Jump to content

Santé & nutrition, que manger ?


Jesrad

Recommended Posts

A mon humble avis, l'inflammation c'est un terme trop large.

Le jeune doit pouvoir arrêter ou prévenir le syndrome métabolique, qui est une forme assez particulière d'inflammation.

Même dans ce cas, il me parait plus sage de garder un apport alimentaire minimum genre cure de soupe, pour assurer l'apport en micro-nutriments.

Link to comment

Sinon le mieux pour ne pas entamer ses proteines c'est à mon avis le 16/8h . Si c'est plus long, on vit sur ses propres muscles.

Justement je ne sais pas trop. C'est en tout cas le plus facile à suivre: on saute le petit déjeuner, 0 grignotage, et voila :) .

Link to comment

Ca m’énerve les raccourcis qu'on nous vend: "naturel" -> "sans risque" et "artificiel" -> "dangereux".

Ce qui m'étonne, c'est l'efficacité de cette campagne, au point même que des amis diabétiques trouvent plus dangereux l'aspartame que de mettre du sucre... et que des collègues me promettent les pires tourments à chaque fois que je sors mes sucrettes. A les écouter, je vais devenir aveugle, attraper un cancer, Parkinson etc... :icon_neutral:

 

Le pire c'est que l'aspartame n'est que semi-artificiel: c'est juste un dipeptide de synthèse. Mais bon, il y a un nombre hallucinant de hoaxs qui circulent à son sujet depuis des années, et il y a aussi un nombre hallucinant d'études qui concluent à son innocuité tant qu'on suit les dosages recommandés. Ça doit même être un des additifs alimentaire les plus étudiés, et depuis 50 ans que tout le monde en bouffe, on n'a jamais réussi à établir un lien concret entre consommation normale d'aspartame et une maladie chronique ou autre. Il n'y a qu'un cas, un seul, ou c'est un produit dangereux: pour les personnes qui ont une maladie génétique rare et qui ne digèrent pas la phenylalanine.

 

L'aspartame c'est plus un cas d'école pour étudier la formation des rumeurs et leur persistance devant les faits qui prouvent le contraire.

Link to comment

Un jeûne de 60 jours guérit de tout.

  :D

 

Sinon le mieux pour ne pas entamer ses proteines c'est à mon avis le 16/8h . Si c'est plus long, on vit sur ses propres muscles.

Je suis en train de tester ça justement, à suivre... Mais j'avais lu que jusqu'à environ 10 jours de jeûne, on n'entamait pas ses muscles.

Link to comment

Le pire c'est que l'aspartame n'est que semi-artificiel: c'est juste un dipeptide de synthèse. Mais bon, il y a un nombre hallucinant de hoaxs qui circulent à son sujet depuis des années, et il y a aussi un nombre hallucinant d'études qui concluent à son innocuité tant qu'on suit les dosages recommandés. Ça doit même être un des additifs alimentaire les plus étudiés, et depuis 50 ans que tout le monde en bouffe, on n'a jamais réussi à établir un lien concret entre consommation normale d'aspartame et une maladie chronique ou autre. Il n'y a qu'un cas, un seul, ou c'est un produit dangereux: pour les personnes qui ont une maladie génétique rare et qui ne digèrent pas la phenylalanine.

 

L'aspartame c'est plus un cas d'école pour étudier la formation des rumeurs et leur persistance devant les faits qui prouvent le contraire.

Oui, c'est pour ça que je ne comprends ni les délires de certains contre ce produit, ni le fait que tout le monde se jette sur la stévia, alors que pour le coup le recul dessus est inexistant (mais c'est "naturel" :icon_rolleyes: ). Et puis personnellement je préfère me passer de l’arrière gout de réglisse.

 

Comme dit Penn Jillette, la digitale et la cigüe c'est bio et 100% naturel aussi :lol:

Pour les protocoles de jeûne ça dépend aussi du sexe.

Exactement, mais le nombre de fois où l'on me sort cet argument...

