Jump to content

Caillassages et petits problèmes


Recommended Posts

C'est toujours intéressant d'avoir le témoignage des anciens. Quel âge avais-tu en 1950 ?

Combien d'impôts payais-tu quand tu as commencé à travailler en 1949 ? On nous dit toujours que les prélèvements étaient de 30% en 1960 contre 45% aujourd'hui, ce serait intéressant de le vérifier avec de vrais gens qui ont connu cette époque.

Attends, je croyais que notre société était plus libre aujourd'hui ?

Et sinon :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Victime_du_devoir

(le nombre de policiers tués en faisant leur devoir est passé de 20 à 5 par an entre 1980 et 2005)

On est économiquement beaucoup moins libre que dans les années 50-60 (plus d'imposition, plus de cotisations sociales), en revanche -et c'est cela qui prête à confusion- il y a moins d'entreprises d'Etat maintenant puisque tout le monde est désormais subventionné. A tort on dit que l'économie est plus libre maintenant, puisqu'il y a eu des privatisations certe, mais souvent partielles et une vague de libéralisation certe, mais sous contrôle étroit des organismes de surveillance, et beaucoup de nouveaux organismes publics ont vu le jour dans le même temps. D'autre part la course à la subvention est devenu le sport nº1, l'Etat-providence s'est grandement élargi et les faux-droits se sont multipliés.

Sur le plan des libertés individuelles, il n'y a pas besoin d'avoir vécu à l'époque pour s'apercevoir qu'il y a eu inflation législative depuis les années 90, et la dérive continue encore sous nos yeux, ce qui logiqument démontre bien qu'on était globalement plus libre sur ces points-là auparavant (liberté d'expression, de fumer, de boire etc…), les gens ne se posaient pas autant de questions sur ce qu'ils allaient bouffer et les normes sanitaires étaient plus lights. Tout n'était pas rose, par exemple les productions cinématographiques surveillaient moins les contenus, mais les scènes de violence étaient inexistantes ou par exemple les films historiques étaient pré-machés et souvent de bon ton, mais hormis cela il y avait une certaine liberté de ton qui selon beaucoup d'observateurs semble avoir culminé dans les années 70.

Concernant le comportement des gens, là-dessus je fais confiance aux gens qui ont vécu à l'époque, les propos rapportés coïcindent avec ce que dit Yul: les comportements sont plus égoïstes maintenant, résultat du communisme post-guerre et surtout de mai 68.

Link to comment
[…] Concernant le comportement des gens, là-dessus je fais confiance aux gens qui ont vécu à l'époque, les propos rapportés coïcindent avec ce que dit Yul: les comportements sont plus égoïstes maintenant, résultat du communisme post-guerre et surtout de mai 68.

La montée de l'égoïsme et la dédadence sont des thèmes très prisés depuis Platon. Rien de nouveau sous le soleil: c'est la jalousie réciproque des vieux barbons riches envers les godelureaux qui ont du succès auprès des femmes sans payer, exprimée sous la forme du gnangnan décliniste. Je ne m'intéresse qu'aux observables mesurables : la société actuelle est moins libre, sous à peu près tous les points de vue, qu'en 1950. L'égoïsme, je ne sais pas le mesurer.

Link to comment
La montée de l'égoïsme et la dédadence sont des thèmes très prisés depuis Platon. Rien de nouveau sous le soleil: c'est la jalousie réciproque des vieux barbons riches envers les godelureaux qui ont du succès auprès des femmes sans payer, exprimée sous la forme du gnangnan décliniste. Je ne m'intéresse qu'aux observables mesurables : la société actuelle est moins libre, sous à peu près tous les points de vue, qu'en 1950. L'égoïsme, je ne sais pas le mesurer.

Certe mais depuis Platon, de l'eau a coulé sous les ponts, il y a eu mai 68 :icon_up:

En tout cas tu devrais aussi t'y intéresser, les tendances des observables mesurables trouvent souvent leurs causes dans les observables non-mesurables.

Link to comment
http://fr.wikipedia.org/wiki/Victime_du_devoir

(le nombre de policiers tués en faisant leur devoir est passé de 20 à 5 par an entre 1980 et 2005)

Bah, et c'est cité dans l'article, c'est surtout dû à l'amélioration de l'équipement. Avec ce qu'ils ont sur le dos normalement, les CRS peuvent recevoir un pavé sans être blessé. Celui-ci n'avait pas son casque mais un simple calot sur la tête.

