Jump to content
vincponcet

Armageddon économique ?

Recommended Posts

http://bourse.lci.fr/news.hts?urlAction=ne…amp;date=090612

En tout cas, ça sent la déflation.

L'inflation en France a été négative en mai sur un an pour la première depuis plus de 50 ans, mais les économistes rejettent le scénario de la déflation. Les prix à la consommation ont en effet augmenté de 0,3% par rapport à avril, mais reculé de 0,3% sur 12 mois. « Il faut remonter en 1957 pour retrouver une baisse annuelle des prix », a souligné l'Insee.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après les japonais, les russes, les chinois, les brésiliens et les indiens s'y mettent (on notera que le chiffre annoncé est deux fois inférieur à l'histoire suisso-italo-japonaise qui continue d'être classée dans les rubriques "insolites"), on notera aussi la déclaration de Yosano :icon_up: :

http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=206…id=awdrzPdoKhEA

Dollar Depreciates on Central Bank Diversification Concern

By Ye Xie

June 13 (Bloomberg) -- The dollar declined against a majority of the most-traded currencies as Brazil and Russia joined China in saying they would shift some $70 billion of reserves from U.S. Treasuries into multicurrency bonds.

The drop in the U.S. currency was the third weekly slump in four against the euro as concern increased that record debt sales and deficits will erode the value of the dollar. The British pound touched the strongest level since December versus the euro, after reports showed U.K. manufacturing rose in April, while the decline of housing prices slowed.

“For major currencies, you clearly have this spillover benefits from concern over the U.S.’s loss of its reserve currency status, however far away that may be,” said Richard Yetsenga, a global currency strategist with HSBC Holdings Plc in Hong Kong, in an interview on Bloomberg Television.

The dollar dropped 0.4 percent to $1.4016 per euro yesterday, from $1.3968 on June 5. The U.S. currency fell 0.2 percent to 98.43 yen, from 98.64 yen a week earlier. The euro was little changed at 137.89 yen, from 137.81 yen.

Sterling rose 2.5 percent this week to 85.20 pence per euro on signs the U.K. recession is abating. It touched 84.81 pence per euro yesterday, the strongest level since Dec. 2. Against the dollar, it gained 2.9 percent to $1.6443.

The New Zealand and Australian dollars were the biggest winners versus the greenback as New Zealand’s Reserve Bank left the official cash rate unchanged at 2.5 percent and Australia lost fewer jobs than forecast.

New Zealand’s currency advanced 2.7 percent this week to 64.31 U.S. cents, while the Australian dollar rose 2.4 percent to 81.24 cents. The two currencies gained more than 20 percent in the past three months.

IMF Bonds

The dollar also declined as traders reduced their bets that the Federal Reserve will start raising its benchmark interest rate from a range between zero and 0.25 percent. Interest-rate futures yesterday indicated a 20 percent chance the Fed will boost its target rate for overnight lending between banks to at least 0.5 percent by its September meeting, compared with 49 percent odds a week earlier.

The dollar weakened after the Russian central bank’s first deputy chairman, Alexei Ulyukayev, said on June 10 that the nation Russia may switch reserves from Treasuries to International Monetary Fund bonds. Brazil’s Finance Minister Guido Mantega said his country will purchase $10 billion.

The debt will pay a yield similar to Treasuries and will be denominated in the fund’s basket of currencies, known as Special Drawing Rights, Mantega said this week. The IMF calculates the value of SDRs daily, with 44 percent weighted toward the dollar, 34 percent to the euro and the remainder split between the yen and the pound.

BRIC Summit

Leaders of Brazil, Russia, India and China, the so-called BRIC countries, are scheduled to meet on June 16 in Russia to discuss their economies.

Central banks’ dollar-selling may help weaken the greenback beyond $1.50 per euro before September, according to Thomas Stolper, a London-based economist at Goldman Sachs Group Inc. Goldman on June 9 advised its clients to buy the euro versus the dollar.

The dollar pared its weekly losses yesterday after Japanese Finance Minister Kaoru Yosano said his nation’s confidence in U.S. debt is “unshakable” and that the currency’s global status is safe.

“We have complete trust in the fact that the U.S. views its strong-dollar policy as fundamental,” Yosano said in an interview in Tokyo on June 10 before attending the Group of Eight meeting of finance ministers in Italy. “So our trust in U.S. Treasuries is absolutely unshakable.”

Japan is the second-biggest foreign holder of Treasuries after China.

‘Absolutely Unshakable’

A 30-year Treasury auction this week showed overseas demand for U.S. government securities remains robust. Indirect bidders, a class of investors that includes foreign central banks, bought 49 percent of the $11 billion in bonds, the biggest percentage since the Treasury reintroduced the 30-year security in 2006.

