Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

pankkake

La pornographie "extrême" interdite en Grande-Bretagne

Recommended Posts

A bill outlawing the possession of "extreme pornography" is set to become law next week. But many fear it has been rushed through and will criminalise innocent people with a harmless taste for unconventional sex.

Five years ago Jane Longhurst, a teacher from Brighton, was murdered. It later emerged her killer had been compulsively accessing websites such as Club Dead and Rape Action, which contained images of women being abused and violated.

When Graham Coutts was jailed for life Jane Longhurst's mother, Liz, began a campaign to ban the possession of such images.

Supported by her local MP, Martin Salter, she found a listening ear in then home secretary, David Blunkett, who agreed to introduce legislation to ban the possession of "violent and extreme pornography".

This was eventually included in the Criminal Justice and Immigration Bill, which gets its final reading this week and will get Royal Assent on 8 May.

Until now pornographers, rather than consumers, have needed to operate within the confines of the 1959 Obscene Publications Act (OPA). While this law will remain, the new act is designed to reflect the realities of the internet age, when pornographic images may be hosted on websites outside the UK.

Under the new rules, criminal responsibility shifts from the producer - who is responsible under the OPA - to the consumer.

But campaigners say the new law risks criminalising thousands of people who use violent pornographic images as part of consensual sexual relationships.

People like Helen, who by day works in an office in the Midlands, and enjoys being sexually submissive and occasionally watching pornography, portrayed by actors, which could be banned under the new legislation.

She feels the new law is an over-reaction to the Longhurst case.

"Mrs Longhurst sees this man having done this to her daughter and she wants something to blame and rather than blame this psychotic man she wants to change the law but she doesn't really understand the situation," says Helen.

"Do you ban alcohol just because some people are alcoholics?"

She has an ally in Baroness Miller of Chilthorne Domer, a Liberal Democrat peer who has fought to have the legislation amended.

"Obviously anything that leads to violence against women has to be taken very seriously," says Baroness Miller. "But you have to be very careful about the definition of 'extreme pornography' and they have not nearly been careful enough."

She has suggested the new act adopt the legal test set out in the OPA, which bans images which "tend to deprave and corrupt".

But the government has sought to broaden the definition and the bill includes phrases such as "an act which threatens or appears to threaten a person's life".

Speaking from her home in Berkshire, Mrs Longhurst acknowledges that libertarians see her as "a horrible killjoy".

"I'm not. I do not approve of this stuff but there is room for all sorts of different people. But anything which is going to cause damage to other people needs to be stopped."

To those who fear the legislation might criminalise people who use violent pornography as a harmless sex aid, she responds with a blunt "hard luck".

"There is no reason for this stuff. I can't see why people need to see it. People say what about our human rights but where are Jane's human rights?"

Recently, the much-publicised rompings of Formula 1 boss Max Mosley have served as a reminder that kinky sex is found in all walks of society.

And just as Mr Mosley is fighting the expose of his antics, calling it an invasion of private life, so Baroness Miller says the new law also threatens people's privacy.

"The government is effectively walking into people's bedrooms and saying you can't do this. It's a form of thought police."

She says there's a danger of "criminalising kinkiness" and fears the legislation has been rushed through Parliament without proper debate because it is a small part of a wider bill.

Deborah Hyde, of Backlash, an umbrella group of anti-censorship and alternative sexuality pressure groups, has similar concerns.

"How many tens or hundreds or thousands of people are going to be dragged into a police station, have their homes turned upside down, their computers stolen and their neighbours suspecting them of all sorts?"

Such "victims" won't feel able to fight the case and "will take a caution, before there are enough test cases to prove that this law is unnecessary and unworkable".

Another opponent of the new law is Edward Garnier, an MP and part-time judge, who questioned the clause when it was debated in the Commons.

"My primary concern is the vagueness of the offence," says Mr Garnier. "It was very subjective and it would not be clear to me how anybody would know if an offence had been committed."

