je crois qu'on avait déjà discuté sur cette idée du "coût de la masculinité".

 

Link to comment
il y a 12 minutes, Pegase a dit :

Antastesia est une des rares féministes radicales que j'aime bien suivre. Dans cette vidéo elle se lâche un peu et c'est marrant, un discours d'incel inversé par moments.

Cependant, elle a pas forcément tort sur la violence masculine. Je crois qu'on avait déjà discuté sur cette idée du "coût de la masculinité".

 

Link to comment
il y a 19 minutes, Pegase a dit :

Antastesia est une des rares féministes radicales que j'aime bien suivre. Dans cette vidéo elle se lâche un peu et c'est marrant, un discours d'incel inversé par moments.

Cependant, elle a pas forcément tort sur la violence masculine. Je crois qu'on avait déjà discuté sur cette idée du "coût de la masculinité".

 

96 % des tueurs de masse sont des hommes ? Je répondrais volontiers par "Greater Male Variability", mais on pourrait aussi rappeler que si l'homme tue, la femme rend fou. ;)

  • Yea 1
Link to comment
il y a 16 minutes, Lancelot a dit :

Plutôt crever que donner une vue de plus à cette vidéo.

>"les statistiques sont claires" >"la représentativité d'un échantillon n'est pas importante"

> "le port d'armes permet au femmes de mieux se défendre" > "Je suis pour ma part contre le port d'armes"

il y a 18 minutes, Rincevent a dit :

96 % des tueurs de masse sont des hommes ?

Oui mais quelles catégories d'hommes ? QUI?

 

source_anastasai.PNG.e7128fede0b2c3d538cd52006342c091.PNG

:bouquin:

Sinon je viens de me rendre compte, ce n'est pas elle qui s'était fait agresser par "deux Maghrébins" (d'après ses dires) et qui, durant leur assaut, leur clamait qu'ils se portaient préjudice eux-mêmes car cela renforcerait les clichés dont ils sont victimes?

Link to comment
il y a 50 minutes, Pelerin Dumont a dit :

Sinon je viens de me rendre compte, ce n'est pas elle qui s'était fait agresser par "deux Maghrébins" (d'après ses dires) et qui, durant leur assaut, leur clamait qu'ils se portaient préjudice eux-mêmes car cela renforcerait les clichés dont ils sont victimes?

C'est elle oui. Je l'aime bien, ses paradoxes qu'elle exposé sans honte, ont quelque chose de touchant.

Link to comment

Au secours, les cheveux verdâtres me rappellent des algues... :toufou: Et surtout ses délires sont clairement nuisibles à ma santé mentale (je n'en ai vu que cinq minutes avant d'être contraint par mon pauvre instinct de conservation de quitter la vidéo), heureusement que j'ai un bloqueur de publicités...

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...