Link to comment
C'est toujours intéressant d'avoir le témoignage des anciens. Quel âge avais-tu en 1950 ?

Combien d'impôts payais-tu quand tu as commencé à travailler en 1949 ? On nous dit toujours que les prélèvements étaient de 30% en 1960 contre 45% aujourd'hui, ce serait intéressant de le vérifier avec de vrais gens qui ont connu cette époque.

d'une part je discute avec tout le monde, y compris les vieux. Et au passage, vu tes fines analyses comme sur l'impérialisme américain ou les vieux barbons disciples de Platon, je doute que tu aies rencontré de vraies gens depuis un moment dans ton monde imaginaire prétendument objectif.

(le nombre de policiers tués en faisant leur devoir est passé de 20 à 5 par an entre 1980 et 2005)

les progrès de la médecine.

Link to comment

puisqu'il y a des amateurs de l'antiquité: sur la fin de république romaine, en période de guerre civile, d'agitation sociale et avant l'instauration du principat, Cicéron parlait de la déchéance morale des Romains, et il parlait notamment d'inversion des valeurs. Intéressant non ? Nihil novi sub sole, certes, mais en même temps, ça reste vrai.

Link to comment

Après plusieurs agressions, les médecins demandent des mesures concrètes

SANTE - Ils dénoncent «l'inertie des pouvoirs publics»…

Trois cas récents d'agressions contre des médecins ont relancé la question de la violence contre les personnels de santé, au moment où le ministère de l'Intérieur et l'Ordre des médecins s'apprêtent à annoncer ce mois-ci des mesures pour freiner ce phénomène préoccupant.

Successivement fin février deux femmes médecins et un professeur hospitalier ont été poignardés ou frappé, victimes soit de leur responsabilité médicale face à des patients voulant se venger d'eux, soit de la violence ordinaire qui s'abat sur eux comme sur d'autres catégories professionnelles.

(…)

Des agressions plus graves

La violence contre les médecins a des causes et des formes multiples. «Il y a la violence endogène liée à l'acte médical lui même: le temps d'attente qui est trop long, le refus d'arrêts de travail, de certificats, le désaccord sur un traitement, et la violence exogène qui est sociétale et qui touche les médecins comme les autres», analyse le docteur Bernard Le Douarin.

Il a la charge, au sein du Conseil national de l'Ordre des médecins (Cnom) de l'Observatoire pour la sécurité de cette profession créé en 2002. Cet observatoire avait recensé 540 agressions en 2009, pas plus nombreuses que l'année précédente mais plus graves.

http://www.20minutes.fr/article/681018/soc…sures-concretes

Je ne vois pas très bien ce que peuvent y changer les pouvoirs publics, cela dit…

Link to comment
Je ne vois pas très bien ce que peuvent y changer les pouvoirs publics, cela dit…

sans compter la violence d'origine islamique, lorsque par exemple un médecin de sexe masculin doit s'occuper d'une patiente, et qui peut se faire défoncer la gueule par le mari au point de perdre connaissance lors d'un accouchement difficile….

Link to comment
Après plusieurs agressions, les médecins demandent des mesures concrètes

SANTE - Ils dénoncent «l'inertie des pouvoirs publics»…

Trois cas récents d'agressions contre des médecins ont relancé la question de la violence contre les personnels de santé, au moment où le ministère de l'Intérieur et l'Ordre des médecins s'apprêtent à annoncer ce mois-ci des mesures pour freiner ce phénomène préoccupant.

Successivement fin février deux femmes médecins et un professeur hospitalier ont été poignardés ou frappé, victimes soit de leur responsabilité médicale face à des patients voulant se venger d'eux, soit de la violence ordinaire qui s'abat sur eux comme sur d'autres catégories professionnelles.

(…)

Des agressions plus graves

La violence contre les médecins a des causes et des formes multiples. «Il y a la violence endogène liée à l'acte médical lui même: le temps d'attente qui est trop long, le refus d'arrêts de travail, de certificats, le désaccord sur un traitement, et la violence exogène qui est sociétale et qui touche les médecins comme les autres», analyse le docteur Bernard Le Douarin.

Il a la charge, au sein du Conseil national de l'Ordre des médecins (Cnom) de l'Observatoire pour la sécurité de cette profession créé en 2002. Cet observatoire avait recensé 540 agressions en 2009, pas plus nombreuses que l'année précédente mais plus graves.

http://www.20minutes.fr/article/681018/soc…sures-concretes

Je ne vois pas très bien ce que peuvent y changer les pouvoirs publics, cela dit…

Je pense qu'il suffirait d'appliquer un principe très simple pour résoudre le problème : "pas de médecin sans policier, pas de policier sans médecin."

