Jump to content

Obama Presidency


Recommended Posts

Toujours dans la série "Moi, j'peux, chuis le Messie" :

Solicitor general nominee says 'enemy combatants' can be held without trial

Elena Kagan tells a senator she agrees with Attorney General Holder that the U.S. is at war and therefore may detain suspected terrorists indefinitely.

Reporting from Washington -- Harvard Law Dean Elena Kagan, President Obama's choice to represent his administration before the Supreme Court, told a key Republican senator Tuesday that she believed the government could hold suspected terrorists without trial as war prisoners.

She echoed comments by Atty. Gen. Eric H. Holder Jr. during his confirmation hearing last month. Both agreed that the United States was at war with Al Qaeda and suggested the law of war allows the government to capture and hold alleged terrorists without charges.

If confirmed as U.S. solicitor general, Kagan, 48, will defend the administration's legal policy in the courts.

During the Bush administration, the solicitor general argued for the White House's war-on-terrorism policies, including the president's decision to imprison foreign fighters and alleged terrorists at Guantanamo Bay, Cuba.

Last year, the Supreme Court dealt the Bush administration a setback when it ruled that these alleged "enemy combatants" had a right to be heard by a judge and to plead for their freedom. But the high court left unanswered the question of whether accused terrorists and others with suspected ties to Al Qaeda could be held for years without trial.

That issue is now before the Obama administration. The new president has announced that the U.S. military prison at Guantanamo Bay will be closed, and he has created a task force of lawyers and military officers to decide how to handle current and future detainees. The group will be led by Holder and Defense Secretary Robert M. Gates.

In 2004, the high court agreed with the Bush administration that battlefield prisoners can be imprisoned for the duration of the war. Its decision came in the case of Yaser Esam Hamdi, a U.S.-born Taliban fighter who was captured in Afghanistan. It is not clear whether the same applies to civilians who are captured as suspected terrorists.

Sens. Dianne Feinstein (D-Calif.) and Lindsey Graham (R-S.C.) both raised the issue Tuesday. Feinstein called it "a fundamental question as we consider the end planning for detainees as Guantanamo is closed."

Graham, a former Air Force lawyer, stressed the stark difference between criminal law and the law of war. He and Kagan agreed that under criminal law, no person can be held indefinitely without a trial.

"Do you believe we are at war?" Graham asked.

"I do, Senator," Kagan replied.

Graham cited the example of someone who is not carrying a gun or fighting on a battlefield. "If our intelligence agencies should capture someone in the Philippines that is suspected of financing Al Qaeda worldwide, would you consider that person part of the battlefield?" he asked. He added that he had asked the same question of Holder, who replied that he agreed that person was on the battlefield.

"Do you agree with that?" the senator said.

"I do," Kagan replied.

Graham said that under the law of war, the government can say, "If you're part of the enemy force, there is no requirement to let them go back to the war and kill our troops. Do you agree that makes sense?"

Kagan replied, "I think it makes sense, and I think you're correct that that is the law."

"So America needs to get ready for this proposition that some people are going to be detained as enemy combatants, not criminals," Graham concluded.

Civil liberties advocates, including the American Civil Liberties Union and Human Rights First, have urged the Obama administration to follow the U.S. rules of criminal justice in such cases. Under these rules, civilians who are alleged to conspire with terrorists must be charged with a crime and given a trial.

http://www.latimes.com/news/nationworld/na…0,7158432.story

Link to comment
The stakes are too high for amateur hour. Obama needs to explain why his personnel process has been so spectacularly incompetent, what he is going to do to fix it, and what he has learned from this experience. There is a lot of goodwill and desperation out there, both of which Obama has been able to tap effectively. But rather than just talking beautifully, he must start governing competently.

http://hnn.us/blogs/entries/62106.html

Link to comment

Pom pom pom…

Obama envoie 17.000 soldats en Afghanistan

Actuellement, quelque 19.000 soldats, en majeure partie américains, participent à l'opération «Liberté immuable» (»Enduring Freedom») déclenchée par Washington en octobre 2001 contre les talibans, alors au pouvoir, et leurs alliés d'al-Qaida.(

Le président américain entend porter à 55.000 le nombre de militaires sur place, avant l'élection présidentielle afghane du 20 août.

C'est la première décision majeure en termes de déploiement militaire qu'il prend depuis son investiture. Mardi, Barack Obama a annoncé l'envoi d'environ 17.000 hommes supplémentaires en Afghanistan d'ici à l'été, «pour faire face à d'urgents besoins en matière de sécurité». Il s'agit d'une brigade expéditionnaire de Marines (environ 8.000 hommes), d'une brigade blindée de l'Armée de Terre (3.500 à 4.000 hommes) ainsi que de forces de soutien (environ 5.000 hommes). Les Etats-Unis disposent déjà de 38.000 soldats en Afghanistan, sur les 70.000 au total de la force internationale. Le commandement militaire américain réclame encore 30.000 hommes supplémentaires, soit un quasi-doublement du contingent, pour contrer l'influence grandissante des talibans et sécuriser les civils.

Selon un responsable de l'administration, l'objectif est de déployer ces nouveaux effectifs avant l'élection présidentielle du 20 août, qui s'annonce comme un moment éminemment délicat.

Cette décision, qui était l'une des grandes promesses du candidat Obama frappe comme une gifle l'administration de George W. Bush. Le président démocrate a en effet accusé son prédécesseur d'avoir privilégié la guerre en Irak, aux dépens des besoins urgents en Afghanistan.

