Jump to content
vincponcet

Armageddon économique ?

Recommended Posts

Au Canada on s'en approche, la Banque du Canada a baissé ses taux à 0,25% hier…

J'ai une petite question qui me trotte dans la tête.

Il me semble que les dépenses de l'état font aussi parties du GDP, non?

Ainsi, il se peut très bien que certains pays aient de petites contractions officielles (-1 à -3%) mais que c'est simplement parce que leur gouvernement dépense en fou.

Même chose pour le taux de chômage, on ne peut pas en tirer grand chose, puisqu'une personne peut être employé à ne rien faire d'utile. (On creuse un trou, on bouche le trou, on creuse un trou…)

Y a-t-il une donnée quelconque qui permette de déterminer quel pays est réellement moins dans la merde? La grosseur de l'état?

Share this post


Link to post
Share on other sites
[…] Y a-t-il une donnée quelconque qui permette de déterminer quel pays est réellement moins dans la merde? La grosseur de l'état?

Il faudrait comparer le PIB marchand au PIB non-marchand pour se rendre compte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il faudrait comparer le PIB marchand au PIB non-marchand pour se rendre compte.

Où peut-on trouver ces stats?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest rogermila
Agé de 41 ans, David Kellermann, le directeur financier et vice-président du groupe de crédit immobilier Freddie Mac, a été retrouvé mort dans son domicile mercredi, rapportent la télévision WUSA, CNN et la radio WTOP.

Une porte-parole de la police, Mary Anne Jennings, a déclaré à WTOP que les forces de l'ordre avaient été appelées par la famille vers 05H00 du matin, pour «enquêter sur ce qui semble être un suicide».

http://www.lefigaro.fr/bourse/2009/04/22/0…rouve-mort-.php

Share this post


Link to post
Share on other sites
Où peut-on trouver ces stats?

Si tu veux, pour les USA, le site du ministère du commerce tient à jour le PIB du pays. Donc pour le PIB non marchand tu dois pouvoir trouver. Pour la France, je pense que l'INSEE tient ces statistiques, sinon regarde sur le site du ministère des finances.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ferais-tu référence à ceci ?

Timur, un commentaire ?

Le FMI avec Strauss-Kahn comme référence? :icon_up:

Perso, je n'y crois pas une seule seconde, il est dans l'intérêt du FMI et de Strauss-Kahn en particulier de dramatiser.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si vous voulez des stats hyper-complètes, comme d'habitude, la Suisse fait pas les choses à moitié…

Les dernières stats économiques de la Banque Nationale Suisse sont sorties hier.

Je crois que vous pouvez pas trouver plus complet sur l'état de l'économie suisse, et vous trouverez même des données sur les autres pays… Ce qui est intéressant avec la suisse, c'est que c'est le pays qui a été le plus énergique dans sa politique d'approvisionnement de l'économie en devise…

http://www.snb.ch/ext/stats/statmon/pdf/de…tsheft.book.pdf

Pour l'état de la masse monétaire, c'est à partir de la page 22 que c'est intéressant, les graphiques sont impressionnants. La monnaie centrale explose et la BNS innonde le marché de Franc Suisse. Mais globalement, la masse monétaire totale (M3) est stable, même qu'elle augmente moins vite qu'il y a un an… Bref, pas de dérapage inflationiste en vue, juste un appetit incroyable pour du "cash": tout le monde a retiré ses billes des différents actifs pour remplir son compte en banque avec du liquide.

Autre point qui montre que l'inflation est encore loin, regarder à la page 110 l'état de l'inflation: il y a une déflation nette: on ne peut même plus parler de ralentissement de l'inflation ! En Suisse, les prix d'avril 09 sont plus bas de 0.4 point par rapport à avril 08.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le FMI avec Strauss-Kahn comme référence? :icon_up:

Perso, je n'y crois pas une seule seconde, il est dans l'intérêt du FMI et de Strauss-Kahn en particulier de dramatiser.

Ah ça c'est clair. Mais d'un autre côté, même en s'imaginant que la situation est plus rose que prévue, on les voit mal se planter de plus d'1%. Or, ce qui est intéressant, c'est que même avec 0% de croissance mondiale, ça reste une crise parmi les plus sévères sur les cent dernières années. Ce qui ferait que Timur aurait tort.