A Treasury Department report next week may show the international demand for long-term U.S. equities, notes and bonds rose to a net $57.5 billion in April, compared with $55.8 in March. The report is due June 15.

“The choice of a reserve currency is not made by central bankers; it chooses itself,” said Richard Franulovich, a senior currency strategist at Westpac Banking Corp. in New York, in an interview on Bloomberg Television. “That is a function of the fact that the U.S. economy is the biggest economy in the world, the deepest, most liquid capital markets and for that reason, there is no alternative to that currency at this stage.”

‘Under Pressure Again’

The Dollar Index, used by the ICE to track the greenback against the euro, yen, pound, Canadian dollar, Swiss franc and Swedish krona, has lost 9 percent in the past three months as investors sold Treasuries to buy higher-yielding assets elsewhere on signs of a global economic recovery. Ten-year note yields reached 4 percent on June 11, the highest since October.

“The overall move toward improving risk appetite remains in place,” said Ian Stannard, a currency strategy at BNP Paribas SA in London. “With the G-8 meeting out of the way next week, the dollar will come under pressure once again.”

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autre article intéressant : http://www.lextension.com/index.php?page=t…;theme=Economie

Evidemment, hommes politiques, technocrates et économistes – en particulier universitaires –, ayant recours à toutes sortes de manipulations étatistes d’inspiration marxiste ou keynésienne, se sont révélés incapables de mieux faire que ne l’avaient fait les sociétés de liberté du XIXe siècle qui ont constitué l’apogée du système libéral occidental. Cette faillite intellectuelle des hommes de l’Etat et des clercs en Occident a, en outre, conduit à une société d’irresponsabilité et d’inégalité dans laquelle la masse de la population n’a plus comme perspective que son appauvrissement collectif pendant que les plus habiles s’octroient des avantages exorbitants.
L’année passée, nous vous avions conseillé (voir «L’Extension» d’avril 2008) – avec un grand profit ultérieur pour ceux qui ont suivi cette recommandation – de vendre les indices boursiers américains et d’acheter l’or, pour bénéficier de la chute du ratio Dow Jones des industrielles/Gold. Nous leur conseillons maintenant de vendre les obligations d’Etat américaines et d’acheter l’or, pour bénéficier de la chute du ratio US Treasury Bonds/Gold.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca va pas être simple d'acheter pour 134G$ d'or.

Et de trouver un double-fond suffisamment grand pour le cacher encore moins…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et de trouver un double-fond suffisamment grand pour le cacher encore moins…

Alinghi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

… 134 G$ d'or, ça fait 6189 tonnes d'or à 21.650 €/kg. Je ne suis même pas sûr qu'il existe autant d'or quelque part en vente… (ça fait 320 m³)

Share this post


Link to post
Share on other sites
… 134 G$ d'or, ça fait 6189 tonnes d'or à 21.650 €/kg. Je ne suis même pas sûr qu'il existe autant d'or quelque part en vente…

Ca fait 2 ans et demie de production mondiale d'or…

Share this post


Link to post
Share on other sites
… 134 G$ d'or, ça fait 6189 tonnes d'or à 21.650 €/kg. Je ne suis même pas sûr qu'il existe autant d'or quelque part en vente… (ça fait 320 m³)

Si quelqu'un met 134 miyards sur la table, la quantité que ça représente va plonger tout plouf, non?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si quelqu'un met 134 miyards sur la table, la quantité que ça représente va plonger tout plouf, non?

Bof, le giga ça eut impressionné, mais maintenant les vrais comptent en Tera $, n'est ce pas mister O. ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je penche pour une entree dans une phase de deflation, difficile en revanche d'estimer jusqu'a quand elle durera.

Le multiplicateur est un indicateur du nombre de transactions monétaires. En ce moment, il est plutôt bas: http://research.stlouisfed.org/fred2/series/MULT. Selon moi, les prix américains resteront stables dans l'immédiat pourvu que le multiplicateur ne descende plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le multiplicateur est un indicateur du nombre de transactions monétaires. En ce moment, il est plutôt bas: http://research.stlouisfed.org/fred2/series/MULT. Selon moi, les prix américains resteront stables dans l'immédiat pourvu que le multiplicateur ne descende plus.

Le multiplicateur est le ratio entre M1 et M0.

Pas de rapport avec le nb de transactions.

M0 a explosé, car la fed a prêté énormément contre des créances pourries en collatéral.

Mais dans le même temps, les banques n'ont pas prété plus dans les mêmes proportions.

