Jump to content
Jesrad

Santé & nutrition, que manger ?

Recommended Posts

Tu disais, non, pas filtre à air, masque à gaz

Non j'ai jamais dit ça. Jusqu'à aujourd'hui j'y connaissais rien en filtration d'air, alors.

Mais c'est comme tu veux mon p'tit T, c'est juste complètement sans importance.

?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de faire ce gateau low carb, je pense l'avoir raté car il est très sec. Peut être faut il rajouter des œufs voir de la crème fraiche ou peut être ai je mal dosé (la farine de coco a t elle la même masse volumique que celle de blé ?) ou que je l'ai laissé trop longtemps au four.

En tout cas, je confirme totalement le caractère bourratif de la farine de coco, alors que j'avais bien faim car je sortais de ma séance de natation, j'ai en tout et pour tout ce soir mangé 1 pomme + une salade avec des tomates pour finir par des morceaux de mon gâteau et j'ai l'impression de m'être éclaté le bide avec une orgie de raclette

Impressionnant :blink:

Perso, la recette me donne un gâteau plutôt moelleux.

Après, la solution est possiblement d'ajouter de l'eau, et/ou de mettre une dose plus grande de levure.

Sinon, en effet, la farine de coco a besoin de plus d'eau que la farine de blé à même quantité.

Pour l'aspect bourratif, j'en prend le matin, ça cale bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Perso, la recette me donne un gâteau plutôt moelleux. Après, la solution est possiblement d'ajouter de l'eau, et/ou de mettre une dose plus grande de levure. Sinon, en effet, la farine de coco a besoin de plus d'eau que la farine de blé à même quantité. Pour l'aspect bourratif, j'en prend le matin, ça cale bien.

Et il se conserve combien de temps ?

Est ce qu'on peut par exemple le préparer un dimanche pour le manger au fur et à mesure de la semaine qui suit ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et il se conserve combien de temps ?

Est ce qu'on peut par exemple le préparer un dimanche pour le manger au fur et à mesure de la semaine qui suit ?

En général, toute la famille s'y met (avec bonus nutella ou confiture pour ceux qui ne sont pas en LC), et le gâteau ne dure pas plus de 2 jours :). Je ne saurais donc trop te dire si ça tient une semaine… mais je suppose qu'il sera déjà trop sec avant d'être impropre à la consommation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis en train de lire le blog de Peter Attia, et pour l'instant ça me semble plutôt intéressant et plein d'informations. Je me tappe ses articles sur le cholestérol. A noter aussi cet article sur la liberté d'expression et les recommandations nutritionnelles (j'avoue que ça m'a un peu troué le cul) : http://eatingacademy.com/nutrition/how-much-control-should-the-government-have-over-our-health

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hier, J'AI mangé des pâtes, avec du beurre et du râpé, miam

Pas de pâtes pour moi. Mais je me drogue à l'Abondance ces temps-ci (le supermarché à côté de chez moi a décidé d'en faire la promotion tout le mois), j'adore. Mais il ne faut pas trop le sortir à l'avance, ses arômes sont, ce n'est pas le cas de tous les fromages, meilleurs quand il est encore frais (comme le Comté, d'une certaine manière).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Meuh nan. Il s'en sert en guise de pain pour tartiner du beurre dessus voyons :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca va pas etre facile d'etre obese sans bedaine

Les résultats de l'étude pourraient modifier en profondeur la prise en charge des maladies cardiovasculaires. Ils restent cependant à vérifier en analysant cette fois l'activité physique et les habitudes alimentaires, qui n'ont pas été prises en compte dans l'étude, précise le Dr Karine Sahakyan, co-auteur de la thèse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pour tester cliniquement cette hypothèse, bon courage :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Amas de foutaises.

Marrant ça donne une explication à ton article du boeuf de Kobé contre le kangourou pourtant.

En revanche dans cet article de lanutrition on ne voit pas bien le lien entre maladie cardiovasculaire, lipides et bactéries comme annoncé dans le sous titre…

Share this post


Link to post
Share on other sites

En revanche dans cet article de lanutrition on ne voit pas bien le lien entre maladie cardiovasculaire, lipides et bactéries comme annoncé dans le sous titre…

C'est parce qu'il n'y en a pas. En fait tout l'article est typique de la mauvaise "science" nutritionnelle qu'on subit depuis des décennies: on veut croire que les graisses donnent des maladies cardiaques, donc quand on remarque que tel truc a tel effet sur les graisses, et en même temps a (peut-être) un effet sur les maladies cardiaques, alors forcément ça prouverait le lien graisses->maladies cardiaques. C'est la même bêtise avec les statines qui ont un effet sur le cholestérol et qui peuvent (dans un certain cas précis) réduire la fréquence de crise cardiaque, qui "prouverait" le lien entre cholestérol et crise cardiaque (c'est faux: l'effet bénéfique des statines tient entièrement à son effet anti-inflammatoire, l'effet sur le cholestérol étant par ailleurs entièrement néfaste).