(mais je ne veux pas remettre ça sur le tapis, c'est une "victoire" amère où finalement, tout le monde perd)

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'etait une boutade

Ouf j'ai eu peur. J'ai cru que l'Australie aussi sombrait dans le socialisme. Dis mois si je me trompe mais j'ai l'impression que la distance qui sépare l'Australie du noyau europe USA lui offre un minimum d'indépendance et lui permet de voir venir les choses avec un peu plus de recul. Ce pays a l'air moins impulsif et surtout moins vulnérable aux chants des sirènes. Donc lorsque la terre entière constatera qu'arroser du sable à coup de milliard ça sert pas à grand chose peut-être bien que les politic australiens oublierons leur stimulus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Où peut-on trouver ces stats?

Aux US, le PIB est composé de : Personal consumption expenditures, Gross private domestic investment, Net exports of goods and services, Government consumption expenditures and gross investment

En Q4-2008, Gross private domestic investment était à -22% en rythme annuel, tandis que Government consumption expenditures and gross investment était à +1%

http://www.bea.gov/newsreleases/national/g…pdf/gdp408f.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah ça c'est clair. Mais d'un autre côté, même en s'imaginant que la situation est plus rose que prévue, on les voit mal se planter de plus d'1%. Or, ce qui est intéressant, c'est que même avec 0% de croissance mondiale, ça reste une crise parmi les plus sévères sur les cent dernières années. Ce qui ferait que Timur aurait tort.

(mais je ne veux pas remettre ça sur le tapis, c'est une "victoire" amère où finalement, tout le monde perd)

En considérant les principaux pays développés comme référence (USA, Royaume-unis, France, Allemagne ) on sera dans la deuxième plus grosse depuis 1929 depuis le début du XXème siècle ( et probablement depuis le début de la révolution industrielle). Bien entendu j'excepte les guerres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ouf j'ai eu peur. J'ai cru que l'Australie aussi sombrait dans le socialisme. Dis mois si je me trompe mais j'ai l'impression que la distance qui sépare l'Australie du noyau europe USA lui offre un minimum d'indépendance et lui permet de voir venir les choses avec un peu plus de recul. Ce pays a l'air moins impulsif et surtout moins vulnérable aux chants des sirènes. Donc lorsque la terre entière constatera qu'arroser du sable à coup de milliard ça sert pas à grand chose peut-être bien que les politic australiens oublierons leur stimulus.

Ca c'est un peu idealiste, l'Australie c'est tout de meme le labour au pouvoir et une politique franchement socialdemocrate. Du coup pour ce qui est des stimulus le mal est deja fait, j'ai recu mon virement de 900aud la semaine derniere. En bon monetariste :icon_up: , je l'ai mis en epargne afin d'augmenter le capital disponible et non pas en le depensant betement.

En revanche ce qui est certain c'est que le systeme financier australien est tres peu expose sur les prets foireux ce qui fait que les capacites de financement sont en relatif bon etat (en tenant compte de l'etat des banques americaines implantees)

Enfin globalement Kevin Rudd est a des annees lumieres d'un Sarkozy niveau interventionisme ce qui montre ou se situe la France. Ce que j'aime bien en plus c'est l'approche, relativement peu de discours/blabla a la Sarkozy mais des actes, parfois meme de bon sens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les résultats du commerce extérieur de la Suisse sont sortis

http://www.admin.ch/aktuell/00089/index.ht…mp;msg-id=26538

Berne, 23.04.2009 - Le déclin du commerce extérieur - entamé au dernier trimestre 2008 - s'est encore aggravé lors des trois premiers mois 2009. Tant les exportations que les importations ont fléchi de plus d'un dixième, même si la relâche pascale s'est déroulée en avril. Huit branches exportatrices sur dix ont piqué du nez sur une année, en particulier la métallurgie (-34%). Les échanges avec l'UE se sont contractés d'un septième dans les deux sens du trafic. Le solde de la balance commerciale a coulé de plus d'un quart pour se fixer à 2,9 milliards de francs

