Jump to content
Librekom

Le filtrage du web annoncé par l'Élysée

Recommended Posts

Bon, aux dernières nouvelles, il y a un film de Costa-Gavras sorti il y a pas longtemps: Eden à l'Ouest. Ca pourrait être une idée d'action très sérieuse: trouver une salle où ce film est projeté et en bloquer l'accès. Il ne doit pas falloir être très nombreux.

EDIT: F.B.I. : Fausse Bonne Idée. Le film de Costa-Gavras a été un four complet - 19ème (!!!) place au box-office France pour sa première semaine d'exploitation, pour un total cumulé de même pas 100 000 entrées, soit une gamelle commerciale absolument ahurissante vue la couverture médiatique dont bénéficie le bonhomme. Heureusement pour les investisseurs de ce genre de film, ce sont essentiellement des financeurs publics qui se foutent bien de rentrer dans leurs frais (le contribuable, c'est une autre histoire). Après 4 semaines d'exploitation je doute qu'on puisse trouver une salle où ce truc se projette encore…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, aux dernières nouvelles, il y a un film de Costa-Gavras sorti il y a pas longtemps: Eden à l'Ouest. Ca pourrait être une idée d'action très sérieuse: trouver une salle où ce film est projeté et en bloquer l'accès. Il ne doit pas falloir être très nombreux.

EDIT: F.B.I. : Fausse Bonne Idée. Le film de Costa-Gavras a été un four complet - 19ème (!!!) place au box-office France pour sa première semaine d'exploitation, pour un total cumulé de même pas 100 000 entrées, soit une gamelle commerciale absolument ahurissante vue la couverture médiatique dont bénéficie le bonhomme. Heureusement pour les investisseurs de ce genre de film, ce sont essentiellement des financeurs publics qui se foutent bien de rentrer dans leurs frais (le contribuable, c'est une autre histoire). Après 4 semaines d'exploitation je doute qu'on puisse trouver une salle où ce truc se projette encore…

Haha ce "film" ne racontait-il pas l'histoire d'un maître nageur qui tisse des liens d'amitié avec un clandestin souhaitant rejoindre l'UK ? :icon_up:

LE film de collabo par excellence :doigt: D'ailleurs Costa-Gravas s'était fait démonté par les deux affreux de Ruquier, Zemmour et Nauleau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
LE film de collabo par excellence…

Le film de collabo, ce serait si le mec dénoncait le clandestin à la poulaga.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les "outils de sécurisation devront être installés sur l'ordinateur".

Ok, sur un deuxième OS que je n'utiliserai jamais.

"Monsieur le juge j'avais effectivement installé les mouchards sur mon PC… Je ne comprends pas ce qui a pu se passer…"

Share this post


Link to post
Share on other sites
Haha ce "film" ne racontait-il pas l'histoire d'un maître nageur qui tisse des liens d'amitié avec un clandestin souhaitant rejoindre l'UK ? :icon_up:

Tu confonds avec Welcome (qui lui est plutôt un beau succès commercial pour le genre). Et je ne vois pas pourquoi "film de collabo"? Aucun rapport avec la confiture.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nico n'est plus seul :icon_up:

Un projet de loi autoriserait Obama à couper des pans entiers d'Internet

Lors de la campagne présidentielle, Barack Obama avait annoncé qu'il ferait de la cybersécurité une de ses priorités. Il vient d'ailleurs de lancer un grand audit des politiques de sécurité informatique des organes gouvernementaux dont le budget 2010 s'élève à 355 millions de dollars (267 millions d'euros). Mais un projet de loi proposé au Sénat pourrait aller encore plus loin, et attribuer au président des Etats-Unis des pouvoirs sans précédent sur le contrôle du réseau des réseaux.

Le projet est porté par deux sénateurs, John Rockefeller (démocrate) et Olympia Snowe (républicaine), qui entendent prévenir ni plus ni moins qu'un possible "cyber-Katrina", du nom de l'ouragan qui a ravagé la région de La Nouvelle-Orléans en 2005. Le projet de loi, intitulé Cybersecurity Act of 2009, promet de mettre à jour les défenses américaines face aux menaces cybernétiques. L'enjeu est de taille puisqu'il pourrait permettre au président des Etats-Unis de décider de coupures de pans entiers du Web.

Certaines mesures du Cybersecurity Act of 2009 sont plutôt accueillies positivement par les spécialistes d'Internet aux Etats-Unis. La loi créerait de nombreuses bourses et programmes de recherche visant à former des experts de la cybercriminalité. Les législateurs veulent aussi rassembler les différents organes qui sont actuellement chargés de superviser les questions de sécurité des réseaux informatiques, pour l'instant divisés entre réseaux civils privés et infrastructures publiques et militaires.

COUPER INTERNET

La mesure la plus discutée du projet de loi est aussi la plus floue : en cas de menaces sur les "infrastructures sensibles", le projet de loi prévoit que le président des Etats-Unis pourrait décréter "l'état d'urgence informatique" et couper les accès Internet mettant en cause la sécurité de ces infrastructures. Pour le moment, la loi ne définit ni ce que sont les "infrastructures sensibles" ni l'ampleur des possibles coupures. John Rockefeller a donné une description très large de ce terme, qui va des données relatives "à l'eau jusqu'à l'électricité, en passant par les banques, les feux de circulation et les données médicales – et la liste est encore plus longue".