Pour faire bref, c'est un peu comme si, constatant que les diabétiques urinent beaucoup, et que boire fait uriner, on concluait que boire causait le diabète.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca me rappelle mon pere: quand on fait de l'effort il ne faut pas trop boire, sinon on transpire !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon eh bien c'est parti de mon côté…. Je démarre le no carb… Merci le livre de Gary Taubes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

N'oublie pas: il ne suffit pas de manger peu de glucides, il faut aussi manger plus de graisses naturelles ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Histoire de prendre les choses dans l'ordre je suis en train de lire "Pure white and deadly", de J. Yudkin qui semble un des pionniers dans cette recherche scientifique sur les sucres. Son livre a été réédité plusieurs fois mais est sorti l'année de ma naissance (1972) et est une vulgarisation de ses travaux de recherches (commencés dans le milieu des années 50 sur le sujet). Je passerais aux auteurs contemporains ensuite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

N'oublie pas: il ne suffit pas de manger peu de glucides, il faut aussi manger plus de graisses naturelles ;)

T'inquiètes, j'ai bien retenu la leçon… Le fromage que je me suis tapé à midi… Plus la sauce vinaigrette maison à l'huile avec la salade… ça devrait aller au niveau graisses naturelles :icon_bave: !

D'ailleurs ma coinjointe me regarde dubitative en me disant : "c'est quand même tout ce qu'il ne faut pas faire…. mais bon si tu penses que ça marche alors vas y…"

Et c'est vrai que c'est jouissifi de savoir que l'on tape dans tout ce qui est interdit…. :fuckoff: Pour votre santé, ne mangez pas trop gras!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand Gary Taubes pointe du doigt les glucides raffinés, il a tout bon.

Mais il ne faut pas tomber dans l'excès inverse, et croire que les graisses sont innocentes, "peu importe la quantité".

C'est le foie qui traite les graisses, il n'y a aucun symptôme d'une destruction du foie avant l'extrême épuisement de l'organe. Ensuite il est en partie trop tard.

Pendant des années, on peut suivre un régime hyper gras et "low carb", en maigrissant et sans symptômes négatifs apparents, mais ensuite le sujet se retrouve tout d'un coup avec une stéatose hépatique très difficile à traiter.

Il est capital pour le foie de ne pas se bourrer de lipides, surtout les fritures, les mayonnaises, excès de fromages, qui sont l'équivalent des glucides raffinés : des lipides raffinés, morts, qui encrassent le foie et l'organisme.

Le principe de base à suivre, c'est qu'il faut limiter et presque éliminer tout ce qui est raffiné, mort : non seulement les glucides raffinés, mais aussi les lipides raffinés ou cuits, qui sont du gras dévitalisé, toxique, et aussi les protéines trop dénaturées par la cuisson (oeufs frits, bacon…)

Conseiller un régime illimité en graisses, c'est juste criminel, et aussi con que ceux qui se bourraient de glucides en éliminant tout le gras.

Eliminer les mauvais glucides ce n'est pas l'alpha et l'omega. C'est l'alpha, mais avant d'arriver à omega il y a d'autres mauvaises choses à éliminer, dont le gras en excès, le sel en excès, les mauvaises protéines (caséines du lait…), tout ce qui acidifie en excès… On ne peut pas manger n'importe quoi en se contentant d'éliminer les carbs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Conseiller un régime illimité en graisses, c'est juste criminel… On ne peut pas manger n'importe quoi en se contentant d'éliminer les carbs.

Ça tombe bien personne ne préconise "bêtement" ça ici ;)

C'est le foie qui traite les graisses, il n'y a aucun symptôme d'une destruction du foie avant l'extrême épuisement de l'organe. Ensuite il est en partie trop tard.

Le foie ne s'autodétruit pas en faisant ce pour quoi il existe. Il s'abîme lorsqu'il est surchargé ou intoxiqué. Nuance.

La stéatose hépatique est typique d'une consommation excessive de sucres, et pas d'un régime très gras: voir en cela la présentation du Dr Lustiger sur les sucres (je la remets ici) (c'est d'ailleurs avec des céréales qu'on gave les oies pour faire du foie gras).