Au moins les autorités Suisses ne prennent pas de gants pour annoncer les mauvaises nouvelles :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les résultats du commerce extérieur de la Suisse sont sortis

http://www.admin.ch/aktuell/00089/index.ht…mp;msg-id=26538

Au moins les autorités Suisses ne prennent pas de gants pour annoncer les mauvaises nouvelles :icon_up:

Les deux dernières expressions en gras m'ont fait complètement me méprendre sur la nature du texte au premier coup d'œil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le FMI avec Strauss-Kahn comme référence? :icon_up:

Perso, je n'y crois pas une seule seconde, il est dans l'intérêt du FMI et de Strauss-Kahn en particulier de dramatiser.

:doigt:

Depuis 2 ans tous les Etats et organismes étatiques internationaux font des prévisions insuffisamment pessimistes parce que ça les arrange.

Et là, boum, sur ce coup-ci tout juste, hop, ils changent d'avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca c'est un peu idealiste, l'Australie c'est tout de meme le labour au pouvoir et une politique franchement socialdemocrate. Du coup pour ce qui est des stimulus le mal est deja fait, j'ai recu mon virement de 900aud la semaine derniere. En bon monetariste :mrgreen: , je l'ai mis en epargne afin d'augmenter le capital disponible et non pas en le depensant betement.

En revanche ce qui est certain c'est que le systeme financier australien est tres peu expose sur les prets foireux ce qui fait que les capacites de financement sont en relatif bon etat (en tenant compte de l'etat des banques americaines implantees)

Enfin globalement Kevin Rudd est a des annees lumieres d'un Sarkozy niveau interventionisme ce qui montre ou se situe la France. Ce que j'aime bien en plus c'est l'approche, relativement peu de discours/blabla a la Sarkozy mais des actes, parfois meme de bon sens.

Merci pour ces petites précisions non sans importances.

Le gouvernement Rudd doit être l'un des seuls à posséder son ministre du Trésor et de la dérégulation :doigt: et celui du Changement climatique et de l'eau. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Grande Bretagne coince aussi : http://www.lesechos.fr/info/inter/reuters_…r-trimestre.htm

Royaume-Uni : contraction record de 1,9% du PIB au premier trimestre

Le produit intérieur brut (PIB) britannique s'est contracté au premier trimestre à un rythme sans précédent depuis près de 30 ans, ce qui laisse entrevoir une récession plus grave que prévu.

Selon les chiffres provisoires publiés vendredi par l'Office national de la statistique (ONS), le PIB britannique a diminué de 1,9% lors des trois premiers mois de l'exercice 2009 par rapport aux trois mois précédents, un recul inédit depuis le troisième trimestre 1979.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah ça c'est clair. Mais d'un autre côté, même en s'imaginant que la situation est plus rose que prévue, on les voit mal se planter de plus d'1%.

Tu plaisantes j'espère ? Ils n'arrêtent pas de se tromper de plus de 1 %. Il y a encore quelques mois c'était une croissance mondiale de près de 3% qu'ils voyaient…

Or, ce qui est intéressant, c'est que même avec 0% de croissance mondiale, ça reste une crise parmi les plus sévères sur les cent dernières années. Ce qui ferait que Timur aurait tort.

(mais je ne veux pas remettre ça sur le tapis, c'est une "victoire" amère où finalement, tout le monde perd)

Même en imaginant que le PIB mondial se contractait cette année, cela ne remettrait pas en cause la formidable croissance de l'économie mondiale. Car celle-ci ne s'évalue sûrement pas sur une seule année. Si on a -1% en 2009 et +5% les années suivantes, assisterions nous à un armageddon économique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu plaisantes j'espère ? Ils n'arrêtent pas de se tromper de plus de 1 %. Il y a encore quelques mois c'était une croissance mondiale de près de 3% qu'ils voyaient…

Et là, tu les avais crus puisque tu pronostiquais la même chose.

Même en imaginant que le PIB mondial se contractait cette année, cela ne remettrait pas en cause la formidable croissance de l'économie mondiale. Car celle-ci ne s'évalue sûrement pas sur une seule année. Si on a -1% en 2009 et +5% en 2010, assisterions nous à un armageddon économique ?

