Jump to content
G7H+

Union européenne

Recommended Posts

https://www.courrierinternational.com/article/libre-echange-lautriche-dit-adieu-au-mercosur

 

"L’Autriche dit adieu au Mercosur"

 

Citation

L’Autriche s’est prononcée, mercredi 18 septembre, contre l’accord de libre-échange UE-Mercosur. L’unanimité, nécessaire au niveau européen, est ainsi brisée.

Par un vote largement majoritaire qui a regroupé tous les groupes parlementaires hormis les libéraux (Neos), la commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale autrichienne a voté, la veille, contre l’accord commercial conclu, à la fin de juin, entre l’Union européenne et les pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay). Le gouvernement autrichien est donc mandaté pour s’y opposer au niveau européen, entraînant un blocage faute d’unanimité des États membres.

 

 

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La politique de l'Autriche, ce n'est vraiment pas ça :(

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Bézoukhov a dit :

On est à une semaine des élections.

Si les conneries se limitaient aux périodes électorales on aurait un peu de répit. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Tramp a dit :

Si les conneries se limitaient aux périodes électorales on aurait un peu de répit. 

Mais nous sommes en période électorale. 

On vient d'en fêter l'hémistiche comme l'a dit papa. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Bézoukhov a dit :

T'il : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Association_européenne_de_libre-échange

 

Ça a l'air vachement mieux que l'UE.

Oui, j'espère que les anglais y retourneront, ça fera connaître la chose en France. Ne serait-ce que pour montrer que l'UE n'est pas le summum du libre-échangisme, et qu'on peut tout à fait échanger librement sans bricoler une mini URSS.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Azref a dit :

La politique de l'Autriche, ce n'est vraiment pas ça :(

Je viens de comprendre. Bien joué.

  • Yea 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Bézoukhov a dit :

T'il : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Association_européenne_de_libre-échange

 

Ça a l'air vachement mieux que l'UE.

 

Sauf que l'UE fait pression sur la Suisse pour qu'elle s'aligne sur les politiques communautaires (et pas juste en économie). C'est effectivement le modèle des eurosceptiques durs mais ça ne protège pas complètement des étatistes européens.

 

Il y a 9 heures, Mégille a dit :

Oui, j'espère que les anglais y retourneront, ça fera connaître la chose en France. Ne serait-ce que pour montrer que l'UE n'est pas le summum du libre-échangisme, et qu'on peut tout à fait échanger librement sans bricoler une mini URSS.

Il ne faut pas l'accord à l'unanimité des membres pour qu'un pays rejoigne cette zone?

Si c'est la cas, bonne chance avec la France qui bloquera tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Zagor
      Suite à la discussion HS sur le soit disant illiberalisme de la Hongrie et la Pologne. Je propose de discuter de la situation de le groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, Republique tchèque, et Slovaquie) et de sa position vis à vis du libéralisme.
       
      Tout d'abord quelques éléments:
       
      -le classement de liberté du cato institute: https://object.cato.org/sites/cato.org/files/human-freedom-index-files/2017-human-freedom-index-2.pdf
      du plus libre au moins libre la Republique tchèque est 25 ème, la Pologne 32ème, la Slovaquie 33ème (ex aequo avec la France)) et la Hongrie 44ème sur 159
      -le classement de liberté économique de l'heritage fondation: https://www.heritage.org/index/ranking
      pareil du plus libre au moins: République tchèque 24éme (mostly free), Pologne 45ème, Hongrie 55éme, Slovaquie 59ème, et à titre de comparaison: la France  71éme, Italie 79éme, Belgique 52ème (tous les pays cité de la Pologne à la Belgique sont Moderately free) et Allemagne 25éme (Mostly free).
      -le classement de la Freedom house (ONG plutot démocrate qui publie aussi des rapports sur la liberté):https://freedomhouse.org/report/freedom-world/freedom-world-2018
      République tchèque 94/100, Slovaquie 89/100, Pologne 85/100, Hongrie 72/100 et la France 90/100 (tous ces Etats sont classés comme libres)
       
      Au travers ces données on voit que le groupe Visegrad est dans la norme en matière de liberté (et que la Republique tchèque est même dans le haut des Etats européens). Que d'un point de vue économique elle fait  mieux qu'un certain nombre de grands pays d'Europe de l'Ouest. Et que même la Freedom house qui est plus à gauche considère les Etats dit Illibéraux comme la Hongrie/Pologne sont libres.
       
      Je rajouterai au passage un article qui bien qu'orienté montre que l'illibéralisme d'Orban est plus un conservatisme qu'autre chose: https://blogs.mediapart.fr/edition/chroniques-deurope-centrale/article/280617/hongrie-faut-il-qualifier-viktor-orban-de-dirigeant-illiberal
      "Réactionnaire" et "conservateur" suffisent largement à qualifier la réalité de l'horizon politique et idéologique du Fidesz au pouvoir en Hongrie, dans la mesure où l'opposition viscérale aux valeurs dites "progressistes" en reste l'un des principaux marqueurs. Les principales dérives institutionnelles constatées depuis 2010 relèvent davantage de l'hégémonie électorale du parti gouvernemental que d'un corpus doctrinal spécifique. L'emploi du terme "illibéral" suggérerait même pour un francophone un positionnement critique vis-à-vis de la mondialisation, alors que Viktor Orbán reste quand même l'un des plus farouches défenseurs du dumping social et de la dérégulation du marché du travail en Europe. Présenté comme le grand copain du russe Poutine et du turc Erdoğan, le Premier ministre hongrois est en réalité bien plus proche des intérêts et des valeurs des conservateurs anglo-saxons et des chrétiens-démocrates de Bavière."
       
      Pour ma part je reste bien plus inquiet de la situation et de la mentalité française que de la Hongrie ou la Pologne dont les entraves aux libéralismes sont passagères. D'autant plus que ces derniers ne cherchent pas à imposer leur politique au reste du continent (contrairement à la France).
       
    • By Neuron
      Je vous propose un sujet dédié pour suivre les négociations de sortie de l'UE de la Grande-Bretagne.
×
×
  • Create New...