Jump to content

Liberté et croissance économique


Domi

Recommended Posts

Je continue ce que j'avais commencé pour les pays d'Asie du sud et de l'est.

Je fais un petit rappel.

J'ai comparé la réussite économique de différents pays, région du monde par région du monde, en fonction de leur liberté économique.

Pour mesurer la croissance économique j'ai eu recours à cette source :

http://tools.google.com/gapminder/

(Pour la majorité des mesures, j'ai préféré la période 1990-2005. L'évluation mesurée est celle du PIB par habitants.)

Tandis que la Heritage Foundation m'a permis de mesurer leur liberté économique :

http://www.heritage.org/index/

Les chiffres obtenus correspondent à la moyenne des trois années 1995 - 2000 - 2005 ou d'une année proche lorsque le score équivalent à l'une de ces années ne m'était pas connu.

Pour chaque zone économique, j'ai mis en évidence ( en gras) les taux de croissance moyens des différents pays de liberté économique équivalente. Puis j'ai cité les pays correspondants en mentionnant leur croissance du PIB par habitants sur la période considérée et leur degré de liberté.

Link to comment

Voici pour les pays de l'ancien bloc communiste entre 1990 et 2005 :

Liberté économique supérieure à 65 : 40,5 %

République Tchèque (23 %,67,09 %)

Estonie 58 % 70,10

Liberté économique comprise entre 60 et 65 : 20,33 %

Hongrie 35 % 60,93

Lituanie 7 % 60,68

Lettonie 19 % 61,57

Liberté économique comprise entre 55 et 60 :33,4 %

Pologne 64 % 56,49,

Slovaquie 35 % et 59,9

Arménie 39 % 58,43

Mongolie : - 11 % et 55,11

Slovénie : 40 % et 59,90

Liberté économique comprise entre 50 et 55 :- 1,29 %

Bulgarie : 23 % et 52,99

Croatie 6 % 51,35

Russie - 6 % et 51,49

Moldavie : - 52 % et 50,12

Géorgie : - 37 % et 51,65

Kirgizistan : 68 % et 54,82

Liberté économique comprise entre 45 et 50 : - 4,17 %

Albanie 40 % 54,05

Roumanie 13 % 48,96

Ukraine - 31 % 47,92

Kazakstan 21 % 48,45

Tadjikistan - 57 % 45,52

Liberté économique inférieure à 45 : 7,17 %

Serbie - 11 % et 45

Bosnie herzegovine 59 % et 41,14

Biélorussie 26 % 42,66

Azerbaïdjan 0% et 44,88

Ouzbekistan : 0 et 38,62

Turkmenistan - 31 % et 40,06

Link to comment

Le classement concerne cette fois-ci les pays riches ( c'est à dire ceux dont le PIB par habitants équivaut à la moitié au moins de celui des Etats-unis.

Un premier classement est fonction de la liberté économique de la Heritage Foundation et un second de la part des dépenses publiques dans le PIB ( année 2007)

Croissance 1990-2005 et liberté économique :

Libertés économiques supérieures à 80 : 52,33 %.

Hong kong 57 % 89,42

Singapour 69 % 87,93

Nouvelle-zélande 31 % 80,3

Liberté économique comprise entre 75 et 80 : 47 %

Angleterre 35 % 78,18

Suisse 6 % 77,62

Etats-Unis 32 % 77,60

Australie 40 % 76,57

Irlande 122 % 75,07

Liberté économique comprise entre 70 et 75 : 27,4 %

Islande 33 % 73,70

Canada 28 % 71,91

Hollande 27 % 70,9

Japon 18 % 70,83

Danemark 31 % 70,3

Liberté économique comprise entre 65 et 70 : 32,71 %

Autriche 29 % 68,61

Allemagne 23 % 68,14

Norvège 47 % 66,8

Finlande 28 % 66,52

Belgique 27 % 66,07

Espagne 46 % 65,46

Suède 29 % 65,35

Liberté économique comprise entre 60 et 65 : 29 %

Portugal 28 % 63,64

Italie 17 % 62,67

France 24 % 60,99

Grèce 47 % 60,24

Nouveau classement : poids des dépenses publiques dans le PIB :