Intéressant ton lien.

 

  :D

 

Je suis en train de tester ça justement, à suivre... Mais j'avais lu que jusqu'à environ 10 jours de jeûne, on n'entamait pas ses muscles.

Si on n'en a pas au départ, pas de problème :icon_smile:

Je vais tester en tout cas, de toute façon depuis que je suis en low carb, je n'ai plus de sensation de faim insupportable, donc je pense que c'est parfaitement tenable. Je pense faire un seul repas par jour le soir le weekend par exemple pour débuter, on va bien voir.

 

 

Mmmmh entre 20h et 12h je ne dois consommer que deux bières et deux cafés sans sucres. J'imagine que c'est déjà trop.

A part les bières et autres boissons alcoolisées, tu peux consommer autant d'eau, aromatisée (café/thé/soda sans sucre) ou non que tu veux.

Link to comment

Si on n'en a pas au départ, pas de problème  :icon_smile:

Hmm, dans ce cas les effets se font ressentir sur les organes, pas bon du tout. Vaut mieux avoir du muscle à autolyser, c'est un peu le vieil adage: quand les gros maigrissent, les maigres meurent [de faim].

De plus une perte de muscle est potentiellement réversible, sauf passé un certain âge.

 

Je vais tester en tout cas, de toute façon depuis que je suis en low carb, je n'ai plus de sensation de faim insupportable, donc je pense que c'est parfaitement tenable. Je pense faire un seul repas par jour le soir le weekend par exemple pour débuter, on va bien voir.

C'est largement faisable lorsque ton corps est déjà réglé en low-carb, tu peux même jeûner plusieurs jours d'affilée sans craquer.

Link to comment

Hmm, dans ce cas les effets se font ressentir sur les organes, pas bon du tout. Vaut mieux avoir du muscle à autolyser, c'est un peu le vieil adage: quand les gros maigrissent, les maigres meurent [de faim].

De plus une perte de muscle est potentiellement réversible, sauf passé un certain âge.

C'est une boutade ;) , mais gagner en muscle, c'est un projet, car pour le moment je suis trop gros pour me lancer là dedans... Après je ne pense pas que la perte en muscle apparaisse aussi vite qu'en 16-24h ?

 

C'est largement faisable lorsque ton corps est déjà réglé en low-carb, tu peux même jeûner plusieurs jours d'affilée sans craquer.

Effectivement, ne pas être tiraillé par une faim énorme au bout de quelques heures, c'est très agréable.

Après, je ne me risquerai pas à jeûner plus d'un jour sans une bonne raison scientifiquement prouvée sur les bénéfices que je pourrai en tirer.

Link to comment

C'est une boutade ;) , mais gagner en muscle, c'est un projet, car pour le moment je suis trop gros pour me lancer là dedans... Après je ne pense pas que la perte en muscle apparaisse aussi vite qu'en 16-24h ?

 

Ha bizarre en général on dit plutôt qu'il faut se goinfrer et sécher après.

Link to comment

Ha bizarre en général on dit plutôt qu'il faut se goinfrer et sécher après.

Sans doute, mais je n'ai pas envie de m'en dégouter par des blessures (causées par le poids supplémentaires sur mon corps). Je me contente d'un jogging léger une fois par semaine.

Link to comment

Si tu pèses un peu lourd, évite le jogging, c'est vraiment mauvais pour les genoux. Je laisse les autres compléter (je suis une bille) mais je sais que vélo et natation ne peuvent pas faire de mal.

Tout à fait :(

Effectivement je pensais à la natation, mais le vélo?

D'ailleurs pour les sportifs low carb qui trainent dans le coin, prenez vous des glucides avant/après l'effort?

Link to comment

- les plats préparés industriels - je cuisine moi-même à partir des ingrédients bruts

 

La restauration universitaire, c'est que ça

 

Evite le sirop de glucose-fructose à haute dose, les sodas, et tu auras fait la moitié du chemin.

