Jump to content

Recommended Posts

Le raisonnement des prohibitionnistes c’est en général : la prohibition ne fonctionne pas donc il ne faut pas légaliser. On ne peut rien attendre d’eux. 

Link to post

Paradoxalement, je suis plutôt optimiste. Le fait qu'on en parle, la manière excessive dont on en parle (Le président du Sénat sur France In(fo|ter) cette semaine demandant si "le cannabis de Traoré qui a commis ce crime atroce, il était récréatif lui?") et la situation actuelle me font espérer une légalisation à moyen terme (3 ans max). Après il y a de grandes chances que ça soit pour tuer le secteur à grand coups de taxes dans le museau (on ne change pas une équipe qui gagne), ce qui peux amener une situation rigolote d'offre légale mais de marché noir toujours florissant.

 

Pourquoi?

Aujourd'hui, à la veille d'élections qui peuvent servir de répétition des discours pour la présidentielle (si tant est que le résultat convienne et qu'on nous laisse bien faire notre pantomime quinquennale sans nous opposer la "prudence sanitaire" face au "risque de non-port du masque", "risque de contamination au variant" et, s'il le faut, "risque de saturnisme foudroyant et contagieux"), on fait l'essai d'un ratissage de voix. Tiens, taper sur les drogués, est ce que ça marche? Si on les amalgame avec les antisémites, les islamistes?

 

Maintenant regardons de manière réaliste  ce dont héritera notre prochain tyran. Une économie en morceaux, des marchés qui seront probablement d'autant plus prudent à nous prêter que:

  • On aura une campagne tournant sans doute autour du thème de "on remboursera pas la dette covid" ou "sinon, on repackage ça en emprunt perpetuel, avec un mars et un bisou, ça passe?" ou encore "ces salauds de boches/de radins du Nord rembourseront à notre places"
  • Probablement de très bon scores pour les isolationnistes et les autoritaires

 

face à tout ça, premier pays en termes de nombre de consommateurs, dont beaucoup voudraient juste qu'on leur foute la paix, qu'on les laisse avoir une vie pro/vie de famille sans risquer de se retrouver au gnouf pour un moment de détente le vendredi soir.

 

Je pense que ça prendra la forme d'un "grand plan prévention qui passera par la création de filières d'excellences de production dont les profits seront redirigés vers la santé pour donner plus de moyens à nos zopitaux"

 

Que le nouveau constructiviste en chef soit de droite ou de gauche. Pourquoi? Parce qu'il n'y aura plus un rond et qu'il y a peu de chance qu'on nous prête sans un assainissement en profondeur des finances publiques. Ce qui n'arrivera jamais tant qu'il restera quelque chose à taxer ou à ponctionner.

  • Yea 1
Link to post

Déjà il va falloir 3 ans pour que nos médias remarquent que c'est légalisé partout en amérique du nord et d'autres pays. Ensuite il faudra encore 3 ans pour que les discours changent. Puis 3 ans pour que ça rentre dans un programme de parti politique. Puis encore 3 ans pour finalement voter une loi dégueu qui continuera d'emmerder tout le monde mais sera légèrement mieux que la situation actuelle et fera rentrer un peu plus de sous dans les paniers percés de l'état

  • Yea 4
Link to post
13 hours ago, ttoinou said:

Déjà il va falloir 3 ans pour que nos médias remarquent que c'est légalisé partout en amérique du nord et d'autres pays. Ensuite il faudra encore 3 ans pour que les discours changent. Puis 3 ans pour que ça rentre dans un programme de parti politique. Puis encore 3 ans pour finalement voter une loi dégueu qui continuera d'emmerder tout le monde mais sera légèrement mieux que la situation actuelle et fera rentrer un peu plus de sous dans les paniers percés de l'état

 

Non, je pense que ce sera plus rapide.

 

Les écolos sont pour; et ils ont un énorme pouvoir politique, au sens de capacité à faire adopter leurs revendications politiques. Ca marche ailleurs, il y a peu d'opposants déterminés. Même Zemmour est , sinon pour, du moins pas contre. Une "expérimentation" sur 3 ou 4 départements ruraux (on évitera le 93 et le 13 pour éviter les émeutes liées à la disparition d'une activité économique importante) permettra une diffusion progressive du truc.

  • Yea 1
Link to post

On verra probablement un cas pratique de renversement en cascade de la falsification des préférences. Quand la masse critique de gens pour et qui osent le dire sera suffisante et que la masse critique de gens contre et qui se battent à  ce sujet aura suffisamment réduit, le chemin de moindre résistance sera le support de la légalisation et soudainement tous les politiques expliqueront qu'ils ont toujours été pour et qu'Eurasia a toujours été en guerre avec Oceania. 

