Jump to content
Jesrad

Santé & nutrition, que manger ?

Recommended Posts

il y a 53 minutes, NoName a dit :

Écoutez les gars moi je veux bien que ce soit de la pseudo science mais ça marche. 

Change de pommeau quelques jours pour me convaincre que ça n'est pas autre chose :D.

 

En tout cas, le principal, c'est qu'il y a une amélioration. Pour le reste, je suis biaisé par les bienfaits du low-carb et m'y connais pas en argile, donc je ne peux me prononcer. Et c'est pas des articles issus de 60M de consomateurs ou de Vichycélestin.com qui changeront grand chose.

 

Ah, et un dernier truc. Pour faire du bien à sa peau et économiser, douche froide. wala.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est mort  la douche froide 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais plus qui parlait des jeunes qui se nourrissent uniquement de chips/ pizza ...


Trop friand de "junk-food", un ado perd la vue

 

Citation

Tout commence à l’âge de 14 ans, lorsqu’il consulte son médecin généraliste pour une fatigue importante. Des analyses montrent alors qu’il souffre d’une anémie macrocytaire (concentration sanguine insuffisante en hémoglobine) et d’une carence en vitamine B12. Mais outre la fatigue, il ne présente aucun signe de mauvaise santé : ni surpoids ni signe visible de malnutrition. Il est alors traité avec des injections de vitamine B12 et reçoit des conseils diététiques.

 

Mais un an plus tard, il développe une perte d’audition et souffre de symptômes visuels. Puis, à 17 ans, sa vision s’est amoindrie jusqu’à atteindre une forme de cécité. Il conserve une vision périphérique mais a perdu sa vision centrale. Des analyses plus poussées mettent alors en évidence des carences en vitamine D, en cuivre et en sélénium, des niveaux élevés en zinc et une densité minérale osseuse affaiblie.

 

En cause : une hygiène alimentaire déplorable depuis le début du collège. L’adolescent se limitait en effet aux frites, aux chips, au pain blanc et parfois à de la viande de porc transformée (saucisse, jambon, bacon…). Mais aucun fruit ou légume et aucune viande ou poisson non transformés ne figurait au menu.

 

Et c’est ce régime alimentaire réduit à la "junk-food", dépourvu de vitamines et de minéraux, qui a entraîné la survenue d’une neuropathie optique carentielle. Il s’agit d’un dysfonctionnement du nerf optique causé par une carence nutritionnelle. Prise en charge précocement, la pathologie est réversible mais elle peut conduire à des dommages permanents et à une cécité totale si elle n’est pas traitée.

 

Et les parents par contre ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Thread twitter très intéressant

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pas du tout d'où il sort sa corrélation entre avc et gras, s'il fait référence à Keyes ça a été débunké depuis longtemps. D'ailleurs avec Keyes c'était les graisses saturées, ici il ne précise même pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il a au moins la décence de rester mesuré dans ses propos, et puis le gras, bah ça permet à CP d'enregistrer quelques visiteurs de plus ce matin grâce aux articles cités. 

 

2118905369_Home-Twitter07-09-201911-42-29.png.15d5051d2e3a52baa9cfafc24367aa00.png

 

giphy.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pendant ma semaine de boulot, j'ai pris l'habitude de ne manger que le soir, en famille. Un verre de jus d'orange et café ou thé au réveil, puis juste du thé pendant la journée (avec éventuellement quelques amandes). Le week-end je mange normalement.

 

Je viens d'apprendre que ce genre de jeûne intermittent a été popularisé sous le nom du "régime du guerrier".

 

Il y a un peu de littérature sérieuse sur ce sujet ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi je retente un seul repas par jour un weekend sur deux. si j'y arrive sur quatre weekend je tente le jeune du vendredi midi au dimanche soir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Nick de Cusa a dit :

jus d'orange = manger. Et même une forte dose de sucre

 

Ce n'est pas parce que je poste sur ce thread pour la première que je suis complètement ignare... Merci pour l'accueil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 9/11/2019 at 2:50 PM, Nick de Cusa said:

pourquoi si long ?

 

Je suppose que c'était pour moi? C'est plus un défi personnel qu'autre chose. Je me dis qu'un jeûne intermittent c'est bien, alors un jeûne un peu plus long doit être encore mieux....

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 9/11/2019 at 11:46 AM, Cortalus said:

Je viens d'apprendre que ce genre de jeûne intermittent a été popularisé sous le nom du "régime du guerrier".

 

Il y a un peu de littérature sérieuse sur ce sujet ?

