Jump to content

Recommended Posts

Apparemment, il a pioché chez les technos de Clinton et Kennedy.

Attention bien que Obama ne soit pas descendant d'esclave la police de la pensée voit d'un mauvais oeil d'associer le verbe piocher à un Noir surtout quand dans votre cas il pioche chez des blancs.

Link to post
Share on other sites

excusez moi monsieur Ross il est fait mention de

blancs
et de
noirs
dans votre post, veuillez svp cesser ce racssysme insoutenable vecteur d'exclusion et d'echec social merci.
Link to post
Share on other sites

Il sont en train de préparer la prochaine bulle financière, une espèce de monstruosité frankensteinienne, une hybridation génétiquement modifiée entre la Fed, Freddy et Fannie.

Link to post
Share on other sites

"Paul Volcker nommé conseiller économique de Barack Obama"

Pas très anarcap-friendly mais bien libéral puisque l'intéressé a mis en oeuvre les doctrines de Milton Friedman pour combattre la stagflation.

Dommage pour ceux qui persistent à défendre que Obama est un socialiste caché.

Encore plus dommage pour la francitude, qui n'en fini pas de commencer sa cure de désintoxication d'obamania.

Link to post
Share on other sites
Tu es abonné aux provocations à deux balles ?

Dit celui qui réagit à chaque occurrence de vote électronique par le même commentaire :icon_up: Il ne s'agissait pas d'une provocation.

Link to post
Share on other sites

Obama confirme les nominations de Clinton Gates et Holder

Le Président-élu américain Barack Obama a confirmé ce jour, lors d'une conférence de presse à Chicago, quelques nominations très attendues à la tête de son administration. Son ancienne rivale Hillary Clinton prendra la tête du Département d'Etat. Obama entend conserver Robert Gates au poste de Secrétaire à la Défense. L'ancien marine, le général Jim Jones, deviendra conseiller pour la sécurité nationale. Le Dr Susan Rice sera Ambassadeur des États-Unis auprès des Nations Unies. Janet Napolitano prendra la tête du Département de Sécurité Domestique (Homeland Security) et Eric Holder dirigera le Ministère de la Justice en tant qu'Attorney General.

http://www.boursier.com/vals/ALL/us-eco-ob…news-310157.htm

L'administration Clinton III c'est black to the future!

Link to post
Share on other sites

Ca risque d'être sportif entre Susan et Hillary (réfèrence au"3 a.m phone call" ) :icon_up:

Je maintiens que la dernière n'est là qu'en vue de 2012, et que ça va se fritter dans la dream team…

Link to post
Share on other sites

Marrant car dès le mois de juin, je pensais que Hillary laisserait tomber sa campagne pour une place très très en vue dans la future administration démocrate.

Toutefois, je ne suis pas certain qu'elle pense déjà à 2012: elle aura quand même soixante-six ans à cette date et il faudrait vraiment une catastrophe pour qu'Obama ne soit pas désigné à nouveau par la Convention démocrate.

Link to post
Share on other sites

http://www.menapress.com/article.php?sid=2254

De Metula news agency, qui y voit un déni des espoirs de la gauche pacifiste et étatiste du parti démocrate, ce que celle-ci confirme en ce moment. A noter que l'accord de retrait accepté par le parlement irakien prévoit la date de 2011 et pas 16 mois (mai 2010) comme le souhaite ouvertement Obama.

Link to post
Share on other sites
Obama confirme les nominations de Clinton…

Il pourrait s'agir là, en fait, d'un maître coup vicieux de la part d'Obama pour contrôler le clan Clinton. En effet, maintenant Bill Clinton devra révéler la liste des donateurs à la fondation qui porte son nom - comme le roi du Maroc ou la famille royale saoudite - et la moindre conférence qu'il donnera devra passer par une équipe de supervision du Département d'État. Obama s'assure ainsi contre toute campagne potentielle lui étant hostile et contrôle la machine à pognon des Clinton pour 2012. Brillant.

Link to post
Share on other sites
Automobile: Obama demande un plan de sauvetage "réaliste"

03/12/2008

CHICAGO (Etats-Unis), 3 déc 2008 (AFP) - Le président élu des Etats-Unis, Barack Obama, a demandé mercredi un plan d’aide à l’automobile qui s’accompagne d’une évaluation "réaliste" de l’évolution du marché.

Youpi!

Link to post
Share on other sites

Bon, maintenant la quadrature du cercle pour les intellos européens : comment poursuivre un anti-américanisme de bon aloi et casser de l'Obama ?

Obama et l'Europe

LE MONDE | 02.12.08 |

L'équipe de politique étrangère qu'a présentée Barack Obama, lundi 1er décembre, n'a surpris personne. Les fuites sciemment distillées à la presse au cours des derniers jours avaient pour but de préparer l'arrivée d'Hillary Clinton au département d'Etat et le maintien du républicain Robert Gates à la défense. Mais surtout, aucun visage nouveau n'est apparu, contrairement à ce qu'on aurait pu attendre d'un président élu qui, candidat, avait promis le changement.