Coquinou.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu plaisantes j'espère ? Ils n'arrêtent pas de se tromper de plus de 1 %. Il y a encore quelques mois c'était une croissance mondiale de près de 3% qu'ils voyaient…

Ce ne sont que des prévisions, pas des chiffres réels. L'important, c'est la tendance à la baisse des prévisions, déjà guère optimistes.

Même en imaginant que le PIB mondial se contractait cette année, cela ne remettrait pas en cause la formidable croissance de l'économie mondiale. Car celle-ci ne s'évalue sûrement pas sur une seule année. Si on a -1% en 2009 et +5% les années suivantes, assisterions nous à un armageddon économique ?

[apocalypse]

Armageddon est un affrontement décisif entre les forces du bien et celles du mal. Pour le plaisir de la polémique, j'appelle "forces du bien" le marché libre et la propriété privée des entreprises et "forces du mal" les diffférentes formes de collectivisme, capitalisme d'état (contrôle des entreprises par l'état) et socialisme (négation du marché libre) en tête. J'observe ainsi qu'Armageddon est en fait un affrontement interne à chaque pays plutôt qu'un face-à-face entre zones géographiques. Jusque récemment, à l'intérieur de chaque pays, les deux forces pouvaient croître concuremment grâce à des artifices comptables comme la dette publique ou la création monétaire. A mon sens, nous arrivons aux limites de ces techniques. Désormais, il sera difficile pour les méchants de faire croître leurs propres forces sans affronter celles du marché.

Le chiffre de croissance mondiale est une moyenne pondérée de l'évolution des deux forces donc on ne peut pas a priori en déduire quoi que ce soit. Il faut faire le détail. Or certains pays considérés comme des leaders économiques, tels les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Japon ou l'Allemagne vont à reculons après des années de croissance (signe qu'un changement majeur s'y déroule), tandis que d'autres comme l'Inde ou la Chine croissent encore, si bien qu'on ne peut pas, pour l'instant, en déduire grand-chose.

A ce jour, l'avantage est plutôt aux forces du mal, qui ont réussi à s'étendre de façon astronomique. On me souffle à l'oreille que le total des dépenses publiques pour sortir les Etats-Unis de l'ornière se monte aujourd'hui à 13 000 milliards de dollars, soit l'équivalent, en à peine quelques mois, d'une année de PIB. Ce renforcement de leurs troupes indique que les forces du mal pensent que l'affrontement final se rapproche.

[/apocalypse]

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.gizmodo.fr/2009/04/24/les-vente…-en-23-ans.html

Les ventes de Microsoft déclinent pour la première fois en 23 ans

Au cours de la présentation de ses résultats trimestriels, Microsoft a annoncé une baisse de ses ventes et des bénéfices par action. C’est en réalité la première fois dans l’histoire de Microsoft que ses ventes baissent.

Les ventes ont baissé de 6%, le revenu net de 32% et l’entreprise a dû procéder à sa toute première vague de licenciements massifs, avec 1.400 personnes remerciées en janvier et un nombre estimé à 3.600 à venir d’ici mi-2010.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Crisounette qu'on vous dit, crisounette…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce ne sont que des prévisions, pas des chiffres réels. L'important, c'est la tendance à la baisse des prévisions, déjà guère optimistes.

[apocalypse]

Armageddon est un affrontement décisif entre les forces du bien et celles du mal. Pour le plaisir de la polémique, j'appelle "forces du bien" le marché libre et la propriété privée des entreprises et "forces du mal" les diffférentes formes de collectivisme, capitalisme d'état (contrôle des entreprises par l'état) et socialisme (négation du marché libre) en tête. J'observe ainsi qu'Armageddon est en fait un affrontement interne à chaque pays plutôt qu'un face-à-face entre zones géographiques. Jusque récemment, à l'intérieur de chaque pays, les deux forces pouvaient croître concuremment grâce à des artifices comptables comme la dette publique ou la création monétaire. A mon sens, nous arrivons aux limites de ces techniques. Désormais, il sera difficile pour les méchants de faire croître leurs propres forces sans affronter celles du marché.