En effet, le jumelage systématique des deux activités présenterait des avantages évidents : les médecins seraient protégés dans l'exercice de leur activité par la présence dissuasive du fonctionnaire de police tandis que le policier confronté dans sa mission à la violence et aux émeutes urbaines serait, en cas de coup dur, rapidement soigné par le médecin qui l'accompagne.

Link to comment
Je pense qu'il suffirait d'appliquer un principe très simple pour résoudre le problème : "pas de médecin sans policier, pas de policier sans médecin."

Et la suite, c'est "pas de prof sans policier", "pas de contrôleur dans le bus sans policier". Problème: qui pour protéger les flics? :icon_up:

Link to comment
Et la suite, c'est "pas de prof sans policier", "pas de contrôleur dans le bus sans policier". Problème: qui pour protéger les flics? :icon_up:

Et bien mais c'est très simple, une commission mixte et paritaire, représentative de toutes les tendances de la société serait chargée de trouver une solution au problème que tu soulèves !

Non mais il faut tout t'expliquer des fois…

Link to comment
C'est vrai il vaut mieux aller diner au Mc Do du coin, pour passer une soirée tranquille.

Ne dramatisons pas !

Ces jeunes gens voulaient sans doute prévenir tout risque d'intoxication alimentaire en allant s'enquérir de l'hygiène des cuisines.

Link to comment
Guest rogermila

C'est vrai il vaut mieux aller diner au Mc Do du coin, pour passer une soirée tranquille

Audience consacrée à des faits qui se sont déroulés durant la soirée du 9 février au Mc Do de la rue du Commandant-Charcot- Lyon 5 e.

Il est 21 h 25. Trois individus, assez énervés, (Chelif K. 27 ans, son grand frère Abdel-Hamid, 33 ans et Jérôme P. 27 ans.) déboulent dans le restaurant où ils ne sont pas venus par hasard. Ils recherchent l’une des employées, qui est l’ex-compagne de l’un des trois.

Ils n’hésitent pas à passer le comptoir et entrer dans les cuisines.

Le manager et son adjoint tentent de les calmer, mais prennent des coups.

La jeune femme en question, séparé de Chelif, a peut-être un nouveau copain.

D’où cette expédition punitive au Mc Do.

( NDLR: les employeurs doivent se renseigner sur la vie privée des employés qu'ils embauchent, c'est la moindre des précautions ! )

Avant de pénétrer dans le restaurant, les trois hommes ont tenté de s’en prendre au copain de la jeune femme, mais ne pouvant mettre la main sur lui, ils se sont contentés de massacrer sa voiture

"La violence, je ne l’avais pas prévue", confie Abdel-Hamid au tribunal.

Les policiers ont aussi découvert des armes cachées dans des bosquets, dont un fusil à canon scié, une bombe lacrymo et un pistolet d’alarme.

« Elles n’ont pas servi et avaient juste une vocation défensive, au cas où », insistera M e Metaxas, l’avocat des trois prévenus.

(NDLR: Ses clients pouvaient légitimement craindre que les gérants du Mc Do soient en infraction avec la loi, en se défendant d'une intrusion dans leur commerce au moyen d'une arme.)

http://www.leprogres.fr/faits-divers/2011/…anique-au-mc-do

Link to comment
( NDLR: les employeurs doivent se renseigner sur la vie privée des employés qu'ils embauchent, c'est la moindre des précautions ! )

C'est totalement interdit.

Link to comment
d'une part je discute avec tout le monde, y compris les vieux. Et au passage, vu tes fines analyses comme sur l'impérialisme américain ou les vieux barbons disciples de Platon, je doute que tu aies rencontré de vraies gens depuis un moment dans ton monde imaginaire prétendument objectif.

Tu écoutes trop les vieux. La preuve : tu radotes.

les progrès de la médecine.

Alors la médecine était bien meilleure au début du XIXème siècle ou dans les années 60 qu'aujourd'hui.

http://www.victimesdudevoir.com/saint-mart…ctimes-au-xxe-s

Link to comment
puisqu'il y a des amateurs de l'antiquité: sur la fin de république romaine, en période de guerre civile, d'agitation sociale et avant l'instauration du principat, Cicéron parlait de la déchéance morale des Romains, et il parlait notamment d'inversion des valeurs. Intéressant non ? Nihil novi sub sole, certes, mais en même temps, ça reste vrai.