Sur tous ces secteurs, l'administration pourra aussi recueillir toutes les données qu'elle estime nécessaires, aussi personnelles qu'elle soient et ce "sans qu'aucune restriction prévue par la loi s'applique". Enfin, pour chapeauter le tout, l'administration prévoit la création d'une autorité centrale de régulation chargée de définir des normes communes de sécurité devant s'appliquer à toutes les infrastructures sensibles, et à tous les logiciels qui y seront utilisés, que l'infrastructure en question soit publique ou privée. L'administration est aussi invitée à mener des négociations internationales pour que ces normes soient appliquées par d'autres pays.

Le projet de loi n'est pas encore adopté. Cependant, l'administration dit craindre la possibilité d'un "11-Septembre informatique" et entend bien s'en prémunir. Mais les représentants de la société civile, comme le Center for Democracy and Technology (CDT), estiment d'ores et déjà que le prix à payer en matière de protection des données personnelles est trop élevé. D'autant plus que selon Leslie Harris, présidente du CDT, "des interventions aussi drastiques dans les systèmes et réseaux de communication privés pourraient mettre en danger à la fois leur sécurité et les données privées".

http://www.lemonde.fr/technologies/article…880_651865.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les "outils de sécurisation devront être installés sur l'ordinateur".

Ok, sur un deuxième OS que je n'utiliserai jamais.

"Monsieur le juge j'avais effectivement installé les mouchards sur mon PC… Je ne comprends pas ce qui a pu se passer…"

Ca ne changera rien, puisque dans les faits on te coupera l'accès internet avant de te juger. Tu es présumé coupable et tu dois prouver ton innocence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca ne changera rien, puisque dans les faits on te coupera l'accès internet avant de te juger. Tu es présumé coupable et tu dois prouver ton innocence.

Certes, mais il est aisé de plaider la bonne foi en toute mauvaise foi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui enfin

Les députés PS, majoritaires dans l'Hémicycle au moment du vote, ont fait basculer le scrutin. Le projet de loi devra désormais repasser devant les deux chambres. Roger Karoutchi promet que ce sera le cas dans quelques semaines.

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/04/0…chargement-.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

N'empêche, c'est frappant qu'on puisse faire passer un vote alors que la proportion n'est pas respectée. Il faudrait un système de comptage qui en tienne compte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les députés PS, majoritaires dans l'Hémicycle au moment du vote, ont fait basculer le scrutin. Le projet de loi devra désormais repasser devant les deux chambres. Roger Karoutchi promet que ce sera le cas dans quelques semaines.

C'est un coup monté selon Lefebvre :

hadopifacepalm.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le projet de loi Hadopi est-il est-il enterré ?

"Pas du tout, il n'est pas enterré. Le projet de loi va être discuté le plus rapidement possible. C'est une manoeuvre d'obstruction qui ne fera que perdre quelques semaines. On se souvient que l'UMP avait fait la même chose avec le Pacs, qui est quand même passé. Les socialistes ont fait un coup et se sont cachés derrière l'hémicycle. Tout ça n'est pas très malin. C'est lutter contre le fait majoritaire."

On se croirait dans une AG !

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai réussi à faire un billet à chaud… Hadopi…raté !

Le facepalm d'Adrian est assez bon :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne se réjouissons pas trop vite…..

« Ce vote retarde l'adoption du texte, ça ne le bloque pas. Ce texte sera de toute manière bien sûr voté. On le fera à la rentrée des vacances parlementaires de Pâques » a indiqué Roger Karoutchi, secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement. « On va repasser le texte avec une lecture à l'Assemblée et une lecture au Sénat avec un vote conforme, dans les deux chambres », a-t-il précisé à l'AFP en affirmant que cette procédure avait reçu l'aval du premier ministre François Fillon.

http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,…39391614,00.htm

J'en profite pour rappeler que la vraie méthode efficace pour lutter contre la loi HADOPI est ici :

(badurl) http://linuxmanua.blogspot.com/2009/04/10-antidotes-anti-hadopi.html (badurl)

mouai le must reste IPREdator.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ipredator me semble vachement excitant… quelqu'un l'a-t-il déjà utilisé ? Est-ce rapide ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Loi sur le piratage : des artistes "de gauche" dénoncent la stratégie du PS

Dans une lettre ouverte adressée à Martine Aubry, plusieurs artistes se réclamant "de gauche", dénoncent la stratégie suivie par le Parti socialiste à propos de la loi "Création et internet", qui vise à lutter contre le piratage sur internet.

Juliette Gréco, Pierre Arditi, Maxime Le Forestier et Michel Piccoli estiment qu'"en faisant échec au vote de cette loi à l'Assemblée", le PS a "adressé" à leur égard "un message de rupture" et a "également perdu [son] âme".