Le chiffre de croissance mondiale est une moyenne pondérée de l'évolution des deux forces donc on ne peut pas a priori en déduire quoi que ce soit. Il faut faire le détail. Or certains pays considérés comme des leaders économiques, tels les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Japon ou l'Allemagne vont à reculons après des années de croissance (signe qu'un changement majeur s'y déroule), tandis que d'autres comme l'Inde ou la Chine croissent encore, si bien qu'on ne peut pas, pour l'instant, en déduire grand-chose.

A ce jour, l'avantage est plutôt aux forces du mal, qui ont réussi à s'étendre de façon astronomique. On me souffle à l'oreille que le total des dépenses publiques pour sortir les Etats-Unis de l'ornière se monte aujourd'hui à 13 000 milliards de dollars, soit l'équivalent, en à peine quelques mois, d'une année de PIB. Ce renforcement de leurs troupes indique que les forces du mal pensent que l'affrontement final se rapproche.

[/apocalypse]

Rigole à part, ton analyse est très intéressante.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les ventes de Microsoft déclinent pour la première fois en 23 ans.

24.02.09… pour la première fois depuis six ans, l'agence Piper Jaffray anticipe une baisse des ventes chez Apple…

17.04.09… Google connaît la première baisse de chiffre d'affaires de son histoire…

Quelle entreprise a déjà vécu une hausse perpétuelle ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aucune, mais le timing est intéressant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

b-insider.gif

Il est temps de vendre ou de prendre des positions à la baisse.

http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=new…id=au8cyqeJFifg

Insider Selling Jumps to Highest Level Since 2007

Executives and insiders at U.S. companies are taking advantage of the steepest stock market gains since 1938 to unload shares at the fastest pace since the start of the bear market.

Insiders from New York Stock Exchange-listed companies sold $8.32 worth of stock for every dollar bought in the first three weeks of April, according to Washington Service, which analyzes stock transactions of corporate insiders for more than 500 institutional clients.

That’s the fastest rate of selling since October 2007, when U.S. stocks peaked and the 17-month bear market that wiped out more than half the market value of U.S. companies began. The $42.5 million in insider purchases through April 20 would represent the smallest amount for a full month since July 1992, data going back more than 20 years show. That drop preceded a 2.4 percent slide in the S&P 500 in August 1992.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il est temps de vendre ou de prendre des positions à la baisse.

http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=new…id=au8cyqeJFifg

Excellente info. De mon expérience, les insiders agissent au dernier moment avant un retournement, à quelques petites semaines prêt (faut dire qu'ils sont bien au courant de la réalité des comptes).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Krugman dans un rôle improbable (pas tant que ça) ?

http://www.nytimes.com/2009/04/27/opinion/…ugman.html?_r=1

First, there’s no longer any reason to believe that the wizards of Wall Street actually contribute anything positive to society, let alone enough to justify those humongous paychecks.

(…)

Still, you might argue that we have a free-market economy, and it’s up to the private sector to decide how much its employees are worth. But this brings me to my second point: Wall Street is no longer, in any real sense, part of the private sector. It’s a ward of the state, every bit as dependent on government aid as recipients of Temporary Assistance for Needy Families, a k a “welfare.”

(…)

So what’s going on here? Why are paychecks heading for the stratosphere again? Claims that firms have to pay these salaries to retain their best people aren’t plausible: with employment in the financial sector plunging, where are those people going to go?

(…)

Rightly or wrongly, the bankers seem to believe that a return to business as usual is just around the corner.We can only hope that our leaders prove them wrong, and carry through with real reform.