Sauf que justement cela va plutôt dans le sens de SCM : la déchéance du sens moral des romains, la perte du mos majorum, c'est un classique de toute l'histoire de Rome, et ce bien avant Ciceron. Typiquement c'est le thème de Caton l'ancien né plus de cent ans avant Ciceron à une époque où Rome était très très loin du début de son déclin, ou même de la fin de son expansion. De même à Athènes, pour rester dans l'antiquité : corrompre la jeunesse fut l'un des reproches fait à Socrate.

Link to comment

Bon ça y'est on a officiellement réussi à ramener chez nous les gangs et les mafias sri lankaises… <–<

La Courneuve : un homme retrouvé mort les mains coupées

Un homme d'origine sri lankaise a été tué et un autre grièvement blessé dans une rixe qui s'est produite dans la nuit de dimanche à lundi à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). Les deux victimes ont été retrouvées, au milieu de la nuit, gisant dans la rue. La première, qui avait eu les mains coupées et portait une plaie ample au crâne, est décédée. L'autre victime, transportée à l'hôpital Lariboisière à Paris, était toujours entre la vie et la mort lundi matin.

Leurs blessures étaient causées par des objets très coupants. Deux sabres ont été découverts dans les environs. Les témoins ont en outre entendu des détonations. Six personnes, portant des armes de poing et de longs couteaux, ont été vues par des témoins en train de prendre la fuite.

Leparisien.fr

Link to comment
C'est un règlement de compte pour le contrôle du marché des vente de fleurs aux terrasses de café?

Non non, il y'a vraiment des gangs Sri lankais à Paris maintenant, depuis 3 ou 4 ans. Cependant ils s'en prennent pas vraiment aux autochtones. Ils passent leur temps à s'étriper entre eux, ils adorent les sabres. Dans un sens je sais pas si c'est une meilleure chose mais bon.

J'ai vu ça, il y'a un mois, dans un reportage sur M6… :icon_up:

Link to comment
Genève : Une prise de Karaté pour dévaliser les touristes

C’est en mimant une prise de karaté sur un touriste japonais ( :icon_up:) qu’un Algérien de 21 ans a dérobé à sa victime son porte-monnaie jeudi (hier) après-midi à Genève.

Des policiers se trouvant à proximité ont immédiatement interpellé le malfrat. Sans domicile fixe, ce dernier fait l’objet d’une interdiction d’entrée sur le territoire suisse valable jusqu’en mai 2019, a précisé vendredi la police genevoise. Il a été arrêté et dénoncé à la justice.

20minutes.ch

Link to comment
Guest rogermila

Nanterre c'est une ville à gauche, non ?

Vers 19H00, des policiers qui interpellaient deux personnes pour trafic de stupéfiants et violences volontaires sur agent de la force publique, dans le quartier Pablo-Picasso de Nanterre, ont été pris à partie par une quarantaine de jeunes qui leur ont jeté des projectiles. Les policiers se sont dégagés en utilisant des grenades de désencerclement et des flash-balls. Deux policiers ont été légèrement blessés.

Trois heures plus tard, des policiers et des pompiers intervenant dans le même quartier pour un feu de véhicule ont de nouveau été la cible d'un "groupe d'une quarantaine de jeunes armés de barres de fer, dans ce qui ressemble à un guet-apens", indique-t-on de même source.

Les policiers, qui ont reçu des renforts, ont de nouveau utilisé des grenades de désencerclement et des flash-balls.

Une quinzaine de personnes ont été interpellées et placées en garde-à-vue. Elles ont toutes été relâchées aujourd'hui

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/03/…-a-nanterre.php

Link to comment

Un supporter du PSG gravement blessé lors d'une manifestation

FOOT - Ils étaient entre 300 et 400 à protester contre le «le plan Leproux»…

Un supporter du PSG a été sérieusement blessé à la main droite après avoir manipulé un fumigène. Selon une source policière, l’homme aurait plusieurs doigts arraché. Cet accident est survenu lors d’une manifestation de 300 à 400 supporters du PSG à Paris, qui protestent contre le réaménagement des virages Boulogne et Auteuil au Parc des Princes, décidé par le président du club Robin Leproux.

***

Pourquoi un manifestant manipule-t-il un fumigène ? o.o

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...