Ils considèrent qu'en s'"opposant à ce que des règles s'imposent aux opérateurs télécommunications (comme vous les aviez imposées naguère aux opérateurs de télévision et de radio) pour qu'ils cessent de piller la création", le PS vient "de tourner le dos de manière fracassante" à ce qu'ils appellent leur "histoire commune", qu'ils caractérisent par "le refus d'un ordre purement marchand", "la protection du faible contre le fort. En particulier pour la culture."

Voici le texte intégral de cette lettre ouverte :

Madame la Première Secrétaire,

Depuis toujours nous avons soutenu la gauche. Chaque fois que vous avez fait appel à nous, nous avons répondu présent. Pas par devoir. Moins encore par intérêt. Par désir et par conviction.

La gauche - notre famille - c'était le refus d'un ordre purement marchand. C'était la protection du faible contre le fort. En particulier pour la culture. En ne les abandonnant pas à la seule loi du marché, la gauche avait sauvé les artistes dans notre pays. C'était vrai, en particulier, des dispositions prises sous François Mitterrand. Ceux de nos voisins qui n'ont pas fait ce choix-là n'ont plus de cinéma ni de musique.

En vous opposant, à l'occasion de la loi "Création et Internet", à ce que des règles s'imposent aux opérateurs télécommunications (comme vous les aviez imposées naguère aux opérateurs de télévision et de radio) pour qu'ils cessent de piller la création, vous venez de tourner le dos de manière fracassante à cette histoire commune.

Vous étiez la résistance à la déréglementation, à la loi de la jungle et du plus fort qui assassine la diversité culturelle. Vous êtes désormais, par l'effet d'une étrange ironie de l'histoire, les avocats du capitalisme débridé contre les droits des artistes à l'heure du numérique.

Souvenez-vous en : le droit d'auteur est un droit de l'homme. Ce n'est pas parce que les PDG des nouvelles multinationales portent des jeans et des tee-shirts que leur âpreté et leur cupidité est moindre. Pour être cool en apparence, le capitalisme numérique n'en est pas moins sauvagement prédateur ! Héraclite nous enseigne : "le Peuple doit combattre pour ses lois comme pour ses murailles".

En faisant échec au vote de cette loi à l'Assemblée vous nous avez adressé un message de rupture. Par la présente, nous en accusons réception.

Vous avez perdu notre soutien - peut-être n'est-ce pas si grave après tout ? Mais il nous semble aussi, et cela est plus fâcheux, que vous avez également perdu votre âme.

Quant à nous, nous restons de gauche, comme ça, quand vous le redeviendrez, vous saurez où nous trouver.

Veuillez croire, Madame la Première Secrétaire, en l'expression de nos salutations attristées.

Pierre Arditi, Juliette Gréco,Maxime Le Forestier, Michel Piccoli

(badurl) http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/05/04/loi-sur-le-piratage-des-artistes-de-gauche-denoncent-la-strategie-du-ps_1188363_823448.html (badurl)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Souvenez-vous en : le droit d'auteur est un droit de l'homme…

Y a pas de doute : la connerie à ce niveau, c'est vraiment de l'art.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Y a pas de doute : la connerie à ce niveau, c'est vraiment de l'art.

Pourquoi ? Si on assimile le droit d'auteur au droit de propriété, c'est effectivement le cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si on assimile le droit d'auteur au droit de propriété…

C'est bien là toute la connerie abyssale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est bien là toute la connerie abyssale.

Donc à quoi correspond le droit d'auteur pour toi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Donc à quoi correspond le droit d'auteur pour toi ?

À rien. Ou alors à une arnaque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le droit d'auteur tel qu'il est défini actuellement est effectivement une arnaque, mais il ne faudrait pas oublier qu'en libéralisme les licences auraient quasiment le même effet. L'idée que pirater est légal n'a rien de libérale. Ce qui est libéral, c'est de dénoncer le renversement de la charge de la preuve ainsi que les violations des droits de la défense qui sont inscrites dans la loi Hadopi. Ce n'est certainement pas de dire que les pirates n'ont rien à se reprocher.

Share this post


Link to post
Share on other sites
…il ne faudrait pas oublier qu'en libéralisme les licences auraient quasiment le même effet.

Pour rappel : dans ce qui fut sans doute la société occidentale la plus libérale qui soit, à savoir la Belgique sous Léopold Ier, les "droits d'auteur" n'étaient pas reconnus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
En particulier pour la culture. En ne les abandonnant pas à la seule loi du marché, la gauche avait sauvé les artistes dans notre pays. C'était vrai, en particulier, des dispositions prises sous François Mitterrand. Ceux de nos voisins qui n'ont pas fait ce choix-là n'ont plus de cinéma ni de musique.

C'est beau, snif snif.

Et c'est faux, aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour rappel : dans ce qui fut sans doute la société occidentale la plus libérale qui soit, à savoir la Belgique sous Léopold Ier, les "droits d'auteur" n'étaient pas reconnus.

Les licences d'exploitation non plus? Tu achètes un disque avec interdiction de le transmettre, hop, le contrat est nul?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...