But the Ministry of Justice is unrepentant, saying the sort of images it is seeking to outlaw are out of place in modern-day Britain.

"Pornographic material which depicts necrophilia, bestiality or violence that is life threatening or likely to result in serious injury to the anus, breasts or genitals has no place in a modern society and should not be tolerated," says a spokeswoman for the ministry.

Yet opponents have also seized on what they see as an anomaly in the new law, noted by Lord Wallace of Tankerness during last week's debate in the House of Lords.

"If no sexual offence is being committed it seems very odd indeed that there should be an offence for having an image of something which was not an offence," he said.

With that partly in mind, the government is tabling an amendment that would allow couples to keep pictures of themselves engaged in consensual acts - but not to distribute them. Lord Hunt, who has charge of the bill in the Lords, admits it is being rushed through to meet a deadline. But he denies the law has not been thoroughly considered and maintains it will only affect images that are "grossly offensive and disgusting".

http://news.bbc.co.uk/1/hi/magazine/7364475.stm

:icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les tentatives pour censurer la violence pure marchent toujours moins bien par elles mêmes que quand on y associe la sexualité. Le dernier rambo n'a pas soulevé autant d'encre que les dernières aventures de Max.

Peut être que paradoxalement ça vient du fait que la pornographie marche (ca excite) alors que c'est con (sans jeu de mots), répétitif, mécanique. C'est un rappel sans équivoque de la dimension charnelle de l'homme. Un peu comme le cousin éloigné qui lui est resté dans la dèche et vient mettre la honte au nouveau riche en lui rappelant d'où il vient.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un effet direct du marché politico-médiatique: un politicard n'existe que par sa capacité à légiférer dans le but d'impressionner une clientèle électorale qui a une mémoire de 5 minutes. On attend donc avec impatience un fait divers pour pouvoir sauter dessus.

Je m'étonne que l'on ne soulève pas cela plus souvent dans les débats télévisés et autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le plus remarquable dans cette histoire, c'est que la censure vient de la gauche - la même gauche qui nous casse les ripatons avec mai 68 et ses acquis inaliénables, se mobilise contre "l'ordre moral" et donne des droits aux minorités sexuelles. L'argumentaire des censeurs est du reste cohérent avec leur obsession de l'égalité et du bien commun, et prouve que si le New Labour est effectivement démarxisé, c'est parce qu'il se suédise à toute vitesse: l'Etat comme abolisseur des inégalités fait place à l'Etat nounou qui vient à votre secours avant même que vous ne soyez en danger. Pas vraiment un progrès.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Pornographic material which depicts necrophilia, bestiality or violence that is life threatening or likely to result in serious injury to the anus, breasts or genitals has no place in a modern society and should not be tolerated," says a spokeswoman for the ministry.

Mais pourquoi donc se limiter à ces organes ? S'ils étaient cohérents (on peut toujours rêver…) ils interdiraient toute image violente, et donc un très grand nombre de films et de séries TV.

edit : pankkake, ton domaine va-t-il être banni au royaume-uni ? :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le plus remarquable dans cette histoire, c'est que la censure vient de la gauche - la même gauche qui nous casse les ripatons avec mai 68 et ses acquis inaliénables, se mobilise contre "l'ordre moral" et donne des droits aux minorités sexuelles. L'argumentaire des censeurs est du reste cohérent avec leur obsession de l'égalité et du bien commun, et prouve que si le New Labour est effectivement démarxisé, c'est parce qu'il se suédise à toute vitesse: l'Etat comme abolisseur des inégalités fait place à l'Etat nounou qui vient à votre secours avant même que vous ne soyez en danger. Pas vraiment un progrès.

