Jump to content

Union européenne


Recommended Posts

il y a une heure, ttoinou a dit :

Son discours c'est que c'est la seule façon de le faire en respectant les traités et lois en vigueur

 

Si les lois en vigueur sont un piège à con pot de glu qui empêche de s'en libérer (et Attali déclare ouvertement que c'est délibérément fait exprès), alors il faut sortir en dénonçant unilatéralement les traités, sans "négociations".

Je pense d'ailleurs que le RU (ce pays si intelligent, si machiavélien, si pragmatique) l'aurait fait si la classe politique n'était pas si imprégnée d'europhiles qui ont fait traîner le processus.

 

L'UPR se revendique du gaullisme. Quitte à être gaulliste autant l'être jusqu'au bout:

 

 

 

 

Général de Gaulle : Le Marché Commun, il n’y a en fait que deux ans qu’on a commencé à le réaliser. Or notre expansion industrielle remonte à bien avant deux ans. L’expansion industrielle allemande, italienne, de même. Ceux qui racontent des histoires sur les bienfaits incomparables de l’intégration européenne sont des jean-foutre.

 

Alain Peyrefitte- - Le traité de Rome n’a rien prévu pour qu’un de ses membres le quitte.

 

Général de Gaulle. - C’est de la rigolade ! Vous avez déjà vu un grand pays s’engager à rester couillonné, sous prétexte qu’un traité n’a rien prévu pour le cas où il serait couillonné ? Non. Quand on est couillonné, on dit : "Je suis couillonné. Eh bien, voilà, je fous le camp ! " Ce sont des histoires de juristes et de diplomates, tout ça.

AP. - Nous pouvons dire que ce n’est pas nous qui abandonnons le Marché commun, c’est lui qui nous abandonne.

GdG. - Mais non ! Ce n’est pas la peine de raconter des histoires ! D’ailleurs, tout ce qui a été fait pour l’Europe, par ceux qu’on appelle les "européens ", a très bien marché tant que c’était la France qui payait tout. On a commencé par la Communauté européenne du charbon et de l’acier. Ça a consisté en quoi ? En ce qu’on a rendu à l’Allemagne son charbon et son acier, qu’elle n’avait plus car on les lui avait retirés. On les lui a rendus pour rien. Et ça a consisté à donner aux Italiens ce qu’ils n’avaient pas : du charbon et du fer. Alors, ils ont pu faire une industrie métallurgique. Mais nous, nous n’avons pas retiré un rotin de la CECA, pas un rotin !

 

Nous avions un problème qui était la modernisation de nos mines, mais nous les avons modernisées sans que la CECA nous donne un sou. Voilà ce qu’a été la CECA ! C’était une escroquerie, au profit des Allemands et des Italiens !

 

« Après quoi, on a fait l’EURATOM. Et c’est la même chose. Dans l’EURATOM, nous apportons 95% . Il n’y a que nous qui ayons une réelle capacité atomique. Les autres n’en ont absolument aucune, ni installations, ni spécialistes pour les faire tourner. Alors, nous mettons en commun nos 95% de capacité atomique et les autres mettent leurs 5% et on partage les résultats, chacun au même titre ! C’est une escroquerie !

 

« La Communauté européenne de défense, c’était la même chose. Pourquoi l’a-t-on inventée ? Parce que les Allemands n’avaient pas d’armée. Alors, comme on avait peur des Russes, il fallait qu’ils en fassent une, mais comme on ne voulait pas qu’elle soit sous commandement allemand, on la plaçait sous le commandement du général Norstadt. Mais du coup, on voulait en faire autant pour l’armée française ! C’est l’Europe à leur façon. Mais si l’on veut faire une Europe qui ne soit pas à notre détriment, alors, il n’y a plus personne !

 

« Évidemment, aujourd’hui, les Allemands commencent à se dire : « Si nous ne faisons pas le Marché commun avec les Français, les Français vont s’arranger avec les Russes. Et ensuite, qu’est-ce qui va nous arriver ? Nous serons en danger. » Et c’est parfaitement exact. Si la politique du traité franco-allemand, c’est-à-dire le noyau de l’Europe, ne réussit pas, eh bien, nous irons vers d’autres.

AP. - D’autres, c’est-à-dire les Russes ?

GdG. - Naturellement ! Ils voient que le moment est venu. Ils nous font des mamours, en se disant : "On va pouvoir s’arranger avec les Français, comme autrefois." Et dans ce cas, nous cesserons d’être couillonnés, ce sont les Allemands qui le seront. »

-Alain Peyrefitte, C’était de Gaulle, Tome II, p.267.