Sinon, complètement d'accord: il y a des graisses qui sont aussi toxiques, parce qu'elles sont déjà oxydées quand on les mange (présence d'huiles rances: c'est le cas de pratiquement toutes les huiles végétales vendues en supermarché, mais aussi cas de cuisson à forte chaleur) ou parce qu'elles n'existent pas à l'état naturel et que notre corps n'a jamais évolué les enzymes pour les digérer / métaboliser correctement (cas de certains acides gras trans). Et je rigole toujours quand on me parle de "detox" ou de faire le plein "d'antioxydants": c'est tellement plus simple de juste commencer par ne pas manger de "tox" ou "d'oxydants" :D

Pas complètement d'accord cependant avec "le sel en excès". A moins d'avoir certaine condition médicale peu répandue empêchant un travail normal des hormones corticoïdes, c'est plus le manque de sel qui est problématique (empêche la perte de poids et une régulation normale des électrolytes) ou à la rigueur un déséquilibre entre potassium et sodium (il vaut mieux associer sel et aliments riches en potassium). Dans le même genre, les hypothyroïdies sont bien plus fréquentes que les hyperthyroïdies et se soignent plus facilement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc idéalement, quel est le type de cuisson à adopter (bonus track : la cuisson vapeur c'est bien??)…?? Quid des bactéries??

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne pas oublier qu'on exige aujourd'hui des organes de vivre très longtemps. Ce qui était adapté pour une durée de vie de 50 ans, pour le travail normal du foie et du rein (métaboliser, détoxifier…), n'est plus adapté quand on souhaite vivre 85 ans, Il faut les ménager davantage.

Ça tombe bien personne ne préconise "bêtement" ça ici ;)

Il m'avait semblé lire quelqu'un se vantant de pouvoir manger à volonté du gras, du moment qu'il avait supprimé les glucides, il ne grossirait pas.

Le poids n'est pas le seul élément à prendre en compte. Si l'on tombe malade ensuite…

Pour la stéatose hépatique, le métabolisme des glucides joue un rôle, très juste, mais il y a aussi une surcharge du foie par les éléments gras lorsqu'on maigrit rapidement.

Tout le gras du corps que le foie transforme en énergie subitement lors d'un régime est une surcharge du foie, qui n'est pas conçu pour une alimentation tirant toute l'énergie du gras. (Ou du moins, cela provoque des dégâts, avec des effets à long terme, quand on souhaite une espérance de vie de 85 ans, qui ne correspond pas à la durée de vie d'un foie à l'origine).

Si quelqu'un cumule : régime (avec métabolisme du gras du corps par le foie), et matières grasses comme base de la nourriture, le foie va être en surcharge.

Tout régime doit s'accompagner d'une prise en charge du foie : chardon-marie, bétaine (betteraves crues ou vapeur…), curcuma…

Et bien sûr équilibre de la flore intestinale : miso non pasteurisé, yaourths de soja avec bifidus, ou yaourths "K-philus", jus de légumes lacto-fermentés…

Il y a aussi le problème des corps cétoniques, pour une alimentation pauvre en glucides.

Pour l'ancien régime Atkins, trop pauvre en glucides, il y a eu beaucoup de dégâts liés au métabolisme des protéines et lipides. Corps cétoniques, acidoses…

On a compris depuis qu'il suffit de supprimer les glucides raffinés, il reste d'autres glucides valables, dans leur environnement naturel, riche en fibres et minéraux. ça évite de consommer trop de lipides et protéines.

Un glucide correct à adopter plus souvent : le riz noir complet. Ses pigments violets-noirs sont proches de ceux de la myrtille, avec les mêmes effets sur la santé, et son IG n'est pas trop haut.

On le trouve dans les magasins bios, ou en ligne sur Greenweez.

Pour le sel, c'est vrai que l'important c'est l'équilibre sodium - potassium, mais si quelqu'un consomme 4 grammes de sodium, arriver à 4 grammes de potassium pour équilibrer n'est pas évident. Réduire le sodium à 2 grammes maxi est important, voire beaucoup moins si l'on n'est pas équilibré en potassium. (Augmenter selon la transpiration et les efforts).

Et pour tous ceux qui consomment beaucoup de protéines ou ont longtemps pris des céréales raffinées, prendre du bicarbonate de potassium (avec précaution et en se renseignant médicalement, l'usage du potassium est délicat pour le coeur), pour éviter l'acidose.

Il suffit d'aller chez le pharmacien pour obtenir une préparation de bicarbonate de potassium (il fait la préparation lui-même).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, je cuis mes plats à la mijoteuse (au choix 80 et 120 C) longtemps, ou alors à la poêle pas trop chaude (et de préférence avec des graisses saturées - graisse de canard, de boeuf, beurre ou graisse de coco).