Penses-tu qu'il s'agisse de la même "gauche", celle contre l'"ordre moral" et celle qui est pour la censure ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais pourquoi donc se limiter à ces organes ? S'ils étaient cohérents (on peut toujours rêver…) ils interdiraient toute image violente, et donc un très grand nombre de films et de séries TV.

edit : pankkake, ton domaine va-t-il être banni au royaume-uni ? :icon_up:

En effet le dernier James Bond par exemple ne passerait pas :doigt:

Mais en fait, il faut faire très attention : ça, c'est ce qu'à dit la porte-parole, pas le texte de loi qui serait beaucoup plus vague. Si ils interdisaient vraiment que ça, ce ne serait pas si grave.

Que ce soit la gauche, ça ne m'étonne pas du tout : en plus ça va jusqu'à interdire aux couples de faire des photos pour eux sans les diffuser ! C'est vraiment un désir totalitaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le plus remarquable dans cette histoire, c'est que la censure vient de la gauche - la même gauche qui nous casse les ripatons avec mai 68 et ses acquis inaliénables, se mobilise contre "l'ordre moral" et donne des droits aux minorités sexuelles. L'argumentaire des censeurs est du reste cohérent avec leur obsession de l'égalité et du bien commun, et prouve que si le New Labour est effectivement démarxisé, c'est parce qu'il se suédise à toute vitesse: l'Etat comme abolisseur des inégalités fait place à l'Etat nounou qui vient à votre secours avant même que vous ne soyez en danger. Pas vraiment un progrès.

En 68, il y avait les étudiants et il y avait les ouvriers… La gauche qui rêve et celle qui compte…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais non ce n'est pas du tout étonnant que ça soit la "gauche" libertarienne qui interdise la pornographie qui ne lui plaît pas. Ce sont toujours ceux-là qui ont le plus de désir de faire des lois liberticides. Interdiction du tabac, une idée bien de "gauche". Bientôt interdiction de manger le gras des entrecôtes (pour notre bien toujours).

Ca doit être une sorte de mécanisme de compensation inconsciente : ils se sentent obligés d'interdire au bon peuple toutes les déviances qu'ils cautionnent pour eux.

Observons un spécimen de gauchiste 68arde qui arrive à se contredire en l'espace de 3 messages : d'un côté l'asexualité (sic) est une maladie qu'il faut combattre.

http://sexes.blogs.liberation.fr/agnes_gia…nir-a.html#more

De l'autre, le gender fucking (re-sic) est une "expression de la différence" :

http://sexes.blogs.liberation.fr/agnes_gia…amme-dentr.html

Vous voyez la logique et la rationalité ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Penses-tu qu'il s'agisse de la même "gauche", celle contre l'"ordre moral" et celle qui est pour la censure ?

Les mêmes en plus vieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais non ce n'est pas du tout étonnant que ça soit la "gauche" libertarienne qui interdise la pornographie qui ne lui plaît pas. Ce sont toujours ceux-là qui ont le plus de désir de faire des lois liberticides. Interdiction du tabac, une idée bien de "gauche". Bientôt interdiction de manger le gras des entrecôtes (pour notre bien toujours).

Ca doit être une sorte de mécanisme de compensation inconsciente : ils se sentent obligés d'interdire au bon peuple toutes les déviances qu'ils cautionnent pour eux.

Observons un spécimen de gauchiste 68arde qui arrive à se contredire en l'espace de 3 messages : d'un côté l'asexualité (sic) est une maladie qu'il faut combattre.

http://sexes.blogs.liberation.fr/agnes_gia…nir-a.html#more

De l'autre, le gender fucking (re-sic) est une "expression de la différence" :

http://sexes.blogs.liberation.fr/agnes_gia…amme-dentr.html

Vous voyez la logique et la rationalité ?

Je dois avouer que tu as déniché un bon spécimen !

Son texte sur l'asexualité pourrait être transposé quasiment mot pour mot à un texte violemment homophobe ou contre les consommateurs de drogue.