Poids de l’état inférieur à 20 % du PIB : 63 %

Singapour 14,4 69 %

Hong kong 15,2 57 %

Poids de l’état compris entre 30 et 40 % du PIB : 41,11 %

Irlande 34,4 122 %

Australie 35,2 40 %

Suisse 35,8 6 %

Etats-Unis 36,6 32 %

Grèce 37,5 47 %

Espagne 38,2 46 %

Japon 38,2 18 %

Nouvelle- zélande 38,3 31 %

Canada 39,3 28 %

Poids de l’état compris entre 40 et 50 % du PIB : 29,67 %

Islande 42,3 33 %

Norvège 42,3 47 %

Grande-bretagne 44,7 35 %

Hollande 45,4 27 %

Allemagne 46,9 23 %

Portugal 47,4 28 %

Italie 48,5 17 %

Finlande 48,6 28 %

Autriche 49,9 29 %

Poids de l’état supérieur à 50 % du PIB : 27,75 %

Belgique 52,3 27

France 53,8 24

Danemark 51,7 31

Suède 60 29

Voici pour le monde musulman de l'iran au maroc :

Liberté économique supérieure à 65 : 34,6 %

Arabie S : - 11 % - 66,2

Barhein : 49 % - 74,38

Koweït : 81 %-66,86

Oman : 9 %- 66,98

Emirats A U : 45 %-70,42

Liberté économique comprise entre 60 et 65 : 31,67 %

Jordanie 24 %- 65,33

Israël : 40 %-63,13

Qatar : 31 %-62,50

Liberté économique comprise entre 55 et 60 : 44,2 %

Algérie : 14 %-55,09

Liban : 90 %-59,13

Maroc : 14 %-59,57

Tunisie : 61 %-59,84

Turquie : 42 %-59,3

Liberté économique comprise entre 50 et 55 : 27 %

Egypte : 27 %-51,28

Liberté économique comprise entre 45 et 50 : 14 %

Yemen : 14 %-49,07

Liberté économique comprise entre 40 et 45 : 54,5 %

Iran : 69 %-40,28

Syrie : 40 %- 41,98

Liberté économique inférieure à 45 : - 33 %

Irak : - 45 %-16,41

Lybie : - 21 %-33,04

Link to comment

Continuons notre tour du monde avec les pays d'Afrique noire :

Liberté économique supérieure à 60 : 43,5 %

Ouganda 49 %,

Botswana 69 %,

Namibie 29 %,

Swaziland 15 %,

Afrique du sud 20 %,

Ile Maurice 79 %.

Liberté économique comprise entre 55 et 60 : 6,33 %

sénegal 18,

guinée 16,

ghana 37,

Bénin 21,

Mali 42,

Djibouti - 20,

Gabon - 22,

centrafrique - 20,

madagascar – 15

Liberté économique comprise entre 50 à 55 : 15 %

Gambie 6 %,

Côte d'ivoire – 10 %,

cameroun – 1 %,

mauritanie 23 %,

Burkina-Faso 25 %,

Kenya - 5%,

Mozambique 68 %,

Liberté économique de 40 à 50 : 70,83 %

Sierra Leone ( - 40 %),

Togo ( - 22 %),

Nigéria ( 21 %),

Niger ( - 6 %),

Tchad 60 %,

Ethiopie 15 %,

République du congo ( - 6 %),

Rwanda ( 9 %),

Burundi ( - 33 %)

Zimbabwe ( -30 %),

Lesotho ( 50 %),

Guinée équatoriale ( 832 %)

Liberté économique inférieure à 40 : - 17,56 %

Guinée-Bisseau ( - 24 %),

Angola ( 27 %),

République Démocratique du Congo – 56 %

Link to comment

Et maintenant les pays d'amériqué dou soud :