 

  • Post de référence 2
Link to comment
Il y a 4 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

naïf de croire qu'on peut sortir avec l'article 50. Ce truc a été construit pour obliger l'Etat qui l'utilise à rester au moins 2 ans pour "négocier", puis renouvelable indéfiniment selon le bon plaisir de la commission. Le rêve mouillé des européistes est en fait de faire traîner le processus assez longtemps pour qu'un changement politique interne intervienne et que le pays concerné reste en fait dans l'Union. C'est très ingénieux.

Ceci devrait être répété à chaque page de ce fil de discussion.

Link to comment

D'ailleurs c'est exactement ce qui est en train de se passer en Angleterre, au grand plaisir des remainers ("regardez comme c'est la merde, on n'a rien essayé et rien n'a marché, allez maintenant on revote"). La démocratie à l'européenne en quelque sorte, on revote tant que le résultat n'est pas celui attendu, d'une manière ou d'une autre.

  • Yea 1
Link to comment

J'ai envie de dire: le modèle quasi-explicite des "Pères Fondateurs" de l'UE étaient les USA (lesquels ne se sont d'ailleurs pas privés de financer Jean Monnet et certaines organisations européistes). Et qu'est-il arrivé lorsqu'un Etat fédéré américain a voulu quitter l'Union ?

 

Bref, inutile de "négocier" avec la Commission, qui est convaincu de son droit divin* d'être dans le sens de l'histoire. Il faut juste débrancher la pompe à fric et à fonctionnaires.

 

"L'Europe ne procède pas d'un mouvement démocratique. Elle procède d'une méthode que l'on pourrait définir du terme de despotisme éclairé."
-Tommaso Padoa-Schioppa, Les enseignements de l'aventure européenne, Commentaire, n°87, automne 1999.

« Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. »
-Jean-Claude Juncker, président de la Commission Européenne, entretien pour Le Figaro, 29 janvier 2015.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 39 minutes, Lancelot a dit :

D'ailleurs c'est exactement ce qui est en train de se passer en Angleterre, au grand plaisir des remainers ("regardez comme c'est la merde, on n'a rien essayé et rien n'a marché, allez maintenant on revote"). La démocratie à l'européenne en quelque sorte, on revote tant que le résultat n'est pas celui attendu, d'une manière ou d'une autre.

 

Il faut revoter car la première fois on aurait pas dû voter... Car la démocratie c'est bien uniquement si ça permet d'arriver à la bonne décision. Sinon c'est très mal:


"Je n’étais pas d’accord avec la tenue du référendum, je ne pense pas que c’était nécessaire."
-Tony Blair, à propos de Brexit, 1er septembre 2016.

Link to comment

https://www.lopinion.fr/edition/international/l-assemblee-nationale-bundestag-donnent-naissance-a-parlement-franco-181448

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/feu-vert-des-deputes-pour-la-creation-d-une-assemblee-parlementaire-franco-allemande-20190311

 

Ce n'est pas ça qui va freiner la montée de l'euro-scepticisme en Europe: l'une des raisons principale de l'eurosceptisisme  est la peur d'une Europe contrôlée par l'Allemagne et la France.

Et surtout pourquoi l'Allemagne qui se montre pourtant critique, à juste titre, des projets socialistes de Macron accepte t'elle ça?

 

J'espère que l'Allemagne prendra, dans les faits, le dessus dans ces projets et ne se laissera pas bouffer par la folie française.

Link to comment
il y a une heure, Zagor a dit :

Et surtout pourquoi l'Allemagne qui se montre pourtant critique, à juste titre, des projets socialistes de Macron accepte t'elle ça?

J'espère que c'est purement tactique.

Tant que la France n'est pas officiellement en faillite, ni remplacée, ça reste quand même un gros débouché, et commode, pour les allemands.

Donc flatter les cons (qui aiment ça), ça coûte pas bien cher, et ça rapporte.

 

Sinon, à long terme, les allemands sont bien statôlatres aussi (et ça m'inquiète un peu).

Quelqu'un pour me rassurer svp ?

 

Link to comment
il y a 31 minutes, Rübezahl a dit :

 

Sinon, à long terme, les allemands sont bien statôlatres aussi (et ça m'inquiète un peu).

Quelqu'un pour me rassurer svp ?

 

 

Les allemands sont pro-etats quand ca leur apporte quelque chose.

J'ai l'impression qu'il n'y a pas ce culte idéologique de l'Etat comme en France (ils ont vu le resultat avec Hitler). Les allemand iront moins loins que la France.

 

Après la France gros débouché pour l'Allemagne. Bof plus maintenant. Il aurait plus intérêt à faire ce genre de chose avec les pays-bas ou l'Europe du nord.