Je ne suis même pas sûr qu'elle s'en rende compte…

Share this post


Link to post
Share on other sites
La pornographie "extrême" interdite en Grande-Bretagne

Ils ne connaissent pas un truc qui s'appelle internet ??? :icon_up:

Toujours 20 ans de retard ces politicards …

C'est un effet direct du marché politico-médiatique: un politicard n'existe que par sa capacité à légiférer dans le but d'impressionner une clientèle électorale qui a une mémoire de 5 minutes. On attend donc avec impatience un fait divers pour pouvoir sauter dessus.

Je m'étonne que l'on ne soulève pas cela plus souvent dans les débats télévisés et autres.

C'est par-ce-que c'est la vision libérale des choses et qu'elle n'a pas la quote …

Les gens votent pour que les hommes politiques fassent quelque chose (souvent au détriment des autres) , alors que les liberaux voudraient qu'ils ne fassent rien …

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, la gauche contre l'asexualité ? Je pensais que c'était un gros tas de gauchos illuminés, justement. Ça me les rend encore plus intéressants.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La censure être le sujet du moment : GTA IV fait par exemple polémique pour les images de violence (sexuelle) qu'on peut y retrouver comme le début du jeu, il me semble. D'ailleurs, en Australie le jeu sort censuré - ce qui laisse la porte ouverte au business sur internet.

Dans le même genre de restriction à la con, j'avais lu que la vente de ketchup avait été interdite en Angleterre ; il paraît que ça rend violent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais non ce n'est pas du tout étonnant que ça soit la "gauche" libertarienne qui interdise la pornographie qui ne lui plaît pas. Ce sont toujours ceux-là qui ont le plus de désir de faire des lois liberticides. Interdiction du tabac, une idée bien de "gauche". Bientôt interdiction de manger le gras des entrecôtes (pour notre bien toujours).

Ca doit être une sorte de mécanisme de compensation inconsciente : ils se sentent obligés d'interdire au bon peuple toutes les déviances qu'ils cautionnent pour eux.

Observons un spécimen de gauchiste 68arde qui arrive à se contredire en l'espace de 3 messages : d'un côté l'asexualité (sic) est une maladie qu'il faut combattre.

http://sexes.blogs.liberation.fr/agnes_gia…nir-a.html#more

De l'autre, le gender fucking (re-sic) est une "expression de la différence" :

http://sexes.blogs.liberation.fr/agnes_gia…amme-dentr.html

Vous voyez la logique et la rationalité ?

Il est trop marrant ce blog. Je l'avais vu dans la newsletter de liberation.

Tiens, la gauche contre l'asexualité ? Je pensais que c'était un gros tas de gauchos illuminés, justement. Ça me les rend encore plus intéressants.

C'est super réducteur de dire "la gauche".

Il y a des gens de "gauche" qui sont conservateurs sur le plan moral, prenez un mélanchon ou un manuelli, ils ne sont pas hyper pour les gayprides.

Et même parmi des "progs", il y a des guerres incroyables sur des sous-domaines, entre les gay/lesbiennes qui ne veulent pas des asexuels ou des gays bare-backer, ou encore de ceux qui font le mic-mac queer ultime avec réflexivité, il y a des tonnes de discussion internes disant que telle pratique est une déviance inacceptable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'érotisme des uns peut être la pornographie des autres…

(c'est quelqu'un qui ma dit, que :icon_up: )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a des gens de "gauche" qui sont conservateurs sur le plan moral, prenez un mélanchon ou un manuelli, ils ne sont pas hyper pour les gayprides.

:icon_up:

Déjà, c'est "Mélenchon" et "Emmanuelli". Pour le reste, Mélenchon et Emmanuelli conservateurs, celle-là, il fallait vraiment la sortir! As-tu vu l'émission "Ce soir ou jamais" consacrée au Tibet, la semaine dernière? Regarde-là et on reparlera du conservatisme de cette raclure laïcarde Mélenchon!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Arn0
:icon_up:

Déjà, c'est "Mélenchon" et "Emmanuelli". Pour le reste, Mélenchon et Emmanuelli conservateurs, celle-là, il fallait vraiment la sortir! As-tu vu l'émission "Ce soir ou jamais" consacrée au Tibet, la semaine dernière? Regarde-là et on reparlera du conservatisme de cette raclure laïcarde Mélenchon!