Liberté économique supérieure à 70 : 98,5 %

Chili (89 % et 74,98),

Trinidad et Tobago : 108 % et 72

Liberté économique comprise entre 65 et 70 : 28 %

Costa Rica ( 46 % et 67,69),

Panama ( 43 % et 69,18),

Jamaique ( -1% et 65,85),

Uruguay 24 % et 66,42

Liberté économique comprise entre 60 et 65 : 21,43 %

Mexique 23% et 62,65,

Guatemala 13 % et 62,21,

Colombie 15% et 62,38,

Paraguay ( - 8 % et 61,31),

Bolivie ( 24 % et 60,36 ),

Perou 44 % et 62,22,

Argentine 39 % et 58,07

Liberté économique comprise entre 55 et 60 : 21,25 %

Honduras 9 % et 57,07,

République Dominicaine : 62 % et 56,96,

Equateur – 4 % et 56,84,

Brésil 18 % et 58,07

Liberté économique comprise entre 50 et 55 : 10,75 %

Nicaragua 10,5 % et 53,72,

Venezuela 11 % et 54,24

Liberté économique inférieure à 50 : - 22,5 %

Cuba ( - 15 % et 31,55) et

Haïti ( - 30 % et 45,61)

Link to comment

Enfin un récapitulatif de ce que j'avais fait concernant les pays d'asie du sud et de l'est :

I – Augmentation du PIB par habitants 1995- 2005 en fonction du degré de libéralisme économique tel qu’il est mesuré par la Heritage foundation sur la période.

A gauche, le degré de libéralisme, à droite la croissance sur la période.

- plus de 85 : 29,5 %

- de 65 à 75 : 25,50 %

- de 62 à 53 : 42,17 %

- de 39 à 49 : 61,20 %

- Moins de 10 : - 26 %

commentaires critiques :

Cette mesure n’est pas totalement révélatrice de l’efficacité économique relative du libéralisme ou de l’interventionnisme. En effet, les pays libéraux ont un niveau de développement qui ne leur a pas permis, pendant la période considérée, d’avoir des taux de croissance aussi élevés que les économies interventionnistes en rattrapage. On peut en effet considérer que le taux de croissance d’un pays commence à diminuer quand il atteint un tiers ou un demi du PIB par habitants américain (calculés sur la base des parités de pouvoir d’achat).

D’où l’intérêt de pratiquer ces mesures sur une plus longue période soit 1950 – 2005.

II – Taux de croissance 1950-2005 en fonction du degré d’intervention de l’état dans l’économie sur la période.

Pays restés de bout en bout socialiste : 32 %

Pays interventionnistes passés par une phase socialiste : 452 %

Pays interventionnistes qui ont pu passer par une phase socialiste : 281,50 %

Pays restés de bout en bout interventionnistes : 203 %

Pays Ayant fluctué entre interventionnisme et libéralisme : 647 %

Pays probablement libéraux dans la majorité de la période : 1543 %

Pays libéraux : 1061 %

Rectificatif :

Cinq de ces pays ont dépassé au cours de la période étudiée la moitié du PIB par habitants des Etats-Unis exprimé en parité de pouvoir d’achat. Or, la croissance de ces pays a logiquement baissé par la suite.

Je n’en tiendrai pas compte en ce qui concerne la corée du sud et taiwan car cet évènement a été tardif. Mais il n’en est pas de même pour le Japon, Hong kong et Singapour. Il faudrait donc tenir compte du rythme de croissance des pays considérés dans la période pendant lesquels leur PIB par habitant exprimé en parité de pouvoir d’achat était inférieur à la moitié de celui des Etats-Unis et le transposer ensuite sur une période de 55 ans pour effectuer la comparaison. Pour plus de simplicité, je prendrai en compte une période de 27 ans dont le résultat sera ensuite multiplié au carré.

