Jump to content

Armageddon économique ?


vincponcet

Recommended Posts

Wow… : http://www.letemps.ch/Page/Uuid/5b7c7df0-f…-3b47bd21143d/L

L’étalon-or fait son retour, au G-7

Frédéric Lelièvre

Retour vers le futur ?

Le G7, réuni à Rome dès ce vendredi et jusqu’à demain, parlera notamment de «l’adoption d’un ’étalon légal’ que la communauté internationale tout entière devrait s’engager à adopter». La proposition vient de Giulio Tremonti, le ministre italien des Finances. Elle fait clairement référence à l’étalon-or, auquel le système monétaire international n’est plus rattaché depuis 1971.

En fait, c'est plutôt "étalon légal" …

http://www.la-croix.com/afp.static/pages/0…10.6xiduky8.htm

Le ministre italien, Giulio Tremonti a présenté à ses hôtes son idée d'un corpus minimum de règles, baptisé "étalon légal", en référence à l'"étalon-or", afin d'encadrer la finance mondiale et en améliorer la transparence, a rapporté le président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, à la sortie du dîner. Les grands argentiers ont eu "un échange de vues" sur les propositions de M. Tremonti dont les "grandes lignes" ont reçu un "grand soutien", a déclaré M. Juncker.

Histoire de préparer le terrain ?

Link to comment

Si l'on en croit les prédictions de Rothbard, c'est plutôt un petit pas de plus vers une monnaie mondiale (et le risque d'une inflation mondiale).

D'ailleurs, les larouchiens* aiment bien le ministre italien qui a évoqué cet "étalon" :

Giulio Tremonti écrit : « La proposition de nouveau Bretton Woods, ce grand accord qui, en 1944, jeta les bases sur lesquelles le monde se développa dans l’après-guerre. Le nouveau Bretton Woods doit aller au-delà des relations monétaires, pour englober la protection de l’environnement, des clauses sociales, le rôle du contrôle sur les marchés financiers et l’impulsion que les gouvernements, séparément ou ensemble, peuvent et doivent donner à l’économie. »

(badurl) http://solidariteetprogres.org/article3918.html (badurl)

* : les larouchiens aboient, la roue de la caravane passe…

(désolé)

Link to comment

GM envisage l'option d'un dépôt de bilan.

http://www.lepoint.fr/actualites-economie/…an/916/0/317522

General Motors envisage l'option d'un dépôt de bilan, ce qui lui permettrait de bénéficier de la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, croit savoir le Wall Street Journal.

GM et son concurrent Chrysler doivent présenter mardi leurs plans de viabilité à long terme, dont dépend la poursuite de l'aide publique aux deux constructeurs automobiles.

Link to comment

Il doit sans doute y avoir des raisons légales à ce choix. Une bonne partie des coûts de GM vient des promesses faites aux syndicats (pour acheter la paix sociale) dans les années 80-90. La loi du chapitre 11 permettra peut-être à GM de s'asseoir légalement sur ses promesses.

Link to comment
Ouaip. Et je me souviens encore de ces experts qui dans les années '80 agitaient le spectre du Japon qui allait acheter l'Amérique.

Alors qu'on sait, maintenant, que c'est la Chine qui va racheter l'Amérique, hein :doigt:

C'est l'effet séisme!

La vitre cassée a de beaux jours devant elle :icon_up:

Link to comment

L'Allemagne tente une voie totalement inexplorée jusqu'alors : la nationalisation sauvage avec expropriation. Voilà qui est inattendu.

http://www.boursorama.com/infos/actualites…f4872749064853b

Face à la débâcle de ses banques, l'Allemagne a décidé mercredi de recourir aux grands moyens: elle pourra si besoin les nationaliser en expropriant leurs actionnaires, une première depuis la seconde Guerre Mondiale.

Cette idée n'a pas été sans faire grincer des dents dans un pays marqué par l'expropriation des biens des Juifs sous le régime nazi dans les années 1930, et par les nationalisations forcées dans l'ancienne République démocratique allemande.

Slurp.

Ca va de mieux en mieux, cette crisounette.

Link to comment
calvinks1.jpg

Caveat emptor ? Sale petit nanarcap !

L'Allemagne tente une voie totalement inexplorée jusqu'alors : la nationalisation sauvage avec expropriation. Voilà qui est inattendu.

http://www.boursorama.com/infos/actualites…f4872749064853b

Hallucinant. :icon_up:

Ca va de mieux en mieux, cette crisounette.

C'est une crise très impressionnante mais cela reste une crisounette comparé à celle de 29 par exemple.

Link to comment
C'est une crise très impressionnante mais cela reste une crisounette comparé à celle de 29 par exemple.

Heu, de moins en moins de personnes le pensent. J'attendrai la fin de la dégringolade en bourse pour me prononcer.