Ceci dit, comme tu dis ça permet de garder de bonne relations avec la France. Tout ce que j'espère c'est que c'est l'Allemagne qui guidera le France et pas l'inverse.

Néanmoins, il faudra voir les compétences de cette assemblée: tant c'est juste un comité théodule...

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 2 heures, Zagor a dit :

Et surtout pourquoi l'Allemagne qui se montre pourtant critique, à juste titre, des projets socialistes de Macron accepte t'elle ça?

 

De la thune pour les députés 

Link to comment

Le Premier Ministre Danois défend le "libéralisme économique"

Quote

The EU must resist French efforts to “politicise” the single market or “copy and paste the Chinese model” of state intervention, Denmark’s prime minister said in a defence of Europe’s liberal economy. Lars Lokke Rasmussen is one of the leaders of small, northern member states who worry that the loss of Britain’s free-market voice after Brexit will open an era of more interventionist, Franco-German-led policies.

 

  • Yea 4
  • Love 1
Link to comment
Il y a 11 heures, Jukebox a dit :

 

Il a raison. Et toute l'Europe du Nord et de l'Est soutien le libéralisme économique.

 

"Lars Lokke Rasmussen fears Brexit will lead to era of more state intervention"

Clairement la chose qui m'inquiete le plus dans le Brexit.

 

Link to comment
Citation

 

La très controversée réforme européenne du droit d’auteur finalement adoptée

 Après deux années de débats souvent houleux, le Parlement européen a adopté un nouvel ensemble de règles sur le droit d’auteur.

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/03/26/la-controversee-directive-sur-le-droit-d-auteur-adoptee-par-le-parlement-europeen_5441480_4408996.html


 

Texte adopté donc.

Link to comment

Et devinez qui est particulièrement derrière cette reforme?

 

https://savetheinternet.info/about

 

"At the last meeting of government representatives on January the 18th, there was again no agreement on the two articles. On the contrary, they continued to lose popularity. Many parliamentarians now regret having voted for the reform in September. In addition to politicians from Germany, Belgium, the Netherlands, Finland and Slovenia, who voted against the articles in large parts in the last vote, Italy, Poland, Sweden, Croatia, Luxembourg and Portugal also voiced their concerns this time and advocated at least one exception for small companies with an annual turnover of up to 20 million. An exception that France in particular vehemently rejected. After Germany and France, in particular, failed to reach an agreement on this issue, the trilogue date set a few days later was cancelled for the time being. [4] However, this does not mean that the countries mentioned are generally against upload filters!

 

On February the 4th, a compromise was reached between France and Germany on the question of who should be obliged to use upload filters, thus putting an end to the negotiations. [5]

 

This compromise, however, can hardly be described as such, since it is almost exclusively geared to the demands of France and provides for the most far-reaching filter obligations for platforms that the reform has ever seen. Specifically, the "compromise" stipulates that profit-oriented platforms must fulfil all three of the following conditions in order to be exempt from a general filtering obligation:
1. the platform must be less than 3 years old
2. the annual turnover must be less than 10 million EUR
3. the platform must have less than 5 million users per month
"

 

Marrant (façon de dire) de voir le gouvernement français derrière les pires mesures liberticides...

Link to comment
Le 26/03/2019 à 15:57, Zagor a dit :

Et devinez qui est particulièrement derrière cette reforme?

 

https://savetheinternet.info/about

 

D'ailleurs, qui a voté comme un seul homme cette directive avec 97% de pour?

 

2oK9p4Z.jpg

 

Source :

https://www.votewatch.eu/en/term8-copyright-in-the-digital-single-market-draft-legislative-resolution-provisional-agreement-amendment-.html

 

 

Link to comment
il y a 17 minutes, Azref a dit :

D'ailleurs, qui a voté comme un seul homme cette directive avec 97% de pour?

 

2oK9p4Z.jpg

 

Source :

https://www.votewatch.eu/en/term8-copyright-in-the-digital-single-market-draft-legislative-resolution-provisional-agreement-amendment-.html

 

 

 

Apparemment, la France se fait pas mal défoncer sur les réseaux sociaux à cause de ça.

Sans compter le RN qui a voté majoritairement pour cette loi (contrairement aux autres eurosceptique des autres pays): même pas foutu de se rendre utile pour les bonnes causes.

 

https://rassemblementnational.fr/communiques/une-victoire-historique-pour-la-preservation-de-nos-cultures-face-aux-gafa/

Ok il a suffit de leur dire que c'était pour lutter contre les Gafa pour qu'ils votent oui. Vraiment la honte des eurosceptiques. Tous les membres du groupe européen  d'extrème-droite ENF qui ont voté pour sont du RN; pareil pour l'EFDD (parti de UKIP), tous les oui sont français à par un lituanien.