Je prendrai en compte la période 1950 – 1977 pour le japon et Hong Kong et la période 1965- 1992 pour Singapour.

On obtient alors le résultat suivant :

- pays socialistes : 32 %,

- pays interventionnistes ayant connus une période socialiste : 452 %

- pays interventionnistes ayant probablement connu une période socialiste : 281,50 %,

- pays interventionnistes de bout en bout : 203 %

- pays ayant fluctué entre interventionnisme et libéralisme : 647 %

- pays probablement libéraux pour la majeure partie de la période : 2471 %

- pays libéraux de bout en bout : 2194 %

Link to comment

Formidable travail ! Voilà de quoi encore apporter de l'eau au moulin à ceux qui, comme moi, prétendent que la Belgique est un pays socialiste. Il serait d'ailleurs intéressant de comparer les résultats de la Flandre et de la Wallonie, histoire de se faire une idée précise du gouffre qui sépare ces deux entités. Certaines enquêtes internationales style Pisa le font bien..

(sous-entendu : pourquoi pas toi, Domi ? :icon_up: )

Link to comment
  • 2 weeks later...

J'ai jeté un coup d'oeil sur tes travaux et je t'en félicite, tout cela est très bien fait et semble très "pro", c'est un vrai mine d'or dont nous nous empresserons d'exploiter les filons! Il est particulièrement instructif de constater l'ampleur des différentiels de croissance entre les pays selon les modèles adaptés, encore une fois le libéralisme est bien synonyme d'efficacité économique.

Link to comment
  • 1 month later...

J’avais omis de commenter les résultats présentés plus haut et je répare cet oubli maintenant.

La comparaison des taux de croissance, à l'intérieur de chacun des ensembles géographiques, en fonction du degré de libéralisme de chaque pays, montre une tendance d'ensemble assez nettement favorable au libéralisme. Il reste que pour trois des six zones géographiques (pays musulmans, Afrique, pays asiatique), la tendance n'a rien d'évident.

L'observation en détail des particularités de ces zones et des pays qui les composent permet en réalité de comprendre pourquoi les effets du libéralisme n'y sont pas plus visibles et, une fois corrigé l'influence des facteurs perturbateurs pouvant influencer les taux de croissance dans un autre sens, de montrer que le libéralisme y est encore un facteur favorable à la croissance économique.

L'influence des revenus liés au pétrole influence considérablement les différences de croissance entre pays musulmans et rend la mesure de l'efficacité du libéralisme d'autant plus difficile.

En Afrique, il est possible d'ajouter à cette explication pétrolière les conséquences des conflits ou guerre civile qui ont émaillé la vie du continent durant une quinzaine d'année et qui rendent caduques l'appréciation de l'efficacité des législations économiques édictées par les gouvernements des pays qui les ont subies.

En Asie, les pays libéraux, devenus plus riches du fait de cette pratique politique, ont un potentiel de croissance évidemment moins important que les pays interventionnistes pauvres.

Plus de détails et des démonstrations plus complètes sont données dans la partie " commentaires " correspondant à chaque zone géographique ( posts suivants).

Amérique latine :

Amérique latine

Données :

Liberté économique supérieure à 70 : 98,5 %

Liberté économique comprise entre 65 et 70 : 28 %

Liberté économique comprise entre 60 et 65 : 21,43 %

Liberté économique comprise entre 55 et 60 : 21,25 %

Liberté économique comprise entre 50 et 55 : 10,75 %

Liberté économique inférieure à 50 : - 22,5 %

Commentaires :

En présence de résultats aussi satisfaisants, aucun commentaire ne sera fait.