 

J'ai arrêté le soda il y a quelques années déjà. Je vais essayer de faire plus attention à ce sirop :) .

Link to comment

Tout à fait :(

Effectivement je pensais à la natation, mais le vélo?

D'ailleurs pour les sportifs low carb qui trainent dans le coin, prenez vous des glucides avant/après l'effort?

 

Ouais le jogging, pas cool en cas de surpoids c'est clair.

Le vélo d'appartement passe bien (beaucoup de motivation par contre parce que c'est chiant) ou alors des parcours pas trop raides.

La natation c'est très doux pour les articulations, excellent.

 

Avant l'effort, j'évite les fibres (sinon comment dire, je surdigère quoi) donc ça va souvent chercher du féculent. Pendant, c'est seulement en cas d'écran noir. Autrement, c'est pas trop nécessaire. 

Link to comment

Tout à fait :(

Effectivement je pensais à la natation, mais le vélo?

D'ailleurs pour les sportifs low carb qui trainent dans le coin, prenez vous des glucides avant/après l'effort?

 

Non, je mange "normalement" paléo avant ou après l'effort. Mais mes efforts sont brefs et intenses mais ils ne me laissent jamais une sensation de faim.

Link to comment

Ouais le jogging, pas cool en cas de surpoids c'est clair.

Le vélo d'appartement passe bien (beaucoup de motivation par contre parce que c'est chiant) ou alors des parcours pas trop raides.

La natation c'est très doux pour les articulations, excellent.

 

Avant l'effort, j'évite les fibres (sinon comment dire, je surdigère quoi) donc ça va souvent chercher du féculent. Pendant, c'est seulement en cas d'écran noir. Autrement, c'est pas trop nécessaire. 

 

 

Ni avant, ni après :) Mais bon, je ne fais pas d'endurance. Là je vais aller nager en piscine extérieure, en vélo, bien pour démarrer la journée.

 

 

Non, je mange "normalement" paléo avant ou après l'effort. Mais mes efforts sont brefs et intenses mais ils ne me laissent jamais une sensation de faim.

Ca me parait clair, merci pour vos réponses!

Link to comment

Comme programme sportif a allier au paléo qui n'est pas mal (celui que je pratique), c'est Starting Strength de Mark Rippetoe. Tu peux trouver le bouquin et ses videos sur le net. En résumé: une séance de muscu intensive où tu fais des efforts au max de ta capacité. Ca dure 30minutes mais à faire tous les 2 jours.

Tu prends de la force, tu muscles tout ton corps et ça aide à reprogrammer ton corps à brûler les graisses.

Link to comment

Tout à fait :(

Effectivement je pensais à la natation, mais le vélo?

D'ailleurs pour les sportifs low carb qui trainent dans le coin, prenez vous des glucides avant/après l'effort?

Non, que dalle, c'est n'importe quoi cette affaire.

 

Encore une pure légende urbaine qui est devenue la Vérité.

Link to comment

Pour élaborer sur la natation: le truc c'est que plus on est gros, plus on flotte, les tissus adipeux étant moins denses que l'eau. Donc c'est exactement l'inverse du jogging qui punit le surpoids (en détruisant les articulations). C'est aussi un des rares sports qui fait travailler tous les groupes musculaires de façon harmonieuse, sans risque de blessure. Le seul moyen de se niquer un truc en nageant c'est de pratiquer à l'excès (i.e. compétition au plus haut niveau).

 

Et donc non, pas de glucides avant ou après, je nuancerais néanmoins en disant que peut-être au début des essais, en cas de fringale il vaut quand même mieux avoir un truc à grignoter pour éviter l'hypoglycémie. En tous cas ça fait 2 semaines que j'essaie le jeûne intermittent et je n'ai pas eu de fringale ou aucun problème de manque d'énergie, et ce après 2 ans de low-carb/primal. Et je fais ça 3 fois par semaines pour le moment.