Tiens d'ailleurs c'est marrant mais je m'attendais à voir sur ce forum une défense du Dalaï-lama pour ses positions sur l'avortement et l'homosexualité. :doigt:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je dois avouer que tu as déniché un bon spécimen !

Son texte sur l'asexualité pourrait être transposé quasiment mot pour mot à un texte violemment homophobe ou contre les consommateurs de drogue.

Je ne suis même pas sûr qu'elle s'en rende compte…

C'est ça qui est dingue : elle donne dans le verbiage quasiment tautologique par moment sans se rendre compte qu'on pourrait changer les mots et obtenir un texte qu'elle condamnerait sans appel au nom de la "liberté". Et quand je lis les commentaires je me dis que le lecteur n'y voit que du feu.

Je dis "gauche libertarienne", il faut le comprendre sous une forme très dévoyée de la liberté, mais je n'ait pas de meilleur terme. N'empêche que ce sont les mêmes qui disent "Il est interdit d'interdire" qui viennent ensuite interdire aux fumeurs les lieux publics.

Et le mieux est qu'ils n'y voient aucune contradiction. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens d'ailleurs c'est marrant mais je m'attendais à voir sur ce forum une défense du Dalaï-lama pour ses positions sur l'avortement et l'homosexualité. :icon_up:

C'est vrai qu'on a tendance à oublier, tellement il se voit être récupéré par les ignorants de service "C'est pas une religion, c'est une philosophie" blablabla…

En cela c'est marrant de les voir face à Mélenchon, car ils ne savent plus quoi bien-penser.

Share this post


Link to post
Share on other sites
La censure être le sujet du moment : GTA IV fait par exemple polémique pour les images de violence (sexuelle) qu'on peut y retrouver comme le début du jeu, il me semble. D'ailleurs, en Australie le jeu sort censuré - ce qui laisse la porte ouverte au business sur internet.

Dans le même genre de restriction à la con, j'avais lu que la vente de ketchup avait été interdite en Angleterre ; il paraît que ça rend violent.

Pff, n'importe quoi :icon_up: Et c'est pas la première fois, dans plein de pays (dont la france, grace à Fachos Familles de France il me semble), Carmageddon (un jeu encore pire que GTA : le but est d'écraser des piétons, et uniquement ça, et on a plus de points si on tue des vieillards et des enfants) était sorti en remplaçant les humains par des zombies au sang vert… ridicule.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pff, n'importe quoi :icon_up: Et c'est pas la première fois, dans plein de pays (dont la france, grace à Fachos Familles de France il me semble), Carmageddon (un jeu encore pire que GTA : le but est d'écraser des piétons, et uniquement ça, et on a plus de points si on tue des vieillards et des enfants) était sorti en remplaçant les humains par des zombies au sang vert… ridicule.

Très bon jeu par ailleurs, surtout le 2.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le genre: Jeu de Zombie avec comme slogan " un bon zombie est un zombie mort". Une association anti-racisme a fait interdire le jeu, car incitant à la haine raciale…c'était pendant des combats en Somalie et les GI's appellaient les somaliens "zombies"…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Respectons les zombies ! Après tout, il ne font que manger les cerveaux de ces connards d'humains !

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est ça qui est dingue : elle donne dans le verbiage quasiment tautologique par moment sans se rendre compte qu'on pourrait changer les mots et obtenir un texte qu'elle condamnerait sans appel au nom de la "liberté". Et quand je lis les commentaires je me dis que le lecteur n'y voit que du feu.