Ulysse: on ne parle pas ici de rester en permanence en état de kétose, qui est une situation particulière et qu'il ne faudrait pas maintenir trop longtemps pour les raisons que tu donnes, mais de réduire la quantité d'énergie tirée des glucides (glycolyse) au profit des acides gras (beta-oxidation), ce qui est différent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, je cuis mes plats à la mijoteuse (au choix 80 et 120 C) longtemps, ou alors à la poêle pas trop chaude (et de préférence avec des graisses saturées - graisse de canard, de boeuf, beurre ou graisse de coco).

+1

Éviter l'huile d'olive pour la cuisson, plutôt la garder pour les vinaigrettes, ou alors à feu moyen en évitant qu'elle se mette à fumer.

J'ai un cuiseur-vapeur que j'apprécie aussi, et ma grosse marmite pour le kig ha farz qui cuit du matin au soir à feu très doux. :icon_bave:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc idéalement, quel est le type de cuisson à adopter (bonus track : la cuisson vapeur c'est bien??)…?? Quid des bactéries??

Surtout limiter les fritures, et le beurre pour la cuisson.

Pour la poêle : cuisson douce à l'huile d'olive.

Cuisson vapeur chaque fois que possible.

Cru chaque fois que possible (sauf les produits animaux).

[Dans le détail, certains aliments sont mieux assimilés cuits ou bien fermentés. La cuisson ou la fermentation peut libérer certaines substances, bonnes, emprisonnées dans les cellules à l'état cru. Elle peut aussi détruire des facteurs anti-nutritionnels, présents à l'état cru comme protection de la graine contre les prédateurs : cas du soja, qui ne se consomme jamais cru, mais cuit ou fermenté).

Cuisson à l'eau par absorption totale pour le riz noir (pour ne pas perdre les minéraux en jetant l'eau de cuisson).

Chez quelqu'un qui a une production normale d'acide chlorhydrique, les bactéries sont en principe éliminées dans l'estomac. Mais aujourd'hui beaucoup de gens manquent d'acide chlorhydrique, le risque de mauvaises bactéries passant dans l'intestin est plus important. Là encore, en principe, les bonnes bactéries de l'intestin neutralisent les mauvaises qui arriveraient par l'alimentation.

Rééquilibrer l'intestin c'est le commencement de toute modification diététique. (Voir plus haut : miso non pasteurisé, yaourths de soja avec bifidus, ou yaourths "K-philus", jus de légumes lacto-fermentés…)

Les épices aident aussi à neutraliser les mauvaises bactéries : curcuma, gingembre, clous de girofle, thym, ail…

Et pour un bon fonctionnement du système immunitaire, une alimentation riche en aliments complets, non raffinés, fournit tous les minéraux, acides gras, acides aminés nécessaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Jukebox
      Je fais ce topic car à part le fil nutrition qui, à mon goût, est davantage un lieu de partage d'infos, il n'y a pas grand chose sur nos habitudes alimentaires (après, je n'ai pas non plus été faire de l'archéologie du forum).
       
      Du coup, je propose que chacun dise ce qu'il a mangé aujourd'hui. Ca peut servir, pour celui qui veut modifier ses habitudes alimentaires, de garder une trace facilement ; ça peut également servir à partager des recettes (là, j'ai vu un fil mais bon), etc.
       
      Je propose ça sous cette forme : 
       
      Matin : Chocolat noir + thé + pain complet + prune 
      Midi : sandwich au feta + café 
      Soir : épinards + poisson 
    • By Hugh
      "Bloomsburys' Golden Phoenix Cupcake", Dubai
    • By Astha
      http://www.lesoir.be/1429599/article/economie/2017-01-31/tournee-minerale-plus-90000-personnes-s-engagent-ne-pas-boire-en-fevrier
       
       
       
    • By Hayek's plosive
      Sauf erreur, il n'y a toujours pas de fil dédié a l'approche libérale de la santé hors alimentation.
       
      En cherchant sur la NHS, je suis tombé la-dessus:
       
      Mirror, Mirror on the Wall, 2014 Update: How the U.S. Health Care System Compares Internationally
       
      Avec notamment ce tableau:
       

       
       
      Le UK aussi bien ranké me parait assez suspicieux. Non pas que le systeme soit a chier (des 2 fois ou j'ai du aller a l'hosto, j'ai pas eu a y redire) mais je serais curieux de mettre ca en parallele avec le cout des systemes. C'est bien d'avoir le meilleur systeme au monde, mais avec une armée de fonctionnaires (1,7mn de personnes pour la NHS, plus que n'importe ou dans le monde) ca serait la moindre des choses (meme si ce n'est pas un argument pour valider le modele).
       

       
      La NHS, 5eme plus gros employeur au monde (d'apres la BBC).
       
      Amusant d'ailleurs de voir que le systeme francais est en queue de peloton:
       

×
×
  • Create New...