D'où MULT baisse.

cf. mon post un poil plus haut : http://www.liberaux.org/index.php?s=&s…st&p=551690

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Le pire de la récession est à venir"

Le pire de la récession est à venir, a estimé lundi le chef économiste de la Banque européenne de reconstruction et de développement Erik Berglof, lors d'une conférence en Ecosse, appelant à plus de transparence du système bancaire, notamment en Europe.

"Je ne pense pas que le pire soit derrière nous", a indiqué M. Berglof lors d'une conférence à Gleneagles à laquelle participait également la commissaire européenne à la Concurrence Neelie Kroes. "Nous n'avons pas encore tout vu", a-t-il ajouté. Mme Kroes a estimé "que le monde bancaire n'avait toujours pas confiance", et que les banquiers "réalisent qu'il y a toujours quelque chose de pourri dans le placard".

M. Berglof a renchéri : "Il semble que nous ne sachions toujours pas ce qu'il y a dans notre système bancaire (en Europe, ndlr), et il y a besoin non seulement de le découvrir mais aussi de le rendre public comme on l'a fait aux Etats-Unis". Il a estimé que la méthode américaine était "la référence et avait certainement aidé à stabiliser le système".

Mme Kroes a noté de son côté que les représentants du secteur bancaire qu'elle avait pu rencontrer récemment se rejetaient la responsabilité des problèmes, et que "beaucoup déniaient ce qui se passait dans leur propre institution".

Elle a appelé les banques à prêter pour permettre aux petites entreprises de fonctionner : "Elles ont besoin de prêts, ni plus ni moins", a-t-elle dit, estimant à son tour "qu'on n'était pas au bout des conséquences de cette récession". (belga/cb)

http://www.7sur7.be/7s7/fr/2402/Crise-bour…t-a-venir.dhtml

Share this post


Link to post
Share on other sites
… 134 G$ d'or, ça fait 6189 tonnes d'or à 21.650 €/kg. Je ne suis même pas sûr qu'il existe autant d'or quelque part en vente… (ça fait 320 m³)

Chez moi avec un lingot de 1kg à 30000USD ca fait 4500t.

Masse volumique de l'or 20t/m³

soit 225m³.

PS : on ne divise pas des USD par des EUR.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Chez moi avec un lingot de 1kg à 30000USD ca fait 4500t.

Masse volumique de l'or 20t/m³

J'avais trouvé 19.kkchose t/m³ ; ajoute à l'erreur $/€, et le compte y est. Au final, ça reste de toute façon intransportable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'avais trouvé 19.kkchose t/m³ ; ajoute à l'erreur $/€, et le compte y est. Au final, ça reste de toute façon intransportable.

Je veux bien essayer de bosser sur le sujet s'il y a moyen d'avoir une commission.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Au final, ça reste de toute façon intransportable.

Chiche !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bref. Un résumé de la situation actuelle : http://tinyurl.com/mamf76

C'est parti pour un ride. :doigt:

01913900-photo-family-ski-snowboard.jpg

Depuis décembre, le taux d'intérêt au jour le jour aux Etats-Unis est quasiment à zéro. Voulant aller plus loin, la Réserve fédérale (Fed) s'est lancée au mois de mars dans un grand programme de rachat d'obligations du Trésor destiné à faire baisser les taux à long terme, pour aider le crédit et donc la croissance.

[…]

Alimenté par la hausse des taux, le débat fait rage au sein de la Fed sur l'opportunité d'intensifier le programme de rachats de titres du Trésor.

Les membres du Comité de politique monétaire de la banque centrale, qui doivent se réunir les 23 et 24 juin, sont profondément divisés sur la question, entre ceux qui jugent primordial de continuer de porter l'économie à bout de bras et ceux pour qui la Fed doit commencer à réduire son soutien sous peine de voir l'inflation s'envoler et tuer la reprise dans l'oeuf.

http://www.boursorama.com/infos/actualites…e5dd7fe32203e68

Comment se fait-il que racheter des obligations du Trésor contribue à faire baisser les taux d'intérêt à long terme ? et si ces rachats sont censés baisser les taux, pourquoi sont-ils en hausse ? :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est parti pour un ride. :doigt:

01913900-photo-family-ski-snowboard.jpg

http://www.boursorama.com/infos/actualites…e5dd7fe32203e68

Comment se fait-il que racheter des obligations du Trésor contribue à faire baisser les taux d'intérêt à long terme ? et si ces rachats sont censés baisser les taux, pourquoi sont-ils en hausse ? :icon_up:

"taux d'intérêt long terme" = taux d'intérêt des obligations d'Etat

Si on achète des obligations, ça fait monter leur prix, et donc baisser leur taux effectif.

Les taux sont en hausse malgré les achats de la fed, parce que les autres opérateurs (privés ou publics) cherchent à s'en débarrasser.