Link to post

Franchement, je ne rencontre plus vraiment de monde qui est vraiment attaché viscéralement à la prohibition du cannabis. 

Link to post
Il y a 4 heures, Tramp a dit :

Franchement, je ne rencontre plus vraiment de monde qui est vraiment attaché viscéralement à la prohibition du cannabis. 

 

J'en connais encore mais ils se font engloutir petit à petit et que ce soit du soutien sur le principe, du soutien pragmatique (prohibition = échec) ou de la résignation, je pense que la bascule se fera dans quelques années. Les vieux c0nn@rds croutons qui nous gouvernent sont un peu long à la détente mais je pense légalisation dans 2 ou bien 3 mandats (selon comment le scrutin 2026 tournera).

Link to post
il y a 18 minutes, NoName a dit :

 

J'en connais encore mais ils se font engloutir petit à petit et que ce soit du soutien sur le principe, du soutien pragmatique (prohibition = échec) ou de la résignation, je pense que la bascule se fera dans quelques années. Les vieux c0nn@rds croutons qui nous gouvernent sont un peu long à la détente mais je pense légalisation dans 2 ou bien 3 mandats (selon comment le scrutin 2026 tournera).


J’ai éduqué toute ma famille propre à la légalisation des stupéfiants récréatifs qu’on peut consommer tout à fait raisonnablement. 

  • Ancap 2
Link to post

La cocaine (quoique, le crack...), le LSD, la mescaline, les champis.... entrent dans la liste des stupéfiants récréatifs. En fait, ceux qui ne sont pas trop addictifs physiologiquement, ce qui exclut les dérivés de la morphine. Quant à la notion de raisonnablement...

Link to post

Je me souviens avoir amené la plus grande à 17 ans en fin de soirée dans un coffee shop à Amsterdam. C'était assez drôle, elle à du mentir sur son âge pour la première fois.

Après on s'est installé et je lui ai passé "le truc" et la j'ai tout de suite grillé que c'était pas la première fois qu'elle fumait un pétard (façon de le tenir, de tirer dessus...). On s'est bien marré.

 

 

 

 

Link to post

Personne ne prendra la responsabilité de légaliser, c'est à dire de publiquement légitimer, le cannabis, alors qu'on a des suspicions sur son impact sur le développement intellectuel des adolescents.

C'est le coup de se taper un scandale sanitaire lorsque ça sera démontré.

Link to post
il y a une heure, Bézoukhov a dit :

Personne ne prendra la responsabilité de légaliser, c'est à dire de publiquement légitimer, le cannabis, alors qu'on a des suspicions sur son impact sur le développement intellectuel des adolescents.

 

Mort de rire. Tout le monde s'en branle. On est très très loin de réflexion aussi complexes chez les supporters comme chez les opposants

  • Yea 2
Link to post

Pourtant, quand Bertrand, qui n'est pas une lumière, s'oppose à la libéralisation du cannabis, il parle de ses enfants d'abord. Parce que c'est une opinion commune que le cannabis rend con, et tout le monde a un exemple de lycée d'un mec rendu con par le cannabis.

La "réflexion complexe" qui est celle de penser à ses enfants d'abord, c'est le mode de réflexion d'une bonne partie de l'humanité.

 

Et il faut ajouter le symétrique de la censure de la pornographie, où c'est l'impact sur les représentations de la sexualité chez les adolescents, voire les enfants, qui est attaqué.

  • Yea 1
  • Confused 1
Link to post
24 minutes ago, Bézoukhov said:

Pourtant, quand Bertrand, qui n'est pas une lumière, s'oppose à la libéralisation du cannabis, il parle de ses enfants d'abord. Parce que c'est une opinion commune que le cannabis rend con, et tout le monde a un exemple de lycée d'un mec rendu con par le cannabis.

La "réflexion complexe" qui est celle de penser à ses enfants d'abord, c'est le mode de réflexion d'une bonne partie de l'humanité.

 

Oui

 

24 minutes ago, Bézoukhov said:

Et il faut ajouter le symétrique de la censure de la pornographie, où c'est l'impact sur les représentations de la sexualité chez les adolescents, voire les enfants, qui est attaqué.

 

Non

Link to post
il y a 26 minutes, Bézoukhov a dit :

Pourtant, quand Bertrand, qui n'est pas une lumière, s'oppose à la libéralisation du cannabis, il parle de ses enfants d'abord. Parce que c'est une opinion commune que le cannabis rend con, et tout le monde a un exemple de lycée d'un mec rendu con par le cannabis.

 

les mêmes glandus qui font barrage au FN tous les 4 ans pour se retrouve avec un RN à 35% ? Ils causent, ça veut pas dire qu'ils ont compris de quoi ils parlent.