Link to comment

Comme programme sportif a allier au paléo qui n'est pas mal (celui que je pratique), c'est Starting Strength de Mark Rippetoe. Tu peux trouver le bouquin et ses videos sur le net. En résumé: une séance de muscu intensive où tu fais des efforts au max de ta capacité. Ca dure 30minutes mais à faire tous les 2 jours.

Tu prends de la force, tu muscles tout ton corps et ça aide à reprogrammer ton corps à brûler les graisses.

Je vais regarder ça, merci :)

 

Non, que dalle, c'est n'importe quoi cette affaire.

 

Encore une pure légende urbaine qui est devenue la Vérité.

Les corps cétoniques peuvent contribuer à 100% de l'énergie fournie au corps pendant l'effort?

 

Pour élaborer sur la natation: le truc c'est que plus on est gros, plus on flotte, les tissus adipeux étant moins denses que l'eau. Donc c'est exactement l'inverse du jogging qui punit le surpoids (en détruisant les articulations). C'est aussi un des rares sports qui fait travailler tous les groupes musculaires de façon harmonieuse, sans risque de blessure. Le seul moyen de se niquer un truc en nageant c'est de pratiquer à l'excès (i.e. compétition au plus haut niveau).

 

Et donc non, pas de glucides avant ou après, je nuancerais néanmoins en disant que peut-être au début des essais, en cas de fringale il vaut quand même mieux avoir un truc à grignoter pour éviter l'hypoglycémie. En tous cas ça fait 2 semaines que j'essaie le jeûne intermittent et je n'ai pas eu de fringale ou aucun problème de manque d'énergie, et ce après 2 ans de low-carb/primal. Et je fais ça 3 fois par semaines pour le moment.

Je pense que le jeûne est d'autant plus facile que tu ne ressens pas de faim grâce au low carb. Je ne sais pas si ce régime alimentaire est tenable en continuant à manger "normalement".

Link to comment

Le seul moyen de se niquer un truc en nageant c'est de pratiquer à l'excès (i.e. compétition au plus haut niveau).

J'apporterais deux nuances:

- Risque de luxation des epaules* si l'on a pas une bonne musculation (ce qui peut etre le cas quand on debute par exemple) et une mauvaise technique

- Haut du dos/cervicale mis a rude epreuve en dos crawle avec une mauvais technique, je ne sais pas si ca peut creer un veritable traumatisme puisque normalement tu corriges naturellement 

 

*par contre la natation c'est presque miraculeux pour consolider une epaule luxee. Je me suis mechamment sorti l'epaule en me ratant sur une reception de saut en dirt vtt il y a 8 ans. Le medecin en a tellement bave (et moi aussi au passage, surtout lors des tentatives de remise en place a froid...  :crying: ) pour la remettre qu'il m'a dit qu'il etait presque certain que ca ressortirait bientot = passage sur la table d'operation.

Je me suis tout de suite mis a la natation, 2 kms par seance en crawl, une fois pas semaine. Plus jamais eu la moindre sub-luxation, malgre plusieurs trucs foireux en slopestyle vtt notamment.

J'ai aussi pris 5 kilos depuis, quasi-zero graisse, notamment grace a la natation (1m75 pour 75kg en ce moment)

Link to comment

Je pense que le jeûne est d'autant plus facile que tu ne ressens pas de faim grâce au low carb. Je ne sais pas si ce régime alimentaire est tenable en continuant à manger "normalement".

Disons qu'en étant déjà habitué tu peux jeûner et avoir une activité sportive et enchaîner une journée travail tout en restant bien éveillé sans être tiraillé par la faim.