 

Il faut que la France soit exclue d l'UE, la classe politique français (peu importe sa tendance) est étatiste, liberticide à mort. N'importe quel parti populiste d'autre pays européen est plus libéral que tout les partis français.

Ce vote en est la preuve. La France est le plus grand danger de l'Europe.

  • Yea 4
Link to comment
il y a 34 minutes, Tramp a dit :

Si le UK arrive à sortir, les autres pays du Nord ne tarderont pas. 

 

Je commence à me demander s'il ne va pas avoir tôt ou tard une sécession avec justement les pays du nord (voir les anglais s'il restent dans l'UE) et quelques pays de l'est ( etats baltes, tchéquie, slovaquie voire pologne).

 

Si j'en oublie pas, les pays dont la majorité de leurs eurodéputés ont voté contre sont:

-l'Allemagne

-la Pologne

-les pays-bas

-la Suède

-la République tchèque

-l'Autriche

-la Luxembourg (unanime)

 

C'est vraiment centré sur l'Allemagne et l'Europe centrale.

  • Yea 1
Link to comment
  • 4 weeks later...

Ce sera l’occasion de traîner Apple devant les tribunaux : je n’ai jamais réussi à faire de cidre avec leurs produits

 

Vous n’êtes pas assez intelligent pour comprendre le mot « végétarien » https://www.contrepoints.org/2019/04/22/342217-vous-netes-pas-assez-intelligent-pour-comprendre-le-mot-vegetarien

Link to comment
  • 4 weeks later...

Autant je suis l’auteur sur le parlement, autant je ne suis pas d’accord sur la dispersion des institutions. Il n’y a aucun intérêt à avoir le Conseil d’Etat, la Cour des Comptes, le Conseil Constit, la Cour de Cass etc. à Paris plutôt qu’en province. 

Les bouger réduirait peut-être un peu le parisianisme et, en tout cas, libèrerait des locaux et des logements là bas.

 

Fermer le Parlement de Strasbourg ? Un défi révélateur https://www.contrepoints.org/2019/05/17/140125-fermer-parlement-strasbourg-defi-revelateur

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 2 heures, Tramp a dit :

Autant je suis l’auteur sur le parlement, autant je ne suis pas d’accord sur la dispersion des institutions. Il n’y a aucun intérêt à avoir le Conseil d’Etat, la Cour des Comptes, le Conseil Constit, la Cour de Cass etc. à Paris plutôt qu’en province. 

Les bouger réduirait peut-être un peu le parisianisme et, en tout cas, libèrerait des locaux et des logements là bas.

 

Fermer le Parlement de Strasbourg ? Un défi révélateur https://www.contrepoints.org/2019/05/17/140125-fermer-parlement-strasbourg-defi-revelateur

 

Les commentaires de l'articles sont bien chauvinistes par contre: supprimer le parlement à Bruxelles pour  laisser le siège à Starsbourg.

Link to comment

Vous pensez que l'Europe peut imploser à plus ou moins long terme ?

Avec le Brexit, l'immigration et la monté des partis nationalistes, les divergences entre tous les pays, etc.

Link to comment

Non à moyen terme.

L'Europe est une roue à cliquet. Comme la social-démocratie. Qu'ils soient Eurosceptiques ou non, les partis se relaieront et continueront la même politique car c'est ainsi que le système qui leur fournit leur pouvoir est construit. La désintégration Européenne est, imo, inenvisageable car ça n'est dans l'intérêt d'aucune partie disposant du pouvoir de la concrétiser.

 

A long terme j'en sais rien : y'a 150 ans l'Etat français était un empire libéral qui régnait sur une surface 12 fois supérieure à aujourd'hui.

Link to comment

Napoléon III a commencé socialiste-conservateur, tendance saint-simonien (oui, tout ça à la fois), mais il a eu un tournant libéral dans les années 1960. Son technocrate de service, Michel Chevalier, a refait ses calculs et a jugé que tout compte fait, la liberté marchait mieux que la planification. C'est à ce moment qu'on a signé le traité Cobden-Chevalier avec l'Angleterre, permettant enfin le libre-échange. C'est quand même pas mal. Il a aussi un peu lâché du lest sur la liberté d'expression. Mais bon, ça reste du libéralisme comme on en faisait au XIX, c'est à dire avec encore pas mal de protectionnisme contre le reste du monde, pas de droit de grève, pas de liberté d'association, et ne parlons pas du droit des femmes...

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...