Je dis "gauche libertarienne", il faut le comprendre sous une forme très dévoyée de la liberté, mais je n'ait pas de meilleur terme. N'empêche que ce sont les mêmes qui disent "Il est interdit d'interdire" qui viennent ensuite interdire aux fumeurs les lieux publics.

Et le mieux est qu'ils n'y voient aucune contradiction.

Est-ce que cette personne dit être pour l'interdiction de fumer dans les lieux publics ?

J'ai l'impression que vous mettez tout ce que vous n'aimez pas dans "gauche", en niant les nuances des uns et des autres.

De même, en quoi atteint-elle à la liberté ? Elle donne un opinion sur les gender-fucker ou les asexuels. Elle n'a pas dit "il faut enfermer les asexuels" ou "obliger tout le monde à "gender-fucker"".

Mais non ce n'est pas du tout étonnant que ça soit la "gauche" libertarienne qui interdise la pornographie qui ne lui plaît pas. Ce sont toujours ceux-là qui ont le plus de désir de faire des lois liberticides. Interdiction du tabac, une idée bien de "gauche". Bientôt interdiction de manger le gras des entrecôtes (pour notre bien toujours).

Ca doit être une sorte de mécanisme de compensation inconsciente : ils se sentent obligés d'interdire au bon peuple toutes les déviances qu'ils cautionnent pour eux.

Observons un spécimen de gauchiste 68arde qui arrive à se contredire en l'espace de 3 messages : d'un côté l'asexualité (sic) est une maladie qu'il faut combattre.

http://sexes.blogs.liberation.fr/agnes_gia…nir-a.html#more

De l'autre, le gender fucking (re-sic) est une "expression de la différence" :

http://sexes.blogs.liberation.fr/agnes_gia…amme-dentr.html

Vous voyez la logique et la rationalité ?

Oui, visiblement sa posture est "pro-sex". Càd qu'elle fait la promotion de toutes les formes de sexualité, et s'en prend à ceux qui nient la notion de plaisir sexuel.

C'est un point de vue. Maintenant, c'est sûr que de tout réduire à "gauche"/"prog"/"68-ards", on ne peut pas voir de quoi elle parle.

:icon_up:

Déjà, c'est "Mélenchon" et "Emmanuelli". Pour le reste, Mélenchon et Emmanuelli conservateurs, celle-là, il fallait vraiment la sortir! As-tu vu l'émission "Ce soir ou jamais" consacrée au Tibet, la semaine dernière? Regarde-là et on reparlera du conservatisme de cette raclure laïcarde Mélenchon!

Conservateur au sens moral/famille. Je suis persuadé d'avoir lu des trucs de ces deux types qui disaient que l'homosexualité n'est pas "normale".

C'est juste pour dire que toute personne de "gauche" n'est pas forcément "68-ard", "tout le monde baise avec tout le monde", etc…

On peut être laïcard, et pas très favorable à la gaypride, je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis persuadé d'avoir lu des trucs de ces deux types qui disaient que l'homosexualité n'est pas "normale".

Rien a voir avec le fait d'etre conservateur, c'est juste une question de logique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Conservateur au sens moral/famille. Je suis persuadé d'avoir lu des trucs de ces deux types qui disaient que l'homosexualité n'est pas "normale".

C'est juste pour dire que toute personne de "gauche" n'est pas forcément "68-ard", "tout le monde baise avec tout le monde", etc…

On peut être laïcard, et pas très favorable à la gaypride, je pense.

Déjà, effectivement, on peut être laïcard et défavorable aux gay pridex. Ca n'en fait pas pour autant des conservateurs. Ou alors, le gouvernement chinois est conservateur "pur porc". Mais je ne connais personne qui puisse faire de telles suppositions.

Ensuite, concernant Emmanuelli et Mélenchon, j'attends des sources solides. Je ne dis pas que c'est impossible, loin s'en faut, mais ça ne cadre pas très bien avec l'idéologie des bonhommes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...