Certes, la diplomatie que va mener M. Obama se distinguera, et c'est heureux, de celle de George W. Bush. Toutefois, loin de laisser prévoir une révision déchirante, ces nominations annoncent un retour à une tradition centriste et bipartite de la politique étrangère américaine.

Pour les Européens, qui ont essayé d'anticiper les choix du futur président en lui présentant d'avance quelques requêtes, ce n'est pas nécessairement une bonne nouvelle. Les relations transatlantiques seront moins tendues qu'avec M. Bush, mais les Européens auront perdu un prétexte [c'est vrai qu'il était vachement pratique le Bush - ils vont le regretter, le McCain, les intellos européens] pour se démarquer des Etats-Unis. La nouvelle administration ne leur fera pas de cadeaux - M. Obama, comme Mme Clinton, donnera la priorité aux entreprises américaines pour les contrats publics -, et, en même temps, elle sera plus exigeante avec eux.

L'Afghanistan sera le premier test de la bonne volonté européenne. M. Obama en a fait le centre de la lutte contre le terrorisme. Il est prêt à y envoyer plus de forces et attend des Européens qu'ils augmentent leurs contingents. Pourront-ils résister aux pressions d'un président dont ils ont bruyamment salué l'élection ? Avec l'Iran, M. Obama s'engagera sur la voie d'un dialogue plus prudemment qu'il ne l'a laissé entendre pendant la campagne. Les Européens n'en sont pas moins inquiets, et le ministre français des affaires étrangères, Bernard Kouchner, est allé dire à Washington, dans des termes diplomatiques mais sans équivoque, qu'une négociation bilatérale Etats-Unis - Iran contrarierait les efforts - vains, il est vrai - des Européens pour amener les Iraniens à renoncer à leur programme nucléaire militaire.

Enfin, M. Obama a proclamé sans ambiguïté sa volonté de restaurer le leadership américain sans évoquer le monde multipolaire si prisé de ce côté-ci de l'Atlantique.

http://www.lemonde.fr/archives/article/200…_1125829_0.html

Link to post
Share on other sites
Bon, maintenant la quadrature du cercle pour les intellos européens : comment poursuivre un anti-américanisme de bon aloi et casser de l'Obama ?

Pourquoi casser de l'Obama il suffit de dire que Bush a préparé un terrain favorable au lobby militaro-industriel et que, Obama aussi beau soit-il ne peut aller contre ce puissant lobby sans risquer pour sa vie.

Il a déjà la NRA sur le dos à cause des restrictions apportées aux ports d'armes, il ne peut faire plus, mais même si tout n'a pas changé il a déjà fait beaucoup.

Il pourrait faire beaucoup plus sans cette Amérique profonde blanche croyante et raciste: l'Amérique de Bush!

Link to post
Share on other sites

Au fait, aujourd'hui, la Cour suprême va se pencher sur la question de savoir s'il faut étudier la validité de la nationalité américaine d'Obama : "Will Supreme Court take case on Obama's citizenship?"

Et en plus on ne peut même pas accuser Bush de ce coup tordu, c'est le fait d'un fan de la Clinton. :icon_up:

Projection gag : élection d'Obama invalidée, Binden for president.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Taranne
      La discrimination à l'embauche contre les LGBT est désormais illégale aux Etats-Unis:
       
      https://t.co/XzYOmU0wwU?amp=1
       
      Et les républicains se mordent les doigts, car deux de leurs juges (Roberts et Gorsuch) se sont ralliés à la majorité. 
    • By Neomatix
      Il y en a un maintenant que l'élection est terminée, même s'il n'est encore que President-elect. Let ze 4-year troll begin !
    • By Freezbee
      Je n'avais pas suivi l'affaire jusqu'à ce soir lorsque je suis tombé par hasard sur la vidéo de la fusillade, puis sur cet article du Monde (qui brille par son objectivité) :
       
       
      La violence d'extrême-gauche passe à la trappe. Les agresseurs deviennent des « opposants », un fusil semi-automatique devient un « fusil mitrailleur » et le tireur (qui pourrait plaider la légitime défense, d'après ce que j'ai vu sur la vidéo) « n'hésite pas à tirer à plusieurs reprises ». Pour certains de ses détracteurs, Kyle Rittenhouse est un tueur de masse que des - gentils - manifestants tentaient de neutraliser.
       
      Quoi qu'il en soit, le gars au skate board mériterait un Darwin Award ; il faut vraiment être c... pour s'attaquer de cette façon à un type armé d'un AR-15 :
       

    • By PABerryer
      La présidentielle est pour novembre et les principaux candidats ont été choisi. Pour rappel il s'agit de :
       
      Donald Trump et Mike Pence (Républicain) Joe Biden et Kamala Harris (Démocrate) Jo Jorgensen et Spike Cohen (Libertarien)
    • By Marlenus
      J'ouvre un topic pour la primaire démocrate 2020, vu que les candidatures commencent à apparaitre.
       
      J'ai vu 2 candidates pour l'instant.
      Warren et Gabbard, mais il doit sûrement il y en avoir d'autres petites.
       
      Ce sera quand même un choix important pour l'avenir du parti IMO.
×
×
  • Create New...