Au delà de ça tout le monde connaît des exemples de poivrots dans son entourage et étonnamment le sujet est pratiquement jamais mis sur la table par les politiques. La question du cannabis elle est intégralement réduite en France à "c'est pas bien" et "délinquance" du côté prohibitionniste, il y a aucune argumentation derrière parce que nos journalistes et l'opposition  sont des traine-la-grolle qui les contredisent jamais sur le fond. 

 

Citation

La "réflexion complexe" qui est celle de penser à ses enfants d'abord, c'est le mode de réflexion d'une bonne partie de l'humanité.

 

D'un point de vue personnel oui, mais Absolument pas en matière de politique. C'est juste du wishful thinking. Je te rappelle qu'on a une bombe à retardement en matière de retraites et de dettes, qui est pour le coup littéralement refilé aux jeunes et tout le monde s'en tape

  • Yea 1
  • Love 1
Link to post
il y a 11 minutes, Lameador a dit :

Non

 

Tu penses qu'il y a quoi derrière ?

 

il y a 10 minutes, NoName a dit :

Au delà de ça tout le monde connaît des exemples de poivrots dans son entourage et étonnamment le sujet est pratiquement jamais mis sur la table par les politiques.

 

Parce qu'on est au sens littéral dans des problématiques d'état maman, où l'état réfléchit comme une maman.

Un vieux poivrot, c'est sa responsabilité ; mais un jeune qui se crame à l'alcool, ce n'est pas accepté socialement - suffit de regarder les marronniers des reportages sur le binge drinking des jeunes.

 

Il y a 20 ans, tous les bars associatifs d'école vendaient de la licence IV. Il n'y a plus que de la bière aujourd'hui.

 

 

 

 

  • Yea 3
  • Love 1
Link to post
il y a 19 minutes, NoName a dit :

D'un point de vue personnel oui, mais Absolument pas en matière de politique. C'est juste du wishful thinking. Je te rappelle qu'on a une bombe à retardement en matière de retraites et de dettes, qui est pour le coup littéralement refilé aux jeunes et tout le monde s'en tape

On s'en tape parce que les vieux ont le pouvoir (retraites, dettes, immobilier, inflation etc.) et on va continuer de faire l'autruche, non ? j'aimerais que tu aie raison ceci dit

 

 

Link to post
1 hour ago, Bézoukhov said:

Tu penses qu'il y a quoi derrière ?

 

L'accès des mâles médiocres à une forme, certes pauvre, d'exutoire sexuel qui les libère de la tutelle de muh vagiiina.

 

Quote

Parce qu'on est au sens littéral dans des problématiques d'état maman, où l'état réfléchit comme une maman.

Un vieux poivrot, c'est sa responsabilité ; mais un jeune qui se crame à l'alcool, ce n'est pas accepté socialement - suffit de regarder les marronniers des reportages sur le binge drinking des jeunes.

 

Didn't think of it that way. Smart. Very smart. Spot on ! ♥️

 

Quote

Il y a 20 ans, tous les bars associatifs d'école vendaient de la licence IV. Il n'y a plus que de la bière aujourd'hui.

 

La licence IV est étouffée. Elle est (délibérément)  passée de formalité administrative à obstacle dissuasif. Sur le long terme, l'administration est un ennemi implacable.

Link to post
Il y a 13 heures, ttoinou a dit :

Déjà il va falloir 3 ans pour que nos médias remarquent que c'est légalisé partout en amérique du nord et d'autres pays. Ensuite il faudra encore 3 ans pour que les discours changent. Puis 3 ans pour que ça rentre dans un programme de parti politique. Puis encore 3 ans pour finalement voter une loi dégueu qui continuera d'emmerder tout le monde mais sera légèrement mieux que la situation actuelle et fera rentrer un peu plus de sous dans les paniers percés de l'état

Je suis du même avis sur le fait qu'on sera les derniers à adopter ça, mais par contre je pense que ça peut aller assez vite une fois que la plupart des pays développés auront légalisé.

Le soucis que je vois plutôt serait une légalisation "à la française", tellement contrainte qu'elle ne pourrait pas s'aligner face au commerce illégal.

 

Il y a 13 heures, Lameador a dit :

 

Non, je pense que ce sera plus rapide.

 

Les écolos sont pour; et ils ont un énorme pouvoir politique, au sens de capacité à faire adopter leurs revendications politiques. Ca marche ailleurs, il y a peu d'opposants déterminés. Même Zemmour est , sinon pour, du moins pas contre. Une "expérimentation" sur 3 ou 4 départments ruraux (on évitera le 93 et le 13 pour éviter les émeutes liées à la disparition d'une activité économique importante) permettra une diffusion progressive du truc.