 

Il y a effectivement un Warrior Diet qui avait été un peu à la mode il y a quelques années (1ère éditon du livre en 2003, regain d'intérêt en 2017 et 2019 d'après les articlesque je vois) mais cela semble plus prescriptif en terme de contenu que l'IF.  

https://www.livestrong.com/article/83394-start-warrior-diet/

https://www.amazon.fr/Warrior-Diet-Biological-Powerhouse-Explosive/dp/1583942009/

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 9/11/2019 at 8:50 PM, Cortalus said:

Ce n'est pas parce que je poste sur ce thread pour la première que je suis complètement ignare... Merci pour l'accueil.

ah, un sensbile

 

Quote

ne manger que le soir, en famille. Un verre de jus d'orange ... au réveil

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Nick de Cusa a dit :

ah, un sensbile

 

 

 

Mon grand, pour le moment :

  • tu ne réponds pas à la question ;
     
  • tu as démontré que tu ne connais pas le sujet dont je parle (la consommation en faibles quantités de fruits frais entiers ou en jus pendant la journée est possible dans le cadre d'un régime du guerrier, c'est d'ailleurs un des trucs qui m'a surpris et qui m'a amené à solliciter l'avis du forum) ;
     
  • tu pinailles à mauvais escient sur mon vocabulaire (la définition de manger est "mâcher et avaler des aliments", alors quitte à te montrer inutilement belligérant, il fallait pointer la poignée d'amandes pour être au moins pertinent).

Bref, ta contribution à la conversation est aussi enrichissante que celle de mon correcteur automatique. Où est-ce qu'on clique pour t'éteindre ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Bisounours a dit :

Ah tiens, du coup j'ai testé cette formule du plonkage, sur toi @fryer bah on peut pas :)

 

Pas sympa ! (mais ça doit être car je suis au Bureau)

 

Du coup, pas possible sur @Nick de Cusa non plus :p

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Nick de Cusa a dit :

tu peux me plonker

 

Ou alors on essaie juste de reprendre une conversation normale ?

 

Mes habitudes alimentaires sont issues d'un processus idiosyncratique et non pas de volonté d'adopter tel ou tel régime pour atteindre un objectif sportif ou esthétique. En gros, comme le bourgeois prosateur de Molière, j'ai appris que je faisais de la warrior diet sans le savoir. Après m'être renseigné sur le sujet par curiosité, je reste sur ma faim :humour:  car je n'ai pas trouvé beaucoup de sources de qualité (je me méfie des blogs de fitness/muscu/régime, apologétiques par rapport aux tendances à la mode et pas forcément très sérieux).

 

Je me pose surtout deux questions :

 

- Sur le plan historique : y-a-t'il des sources qui attestent vraiment de cette pratique dans les milieux militaires de l'antiquité ? Cela me semble assez fumeux mais je peux me tromper...

 

- Sur le plan scientifique : y-a-t'il des études sur les effets de cette manière de s'alimenter ? Ça ressemble à du jeûne intermittent, mais en fait le jeûne complet de la nuit est suivi par une phase d'alimentation très restreinte (journée) puis par une phase d'alimentation très concentrée (gros dîner). Donc ce n'est pas tout à fait comparable.

 

Après, puisqu'on a abordé la question du verre de jus d'orange, autant la prendre comme exemple : entre un petit déjeuner consistant uniquement en un thé/café non sucré et un autre dans lequel on ajouterait 15 cl de jus de fruit, est-ce qu'il y a une différence radicale à cause de l'effet de rupture du jeûne ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui. D'autant plus que c'est du sucre "rapide" pur. L'effet hormonal est donc sans doute important (je ne sais pas le quantifier).

La vraie question : quel est l'intérêt de ce verre de jus ? (qui n'existait vraisemblablement pas dans l'antiquité). Pourquoi stopper une autophagie bénéfique pour un si petit apport calorique dénué d'intérêt nutritionnel ?

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Boz a dit :

Pourquoi stopper une autophagie bénéfique pour un si petit apport calorique dénué d'intérêt nutritionnel ?

Je subodore un intérêt spychologique, voire plus.

eg un jalon dans la journée.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Boz a dit :

quel est l'intérêt de ce verre de jus ? (qui n'existait vraisemblablement pas dans l'antiquité). Pourquoi stopper une autophagie bénéfique pour un si petit apport calorique dénué d'intérêt nutritionnel ?

Recharger les réserves de glycogène avec, plutôt que de taper dans les protéines musculaires.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Boz a dit :

Oui. D'autant plus que c'est du sucre "rapide" pur. L'effet hormonal est donc sans doute important (je ne sais pas le quantifier).