Share this post


Link to post
Share on other sites
the wizards of Wall Street actually contribute anything positive to society

pas comme les politiques qui eux sont vraiment utiles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Alchimi
      http://www.lefigaro.fr/medias/2018/05/24/20004-20180524ARTFIG00294-netflix-pese-desormais-plus-lourd-que-disney.php
       
      L'article:
       
      +2300% le titre netflix entre 2012 et 2017. Pas moche. Je crois que je vais aller leur proposer mon scénario de court-métrage de SF.
    • By POE
      Dans ce sujet, je souhaite aborder les différentes manières de considérer le sujet de l'emploi.
      Il y a par exemple, les aspects légaux : les types de contrats, leur formalisme, la réglementation sur le temps de travail, sur les horaires, les pauses, les dimanches, les vacances, les RTT, les représentants syndicaux, les licenciements...bref, c'est bien ennuyeux, et le libéralisme n'a pas forcément vocation à nous donner une manière de gérer ces problèmes autre que de dire que c'est le contrat de travail qui doit le faire, et qu'il ne regarde que les contractants. 
      L'autre aspect ce sont les charges qui pèsent sur les salaires, là encore, le libéralisme n'a pas vocation à se prononcer sur un bon niveau de charges, mais plutôt à laisser entreprises et individus s'organiser pour gérer les aspects sociaux liés au travail.
      Une autre aspect c'est celui de la formation.
      Un autre aspect c'est celui du chômage, du retour à l'emploi.
      Un dernier aspect c'est le dynamisme de l'économie, les freins qui pèsent sur l'économie.
      Bon, on peut considérer que les libéraux n'ont rien à dire sur ces sujets que de laisser faire les individus pour s'organiser eux mêmes.
      On peut aussi réfléchir sur chacun des domaines à ce qui pose vraiment problème, ce qui ne gêne pas trop, ce qui est utile...mais aussi. à ce qu'attendent les individus du système en place, ce qu'ils espèrent, et de l'autre, ce qui les entravent et les gênent.
      A partir de cette réflexion, nous pourrions faire émerger des solutions innovantes qui puissent à la fois satisfaire les attentes, et l'utilité, en se rapprochant de l'idéal libéral c'est à dire la liberté, l'autonomie des individus.
       
    • By Axpoulpe
      Nous y sommes, la solution de mise à l'échelle imaginée par l'équipe de Bitcoin Core est lancée pour de bon, même si c'est encore en phase de test mais déjà sur le main net. @h16 a qualifié cette solution de vaste blague, ou un truc du genre. Moi-même je n'ai pas les connaissances techniques pour juger son jugement, mais pour la première fois j'ai pu entendre des explications plus détaillées que les courtes vidéos, et des réponses aux objections courantes, dans ce podcast. Tout ça m'a semblé plutôt convaincant, mais je suis conscient de mon biais de jugement chaque fois que c'est Antonopoulos qui s'exprime. Globalement j'ai quand même du mal à croire que l'équipe de développement de la plus grosse capitalisation dans le monde des cryptos aurait foiré au point de suicider sa monnaie. Les sommes en jeu sont trop grandes. Et puis du côté de Bitcoin Cash il me semble que l'augmentation de la taille des blocs ne peut pas être une solution à long terme en cas d'adoption, non ?
       
      Bref, je suis intéressé par vos commentaires sur la question !
       
       
    • By Adrian
      Kenneth Arrow, economist, 1921-2017Nobel Prize winner who influenced thinking on welfare and social choice
       
      Sur wikiberal
       
      Je me suis avoir écrit la "preuve" de son théorème d’impossibilité.Il ne reste plus beaucoup d'économiste néo-classique post WW2 ...
       
    • By Demandred
      Un peu n'importe quoi cette vidéo. Keynes n'est ni pour le protectionnisme, ni pour le contrôle les capitaux et encore moins pour la planification. L'intervention de l'état pour Keynes est là uniquement pour sortir d'un équilibre de sous-emploi pour aider l'économie à atteindre un équilibre de plein emploi. D'ailleurs la vidéo sur Keynes montre bien que tu ne maitrises pas vraiment la théorie Keynésienne. La raison pour laquelle la demande de monnaie est plate à un certain moment vient de l'arbitrage que font les agents entre monnaie et titres. A partir d'un certain niveau de taux d’intérêt les agents anticipent une remontée futur des taux et échangent leurs titres contre de la monnaie. Comme ils détiennent tous leurs actifs sous forme monétaire, le taux d’intérêt ne peux pas baisser plus bas.
      Keynes n'est certainement pas libéral socialiste, c'est assez ridicule de dire ça. Il est libéral keynésien c'est tout.
×
×
  • Create New...