 

Sinon y'a plein de gens qui pratiquent l'IF sans le savoir, ceux qui sautent le petit déjeuner parce qu'ils sont trop à la ramasse au réveil. Facile à repérer: ce sont les zombies qui font la queue à la machine à café, crèvent la dalle dès 11h00 et ont envie de dormir après leur repas chargé en carbs :)

 

J'apporterais deux nuances:

- Risque de luxation des epaules* si l'on a pas une bonne musculation (ce qui peut etre le cas quand on debute par exemple) et une mauvaise technique

- Haut du dos/cervicale mis a rude epreuve en dos crawle avec une mauvais technique, je ne sais pas si ca peut creer un veritable traumatisme puisque normalement tu corriges naturellement 

Ouais, c'est parfois utile de prendre des cours de perfectionnement, ou plus simplement de demander à quelqu'un d'expérimenté d'observer sa technique, pour corriger d'éventuels défauts de posture. Ce n'est pas normal d'avoir mal en tous cas et il faut arrêter dès les premiers signes de douleur.

 

Mais c'est comme tout, faut pas faire dans l'excès: pour des séances de 30 minutes maximum, 3-5 fois par semaine, ça me paraît très peu probable de vraiment se niquer quelque chose.

Link to comment

Et donc non, pas de glucides avant ou après, je nuancerais néanmoins en disant que peut-être au début des essais, en cas de fringale il vaut quand même mieux avoir un truc à grignoter pour éviter l'hypoglycémie. En tous cas ça fait 2 semaines que j'essaie le jeûne intermittent et je n'ai pas eu de fringale ou aucun problème de manque d'énergie, et ce après 2 ans de low-carb/primal. Et je fais ça 3 fois par semaines pour le moment.

 

Tu fais du jeûne intermittent trois fois par semaine? Mais tu fais quoi un 16/8 ou un 24h sans repas?

 

Moi une fois me suffit.

 

Une autre question, vous savez le pourcentage de glucose crée par néoglucogenèse vient des tissus adipeux? Ma question vient surtout pour éviter que je "lyse" mes muscles lors de mes séances de jeûne intermittent (une fois par semaine, je saute le petit-déjeûner et le déjeûner). Cela va sans dire au passage que je passe pour un fou malade qui détruit sa santé!

Link to comment

Un 16/8 en passant le petit-déjeuner.

 

Ok et tu te sens comment? Moi je dois avouer que les après-midi sont soit sans soucis, soit un peu dures vers la fin (sensation de faim minime mais persistente et je suis plus à fleur de peau, sans que mon entourage en subisse les conséquences).

 

Mais je pense essayer un 16/8 pendant les vacances plusieurs fois par semaine.

Link to comment

...

Les corps cétoniques peuvent contribuer à 100% de l'énergie fournie au corps pendant l'effort?

...

Dès que j'ai une analyse du sang online pendant la course je te dis. ;)

 

Mon cas : j'ai fait 7x les 20 km de Bruxelles, d'abord en carb-loadant, puis en prenant des gels de confiture pendant la course, puis en low-carb (une fois avec une bonne poignée de noix avant le départ.

 

Mon constat personnel: prendre du sucre pendant la course, une vraie merde, un pic suivi d'un low, sensasion de chiotte.

 

Bien meilleures sensasions, stable, plaisante, en low carb.

 

En ce qui concerne les chiffres, j'ai refait mon meilleurs temps, 10 and plus vieux et moins bien entrainé, donc, sans conclusions hatives, pas de détriment.

 

Attention: je parle d'environ 1h40 aux 20 km, donc, pas de la haute performance. Pour la haute performance, je peux pas te dire, comme tu t'en doutes.

Link to comment

Ok et tu te sens comment? Moi je dois avouer que les après-midi sont soit sans soucis, soit un peu dures vers la fin (sensation de faim minime mais persistente et je suis plus à fleur de peau, sans que mon entourage en subisse les conséquences).

 

Je me sens très bien, à la limite mieux que lorsque je petit-déjeune (mon premier repas est assez costaud). Par contre je commence à avoir faim vers 12h00, mais je ne mange qu'à 13h00-13h30 vu que je dîne entre 20h00 et 21h00. L'après midi aucun soucis, au pire j'ai toujours un truc à grignoter au cas où: du chocolat noir, des noisettes ou des fèves de cacao. Ça doit dépendre de ce que tu manges le midi, faut pas hésiter sur le gras, ça permet de tenir jusqu'au soir :)

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...