Dans son communiqué, le 44e président précise d'ailleurs le retrait annoncé des troupes américaines d'Irak lui donne la «souplesse» indispensable pour renforcer les effectifs en Afghanistan. Pays qui selon lui, «n'a pas reçu l'attention stratégique, l'orientation et les ressources dont elle a besoin d'urgence».

On peut encore etre obamaniaque avec une certaine dignite, car "c'est une gifle a la guerre de Bush". Je propose toutefois d'etre proactif et de creer un Observatoire National du Retournement de Veste Obamaniaque (ONaRVO).

Source : Le Figaro, 18/02/2009, http://www.lefigaro.fr/international/2009/…fghanistan-.php

Link to comment

L'envoi de troupes en Afgha etait annonce par le candidat mais les europeens devots n'ont pas lu son programme, eblouis qu'ils etaient par la couleur de sa peau et la perspective d'une alternative a Bush.

En fait, je pensais surtout au retournement de veste des obamaniaques europeens.

Link to comment

Parano gauchiste. Ce cartoon n'est pas raciste. Ou alors raciste anti-con : on ne compare pas Obama à un macaque, on dit que celui qui a pondu le "Stimulus" avait l'intelligence d'un macaque (sur base d'un fait divers où des policiers ont flingué un singe qui attaquait une vieille).

Pour autant que je sache, Bush s'est fait autrement agonir sur son intelligence.

Link to comment

Un grand moment d'humour, hier. Dans le meme discours, on trouve ca :

Barack Obama a cherché à rassurer sur la solvabilité des établissements bancaires, affirmant que l'argent des Américains était en sécurité et que le pays pouvait compter sur la poursuite des opérations menées par le système financier

Barack Obama a dit que son administration s'était engagée à réorganiser l'industrie automobile

… sa volonté de mener à bien cette année une grande réforme de la couverture sociale. Il a promis de faire en sorte que l'Amérique ait à nouveau d'ici à 2020 le plus fort taux d'universitaires diplômés au monde et d'augmenter les impôts sur les plus riches. Elu sur la promesse du changement, il a promis d'investir dans les nouvelles technologies et les énergies renouvelables. Et il a pressé le Congrès de lui soumettre de nouvelles réglementations pour le système financier et une loi imposant des quotas d'émissions des gaz à effet de serre.

En une heure de discours, la salle entière s'est levée plus d'une trentaine de fois pour applaudir le président, tant du côté démocrate que républicain.

Et ca :

Obama a affirmé la nécessité de «sacrifices» pour réduire de moitié d'ici à la fin de son mandat en 2013 un déficit fédéral qui pourrait dépasser le chiffre faramineux de 1.500 milliards de dollars cette année.

Son premier budget, qu'il présentera jeudi pour 2010, éliminera les contrats sans appel d'offre qui ont coûté des milliards en Irak et réformera le budget de la Défense «pour que nous n'ayons pas à payer pour des systèmes d'armes qui datent de la Guerre froide et dont nous ne nous servons pas», a-t-il dit devant les militaires de haut rang, assis au premier rang et qui n'ont pas bronché, fonction oblige. Ce budget taillera dans les programmes inutiles ou inopérants et son gouvernement a déjà identifié 2.000 milliards de dollars d'économies possibles sur 10 ans, a-t-il déclaré

Source : http://www.lefigaro.fr/international/2009/…e-la-crise-.php

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Hayek's plosive
      Voilà, comme ça on garde ceci bien au chaud pendant 4 ans en premier post du fil sur la présidence de Biden.
       
      Pour le recompte des voix et les trumpistes rageux, rester sur le fil de l'élection.
       
      Bisous.
    • By Neomatix
      Il y en a un maintenant que l'élection est terminée, même s'il n'est encore que President-elect. Let ze 4-year troll begin !
    • By Taranne
      La discrimination à l'embauche contre les LGBT est désormais illégale aux Etats-Unis:
       
      https://t.co/XzYOmU0wwU?amp=1
       
      Et les républicains se mordent les doigts, car deux de leurs juges (Roberts et Gorsuch) se sont ralliés à la majorité. 
    • By Freezbee
      Je n'avais pas suivi l'affaire jusqu'à ce soir lorsque je suis tombé par hasard sur la vidéo de la fusillade, puis sur cet article du Monde (qui brille par son objectivité) :
       
       
      La violence d'extrême-gauche passe à la trappe. Les agresseurs deviennent des « opposants », un fusil semi-automatique devient un « fusil mitrailleur » et le tireur (qui pourrait plaider la légitime défense, d'après ce que j'ai vu sur la vidéo) « n'hésite pas à tirer à plusieurs reprises ». Pour certains de ses détracteurs, Kyle Rittenhouse est un tueur de masse que des - gentils - manifestants tentaient de neutraliser.
       
      Quoi qu'il en soit, le gars au skate board mériterait un Darwin Award ; il faut vraiment être c... pour s'attaquer de cette façon à un type armé d'un AR-15 :
       

    • By PABerryer
      La présidentielle est pour novembre et les principaux candidats ont été choisi. Pour rappel il s'agit de :
       
      Donald Trump et Mike Pence (Républicain) Joe Biden et Kamala Harris (Démocrate) Jo Jorgensen et Spike Cohen (Libertarien)
×
×
  • Create New...