Europe de l'est :

Données :

Liberté économique supérieure à 65 : 40,5 %

Liberté économique comprise entre 60 et 65 : 20,33 %

Liberté économique comprise entre 55 et 60 :33,4 %

Liberté économique comprise entre 50 et 55 :- 1,29 %

Liberté économique comprise entre 45 et 50 : - 4,17 %

Liberté économique inférieure à 45 : 7,17 %

Commentaires :

Il faudrait distinguer trois catégories de pays :

- les composantes de l'ex-Urss restées trés fortement interventionnistes ( Russie, ukraine, asie centrale) … Ces pays ont connu une dégringolade vertigineuse jusque vers 1995-2000 en moyenne et une forte remontée après. Il est à noter que la plupart de ces pays ont des ressources naturelles importantes.

- les composantes de l'ex-Urss ayant adopté le libéralisme ( petits états caucasiens et baltes). Comme pour les précédents une remontée a suivi une dégringolade initiale. mais ces pays s'en sont globalement mieux sortis.

- les pays de l'est qui n'étaient pas des composantes de l'ex-urss. Ils ont globalement adopté un style économique intermédiaire entre les deux catégories qui précédent avec un bilan globalement positif.

Pays riches :

Données :

Croissance 1990-2005 et liberté économique :

Libertés économiques supérieures à 80 : 52,33 %.

Liberté économique comprise entre 75 et 80 : 47 %

Liberté économique comprise entre 70 et 75 : 27,4 %

Liberté économique comprise entre 65 et 70 : 32,71 %

Liberté économique comprise entre 60 et 65 : 29 %

Croissance 1990 – 2005 et poids des dépenses publiques dans le PIB :

Poids de l’état inférieur à 20 % du PIB : 63 %

Poids de l’état compris entre 30 et 40 % du PIB : 41,11 %

Poids de l’état compris entre 40 et 50 % du PIB : 29,67 %

Poids de l’état supérieur à 50 % du PIB : 27,75 %

Commentaires :

La corrélation semble un peu meilleure lorsque l'on tient compte de la taille de l'état avant tout.

Pays arabo-musulmans :

Données :

Liberté économique supérieure à 65 : 34,6 %

Liberté économique comprise entre 60 et 65 : 31,67 %

Liberté économique comprise entre 55 et 60 : 44,2 %

Liberté économique comprise entre 50 et 55 : 27 %

Liberté économique comprise entre 45 et 50 : 14 %

Liberté économique comprise entre 40 et 45 : 54,5 %

Liberté économique inférieure à 45 : - 33 %

Commentaires :

On ne constate pas pour ces pays de corrélation nette entre la croissance économique et l'application du libéralisme. Cela est assez facilement explicable par l'importance des revenus pétroliers qui faussent considérablement la mesure. L'évolution des revenus pétroliers d'un pays dépend de l'évolution de sa production et de l'évolution des prix.

Link to comment

Pays africains :

Données :

Liberté économique supérieure à 60 : 43,5 %

Liberté économique comprise entre 55 et 60 : 6,33 %

Liberté économique comprise entre 50 à 55 : 15 %

Liberté économique de 40 à 50 : 70,83 %

Liberté économique inférieure à 40 : - 17,56 %

Commentaires :

La tendance n'est que fort légèrement favorable au libéralisme.

Là encore, certains pays pétroliers faussent la comparaison ( c'est particulièrement le cas de la Guinée équatoriale). Par ailleurs, d'autres pays ont connu des guerres civiles importantes qui empêchent de mesurer réellement l'intérêt des législations économiques.

Voici les tendances mesurées lorsque l'on exclue ces pays :

Liberté économique supérieure à 60 : 43,5 %

Ouganda 49 %,

Botswana 69 %,

Namibie 29 %,

Swaziland 15 %,

Afrique du sud 20 %,

Ile Maurice 79 %.