Link to comment

Timur, cesse de faire l'autruche ! Evidemment que ça va très mal. On va avoir des faillites d'Etat (oui bon pour un anarcap, y a de quoi se réjouir, mais c'est une fausse victoire, qui désorganise complètement la société), comment peux-tu penser que ça va bien ? Qu'il y ait quelques ilôts de prospérité à l'heure actuelle, soit, mais tu es bien trop optimiste, et en réel décalage par rapport à ce que vit la société, le français moyen (ce qui se passe en Guadeloupe est en accéléré, et en avance, ce qui devra se passer en France un jour)

Link to comment
Timur, cesse de faire l'autruche ! Evidemment que ça va très mal. On va avoir des faillites d'Etat (oui bon pour un anarcap, y a de quoi se réjouir, mais c'est une fausse victoire, qui désorganise complètement la société), comment peux-tu penser que ça va bien ? Qu'il y ait quelques ilôts de prospérité à l'heure actuelle, soit, mais tu es bien trop optimiste, et en réel décalage par rapport à ce que vit la société, le français moyen (ce qui se passe en Guadeloupe est en accéléré, et en avance, ce qui devra se passer en France un jour)

Relis attentivement ce que j'ai écrit. Je ne nie en aucun cas le fait que cette crise est très grave. Je dis simplement que son intensité est bien plus plus faible (et c'est un euphémisme) que celle de 29 par exemple.

Link to comment

En effet, par rapport à 1929, peut-être. Disons que les différents Etats cherchent à amortir cette crise, pour ma part, ils arrivent à temporiser, seulement. Ce qui ne présage pas du meilleur, que voulaient-ils éviter, et puis on sait que c'est reculer pour mieux sauter…

Après, c'est sans doute dans le même ordre de grandeur, peut-être 1929 restera inégalé, mais honnêtement, attendons de voir que les relances ont échoué…

Link to comment
Relis attentivement ce que j'ai écrit. Je ne nie en aucun cas le fait que cette crise est très grave. Je dis simplement que son intensité est bien plus plus faible (et c'est un euphémisme) que celle de 29 par exemple.

Je pense que cette crise est tout à fait comparable à 1929. La seule différence est qu'en 29 les gouvernements ont suivi une autre politique monétaire, qui a accéléré le renversement (et ont ensuite tenté des relances qui ont retardé la restructuration).

Une différence d'une autre nature: en 1929, on était pas à ma connaissance au sommet d'une vague de mondialisation par le crédit. Ajd, on tombe de plus haut. Si, et cela me semble de plus en plus probable, un phénomène de démondialisation se met en place… on verra plus de changements qu'en 1929.

Link to comment
Après, c'est sans doute dans le même ordre de grandeur, peut-être 1929 restera inégalé, mais honnêtement, attendons de voir que les relances ont échoué…

Les marchés ont déjà sanctionné négativement toutes les annonces de plans.

Aucun plan ne peut encaisser -12% de PIB, comme mesuré récemment au Japon. Il faut vraiment être inconscient pour penser relancer dans ces conditions.

Ce qui fout d'ailleurs les jetons.

Ce sont ceux qui étaient en haut qui tombent de plus haut.

A titre individuel, il faut apprendre à gérer soi-même ses sous …. et tout ira bien (pourvu qu'on sache se contenter des plaisirs normaux de la vie).

Link to comment
L'Allemagne tente une voie totalement inexplorée jusqu'alors : la nationalisation sauvage avec expropriation. Voilà qui est inattendu.

http://www.boursorama.com/infos/actualites…f4872749064853b

Slurp.

Ca va de mieux en mieux, cette crisounette.

C´est de la connerie en abime sachant que 70% du secteur bancaire allemand était étatique avant la crise (caisses d´épargne et société d´hypothèques locales et régionales).

Link to comment
Relis attentivement ce que j'ai écrit. Je ne nie en aucun cas le fait que cette crise est très grave. Je dis simplement que son intensité est bien plus plus faible (et c'est un euphémisme) que celle de 29 par exemple.

Notons que Timur a gagné en souplesse, peut-être a-t-il pris des cours de gymnastique auprès d'Apollon, en plus de piquer les annonces rassurantes de J2m. :icon_up:

Là où je suis d'accord avec toi c'est qu'il y a un abus de langage dans le vocable de la crise puisque l'alarmisme fait vendre : dans une société hygiéniste sécuritaire et parano obsédée par le risque zéro, la crise est une situation permanente, en plus d'être une manne d'intervention politicienne.

Rien à voir : quelqu'un sait si l'on peut podcaster l'émission de Radio Courtoisie du lundi 16 sur "le libéralisme est-il condamné?" (avec Fred Aftalion, Aurélien Véron et Vincent Poncet)

http://radio-courtoisie.over-blog.com/article-28025188.html

Link to comment
Je pense que cette crise est tout à fait comparable à 1929.

Bien entendu qu'elle est comparable puisque je les compare en disant que l'une est infiniment plus faible que l'autre.

En terme de baisse du PIB, en terme de chômage, en terme de faillites d'entreprises, la crise de 29 est à des années lumière de celle que nous vivons actuellement.

Notons que Timur a gagné en souplesse, peut-être a-t-il pris des cours de gymnastique auprès d'Apollon, en plus de piquer les annonces rassurantes de J2m. :icon_up:

Aucune pirouette de ma part. Ma position n'a pas changé d'un poil.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...