Tiens d'ailleurs on a une idée de "l'explosivité" d'une vraie concurrence légale pour certains quartiers qui en vivent aujourd'hui?

J'ai entendu plusieurs fois des officiels être contre parce que ça risque d'embraser la situation. Une concurrence des bureaux de tabac par exemple après une légalisation réussie qui couperait les vivres à tout le réseau actuel.

  • Yea 2
Link to post
15 minutes ago, Azref said:

Tiens d'ailleurs on a une idée de "l'explosivité" d'une vraie concurrence légale pour certains quartiers qui en vivent aujourd'hui?

J'ai entendu plusieurs fois des officiels être contre parce que ça risque d'embraser la situation. Une concurrence des bureaux de tabac par exemple après une légalisation réussie qui couperait les vivres à tout le réseau actuel.

 

Les officiels ne sont pas idiots. Dur à (sur)estimer, mais je ne plaisante pas dans ma proposition de faire une "expérimentation" sur 3 départements ruraux.

 

Le sous-recrutement d'une génération de dealers dans un pays en voie de légalisation et la concurrence-prix du marché noir permettraient la légalisation plus ou moins "smooth" sur une dizaine d'années.

Link to post
il y a 29 minutes, Lameador a dit :

 

Les officiels ne sont pas idiots. Dur à (sur)estimer, mais je ne plaisante pas dans ma proposition de faire une "expérimentation" sur 3 départements ruraux.

 

Le sous-recrutement d'une génération de dealers dans un pays en voie de légalisation et la concurrence-prix du marché noir permettraient la légalisation plus ou moins "smooth" sur une dizaine d'années.

Je ne sais pas si étaler une légalisation sur tout le territoire sur une dizaine d'année est possible, hors expérimentation de nature limitée.

Link to post
Il y a 1 heure, Azref a dit :

Tiens d'ailleurs on a une idée de "l'explosivité" d'une vraie concurrence légale pour certains quartiers qui en vivent aujourd'hui?

 

Tu as les quartiers.

Et tu as le Rif marocain. Je suppose que c'est toujours le cas, que le Roi du Maroc achète encore la paix sociale en les laissant cultiver le cannabis comme ils veulent.

Maintenant, imagine le dernier état à peu près stable du Maghreb qui implose.

Link to post
3 minutes ago, Bézoukhov said:

Tu as les quartiers.

 

Pas simple

 

3 minutes ago, Bézoukhov said:

Et tu as le Rif marocain. Je suppose que c'est toujours le cas, que le Roi du Maroc achète encore la paix sociale en les laissant cultiver le cannabis comme ils veulent.

Maintenant, imagine le dernier état à peu près stable du Maghreb qui implose.

Non. Un mélange de labels, interdiction temporaire de culture sur le sol français, matraques marocaines domestiques, et diplomatie (aka taxe ou pas sur les remittances) pourraient gérer le truc.

 

Mais les quartiers, c'est vraiment pas simple.

Link to post

Mais vous croyez sincèrement que les types qui gèrent les réseaux n'ont pas une âme d'entrepreneur ? Qu'ils n'ont pas des business légaux à côté pour blanchir le fric ?

Link to post

Certes mais c'est pas le même business model, on doute peut être de leur capacité à le faire évoluer, et le risque qu'ils deviennent méchants du coup

Link to post

Sinon, récréatifs pour drogues ça me gêne comme épithète, pour moi les drogues ne sont pas récréatives. Récré comme la récré à l'école...

Ok pour légaliser, mais ça reste des drogues avec des règles d'usages, une toxicité, une léthalité, une morbidité...c'est pas des bonbons à la récré

  • Ancap 1
Link to post
Il y a 8 heures, Lameador a dit :

 

Les officiels ne sont pas idiots.

Comme tu y vas

 

Il y a 8 heures, Azref a dit :

Tiens d'ailleurs on a une idée de "l'explosivité" d'une vraie concurrence légale pour certains quartiers qui en vivent aujourd'hui?

J'y crois pas du tout. Déjà parce qu'une partie des problèmes de ces quartiers viennent précisément de la volonté de contrôler le trafic, d'autre part ils ont d'autres business (j'ai entendu que la prostitution marchais bien), enfin tu veux qu'ils fassent quoi ? S'ils se font couper les vivres ils vont pas pouvoir faire grand chose. 

 

 

il y a 6 minutes, POE a dit :

Sinon, récréatifs pour drogues ça me gêne comme épithète, pour moi les drogues ne sont pas récréatives. Récré comme la récré à l'école...

Ok pour légaliser, mais ça reste des drogues avec des règles d'usages, une toxicité, une léthalité, une morbidité...c'est pas des bonbons à la récré

Toi tu penses pas ça mais il y a pleins de gens qui utilisent l'herbe juste pour le fun

Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...