Liberté économique comprise entre 55 et 60 : 14,15 %

sénegal 18,

guinée 16,

ghana 37,

Bénin 21,

Mali 42,

Djibouti - 20,

madagascar – 15

Exclus :

centrafrique - 20,

Gabon - 22,

Liberté économique comprise entre 50 à 55 : 23,2 %

Gambie 6 %,

cameroun – 1 %,

mauritanie 23 %,

Burkina-Faso 25 %,

Kenya - 5%,

Mozambique 68 %,

Exclue :

Côte d'ivoire – 10 %,

Liberté économique de 40 à 50 : 1,4 %

Togo ( - 22 %),

Niger ( - 6 %),

Ethiopie 15 %,

Zimbabwe ( -30 %),

Lesotho ( 50 %),

Exclus :

Rwanda ( 9 %),

République du congo ( - 6 %),

Burundi ( - 33 %)

Guinée équatoriale ( 832 %)

Tchad 60 %,

Nigéria ( 21 %),

Sierra Leone ( - 40 %),

Liberté économique inférieure à 40 : - 24 %

Guinée-Bisseau ( - 24 %),

Exclus :

Angola ( 27 %),

République Démocratique du Congo – 56 %

Asie du sud et de l'est :

Données :

A gauche, le degré de libéralisme, à droite la croissance sur la période.

- plus de 85 : 29,5 %

- de 65 à 75 : 25,50 %

- de 62 à 53 : 42,17 %

- de 39 à 49 : 61,20 %

- Moins de 10 : - 26 %

Commentaires :

La tendance est plutôt à l'inverse de celle qui exprimerait l'efficacité du libéralisme.

Cette mesure n’est pas totalement révélatrice de l’efficacité économique relative du libéralisme ou de l’interventionnisme. En effet, les pays libéraux ont un niveau de développement qui ne leur a pas permis, pendant la période considérée, d’avoir des taux de croissance aussi élevés que les économies interventionnistes en rattrapage. On peut en effet considérer que le taux de croissance d’un pays commence à diminuer quand il atteint un tiers ou un demi du PIB par habitants américain (calculés sur la base des parités de pouvoir d’achat).

D’où l’intérêt de pratiquer ces mesures sur une plus longue période soit 1950 – 2005.

Taux de croissance 1950-2005 en fonction du degré d’intervention de l’état dans l’économie sur la période.

Pays restés de bout en bout socialiste : 32 %

Pays interventionnistes passés par une phase socialiste : 452 %

Pays interventionnistes qui ont pu passer par une phase socialiste : 281,50 %

Pays restés de bout en bout interventionnistes : 203 %

Pays Ayant fluctué entre interventionnisme et libéralisme : 647 %

Pays probablement libéraux dans la majorité de la période : 1543 %

Pays libéraux : 1061 %

Rectificatif :

Cinq de ces pays ont dépassé au cours de la période étudiée la moitié du PIB par habitants des Etats-Unis exprimé en parité de pouvoir d’achat. Or, la croissance de ces pays a logiquement baissé par la suite.

Je n’en tiendrai pas compte en ce qui concerne la corée du sud et taiwan car cet évènement a été tardif. Mais il n’en est pas de même pour le Japon, Hong kong et Singapour. Il faudrait donc tenir compte du rythme de croissance des pays considérés dans la période pendant lesquels leur PIB par habitant exprimé en parité de pouvoir d’achat était inférieur à la moitié de celui des Etats-Unis et le transposer ensuite sur une période de 55 ans pour effectuer la comparaison. Pour plus de simplicité, je prendrai en compte une période de 27 ans dont le résultat sera ensuite multiplié au carré.

Je prendrai en compte la période 1950 – 1977 pour le japon et Hong Kong et la période 1965- 1992 pour Singapour.

On obtient alors le résultat suivant :

- pays socialistes de bout en bout : 32 %,

- pays interventionnistes ayant connus une période socialiste : 452 %

- pays interventionnistes ayant probablement connu une période socialiste : 281,50 %,

- pays interventionnistes de bout en bout : 203 %

- pays ayant fluctué entre interventionnisme et libéralisme : 647 %

- pays probablement libéraux pour la majeure partie de la période : 2471 %

- pays libéraux de bout en bout : 2194 %

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...