La vraie question : quel est l'intérêt de ce verre de jus ? (qui n'existait vraisemblablement pas dans l'antiquité). Pourquoi stopper une autophagie bénéfique pour un si petit apport calorique dénué d'intérêt nutritionnel ?

 

Dans mon cas perso (celui du gars qui ne pense pas trop pilotage des hormones), c'est que quand je suis à la bourre le matin (c'est-à-dire à peu près tous les matins) et que je veux quand même avaler un truc avant de partir, je peux me servir et avaler un verre de jus de fruit en 10 secondes à tout casser alors que préparer et siroter un café ou un thé me prendrait plusieurs minutes... Bien sûr, je pourrais boire un verre d'eau, mais psychologiquement ça fait moins "petit déjeuner" et je ne suis pas à 75 calories près. Mais je n'avais jamais pensé à l'effet hormonal. Si je comprends bien, je pourrais avoir un bénéfice intéressant en termes d'effet brûle-graisse pour un modique sacrifice (parce que je ne tiens pas plus que ça à ce verre de jus d'orange) ?

 

PS : je vois venir ma femme qui va me dire que je vais manquer de vitamine C. Est-ce qu'éliminer de mes habitudes alimentaires 50-60 cl de jus d'orange par semaine aurait vraiment un effet sensible de ce point de vue ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Cortalus a dit :

Si je comprends bien

L'idée, c'est que dès l'instant où tu absorbes du sucre, il y a production d'insuline, glycémie et cie... c'est pas vraiment la question de calorie en fait. Ici on te dira qu'l vaut mieux que tu partes avec une poignée d'amandes.

La vitamine C tu peux la trouver sous des formes différentes et concentrées, grâce à la chimie :) ;  je suis pas certaine qu'un jus de fruits en contienne tant que ça. Mais c'est comme si tu consommais 4 oranges (pour 20 cl de jus)

Share this post


Link to post
Share on other sites

le ddc, ça n'est plus ce que c'était. Qui qui veut un concentré de connerie en dix minutes ?

 

 

Préparez votre boite à facepalm, rien n'est épargné.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/09/2019 à 17:28, Bisounours a dit :

L'idée, c'est que dès l'instant où tu absorbes du sucre, il y a production d'insuline, glycémie et cie... c'est pas vraiment la question de calorie en fait. Ici on te dira qu'l vaut mieux que tu partes avec une poignée d'amandes.

La vitamine C tu peux la trouver sous des formes différentes et concentrées, grâce à la chimie :) ;  je suis pas certaine qu'un jus de fruits en contienne tant que ça. Mais c'est comme si tu consommais 4 oranges (pour 20 cl de jus)

 

Bon, je vais laisser tomber le jus d'orange le matin dans mon alimentation. Mais pour garder les vitamines, je pourrais le prendre le soir, disons avec une dose de tequila et de grenadine ? :icon_boire2:

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Restless a dit :

le ddc, ça n'est plus ce que c'était. Qui qui veut un concentré de connerie en dix minutes ?

 

 

Préparez votre boite à facepalm, rien n'est épargné.

Je ne suis même pas choqué, c'est plutôt convenu finalement : le bio sauveur de l'humanité, manger vegan plus sain pour la santé et pour l'environnement, les OGM potentiellement dangereux car on ne connaît pas les conséquences de leur consommation sur les 230 000 prochaines générations...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Astha
      http://www.lesoir.be/1429599/article/economie/2017-01-31/tournee-minerale-plus-90000-personnes-s-engagent-ne-pas-boire-en-fevrier
       
       
       
    • By Hayek's plosive
      Sauf erreur, il n'y a toujours pas de fil dédié a l'approche libérale de la santé hors alimentation.
       
      En cherchant sur la NHS, je suis tombé la-dessus:
       
      Mirror, Mirror on the Wall, 2014 Update: How the U.S. Health Care System Compares Internationally
       
      Avec notamment ce tableau:
       

       
       
      Le UK aussi bien ranké me parait assez suspicieux. Non pas que le systeme soit a chier (des 2 fois ou j'ai du aller a l'hosto, j'ai pas eu a y redire) mais je serais curieux de mettre ca en parallele avec le cout des systemes. C'est bien d'avoir le meilleur systeme au monde, mais avec une armée de fonctionnaires (1,7mn de personnes pour la NHS, plus que n'importe ou dans le monde) ca serait la moindre des choses (meme si ce n'est pas un argument pour valider le modele).
       

       
      La NHS, 5eme plus gros employeur au monde (d'apres la BBC).
       
      Amusant d'ailleurs de voir que le systeme francais est en queue de peloton:
       

×
×
  • Create New...