Mais là, ça y est, toutes les BCs disent que les TBonds, c'est de la balle, alors leur prix remonte et leur taux baisse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le multiplicateur est le ratio entre M1 et M0.

Est-ce que nous parlons du même multiplicateur ?

La formule de celui dont je parle est 1/(1–c) (c égal la propension marginale à la consommation). Donc un multiplicateur bas signifie une propension marginale à la consommation faible. Les consommateurs achètent peu de biens de consommation et de là nous déduisons que le nombre de transactions est bas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Est-ce que nous parlons du même multiplicateur ?

La formule de celui dont je parle est 1/(1–c) (c égal la propension marginale à la consommation). Donc un multiplicateur bas signifie une propension marginale à la consommation faible. Les consommateurs achètent peu de biens de consommation et de là nous déduisons que le nombre de transactions est bas.

Je ne sais pas de quel multiplicateur vous parlez, je parlais pour ma part de celui qui est l'objet de l'url que vous aviez donné depuis un site de la FED ( http://research.stlouisfed.org/fred2/series/MULT ) , dont la page est intitulée "MULT, M1 Money Multiplier", et dont la note de bas de page indique "The M1 multiplier is the ratio of M1 to the St. Louis Adjusted Monetary Base."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les hauts et les bas de l'économie Suisse:

L'industrie au plus mal….

http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/inde…ment.121488.pdf

Les étrangers ne viennent plus bosser en Suisse (effet amortisseur sur le chômage, pas plus mal…)

http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/inde…ment.121498.pdf

Par contre excellente tenue de la consommation des ménages, comme le révèle les résultats du commerce de détail, qui viennent de tomber:

http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/inde…ment.121525.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quant à l'or, il va devenir (?) dispo dans des distributeurs automatiques.

http://www.ft.com/cms/s/0/1e36a664-5ad4-11…?nclick_check=1

Rassurant, non ?

Il faudra tout de meme un jour que quelqu'un m'explique en quoi l'or est interessant pour ceux qui ne vivent pas aux US.

Le cours de l'or en euro est quasi-stable depuis des annees, variant inversement avec la valeur du billet vert. Alors acheter un peu d'or physique pour le cas de guerre mondiale (et la je doute que les problemes d'argent/epargne soient primordiaux…) admettons mais en acheter en esperant depasser un rendement taux d'interet classique c'est vraiment un non sens.

Pour ceux qui vivent de dollar us en revanche c'est une parfaite protection face a un avenir qui s'annonce sombre pour la devise us.

A court terme en revanche l'euro me semble tres expose a une correction, incapable de franchir les 1.41. Je verrai bien une baisse a 1.35 en correlation d'une baisse du petrole sous les $50. L'augmentation du barril me parait completement speculative, des que l'injection d'argent vole public dans le secteur bancaire diminuera, le cours reviendra sur ses fondamentaux. Il sera alors temps de se placer pour anticiper les hausses a venir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le cours de l'or en euro est quasi-stable depuis des annees,

Pas vraiment : il a doublé en cinq ans face à l'euro (il a dans le même temps triplé face au dollar US).

Alors acheter un peu d'or physique pour le cas de guerre mondiale (et la je doute que les problemes d'argent/epargne soient primordiaux…) admettons mais en acheter en esperant depasser un rendement taux d'interet classique c'est vraiment un non sens.

Sauf évènement 8-10 sigmas, je suis d'accord.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alors acheter un peu d'or physique pour le cas de guerre mondiale (et la je doute que les problemes d'argent/epargne soient primordiaux…) admettons mais en acheter en esperant depasser un rendement taux d'interet classique c'est vraiment un non sens.

Depuis la sortie des obligations d’état indexées sur l’inflation, je suis plutôt d’accord, l’or physique c’est un hedge contre la faillite de l’état, mais ce n’est pas une couverture économique, c’est juste pour pouvoir corrompre quelques fonctionnaires pour fuir/se cacher en cas de bouleversement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Lugaxker
      On y est je pense.
       
      Baril de Brent : - 20 % aujourd'hui
      CAC 40 : - 6 % à l'ouverture
      Le S&P 500 va probablement aussi plonger cet après-midi.
       
      Indépendamment du contexte (le coronavirus qui a déclenché le mouvement), ça sent la nouvelle récession.
       
      Vous en pensez quoi ?
    • By Alchimi
      http://www.lefigaro.fr/medias/2018/05/24/20004-20180524ARTFIG00294-netflix-pese-desormais-plus-lourd-que-disney.php
       
      L'article:
       
      +2300% le titre netflix entre 2012 et 2017. Pas moche. Je crois que je vais aller leur proposer mon scénario de court-métrage de SF.
×
×
  • Create New...